Archives

DERNIÈRE MISE Á JOUR : 21 MARS

Recharger la page


Flux RSS

 

 

A suivre
sur TwitterTwitter

 

 


PARUTIONS

AL-SHAMI Leila et YASSIN-KASSAB Robin
Burning Country [« Au cœur de la révolution syrienne »], trad. collect. de l'anglais, L'Echappée, Paris, 368 p., 18 euros (mars) infos

ARIÈS Paul
Lettre ouverte aux mangeurs de viande qui souhaitent le rester sans culpabiliser, Larousse, coll. Essais, Paris, 180 p., 9,95 euros (janvier) infos

AZUÉLOS Thomas, ROCHEPEAU Simon
La ZAD c’est plus grand que nous (BD), Futuropolis, Paris, 208 p., 25 euros (février) infos

BEDNIK Anna
Extractivisme [« Exploitation industrielle de la nature : logiques, conséquences, résistances »], Le Passager clandestin, coll. Poche, Paris, 496 p., 10 euros (février) infos

BÉGAUDEAU François
Histoire de ta bêtise, Fayard-Pauvert, coll. Littérature française, Paris, 224 p., 18 euros (janvier) infos

BOOKCHIN Murray
Pouvoir de détruire, pouvoir de créer [« Vers une écologie sociale et libertaire »] (choix de textes), trad. de Helen Arnold, Daniel Blanchard et Renaud Garcia, textes choisis et comment. par H. Arnold, D. Blanchard, R. Garcia et Vincent Gerber, préf. de D. Blanchard, L'Echappée, coll. Versus, Paris, 204 p., 18 euros (mars) infos

CHARBONNEAU Bernard
Le Totalitarisme industriel, L'Echappée, coll. Le Pas de côté, préf. de Pierre Thiesset, Paris, 240 p., 20 euros (février) infos

CLARK John
Comment un anarchiste a découvert la Terre : Elisée Reclus, suivi de « Education pour la Terre ou éducation pour l’Empire  ? », Atelier de création libertaire, Lyon, 80 p., 6 euros (janvier) infos

COLLECTIF
Découvrir Solidaires, l'Union syndicale,
Les Editions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine (94), 96 p., 7 euros (janvier) infos
Espagne 1936. Les affiches des combattant-e-s de la liberté
(3e éd. augm.), Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 206 p. (couleur), 35 euros (janvier) infos
Les Gilets jaunes : points de vue anarchistes, prés. de Monica Jornet, Editions du Monde Libertaire, coll. Les dossiers de la Fédération anarchiste, Paris, 296 p., 8 euros (mars)
Michel Onfray,
L'Herne, coll. Les Cahiers, Paris, 296 p., 33 euros (janvier) infos
Revue des grands connards et têtes molles de l’époque de la Première Internationale (1864-1872) [« Et quelques têtes dures qui l’ont faite »], Editions Sao Maï, s.l., 380 p., 18 euros (février) infos

COLLECTIF COMM'UN
Habiter en lutte [« ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Quarante ans de résistance »], Le Passager clandestin, Paris, 256 p., 20 euros (mars) infos

CHRÉTIEN Lauréline
Amour libre et anarchie [« La révolution sexuelle selon E. Armand »], préf. de Michel Hastin, L'Harmattan, coll. Ouverture philosophique, Paris, 218 p., 22,50 euros (janvier) infos

DECKER Véronique
Pour une école publique émancipatrice, Libertalia, coll. N'autre école (n° 11), Montreuil, 144 p., 10 euros (mars) infos

DE COCK L., LARRÈRE M., MAZEAU G.
L’Histoire comme émancipation, Agone, coll. Contre-feux, Marseille, 128 p., 12 euros (mars) infos

DE COCK Laurence, PEREIRA Irène (sous la dir. de)
Les Pédagogies critiques, Agone (en coéd. avec la Fondation Copernic), coll. Contre-feux, Marseille, 144 p., 12 euros (janvier) infos

DELALANDE Nicolas
La Lutte et l'entraide [« L'Age des solidarités ouvrières »], Seuil, coll. L'Univers historique, Paris, 368 p., 24 euros (février) infos

DELPECH Jean-Marc
Alexandre Jacob, l’honnête cambrioleur (rééd. augm.), Atelier de création libertaire, Lyon, 542 p., 18 euros au lieu de 24 euros, frais de port compris (janvier) infos

DUPUIS-DÉRI Francis
La Crise de la masculinité [« Autopsie d'un mythe tenace »], Editions du remue-ménage, Montréal (Québec, Canada), 320 p., 22 euros (février) infos
Les Nouveaux Anarchistes
[« De l'altermondialisme au zadisme »], Textuel, coll. Petite encyclopédie critique, Paris, 160 p., 15,90 euros (janvier)

FOURNIER Eric
La Critique des armes [« Une histoire d’objets révolutionnaires »], Libertalia, Montreuil, 496 p., 20 euros (février) infos

GRAVE Jean
La Colonisation, suivi du « Massacre d’Ambiky » par Paul Vigné d’Octon, Editions du Sextant, coll. Les increvables, Paris, 60 p., 7 euros (janvier) infos

GUENGANT Jean-Yves
Nous ferons la grève générale ! [« Jules Le Gall, les anarchistes et l’anarcho-syndicalisme à Brest et en Bretagne », Editions Goater, coll. Mémoires immédiates, Rennes (35), 384 p., 18 euros (mars) infos

HÉBERT André
Jusqu'à Raqqa [« Avec les Kurdes contre Daech »], préf. de Pauline Maucort, Les Belles Lettres, Paris, 256 p., 21 euros (mars) infos

KROPOTKINE Pierre
Agissez par vous-même, trad. et préf. de Renaud Garcia, Nada-éditions, Paris, 300 p., 18 euros (février) infos

LESAGE DE LA HAYE Jacques
L’Abolition de la prison, Libertalia, coll. Poche, Montreuil, 192 p., 8 euros (janvier) infos

LONDON Jack
Un steak (rééd.), éd. bilingue, trad. de Frédéric Cotton, préf. de Loïc Wacquant, illust. de Thierry Guitard, Libertalia, coll. La Petite littéraire, Montreuil, 80 p., 5 euros (janvier) infos

MEYSSAN Raphaël
Les Damnés de la Commune, tome 2 : « Ceux qui n'étaient rien » (BD), Delcourt, Paris, 144 p., 23,95 euros (mars) infos

PINÇON Michel, PINÇON-CHARLOT Monique
Le Président des ultra-riches [« Chronique du mépris de classe dans la politique d’Emmanuel Macron »], Zones, Paris, 176 p., 14 euros (janvier) infos

REYMOND Mathias
« Au nom de la démocratie, votez bien ! » [« Retour sur le traitement médiatique des élections présidentielles de 2002 et 2017 »], Acrimed-Agone, coll. Contre-feux, Marseille, 144 p., 12 euros (février) infos

REY-ROBERT Valérie
Une culture du viol à la française [« Du “troussage de domestique” à la “liberté d’importuner” »], Libertalia, Montreuil, 300 p., 18 euros (février) infos

ROULLAND Aurélien
Kate Austin, paysanne anarchiste et féministe, présentation et trad. d'un choix de textes par Aurélien Roulland, Editions du Monde libertaire, Paris, 110 p., 10 euros (février) infos

RUSSELL Bertrand
Ecrits sur l'éducation, anthologie préparée et présentée par Normand Baillargeon et Chantal Santerre, Ecosociété, coll. Retrouvailles, 308 p., 25 euros (février) infos

SIDI MOUSSA Nedjib
Algérie, une autre histoire de l’indépendance [« Trajectoires révolutionnaires des partisans de Messali Hadj »], Presses universitaires de France, Paris, 336 p. 22 euros (mars) infos

TACCIOLI Claudio
Honore ton fils [« Trilogie de la fureur – 1 »] (roman), trad. de l'italien par Monica Jornet, Editions du Monde libertaire, Paris, 158 p., 14 euros (janvier)

THOMAS Frédéric
Rimbaud révolution, L'Echappée, Paris, 108 p., 15 euros (février) infos

THOREAU Henry David
Histoire naturelle du Massachusetts, trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Mallet, introd., postf. et notes de Michel Granger, Le Mot et le reste, Marseille, 96 p., 3 euros (janvier) infos
Plaidoyer en faveur du capitaine John Brown, trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Mallet, introd., postf. et notes de Michel Granger, Le Mot et le reste, Marseille, 112 p., 3 euros (janvier) infos

VIGNET Julien
« Egoïste point ne sera » : esquisse d’une histoire sociale de l’associationnisme, Noir et Rouge, Paris, 145 p., 15 euros (mars) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

Ouvrages récemment numérisés et mis en ligne, à télécharger sur Anarlivres ou à visionner sur Calaméo. Dans Maternité consciente, on peut reprocher à Devaldès, propagateur des idées néo-malthusiennes (pour approfondir), un eugénisme et des termes (tels qu'« amélioration de la race ») qui ont acquis une signification particulière après les crimes contre l'humanité du régime nazi. Concernant la lutte contre le militarisme, il s'en prend aux « conceptions mystiques » de lutte contre la guerre, visant les partisans de l'insurrection, et exclut par ailleurs l'objection de conscience.
– DEVALDÈS Manuel, Croître et multiplier, c’est la guerre !, préf. de Victor Margueritte, Mignolet et Storz, Paris, 1933, 318 p. [PDF 63,2 Mo]
– DEVALDÈS Manuel, La Maternité consciente, éd. Radot, Paris, 1927, 220 p. [PDF 8,7 Mo]
– FERRUA Pietro, Surréalisme et anarchisme, éd. du Monde libertaire, Paris, 1982, 20 p. [visio]
– OCL Outreau, La Formation, Documents n° 14, OCL Outreau (62), s.d. (1977), 23 p. [visio]
– Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA), Portugal : de l’antifascisme à l’affrontement de classes [« Eléments pour une analyse »], éd. Front libertaire des luttes de classes, coll. Documents Rouge et Noir, n° 7, Paris, 1975, 36 p. [visio]
– HAN RYNER, Petite Causerie sur la sagesse [avec texte d'André Lorulot, « Un grand disparu : Han Ryner »], éd. de L'Idée libre, Herblay, 1939, 31 p. [visio]

ANONYME
Comme une étincelle en travers de la gorge [« Compil de textes traduits de l’italien sur les deux opérations répressives à Turin, Trento, Rovereto en début de l’année 2019 »], s. éd., s.l., 12 p. (mars) à télécharger
Quelles règles pour les radicaux ? [« Plongée critique dans “Rules for Radicals” de Saul Alinsky »], texte de tl;dr, illustr. par Alcibiade, Le Poing (site Internet), Amiens, 46 p., à télécharger

COLLECTIF

Paris 2024. Revenir à l'esprit olympique !
[« Solidarité avec les Iraniennes et les Saoudiennes contre l'apartheid sexuel »], CLEF-LDIF, 16 p. (janvier) à télécharger

« OPÉRATION PANICO »
Compilation de quelques textes,
s. éd., s.l., 2018, 12 p. [PDF 3,1 Mo]
Florence : opération Panico, s. éd., s.l., 2019, 28 p. [PDF 718 Ko]

SOLEDAD et associé·e·s
Guide à l'usage des proches de personnes incarcérées, Nadarlana, Montpellier, 2013, 92 p., à télécharger

WOKE ANARCHISTS
Contre l’anarcho-libéralisme et la malédiction des Identity Politics, traduit, introduit et annoté de l’anglais par le groupe de lecture des Fleurs arctiques et Ravage Editions, 16 p. (janvier) à télécharger

 

RADIO

L'émission « La Grande Table » sur France Culture a invité, le 28 janvier, François Bégaudeau, écrivain et scénariste, auteur d'Histoire de ta bêtise (Pauvert-Fayard, références ci-dessus). La question posée ce jour était « La bourgeoisie est-elle toujours en marche ? » et l'invité s'est attaqué à la « bêtise bourgeoise », au système d'opinion et de pensée bourgeois qui nous submerge, décortiquant pour cela des termes idéologiques tels que « progressisme », « déclinisme », « populisme »… Il analyse aussi le « coup du moins pire » qui pousse à voter, à légitimer l'ordre établi alors que la question sociale devrait être au centre du débat. Un moment de réflexion savoureux et réjouissant, tellement rare sur les ondes ! A déguster en vidéo ou en audio.

Dans la série « 1919, année de la paix », « La Fabrique de l'histoire » (France Culture) a diffusé le 23 janvier : « De chaque côté du Rhin, naissance et mort d'éphémères “républiques socialistes” ». A propos du mouvement spartakiste, de la République des conseils de Bavière et de la beaucoup moins connue République d'Alsace-Lorraine… Emmanuel Laurentin et Victor Macé de Lépinay s'entretiennent avec Jean-Numa Ducange, maître de conférences en histoire à l'université de Rouen, et William Irigoyen, journaliste. Avec les analyses de Christian Baechler, professeur d'histoire contemporaine à l'université Marc Bloch de Strasbourg ; Raymond Ruck, secrétaire général de la CGT en Alsace ; et de l'historien allemand Axel Weipert. Podcast de l'émission.

 

REVUES

La presse libertaire ayant trop souvent pour les « gilets jaunes » les yeux de Chimène, il est utile de se référer aussi à d'autres sources, beaucoup plus critiques, comme le site Mondialisme.org

 

Alternative libertaire (n° 292, mars, 20 p., 3 euros, sommaire). Si la « une » annonce « 8 mars, grève des femmes », seuls deux articles couvrent cette actualité : l'un, plutôt historique, sur la femme agricultrice et l'autre sur les « injonctions sociales » pour le contrôle du corps féminin. Sur le mouvement des « gilets jaunes », malgré une « condamnation » du référendum d'initiative citoyenne (RIC), « il faut s'inscrire dans le débat sur le RIC pour faire avancer une idée : le mandat impératif » (à lire) et un bilan de la répression. Perspectives du prochain congrès confédéral de la CGT et compte-rendu de la rencontre syndicale contre l'extrême droite qui s'est tenue à la mi-février à Lyon, ville qui sert de laboratoire depuis quelques années à ce courant politique dont on a pu constater l'implication dans les récentes manifestations de « gilets jaunes ». Pour lutter contre le harcèlement, Macron « a parlé d'interdire l'anonymat sur Internet », mais la potion risque d'être pire que le mal et de mettre en danger la liberté d'expression. Une note de lecture signale l'intéressante étude de Damien Hélie, parue aux éditions L'Asymétrie, sur les débuts de la (courte) autogestion industrielle en Algérie… Abonnements et anciens numéros.

Casse-Rôles (n° 7, février, 24 p., à prix libre, à télécharger), « journal féministe et libertaire », salue dans son édito le mouvement des « gilets jaunes » et la présence en nombre des femmes, au premier titre concernées par la précarité, le chômage, le temps partiel imposé. Sans oublier la victoire des femmes de ménage du palace-hôtel Park Hyatt-Vendôme à Paris après quatre-vingt-sept jours de grève. Un article traite en détail de la loi du 10 septembre 2018 ciblant les « parents étrangers d'enfants français » qui se se situe dans la continuité de la restriction des droits des étrangers. Au sommaire également : la grande invisibilité des artistes femmes, olympisme et patriarcat, violences faites aux femmes, à propos de la « maternité de substitution », brèves et actualité littéraire avec l'autobiographie d'Emma Goldman et le retour de la sorcière orchestré par Mona Chollet. Pour télécharger les anciens numéros et s'abonner : site Internet.

Le Combat syndicaliste (n° 441, février, 24 p., 2 euros, site Internet) fait le point sur le mouvement des ronds-points dans un dossier de huit pages et traite de l'éducation version Blanquer – « sélection et soumission à tous les étages ». Enièmes offensives pour « caporaliser » l'école : « méthodes disciplinaires, bourrage de crâne, placement de recyclé·e·s de l’armée… » Une double page sur la journée mondiale contre les violences faites aux femmes ; les rubriques international (Tunisie, Suède, brèves…) et culture complétant cette livraison. Formulaire pour recevoir trois numéros gratuits.

Courant alternatif (n° 288, mars, 36 p., 3 euros, sommaire) estime que le mouvement des « gilets jaunes » constitue toujours une « actualité dérangeante pour le pouvoir » qui tente par tous les moyens de désamorcer la fronde sociale. Que nous apprennent-ils sur notre époque ? Composition sociale, motivations, conceptions, visions politiques… Face à la répression, on peut constater des formes très variées de solidarité mais parfois à « géométrie variable » – au Pays basque, manque de soutien face à la justice, et à Lille, une legal team « permanente et efficace ». Un texte alerte sur les attaques de l'extrême droite et prône l'auto-défense collective, tandis qu'un autre démonte les poncifs du « grand débat ». Autres sujets abordés : « Attaques violentes contre les chômeur·se·s », le projet de loi « sur le maintien de l'ordre public lors des manifestations » et « appel à la mobilisation contre le G7 et son monde » à Biarritz fin août. Le périodique n'oublie pas de rappeler les vingt-cinq ans de la rébellion indigène du Mexique en publiant une contribution de Claudio Albertani sur « grandeur et limites de l'expérience zapatiste ». Le numéro de février est en libre téléchargement et il est maintenant possible de s’abonner ou de renouveler son abonnement à Courant alternatif sur Internet.

CQFD (n° 174, mars, 32 p., 5 euros, sommaire) poursuit sa couverture du mouvement des « gilets jaunes » : à Toulouse la Canaille, il ne « capitolent » pas (à lire) ; rapprochement timide avec des syndicalistes à Perpignan ; un regard sceptique sur l'« AG des AG » de Commercy (Meuse) ; passage en revue des débats et cahiers de doléances marseillais ; révoltes contre une « fiscalité injuste », une vieille histoire… Le dossier du mois est consacré à « Communs, commune, communalisme » (présentation). Au sommaire : discussion croisée avec l’historienne libertaire Marianne Enckell et le sociologue Pierre Sauvêtre sur l’expérience communaliste ; à propos de Murray Bookchin ; le référendum d’initiative citoyenne (RIC) n’est pas le monopole d’Etienne Chouard et de ses émules ; Saillans (Drôme), une expérience de démocratie participative ; résistance et auto-organisation des quartiers populaires à Barcelone ; les komun du Rojava entre deux feux ; au Chiapas, « commander en obéissant » ; et « municipalisme dévoyé » à Grenoble. « Ailleurs », peste ou choléra au Venezuela et autodéfense populaire au Brésil… En vente par abonnement, dans quelques kiosques et dans les meilleures librairies.

Des ruines (n° 3-4, début 2019, 308 p., 10 euros + frais de port, sommaire), « revue anarchiste apériodique », reparaît « après une longue absence, quelques complications et un travail de plusieurs années » pour livrer une publication conséquente contenant, entre autres, deux dossiers « constitués autour des questions fondamentales que sont la religion et la sociobiologie, repensées sous divers angles à partir des enjeux actuels ». Et, comme annoncé, « d’autres sujets sont abordés dans la partie en vrac, où l’on pourra trouver des textes rencontrés ici ou là, ou écrits pour l'occasion, que l’on a choisi d’associer à partir des liens et échos qui nous ont conduit des uns aux autres et qui font sens ». On peut télécharger les quinze premières pages au format PDF pour avoir un avant-goût du fond et de l'esthétisme propre à la revue, faisant appel à l'Art nouveau et aux collages hallucinés. Informations complémentaires.

Jaune (n° 2, février, 8 p., gratuit [prix coûtant : 20 centimes], à télécharger). Après un n° 1 plein de fougue, voilà le temps des bilans pour ce deuxième opus : « Notre mouvement est condamné à sortir de l’enfance. A s’endurcir, tenir sur la durée. Ce n’est pas nous qui le décidons, c’est l’ogre en face qui attend un faux pas pour nous bouffer tout cru. » Les questions de stratégie, de l'unité, du nationalisme, de l'auto-organisation (et de ses difficultés), de la répression (policière, judiciaire, médiatique…) et de la défense collective sont abordées. En conclusion, « Jusqu’où irons-nous ? », avec des propositions concrètes pour aller plus loin en gilet jaune. Même si ce sont des miettes qui ont été gagnées jusque-là, reste la (re)découverte d'une « condition sociale commune » (ce que l'on a appelait jadis le « sentiment d'appartenance de classe »), de la lutte collective, de la solidarité…, et le fait d'avoir « bloqué » le train des réformes libérales. Et tout ça, ce n'est pas rien !

Le Libertaire (n° 107, février, 12 p., à télécharger) lance la charge contre la « politique politicienne », de quelques « gilets jaunes » dont l'appétit se réveille mais surtout celle du gouvernement qui joue le pourrissement, après avoir utilisé la « chimère » des « casseurs », la violence policière et une piteuse tentative de contre-manifestation, alors que l'opinion publique est toujours favorable au mouvement. Il s'attaque ensuite à la grande illusion du référendum d'initiative citoyenne (RIC) et deux articles s'interrogent sur le fameux débat (truqué !) et sur les revendications du mouvement (surtout sur l'absence de certaines concernant, par exemple, la culture et l'emploi). La reproduction d'un long texte de Pierre Besnard sur le fédéralisme libertaire devrait-il donner des idées à certains ?… Au sommaire également : « Une armée européenne ? » et « Religions, Etat et tolérance ».

Le Monde libertaire (n° 1804, mars, 60 p., 4 euros, site Internet) consacre son dossier aux femmes et à leurs luttes, avec une recommandation dès la couverture : « Crois en toi. Si tu peux le rêver, tu peux le faire. » Plaidoyer pour l'écriture inclusive et une « humanité non dichotomique », origines du 8 mars, « journée de lutte, et non de commémoration », appel à une grève féministe pour faire entendre les revendications d'égalité, question prioritaire de constitutionnalité contre la loi prostitution, « colère » contre les viols et les agressions, beaucoup de femmes vivent encore au Moyen Age, violences et meurtres conjugaux… il y a encore du travail pour les féministes ! Plusieurs articles apportent un éclairage nouveau et particulier au mouvement des « gilets jaunes » : paysans bio avec, la faute à l'économie mondialisée, lettre à un ami pour faire payer les riches, lutte contre les « robots », histoire de couleurs (jaune, bleu, rouge)… Un intéressant texte revient, dans le cadre du cycle « anarchistes et juifs » sur le douloureux et regrettable épisode des « affaires Céline et Rassinier » pour Le Libertaire et la Fédération anarchiste : trop de complaisance envers Céline, trop longtemps « ouverts au discours » de Rassinier ! Pierre S. nous explique le comment et le pourquoi. Et, pour clore ce numéro, de nombreuses critiques d'ouvrages. Pour s'abonner.

Résistons ensemble (n° 180, 26 février, 4 p., à télécharger) souligne la rencontre, à propos de la dénonciation des violences policières, entre « gilets jaunes » et groupes des quartiers populaires qui dénoncent depuis de longues années la barbarie du « maintien de l'ordre ». « Finalement, les politiques, médias à l’appui, démontrent cette communauté de destin en les soumettant à une même stigmatisation. (…) le mépris de classe et la haine anti-pauvre se surimposent au racisme anti-noir et arabe réservé aux habitants des quartiers populaires. Et le traitement policier de ces deux groupes identifiés comme “dangereux” est, là encore, le même… » L'exemple de la marche de solidarité à Argenteuil (95) avec Sébastien Maillet qui a eu la main droite détruite par une grenade en est une des illustrations. De là, à titrer que « Grâce aux Gilets jaunes, le “roi est nu” », semble bien exagéré. Le « musellement de la contestation » passe aussi par le législatif et la justice : une nouvelle loi dite « anti-casseurs » vient d’être votée à l'Assemblée. Par ailleurs, la réforme Blanquer dans l'éducation nationale, outre sa teneur nationaliste, facilite les « mesures disciplinaires pour les professeurs qui seront jugés coupables par l’institution de “porter atteinte à la réputation du service public” ».

Le Vilain Petit Anar' (n° 3, décembre-février, 8 p., à télécharger), le « journal apériodique des Jeunes Libertaires de Toulouse », à peine paru, s'arrache déjà (lire communiqué), surtout parmi les forces de l'ordre. Au sommaire : refus du service national universel (SNU), retour au chenil pour les policiers récompensés par leurs maîtres, brèves de la violence d'Etat, un article à propos de la violence et des formes de lutte et une page de BD antimilitariste et gauloise… Site Internet.

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Montreuil (93), 21 mars. Rencontre à 19 heures avec Leïla Bousnina pour son livre de photographies Ulysses (Editions Otium) à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Paris, 21 mars. Rencontre-débat avec Brigitte Brami pour son livre Corps imaginaires (Editions Unicité), à 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Rennes (35), 22 mars. A 19 h 30, dans le cadre du cycle de rencontres « Révolte sensible », John Jordan, coauteur des Sentiers de l'utopie (La Découverte), évoquera « Diggers, yippies, etc. » à la Maison de la grève, 37, rue Legraverend. Infos.

Sauve (30), 22 mars. Concert-présentation, à partir de 19 heures, de Cinq ans de métro (Libertalia) par son auteur Fred Alpi. A Alterlivres, cour des artisans, 22, rue des Boisseliers. Site Internet.

Toulouse, 22 mars. Alternative libertaire, la Confédération nationale du travail, la Coordination des groupes anarchistes et l'Union antifasciste toulousaine ont le plaisir de vous inviter, à partir de 18 heures, à l'inauguration du local Au Chat noir, 33, rue Antoine-Puget. Cette ouverture est le « fruit d'un travail politique commun de ces quatre organisations (qui sont) animées par une même volonté : la création et l'animation d’un lieu d'organisation pour les luttes sociales et la révolution, durable dans le temps ». Facebook.

Caen (14), 23 mars. Causerie, à 18 h 30, autour du procès d'anarchistes en Belgique, suite à des luttes contre les prisons et les centres de rétention, au local Apache, 35, boulevard Poincarré. Suivie d'une auberge espagnole. Contact : localapache(at)riseup.net

Choisy-le-Roi (94), 23 mars. La CNT 94 vous invite, à 14 heures, à une conférence-débat « Grand Paris, petits budgets » avec Jean-Baptiste Eyraud (Droit au logement - DAL Paris) à la Bourse du Travail, salle Croizat, 27, boulevard des Alliés. « A l’approche de la fin de la trêve hivernale des expulsions du 31 mars qui n’ont jamais été aussi nombreuses, organisons-nous pour les empêcher et si besoin imposer le relogement préalable. » Site Internet.

Ganges (34), 23 mars. Concert-présentation, à partir de 19 heures, de Cinq ans de métro (Libertalia) par Fred Alpi, à L’Arbre sans fin, 7, rue Biron. Facebook.

Lyon, 23 mars. Patrick Samzun viendra parler de Joseph Déjacque et de sa réédition des Lazaréennes, fables et chansons, poésies sociales (Atelier de création libertaire), de 15 à 18 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, 69007 Lyon 7e. Facebook.

Lyon, 23 mars. Conférence gesticulée de Gérard Noiriel « Nos ancêtres les migrants », de 15 heures à 17 h 45, à la bibliothèque de la Part-Dieu, 30, boulevard Vivier-Merle, Lyon 3e. Infos.

Malakoff (92), 23 mars. Soirée contes pour (re)découvrir le géographe anarchiste Elisée Reclus : à 19 h 45, scène ouverte à toutes les géographies (7-8 minutes, pas plus) ; 20 h 30, auberge espagnole, avec la célèbre soupe aux cailloux et, en vente, une cuvée Elisée Reclus par des descendants vignerons ; 21 heures, hommage par MaryMyriaM (site Internet). Entrée libre - spectacle au chapeau. Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet). Infos.

Paris, 23 mars. Dans le cadre du cycle « Etoiles noires », hommage à Eugène Varlin à l’occasion de la publication de ses écrits aux éditions Libertalia (Eugène Varlin, ouvrier relieur, 1839-1871). Discussion à partir 19 heures avec Michèle Audin et concert avec le groupe Paul Exploit à 21 heures. Librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Facebook.

Malakoff (92), 24 mars. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent tous les dimanches à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Pas obligé d'être artiste ou graphiste, ni d'avoir du matos compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement… Site Internet.

Montreuil (93), 24 mars. A 14 h 30, arpentage (lecture collective) du cycle « Blues, punk & pop » avec Cette machine tue les fascistes, anthologie de textes de Woody Guthrie éditée par Les Fondeurs de briques. Café-librairie Michèle-Firk, La Maison de l’arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix de Chavaux). Infos.

Paris, 24 mars. A 15 h 30, le Syndicat unifié du bâtiment CNT et le groupe Commune de Paris (Fédération anarchiste) vous invitent à un récital de la Chorale du SUB-CNT à l'Espace Louise-Michel, 42 ter, rue des Cascades, Paris 20e (M° Ménilmontant, Couronnes, Jourdain ou Pyrénées). Infos.

Sète (34), 24 mars. Concert-présentation, à partir de 12 h 30, de Cinq ans de métro (Libertalia) par Fred Alpi à L’Astragale, 21, rue Pierre-Sémard. Facebook.

Marseille, 26 mars. Au ciné-club de la CNT 13, projection du film Une histoire de la grève générale (2012, 60 min), d'Olivier Azam et Laure Guillot, à 19 h 30, à Mille Bâbords, 61, rue Consolat, Marseille 1er. La projection est suivie d’une discussion. Infos.

Paris, 26 mars. Comme chaque mardi, réunion de la Coordination contre la répression et les violences policière, à 18 h 30, à la Bourse du travail, 3, rue du Château-d’Eau, Paris 10e (M° République). Infos.
Contact : stoprepression(at)riseup.net

 

FOIRES AUX LIVRES,
EXPOSITIONS, COLLOQUES, RENCONTRES

Carnets de Camus. Pour la première fois au théâtre, Les Carnets d’Albert Camus ont été mis en scène par Stéphane Olivié Bisson qui interprète l'écrivain (avec la collaboration artistique de Bruno Putzulu). « Ecrits entre mai 1935 et décembre 1959, ils furent publiés de manière posthume d'abord par sa femme puis par sa fille Catherine. Entre journal de travail et journal intime, c’est le combat héroïque et acharné d’un homme, l’un de nos plus beaux écrivains face à la machine inexorable des jours. Un Camus curieux de tout, épris de beauté et d’harmonie, y livrant ses blessures, ses colères, ses désirs, et sa croyance dans le pouvoir de l’écriture. » Représentations, du 13 mars au 4 mai, du mardi au samedi, à 19 heures, au Lucernaire, 53, rue Notre-Dame-des-Champs, Paris 6e (M° Notre-Dame-des-Champs, Vavin ou Edgar-Quinet). Le 26 avril, rencontre avec le public après la représentation. Tarifs : 10 euros (moins de 26 ans) et de 11 à 28 euros. Infos.

Dessin de presse. Journée d'étude « Dessin satirique et écologie », le 21 mars, de 9 h 30 à 17 heures, à la Bibliothèque nationale de France (BNF), site François-Mitterrand (salle 70), quai François-Mauriac, Paris 13e. Entrée libre. Celle-ci « permettra à Jacky Houdré, collectionneur de journaux satiriques, d’en présenter les temps forts. Cinquante ans après, l’avenir de la planète est devenu une préoccupation majeure pour tous. On verra comment les dessinateurs de presse Alain Dubouillon, Robert Rousso et la dessinatrice Trax commentent la gravité du sujet… » Interventions et débats se succèderont et, en soirée, remise du 6e Trophée Presse Citron - BNF en partenariat avec l’Ecole Estienne à la mairie du 13e arr. de Paris (sur invitation). Informations complémentaires.

Foire de Gand (Belgique). La 18e Foire internationale du livre alternatif et libertaire se tiendra le 23 mars, de 10 à 18 heures, au Tlandhuis, Warmoezeniersweg 10, 9000 Gent (Belgique). Des dizaines d’éditeurs et de distributeurs indépendants, des ONG et des groupes militants de Belgique, des Pays-Bas, de France et du Royaume-Uni, entre autres, présenteront leurs publications. Au programme : des débats, des projections, une restauration (plats végétaliens), un bar, un espace pour les enfants et concert à partir de 20 heures – Nice Guys (ska) et Black Vortex Engine (dub). L’accès au salon du livre est gratuit. Courriel : aboekenbeurs(at)yahoo.com - Facebook.

Histoire sociale. La 3e édition du Salon du livre d'histoire sociale, organisé par l'Institut d'histoire sociale - CGT, aura lieu cette année les 3 et 4 avril au siège de la CGT, patio Georges-Séguy, 263, rue de Paris, à Montreuil (93). Mercredi, à 12 h 30, inauguration ; puis débat, à 14 heures, « Comment naissent les grandes luttes ? », avec Michelle Perrot, Danielle Tartakowsky et Gérard Mordillat. Jeudi, à 11 heures, débat « En quoi le livre participe-t-il à l'engagement ? ». Des rencontres, des débats avec des auteur·e·s et des éditeurs/éditrices, autour de nombreux ouvrages (essais, romans, BD…). Entrée libre. Infos complémentaires.

 

DIVERS

Révolution et évolution. La revue Arts et Savoirs, publiée sur OpenEdition, a lancé un appel à contribution pour un prochain numéro consacré à « Révolution et évolution ». Celui-ci « se propose d’étudier dans des textes divers des sciences de la nature aux sciences humaines des logiques du temps qui ont souvent été opposées, l’une correspondant au modèle de la révolution, l’autre au modèle de la transformation ou de l’évolution. (…) Des libéraux aux socialistes utopistes ou à l’anarchisme de la fin du siècle (Louise Michel, Elisée Reclus…), ce numéro se propose en effet aussi de réfléchir sur l’impact idéologique et les effets politiques de la confrontation des deux modèles. » Les propositions sont à envoyer avant le 15 mai et les articles seront attendus pour le 30 septembre. Contact : gisele.seginger(at)u-pem.fr

 

Retour
en haut

 fleche haut
 fleche bas