Présentation

 

Archives

DERNIÈRE MISE À JOUR : 6 DÉCEMBRE

Anarlivres sur Calaméo, c'est plus de 450 brochures anarchistes anciennes en libre consultation…

Recharger la page


 

Flux RSS

 

 

Twitter
Twitter

 

 

Mastodon


 

PARUTIONS

BELISSA Marc
La Révolution française et les colonies, La Fabrique, Paris, 300 p., 20 euros (novembre) infos

BLAY Michel
L'Ordre du technique [« Comment il s'est imposé, comment en sortir »], L'Echappée, coll. Versus, Paris, 144 p., 15 euros (novembre) infos

COLLOMBAT Benoît, MARDON Grégory
Dulcie [« Du Cap à Paris, enquête sur l'assassinat d'une militante anti-apartheid »] (BD), Futuropolis, Paris, 304 p., 26 euros (novembre) infos

FOREST Eva
Opération Ogro [« Comment et pourquoi nous avons exécuté le premier ministre espagnol Carrero Blanco - Commando “Txikia” d'ETA. Espagne, 1973 »), Tumult, Bruxelles (Belgique), 280 p., 12 euros (novembre) infos

FROBERT Ludovic
Quelques lignes d'utopie [« Pierre Leroux et la communauté des "imprimeux" (Boussac,1844-1848) »], Agone, coll. Mémoires sociales, Marseille, 240 p., 18 euros (novembre) infos

GALEANO Eduardo
Sens dessus dessous [« L'école du monde à l'envers »], illustr. de José Guadalupe Posada, trad. par Lydia Ben Ytzhak, Lux, coll. Orphée, Montréal (Québec, Canada), 360 p., 22 euros (novembre) infos

GRAVE Jean
La Société mourante et l'anarchie (rééd.), préf. d' Octave Mirbeau, Lux, coll. Instinct de liberté, Montréal (Québec, Canada), 328 p., 16 euros (novembre) infos

JUSTHOM
Moi, un homme méprisé, humilié, martyrisé par sa compagne, et enfin libre, Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 180 p., 15 euros (novembre) infos

LONDON Ernest
C'est juste ? [« Cahier d'activités critiques »] (pour jeunes), illustr. de Fred Sochard, Libertalia, Montreuil, 56 p., 10 euros (novembre) infos

LORUSSO Isabella
Pour l'amour et la liberté [« Militantes dans la révolution espagnole »], Libertalia, coll. Poche, Montreuil (93), 372 p., 10 euros (novembre) infos

MÉNDEZ Nelson
Gastronomie et anarchisme [« Ni Dieu, ni maître, ni chef ! »], trad. de Sébastien Rutés, Nada, s.l., 112 p., 10 euros (novembre) infos

LA MOUETTE ENRAGÉE
Avant de faire le tour du monde, faire le tour de l'atelier…, Acratie, L'Essart, La Bussières (86), 284 p., 15 euros (décembre) infos

PAZ Abel
Au pied du mur [« Mémoires (1942-1954) »], trad. de Jean-Marc Matallana, postf. de Freddy Gomez, Rue des cascades, Paris, 848 p., 20 euros (novembre) infos

PICQ Gilles
Les Brasseries parisiennes de l'avant-siècle (1870-1914) [« Et autres lieux d'agapes et de libations »], L'Echappée, coll. Paris perdu, Paris, 864 p. (300 illustrations), 36 euros (novembre) infos

ROUILLAN Jean-Marc
De Mémoire (3) [« La courte saison des GARI. Toulouse, 1974 »] (rééd.), Agone, coll. Eléments, Marseille, 320 p., 12 euros (novembre) infos

SÉMINAIRE ÉTAPE
Repenser l'Etat au XXIe siècle [« Libertaires et pensées critiques »], Atelier de création libertaire, Lyon, 544 p., 20 euros (novembre) infos

VANINA
Les Leurres postmodernes contre la réalité sociale des femmes, Acratie, L'Essart, La Bussières (86), 320 p., 18 euros (novembre) infos


Livraison tardive

COLLECTIF
Antisionisme, une histoire juive, textes choisis par Béatrice Orès, Michèle Sibony et Sonia Fayman, Syllepse, coll. Utopie critique, Paris, 368 p., 25 euros (octobre) infos
Dockers, une histoire nantaise
[« Travailler et lutter sur les quais (XVIe siècle - XXe siècle) », contributions de Samuel Guicheteau, Manuella Noyer et Christophe Patillon], préf. de John Barzman, Centre d'histoire du travail, coll. Domaine ouvrier, Nantes, 296 p., 22 euros (octobre) infos

FONTENELLE Sébastien
Macron et l'extrême droite [« Du rempart au boulevard »], Blast, le souffle de l'info - Massot éditions, Paris, 128 p., 15,90 euros (octobre) infos

GOLDMAN Emma
Il nous faut être prêts à chaque instant [« Sur la violence politique »], trad. de l'anglais (Etats-Unis) et préf. de Léa Gauthier, postf. de Voltairine De Cleyre, Payot, coll. Petite Bibliothèque, Paris, 125 p., 8 euros (septembre) infos

JOBLIN Jean-Pierre
Dans les sillons de Gaston Couté, éditions JPJ, Aulnay-sous-Bois, 64 p., 20 euros (septembre) bon de commande

PELLOUTIER Fernand
Histoire des Bourses du travail (rééd.), notice biographique de Victor Dave, préf. de Georges Sorel, Editions Plein Chant, coll. Précurseurs et militants, Bassac (16), 304 p., 21 euros (octobre) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

BESNARD Pierre
Syndicalisme et autorité, Publication mensuelle de l'Anarchie, Paris, 1928, n.p. (8), à télécharger

BRIGADES ÉDITORIALES DE SOLIDARITÉ
Soutien à l'Ukraine résistante (vol. 25), Syllepse, Paris, 96 p., à télécharger

CHAPELIER Emile
Une colonie communiste [« Comment nous vivons et pourquoi nous vivons »] (rééd. num.), Partage noir, Paris, 2023, 24 p., à télécharger

COLLECTIF
Les Anarchistes et la médecine, Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), Lausanne, 2023, 24 p., à télécharger
Peut-on vivre sans autorité ? [« Si oui : comment. Si non : pourquoi »], réponses de Han Ryner, Henri Barbusse, Jean Marestan, Vigné d'Octon, Manuel Devaldès…, commentaires et conclusions par A. Lorulot, éd. de L'Idée libre, Conflans, 1923, 46 p., à télécharger

GUILLAUME James
Idées sur l'organisation sociale, Partage noir, Paris, 2023, 32 p., à télécharger

LORULOT André, MICROMÉGAS
La Crise de la démocratie, éd. de L'Idée libre, coll. Faits, textes & portraits, Conflans, 1928, 16 p., à télécharger

MLT, OLT
Arthur Lehning (BD), Partage noir, Paris, 2023, 4 p., à télécharger

 

L'anarchisme en Afrique.
Les ouvrages en français dans ce domaine sont si rares qu'il faut saluer à sa juste valeur – malgré le temps écoulé – cette traduction par Anonymous d'African Anarchism. The History of A Movement de Sam Mbah et I. E. Igariwey paru chez See Sharp Press (Tucson, Arizona, Etats-Unis) en 1997. Les auteurs rappellent tout d'abord les grandes lignes de l'anarchisme avant de s'intéresser à la question africaine : les éléments traditionnels pré-étatiques, le socialisme au cours de la colonisation, l'échec du socialisme d'Etat au XXe siècle, les obstacles au développement de l'anarchisme, son futur… A télécharger.

 

REVUES

Derniers numéros parus

Alternative libertaire, « mensuel de l'Union communiste libertaire (UCL) » : n° 343, novembre, 20 p., 4 euros, site Internet - sommaire

Anarchosyndicalisme !, « journal de la CNT-AIT de Toulouse » : n° 183, sept.-oct., 20 p., 2 euros, site Internet - à télécharger

L'Anjou libertaire, « bulletin mensuel du groupe du Maine-et-Loire de l'Union communiste libertaire » : n° 21, automne-hiver, 4 p., site Internet - à télécharger

Brasero, « revue de contre-histoire » : n° 3, novembre (parution annuelle), 192 p., 22 euros, infos

Casse-Rôles, « journal féministe et libertaire » : n° 26 (dossier : « Bilan des luttes féministes : 2017-2022 », suite), nov.-janv., 48 p., prix libre, site Internet

Contrelittérature, « revue culturelle transdisciplinaire » : n° 6 (« Anarchie souveraine »), septembre, 200 p., 15 euros, site Internet - sommaire

Chroniques noir et rouge, « revue trimestrielle de critique bibliographique du mouvement libertaire » : n° 14, septembre, 68 p., 5 euros (abt. : 20 euros pour 4 numéros), site Internet - sommaire

Combat syndicaliste, « mensuel de la Confédération nationale du travail » : n° 484, octobre, 24 p., 2 euros, site Internet - à télécharger

Courant alternatif, « mensuel anarchiste-communiste » de l'Organisation communiste libertaire (OCL) : n° 334, novembre, 36 p., 5 euros, site Internet - sommaire

CQFD, « mensuel de critique et d'expérimentation sociales » : n° 224, novembre, 24 p., 4 euros, sommaire - abonnement

Fragments, « revue de littérature prolétarienne », n° 7, automne, 121 p., 9,5 euros (+ 3 euros de frais de port), site Internet

Infos & analyses libertaires, « journal de l'Organisation anarchiste (OA) » : n° 124, automne, 36 p., site Internet - à télécharger

Le Libertaire, « revue de synthèse anarchiste » : n° 151, novembre, 16 p., site Internet - à télécharger

Médiacritiques, « revue trimestrielle d'Acrimed » : n° 48, automne, 44 p., 6 euros, présentation

Le Monde libertaire, « le mensuel sans Dieu ni maître de la Fédération anarchiste » : n° 1856, décembre, 56 p., 4 euros, site Internet - abonnement

La Mouette enragée, « journal édité par le groupe communiste-anarchiste de Boulogne-sur-Mer » : n° 39, second semestre, 32 p., 2 euros, présentation

Le Ravachol, « le mensuel qui fait pas dans la dentelle » : n° 81, novembre, 20 p., 1 euro, Facebook

Réfractions, « recherches et expressions anarchistes » : n° 51 (« Punk ! »), automne, 204 p., 15 euros, site Internet

Résistons ensemble, « contre les violences policières et sécuritaires » : n° 214, 22 novembre, 4 p., site Internet - à télécharger

Soleil noir, « bulletin apériodique anarchiste » : n° 6, octobre, 48 p., à prix libre, à télécharger

 

AUDIO

L'émission « Trous noirs » sur Radio-Libertaire a rendu hommage à Ronald Creagh (1929-2023), auteur de nombreux ouvrages sur l'anarchisme aux Etats-Unis, décédé le 8 septembre dernier (lire nécrologie). Avec, en studio, Michèle Rollin qui lui a consacré un film (Ronald Creagh une essence de l'utopie) et Nestor Potkine pour parler de la revue Réfractions (site Internet), qu'il a impulsée et à laquelle il a contribué. Federico Ferretti et Daniel Pinos témoignent au téléphone et plusieurs enregistrements audio réalisés par Christiane Passevant (« Chroniques rebelles ») sont diffusés.

Saviez-vous que, contrairement à ses cousins les loups, vivant de façon très hiérarchisée, le lycaon est un anarchiste ? C'est « Le monde vivant » (3 min) sur Radio France qui nous l'apprend. Ce chien sauvage part à la chasse en groupe et rapporte à manger à ses petits et aux individus blessés ou âgés. Peu de traces de hiérarchie chez eux et une vie en commun pacifique où la priorité est donnée aux petits.

Et, pour finir, « Une nuit avec Léo Ferré entouré de ses amis » (infos), une émission de France Culture diffusée le 1er janvier 1988 qui plonge dans l'univers de l'artiste durant presque six heures (pauses conseillées !). Avec Jean-Claude Casadesus, Jean-Pierre Chabrol, Francis Claude, Anne-Marie Houdebine, Paco Ibanez, Maxime Le Forestier, Sapho, Catherine Sauvage, Jean Vasca. Un long entretien avec Ferré, entrecoupé d'archives d'actualités sur les anarchistes, la guerre d'Espagne, les congés payés, Léon Blum… Et des chansons, bien sûr !

 

VIDÉO

« Complément d'enquête », l'émission de France 2, a braqué ses projecteurs sur l'entreprise de la famille de Villiers. « L'an dernier, le Puy du Fou a dépassé les deux millions de visiteurs, devançant le Parc Astérix. Après avoir inspiré un parc à thème à Tolède en Espagne, il s'attaque à la Chine et aux Etats-Unis. » Et, bientôt, au cinéma, le premier film franchisé.

« Histoire, argent, pouvoir : les vrais secrets du Puy du Fou » (disponible jusqu'au 7 octobre 2024) illustre parfaitement les pratiques du capitalisme : exploitation de bénévoles (c'est encore plus profitable que des salariés !), utilisation du carnet d'adresses pour bénéficier d'autorisations et d'aides publiques, manipulations juridiques pour transformer une aventure collective en affaire familiale bien juteuse, etc. Avec, en cadeau, les inventions, falsifications et erreurs historiques pour propager une vision monarchiste et catholique, comme l'ont dénoncé les historien·ne·s Florian Besson, Guillaume Lancereau, Pauline Ducret et Mathilde Larrère dans Le Puy du Faux. Enquête sur un parc qui déforme l'histoire (Les Arènes). Lire à ce sujet l'interview de Florian Besson (« Le Puy du Fou, promotion d'une histoire de France figée et caricaturale »).

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Paris, 6 décembre. L'association 24-août-1944 vous invite à la projection du documentaire Urraca, chasseur de « rouges » (2022, 64 min), de Felip Solé et Pedro de Echave, à 18 heures, à l'Institut Cervantes, 7, rue Quentin-Bauchart, Paris 8e. La projection sera suivie d'un débat en présence des réalisateurs. Entrée libre dans la limite des places disponibles. Infos.

Marseille (13), 7 décembre. Rencontre débat avec Sébastien Fontenelle autour de son dernier livre Macron et l'extrême-droite. Du rempart au boulevard (Blast-Massot), à 18 heures, à Mon Café, 10, place Jean-Jaurès, Marseille 1er. Infos.

Paris, 7 décembre. A 19 heures, projection-discussion à l'invitation du groupe libertaire d'Ivry (Fédération anarchiste) Passe ton bac d'abord (1978, 80 min) de Maurice Pialat à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Infos.

Rennes (35), 7 décembre. Rencontre organisée par la librairie Planète Io avec Nicolas Da Silva autour de La Bataille de la Sécu (La Fabrique), à 18 heures, au Jeu de Paume, 12, rue Saint-Louis. Facebook.

Avignon (84), 8 décembre. Rencontre avec Corinne Morel Darleux et Geneviève Azam qui ont participé à l'ouvrage Décroissances. Regards croisés sur les urgences du temps présent (Le Passager clandestin), à 19 h 30, au café-librairie Youpi !, 26, avenue Saint-Ruf. Site Internet.

Laon (02), 8 décembre. L'Etoile noire, 5, rue Saint-Jean, reçoit à 19 h 30 Jean-Pierre Joblin pour sa BD Dans les sillons de Gaston Couté (éditions JPJ). Il sera accompagné de Bruno Daraquy qui, pour l'occasion, interprétera des textes de ce poète beauceron libertaire (biographie). La rencontre-débat-dédicace sera suivie d'un apéritif dînatoire. Infos.

Montreuil (93), 8 décembre. La librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux) reçoit à 19 h 30 Marielle Macé, autrice de Respirer et Nos cabanes (Verdier). Site Internet.

Paris, 8 décembre. A 19 h 30, discussion « Lier le fond et la forme ? Y a-t-il une violence intrinsèquement révolutionnaire ? » aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. Infos.

Saint-Nazaire (44), 8 décembre. Thierry Maricourt présentera Une Rage de lire. Le jeune Michel Ragon (L'Echappée), à partir de 19 h 30, au local autogéré Les Ami.e.s de May - Fernand Pelloutier, 25, bd de la Renaissance.

Toulouse (31), 8 décembre. Discussion autour du livre Du salaire pour nos transitions (Burn Aout), manifeste de Harry Josephine Giles, en présence de la traductrice Qamille qui présentera ce texte, le collectif Transgrrrls (Facebook) et l'autrice. Organisée par la Bibliothèque anarcha-féministe (BAF). A partir de 19 heures, au Chat noir, 33, rue Antoine-Puget. Site Internet.

Bordeaux (33), 9 décembre. Pour célébrer les 60 ans de l'Athénée libertaire, concert du Cri du Peuple dessiné en direct par Bruno Loth et suivi d'un repas à partager pour soutenir le lieu afin qu'il perdure aussi longtemps… Ouverture à 18 heures. Inscription pour le repas. Athénée libertaire, 7, rue du Muguet. Infos.

La Charité-sur-Loire (58), 9 décembre. Gilles Pïcq dédicacera son livre Les Brasseries parisiennes de l'avant-siècle (1871-1914) (L'Echappée), de 15 à 19 heures, à Couleur Café, 1, Grande-Rue. Facebook.

Malakoff (92), 9 décembre. Projection du documentaire Jojo des luttes (2019, 26 min), de Tomislav Jancar, et discussion avec Joël et des membres de l'émission « L'Actualité des luttes » (sur Fréquence Paris Plurielle, 106.3 MHz en RP). Entrée et participation libres - buffet en auberge espagnole. A 19 h 30, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot. Infos.

Marseille (13), 9 décembre. Causerie sur le sabotage avec Victor Cachard, auteur d'une Histoire du sabotage (Libre) en deux tomes (vol. 2 à paraître), à partir de 17 heures, au Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Paris, 9 décembre. L'épicerie solidaire La Sub'stantielle organise un marché de Noël dont les bénéfices permettront de fournir des colis alimentaires aux travailleurs précaires du bâtiment. De 10 à 17 heures, à la CNT, 33, rue des Vignoles, Paris 20e. Infos.

Paris, 9 décembre. A 16 heures, présentation-lecture de poèmes militants Feuilles volantes (Editions libertaires) de et par Monica Jornet à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Infos.

 

FOIRES AUX LIVRES, EXPOSITIONS,
COLLOQUES, RENCONTRES

Sur le Rojava. Une journée d'études « Révolution et pratiques démocratiques au Rojava » (infos) aura lieu le 8 décembre, de 10 heures à 18 h 30, à l'université de Liège (Belgique), 7, place du 20-Août (bât. A1, département de philosophie, salle de l'Horloge). De 10 h 30 à 12 heures, « De la théorie à la pratique », avec les intervention de Vincent Gerber sur le confédéralisme démocratique et de Pierre Bance sur le contrat social du Rojava, suivis d'une discussion. De 14 h 30 à 16 heures, « La situation internationale du Rojava », avec les interventions d'Anne Lagerwall sur « Les droits des peuples du Rojava au regard du droit international » et de Giuseppe Acconcia, « The Kurds of Syria: From Popular Committees to Fighting Units », suivis d'une discussion. De 17 h 15 à 18 heures, « Lessons from the Field », avec Abdullah Demirbas (« Building Democratic Confederalism »), puis discussion et échanges. Inscription avant le 1er décembre via le formulaire.

Théâtre à Lille. De coco syndiquée à toto anar, récit du parcours militant d'une jeune Lilloise sous forme d'une pièce de théâtre. « A travers anecdotes, musiques et réflexions, on nous raconte comment, en étant née dans une famille de communistes et syndiqués, elle s'est retrouvée à militer dans les milieux autonomes et anarchistes lillois. » Début de la pièce à 16 heures, goûter partagé après le spectacle. Samedi 9 décembre, au Centre culturel libertaire (CCL), 5, rue de Colmar. Infos.

Mi-Livre Mi-Raisin. Si vous aimez les vins naturels et la lecture, ne manquez pas ce salon qui les associe pour la quatrième fois. Les 9 et 10 décembre, à la Bellevilloise, 19-21, rue Boyer, Paris 20e, une trentaine de vignerons, autant de maisons d'édition et près d'une cinquantaine d'autrices et d'auteurs seront réunis. Dégustation et vente de vins naturels, de France, de Suisse, d'Italie, de Géorgie et du Chili (« bière et spiritueux en embuscade »), des stands de livres et des séances de dédicaces sont au programme. Entrée : 10 euros la journée ou 15 euros les deux jours (billets), comprenant un verre griffé offert et l'accès à toutes les dégustations, dédicaces, animations, rencontres…

A lire, boire et manger. A l'occasion de la parution du livre de Gilles Picq, Les Brasseries parisiennes de l'avant-siècle (1870-1914) et autres lieux d'agapes et de libations, les éditions L'Echappée organisent des rendez-vous consacrés à l'histoire des brasseries. Pour conclure, dessert et digestif. Samedi 2 décembre, à 15 h 30, balade (complet) au Quartier latin avec Gilles Picq ; 18 heures, arrivée à la librairie Le Dilettante, 7, place de l'Odéon, Paris 6e ; 20 heures, dîner (complet) au Bouillon Racine, 3, rue Racine, Paris 6e. Et, samedi 16 décembre, clôture à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e : à 19 heures, « Albert Vidalie et Alphone Boudard, la littérature à l'estomac », présentation par les éditions L'Echappée et Le Dilettante ; à 20 heures, « Gribouille, le météore de la chanson », animation musicale de Marie-Thérèse Orain, chanteuse et comédienne.

« Rire du pire ». En 2016, la Bibliothèque nationale de France (BNF) a acquis l'œuvre du dessinateur Willem, quelque 20 000 originaux réalisés pour la plupart dans le cadre de son activité dans la presse. Elle lui devait bien d'organiser une exposition rétrospective (« Willem, rire du pire », livret) à la Bibliothèque de la Part-Dieu, 30, boulevard Vivier-Merle, Lyon 3e. Accès gratuit, jusqu'au 3 février 2024, du mardi au vendredi, de 10 à 19 heures, et le samedi, de 10 à 18 heures. Bernhard Willem Holtrop, alias Willem, est né le 2 avril 1941 à Ermelo aux Pays-Bas. Membre du mouvement contestataire et libertaire Provo, il fonde le journal satirique God, Nederland & Oranje, dont plusieurs des neuf numéros publiés feront l'objet de saisies. En 1968, il s'installe en France et participe aux journaux L'Enragé, Hara-Kiri et Charlie Hebdo, devient rédacteur en chef de Charlie mensuel pour quelques numéros en 1981, puis collabore à Libération pendant de longues années. Outre ces titres, il dessine également pour de nombreux autres journaux et revues, publiant plus d'une centaines d'albums de dessins et de bandes dessinées. En 2021, il prend une retraite bien méritée du quotidien (à 80 ans) mais continue à participer à Charlie Hebdo et Siné mensuel. Cette exposition est l'occasion de redécouvrir un satiriste et un graphiste hors pair qui sait encore surprendre du fait de ses activités multiformes. Découvrir l'exposition sur Internet.

Expo Steinlen. Pour le centenaire de la mort de l'artiste, le Musée de Montmartre organise jusqu'au 11 février 2024 une exposition sur Théophile-Alexandre Steinlen (1859-1923) rendant hommage à celui « qui fut dessinateur, graveur, peintre et sculpteur et qui n'appartint qu'à une seule école : celle de la liberté ». Elle nous invite à un parcours retraçant sa vie et ses thèmes de prédilection : « Montmartre et le Chat Noir ; le peuple comme sujet et but de l'art ; enfin, entre peinture d'histoire et nus intimes, le rapport aux genres classiques de l'histoire de l'art, toujours au service d'une vision politique de l'art. » Précisons que Steinlen fut un sympathisant anarchiste et collabora à plusieurs titres de la presse libertaire, illustrant de nombreux livres et brochures du mouvement (lire notice Maitron). Musée de Montmartre - Jardins Renoir, 12, rue Cortot, Paris 18e. Ouverture tous les jours de 10 à 18 heures. Plein tarif : 15 euros, tarifs réduits de 8 à 12 euros.

 

DIVERS

Fin d'année en librairie.
Les éditions Atelier de création libertaire (ACL) ont concocté une offre valable jusqu'au 31 décembre : 10 titres différents à 50 % de leur valeur ou 15 titres différents à 60 % de leur valeur, avec en prime 1 livre cadeau (choisi « au gré du hasard, de la nécessité et du plaisir »), le tout envoyé frais de port compris. Infos pratiques.
Pour 2024, le calendrier du Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA) de Marseille sera consacré à quelques femmes du mouvement anarchiste (peu ou mal connues). Citons, par exemple, Maria Luisa Berneri, Suceso Portales Casamar, Maria Isidorovna Goldsmith, Itô Noe, Lucy Parsons, Olga Taratuta… Textes de présentation et illustrations sur une trentaine de pages. Le prix de l'exemplaire est de 6 euros, 25 euros pour 5 exemplaires. Frais de port de 2,50 euros pour un exemplaire ou de 6 euros pour 5 exemplaires. Paiement par chèque (encaissé après l'envoi du calendrier) à l'ordre du CIRA Marseille ou par virement (IBAN : FR75 2004 1010 0803 6258 0Y02 933). CIRA Marseille, 50, rue Consolat, 13001 Marseille.
Petite sélection de livres pour jeunes z'anars ou futurs. Les plus récents : Jose Antonio Emmanuel, L'Anarchie expliquée aux enfants, Rivages, 48 p., 16 euros ; et Ernest London, C'est juste ? Cahiers d'activités critiques, dessins de Fred Sochard, Libertalia, 56 p., 10 euros.
Un paru l'année dernière : Jorge Enkis et Collectif anarchiste Emma-Goldman, Dictionnaire anarchiste des enfants, Atelier de création libertaires, 80 p., 8 euros (visio). Le dernier, plus ancien, sorti en 2018 : Philippe Godard, L'Anarchie ou le chaos, illustr. de Vincent Odin, Le Calicot, 224 p., 10 euros.
Le Passager clandestin propose trois abonnements pour recevoir des livres à paraître en 2024 : de soutien (9 ouvrages), écolo (4), science-fiction (3). Au vu de la belle production de cette année, souhaitons le succès à cette initiative afin de leur « donner un petit coup de pouce pour aborder avec plus de sérénité la suite et continuer à défendre avec entrain une certaine idée de l'édition ».
La librairie Publico a édité un catalogue d'ouvrages récents que l'on peut lui commander au 01-48-05-34-08 ou par courriel à librairie-publico(at)sfr.fr. Située au 145, rue Amelot, Paris 11e, elle est ouverte du mardi au vendredi, de 13 heures à 19 h 30, le samedi de 10 heures à 19 h 30, et le dimanche de 13 heures à 19 h 30. Et, pour connaître toutes les animations organisées, Publico.info.

 

Albert Libertad (1875-1908). L'ayant fréquenté au cours de sa jeunesse, Emile Bachelet dépeint en octobre 1949 dans les colonnes de « Défense de l'homme », cet extraordinaire propagandiste, anarchiste individualiste. Nous y avons ajouté des notes et des illustrations pour enrichir ce texte de souvenirs, et présentons quelques extraits de sa brochure « Le Culte de la charogne ».

Au printemps de 1906, quand j'arrivai à Paris, je venais de faire mon « tour de France » (1) en mangeant pas mal de vache enragée. Lecteur fanatique de La Guerre sociale, je ne jurais que par la barbiche de Gustave Hervé, dont je buvais, comme du petit lait, les articles incendiaires. Mais c'était un lait de feu qui me passait par le ventre.

Je me mis à courir les réunions et les meetings. Un soir, au manège Saint-Paul (2), la réunion fut houleuse. Mais, comme c'était monnaie courante en ces lieux, je n'avais pas prêté grande attention à certaines protestations que j'attribuais à des « réactionnaires » que les fulgurantes diatribes de nos orateurs avaient rendus furieux. Tout â coup, non loin de moi, une voix tonitruante et impérative s'éleva pour demander la parole. La salle se figea tandis que les hommes de la tribune criaient : « Trop tard ! Trop tard ! ». Mais rapidement, fendant la foule, un groupe de jeunes gens s'avançait vers l'estrade, semant la confusion et le désarroi. Puis, de ma place, j'aperçus une masse noire qui, soulevée par des bras vigoureux, se cramponnait à la rampe pour atteindre le plateau défendu désespérément et sans douceur par ses occupants. (Suite.)

Benoît Broutchoux (1879-1944). Dans la presse libertaire, il était d'usage d'évoquer de temps en temps les anciens militants, de retracer en quelques lignes leurs parcours et leurs luttes. Pour ne pas les oublier… Défense de l'homme, revue lancée en septembre 1949 par Louis Lecoin, n'échappa pas à cette tradition avec « Ceux d'hier ». Dans son n° 8, Georges Dumoulin évoquait une « figure majeure de l'anarchisme et du syndicalisme révolutionnaire dans le bassin minier du Pas-de-Calais avant 1914 », Benoît Broutchoux, décédé quelques années auparavant, peu de temps avant le débarquement des Alliés. Nous reproduisons cet article agrémenté d'illustrations et de notes explicatives… (suite).

 

Retour
en haut


 fleche haut
 fleche bas