Archives

DERNIÈRE MISE Á JOUR : 19 JANVIER

Recharger la page


Flux RSS

 

 

A suivre
sur TwitterTwitter

 

 


PARUTIONS

BOURBOULON Isabelle
Soleil trompeur [« ITER ou le fantasme de l'énergie illimitée »], Les Petits Matins, Paris, 160 p., 15 euros (janvier) infos

COLLECTIF
Libertaire ! [« Essais sur l'écriture, la pensée et la vie de Joseph Déjacque (1821-1865) »], sous la dir. de Thomas Bouchet et Patrick Samzun, Presses universitaires de Franche-Comté, coll. Cahiers de la MSHE Ledoux, Besançon, 270 p., 26 euros (décembre) infos
Plein le dos
[« 365 gilets jaunes, novembre 2018 - juillet 2019 »], Du bout de la ville, s.l., 264 p., 20 euros + 4 euros de port (décembre, en librairie : 16 janvier) infos

CRISI Emilio
Révolution anarchiste en Mandchourie (1929-1932), Noir et Rouge, Paris, 163 p., 15 euros (novembre) infos

DAVRANCHE Guillaume
Dix questions sur l’anarchisme, Libertalia, coll. Poche, Montreuil, 115 p., 5 euros (janvier) infos

DEBORD Guy
Poésie, etc., dirigé par Laurence Le Bras, postf. de Gabriel Zacarias, L'Echappée, coll. La Librairie de Guy Debord, Paris, 528 p., 24 euros (novembre) infos

DESCAVES Lucien
Philémon, vieux de la vieille [« Roman de la Commune, de l’exil et du retour »], La Découverte, coll. Cahiers libres, Paris, 348 p., 22 euros (novembre) infos

DUMAS Marie-Hélène
Sylvia Pankhurst, Libertalia, coll. Poche, Montreuil (93), 216 p., 10 euros (novembre) infos

DUPUIS-DÉRI Francis
Nous n’irons plus aux urnes [« Plaidoyer pour l’abstention »], Lux éditeur, coll. Lettres libres, Montréal (Québec, Canada), 192 p., 12 euros (novembre) infos

DUVAL Clément
Moi, Clément Duval, anarchiste et bagnard (rééd.), édit. établie par Marianne Enckell, Nada éditions, s.l., 256 p., 19 euros (novembre) infos

FINIMONDO
Sur le fil du rasoir, Tumult, Bruxelles, 136 p., 4 euros (novembre) infos

FRIOT Bernard, BABA Denis
Abolir la dette. Travailler sans crédit, Atelier de création libertaire, Lyon, 48 p., 5 euros (décembre) infos

GRAEBER David
Les Pirates des Lumières ou La Véritable histoire de Libertalia [« Flibustiers, femmes marchandes et simulacres de royaumes à Madagascar au XVIIIe siècle »], trad. de l'anglais par Philippe Mortimer, Libertalia, Hors collection, Montreuil (93), 240 p., 18 euros (novembre) infos

IDÉE Jean-Claude
Francisco Ferrer. Vive l'Ecole moderne !, Edition Samsa, Bruxelles (Belgique), 82 p., 8 euros (novembre) infos

KEATING Juliette (texte), BOULBÉ Béa (dessins)
Blaise, Léa et les autres..., coéd. Libertalia - Angle rouge, Montreuil (93) - s.l., 120 p. couleur (format : 28 x 21), 25 euros (décembre) infos

MIESSEROFF Lola
Fille à pédés, postf. d’Hélène Hazera, Libertalia, coll. Poche, Montreuil (93), 152 p., 10 euros (novembre) infos

NOIRIEL Gérard
Une histoire populaire de la France [« De la guerre de Cent Ans à nos jours »] (rééd. avec une nouv. postf. de l'auteur), Agone, coll. Mémoires sociales, Marseille, 832 p., 28 euros (novembre) infos

NOVAK Zvonimir
Le Grand Cirque électoral [« Une histoire visuelle des élections et de leurs contestations »], L'Echappée, coll. Action graphique, Paris, 240 p., 29 euros (novembre) infos

OBSERVATOIRE DE L'ÉVOLUTION
Manifeste pour l'invention d'une nouvelle condition paysanne, L'Echappée, Hors collection, Paris, 272 p. (200 illustr. en couleur), 24 euros (novembre) infos

PELLETIER Thierry
Cas rudes [« Paroles d’usagers de drogue »], Libertalia, coll. Poche, Montreuil (93), 144 p., 8 euros (novembre) infos

SORES B.
Plaidoyer pour le Rojava [« Réflexions d'un internationaliste sur les aléas d'une révolution »], Acratie, L'Essart, La Bussière (86), 300 p., 20 euros (janvier) infos

THOMAS Edith
Les « Pétroleuses » (rééd.), préf. de Bernard Noël, L’Amourier, coll. Bio, Coaraze (06), 370 p., 24 euros (décembre) infos

THOREAU Henry D.
Coffret collector [« 12 écrits de Thoreau »], trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Mallet, introd., notes et biographie de Michel Granger, Le Mot et le Reste, Marseille, 13 vol., 29,90 euros (novembre) infos

TOBOCMAN Seth
Le Visage de la lutte [« Une allégorie sans paroles », impr. artisanale en sérigraphie], Editions CMDE, coll. Le Tambour du fou, Toulouse, 32 p., 8,50 euros (novembre) infos

WANG Jackie
Capitalisme carcéral, Editions Divergences, coll. Cybernétique, Paris, 350 p., 18 euros (novembre) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

La condamnation à mort et l'exécution du pédagogue libertaire espagnol Francisco Ferrer (biographie) le 13 octobre 1909, poursuivi par la vindicte de l'Eglise et du pouvoir, a suscité la publication de nombreuses brochures dont certaines sont accessibles au visionnage ou au téléchargement. Dans le cadre de la campagne internationale de soutien, Les Hommes du jour lui consacrèrent, le 18 septembre 1909, un numéro (Gallica) sous la plume de Flax (pseudonyme de Victor Méric [Wikipédia]). Le Comité d'organisation de la manifestation Ferrer publia très tôt A la mémoire de Ferrer (PDF), discours du Dr Barot « prononcé le dimanche 31 octobre 1909 à l'issue de la manifestation organisée à Angers ». Parmi les premières brochures parues en français, on peut également citer La Vérité sur l'affaire Ferrer (PDF, visio), écrite par A. Bertrand (pseudo de G. Pernet, lire notice du Dictionnaire des militants anarchistes) et éditée par Les Temps nouveaux avec une couverture illustrée de Luce. Mais aussi, sous la responsabilité du Comité de défense des victimes de la répression espagnole, Francisco Ferrer. Un martyr des prêtres. Sa vie, son œuvre (Gallica). En 1934, le Groupe de propagande par la brochure commet une Brochure mensuelle titré Francisco Ferrer anarchiste. Elle contient divers articles du pédagogue parus dans La Huelga General, puis dans Le Réveil de Genève (Gallica). Francisco Galceran Ferrer fut le défenseur de Ferrer et le libraire et essayiste anarchiste Hem Day (biographie) soutint qu'il l'avait choisi comme avocat pour la similitude de nom. C'est lui qui édita son Plaidoyer pour Francisco Ferrer (PDF, visio). Aux éditions Pensée et Action qu'il avait fondées, il publia également dans les années 1960 : Essai de bibliographie sur l’œuvre de Francisco Ferrer (PDF, visio), Francisco Ferrer. L’Homme, la Escula moderne, ses idées, son idéal… (PDF, visio) et F. Ferrer, sa vie, son œuvre (PDF, visio). Sans oublier le Francisco Ferrer de Maurice Dommanget (PDF, visio) et, de Karl Schneider, Francisco Ferrer et la pédagogie antiautoritaire (PDF, visio) publié par le groupe libertaire Proudhon de Besançon. D'autres s'emparèrent de Francisco Ferrer pour servir les intérêts réactionnaires et cléricaux comme Renou de La Bourdonnerie avec son Ferrer martyr de la libre-pensée (Gallica), « conférence faite à Nantes en avril 1911, aux membres de la Ligue antijuive et antimaçonnique de la Loire-Inférieure ». Ou tel Alphonse-Marie Lugan qui, en 1921, avec morgue et mépris pour le fils de paysan, vit en lui Un précurseur du bolchevisme (Gallica).

 

COLLECTIF
Le Guide
[« Connaître ses droits. Agir ensemble »], Collectif contre le contrôle au faciès, s.l., 2014, 56 p., à télécharger
Recueil de textes anarchistes à propos du mouvement des gilets jaunes (février-juin 2019), s. éd., s.l., 2019, 24 p., à télécharger

Sur l’université, Partage noir, Paris, 2020, 12 p., à télécharger

CYRIL
1870, l'année terrible [« Un quart d'heure avant la Commune »] (BD), Partage noir, Paris, 2019, 8 p., à télécharger

EMMA (site Internet)
C'est comment qu'on survit ? [BD sur la réforme des règles de l'assurance-chômage], à télécharger
C'est quand qu'on arrête ? [BD sur la retraite à points], à télécharger

HENNEGUELLE Anaïs
Retraites : 12 idées reçues à combattre, s. éd., s.l., 20 p. (décembre) à télécharger

MATIN Alex
La FORA dans le mouvement syndical argentin (rééd. num.), Partage noir, Paris, 2019, 35 p., à télécharger

MÉRIC Victor (signé FLAX)
Emile Pouget (« Les Hommes du jour », n° 27, 1908), (rééd. num.), Partage noir, Paris, 2019, 12 p., à télécharger
Sébastien Faure (« Les Hommes du jour », n° 18, 1908), (rééd. num.), Partage noir, Paris, 2019, 12 p., à télécharger

 

RADIO

Le 12 décembre 1969, au cours de l'après-midi, une bombe explose devant la Banca Nazionale dell'Agricoltura sur la Piazza Fontana, dans le centre de Milan (Italie), faisant seize morts et une centaine de blessés. Aussitôt, l'extrême gauche est accusée, en particulier les anarchistes. Quatre mille personnes sont arrêtées par la police dont l'anarchiste Pietro Valpreda (lire Fenêtre sur un massacre) qui est accusé d'être l'auteur de l'attentat. Dans la nuit du 15 au 16 décembre, le cheminot libertaire Giuseppe Pinelli fait une chute mortelle du quatrième étage de la préfecture de police de Milan, où il était interrogé. Suicide ou défenestration ? Un podcast de Yaëlle Lucas et Lorenzo Valera relate cet événement. En prime, la transposition intégrale de Mort accidentel d'un anarchiste de Dario Fo. On apprendra plus tard que les quatre attentats qui ont frappé ce jour-là Rome et Milan sont le fait de groupes fascistes commandités par une partie de l'appareil d'Etat italien (politiciens, policiers, juges, services secrets…) et la CIA. Cette « stratégie de la tension » visait à contrer l'émergence d'un renouveau social et à instaurer un régime autoritaire ; ce fut le principal point de départ des « années de plomb » italiennes.

« Les chemins de la philosophie » (France Culture) ont récemment rediffusé une émission qui, en 2016, se penchait sur « La haine de la police » (58 min) : « Quelles causes sociales, quels motifs philosophiques ou politiques peuvent expliquer cette hostilité ? Qui éprouve cette haine et pourquoi ? » Le principal intérêt de cette réflexion philosophique réside en la présence de l'invité : Jean-Christophe Angaut, maître de conférences de philosophie à l’Ecole normale supérieure de Lyon, spécialiste de Bakounine, de la philosophie allemande du XIXe siècle et de l’anarchisme, qui remet quelque peu les pendules à l'heure. A (ré)écouter…

Céline Du Chéné et Christine Robert ont réalisé pour « Une vie, une œuvre » (France Culture) le portrait de « Madeleine Pelletier (1874-1939), une femme d’avant-garde » (diffusé le 30 septembre 2017). « Médecin, première femme interne en France, Madeleine Pelletier (biographie) est atypique, même dans le milieu des féministes. Droit de vote des femmes, mais aussi refus du féminin, de la sexualité, chasteté militante, virginité comme source d’un féminisme sans concession, volonté de déconstruire la famille, elle prône la révolution sexuelle, le droit à l’avortement. Anarchiste, franc-maçonne, médecin des pauvres, antimilitariste, écrivaine et essayiste, on lui doit des essais, des articles, des romans, des pièces de théâtre engagées et de nombreux ouvrages… » Sur Anarlivres, plusieurs de ses textes peuvent être téléchargés ou visionnés (bibliographie). Podcast de l'émission. Lire également ci-dessous.

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Malakoff (92), 19 janvier. A 16 heures, Frédérique sera à la BAM pour un répertoire de chansons françaises (Gaston Couté, Léo Ferré, François Béranger, Mac Orlan…). Entrée libre, participation financière également ! Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet). Site Internet.

Malakoff (92), 19 janvier. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent tous les dimanches à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Site Internet.

Paris, 19 janvier. Projection et débat autour d'un film documentaire sur la Légion étrangère, relatant le recrutement et la formation des soldats, leurs missions… Dans une optique antimilitariste, quelles perspectives pour les anarchiste…. A 16 h 30, Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Toulouse, 19 janvier. La Bibliothèque anarcha-féministe vous attend tous les dimanches, de 14 à 18 heures, pour un moment d'échange et de lecture. Au Chat noir, 33, rue Antoine Puget. Infos.

Strasbourg, 20 janvier. L'Action sportive libertaire (ASL, site Internet) propose des ateliers de savate (boxe française), de muay-thaï (boxe thaïlandaise) et de self défense en mixité choisie, chaque lundi de 17 h 45 à 22 heures, au Molodoï, 19, rue du Ban-de-la-Roche. Infos.

Lausanne (Suisse), 21 janvier. A la suite de la parution du numéro de Moins! consacré à la violence, le Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA) vous invite à une discussion sur le sujet à 19 heures, en présence de quelques membres du périodique. Le débat sera suivi d'un apéro, amenez de quoi ! CIRA, 24, avenue Beaumont. Site Internet.

Montreuil (93), 21 janvier. Atelier artivisme anti-pub (création-détournement d'affiches, entre autres) tous les mardis, de 19 à 23 heures, à La Maison de l’Arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Infos.

Paris, 21 janvier. Réunion de la Coordination contre la répression et les violences policière, à 18 h 30, à la Bourse du travail (salle Eugène-Potier), 3, rue du Château-d’Eau, Paris 10e (M° République). Infos.

Dijon (21), 22 janvier. Discussion à propos de l'autobiographie d'Edward Snowden Mémoires vives (Le Seuil), suivie d'un repas végétarien à prix libre, puis de la projection de Citizenfour (2014, 114 min, bande-annonce) de Laura Poitas. Ce documentaire, tourné dans la chambre de Snowden, relate les journées au cours desquelles les documents sur la NSA sont sortis dans la presse. A partir de 18 heures, aux Tanneries, 35-37, rue des Ateliers. Site Internet.

Laon (02), 22 janvier. Gérard Noiriel sera, à 20 heures, à l’Etoile noire, 5, rue Saint-Jean, pour une rencontre autour de ses livres Le Venin dans la plume (La Découverte) et la réédition de Histoire populaire de la France (Agone). Infos.

Montreuil (93), 22 janvier. A partir de 19 h 30, rencontre avec Alessandro Pignocchi pour la sortie de sa nouvelle BD, Mythopoïèse, troisième volet du Petit Traité d’écologie sauvage (Steinkis éditions) à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot.

Paris, 22 janvier. L'Université populaire et libertaire du XIe arrondissement et les Rendez-vous de la Commune de Paris vous proposent une rencontre-débat avec Gilles Bounoure, à propos de « Félix Fénéon (biographie), anarchiste et critique d'art ». A 20 heures, Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Strasbourg, 22 janvier. L'Action sportive libertaire (ASL, site Internet) propose des ateliers de boxe anglaise les 2es et 4es mercredis de chaque mois, de 17 h 30 à 19 h 30, au Molodoï, 19, rue du Ban-de-la-Roche. Débutant·e accepté·e. Infos.

Toulouse, 22 janvier. De 18 à 20 heures, comme tous les mercredis (sauf le premier mercredi du mois), permanence de la bibliothèque Bandura au local Camarade, 54, boulevard Déodat-de-Sévérac (M° Arènes). Il est possible d'y travailler, seul ou à plusieurs, sur des bouquins, des brochures, des journaux… Infos.

Lyon, 23 janvier. Conférence-débat avec Isabelle Attard autour de son livre Comment je suis devenue anarchiste (Le Seuil - Reporterre), à 19 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Facebook.

Montrouge (92), 23 janvier. A 19 heures, Marie-Hélène Dumas présentera Sylvia Pankhurst (Libertalia) à la librairie Le Bonheur, 99, avenue de la République. Facebook.

Paris, 23 janvier. A l’occasion de la parution de « Front noir ». 1963-1967. Surréalisme et socialisme de conseils aux éditions Non Lieu, Louis Janover, Michel Carassou, Maxime Morel et Yves Giry viendront présenter l’histoire de cette revue au carrefour du surréalisme et de l’Internationale situationniste. A 19 h 30, librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Infos.

Ganges (34), 24 janvier. A 19 heures, présentation du livre Habiter en lutte. ZAD de Notre-Dame-des-Landes. Quarante ans de résistance (Le Passager clandestin), par un des auteurs du collectif Comm'un, à la librairie Zéro de conduite, 39, rue Biron. Site Internet.

Lille, 24 janvier. Chaque vendredi, cantine végane à prix libre du Centre culturel libertaire (CCL) au 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Poste), à 12 heures. On peut venir aider à partir de 9 heures. Infos.

Paris, 24 janvier. Zvonimir Novak présentera Le Grand Cirque électoral. Une histoire visuelle des élections et de leurs contestations (L'Echappée), à 18 h 30, à la librairie Les Nouveautés, 45 bis, rue du Faubourg-du-Temple, Paris 10e. Site Internet.

Paris, 24 janvier. Dans le cadre des « Etoiles noires », Benjamin Guérif et Frédéric Lavabre rendront hommage à Edward Abbey, auteur du livre-culte de la contre-culture américaine, Le Gang de la clé à molette. Seront fêtés également les 17 ans de la librairie, avant un concert de clôture avec Miles Oliver. A partir de 19 heures, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Infos.

Paris, 24 janvier. Pour la parution de son nouveau livre, Dix questions sur l’anarchisme (Libertalia), Guillaume Davranche est invité, à 19 h 30, par la librairie parisienne L’Utopie, 307, rue du Faubourg-Saint-Antoine, Paris 11e. Site Internet.

 

FOIRES AUX LIVRES,
EXPOSITIONS, COLLOQUES, RENCONTRES

« Corps blessé ». Exposition d'œuvres récentes d'André Robèr (blog de la Galerie Treize), du 6 janvier au 4 mars, au théâtre Toursky, 16, promenade Léo-Ferré, Marseille 3e. « André Robèr a choisi d’évoquer le mythe du corps blessé comme trait d’union social. Sa peinture, figurative et abrupte, parfois dérangeante, ne traduit cependant aucun attrait pour la morbidité ; sa violence n’est asservie à aucune forme convenue, ce qui donne de l’envergure et de l’ampleur poétique à la vision du monde qu’il nous propose. Jamais dans l’emphase, il est toujours dans l’âpreté du réel. Il se plaît à déborder ce qu’il représente, démesurant et démantelant les apparences ; il tord, disproportionne l’anatomie de ses personnages, mais aussi leur visage dont il agrandit les yeux pour que jamais ils n’oublient l’effroi que traduit sur eux l’empreinte du temps. » (Jean-Pierre Cramoissan.) Entrée libre, du lundi au vendredi de 10 à 20 heures et le samedi de 10 à 22 heures (les jours de spectacle uniquement). Vernissage le vendredi 10 janvier à 18 h 30. Infos.

Etape en janvier. Le prochain séminaire d'Explorations théoriques anarchistes pragmatistes pour l'émancipation (Etape, site Internet) aura lieu le 24 janvier prochain à Paris (de 19 à 22 heures). Autour d’un texte d’Ivan Segré (philosophe et talmudiste), « Fonction de l'antijudaïsme : un cas d'école », il aura pour thème : « Les gauches radicales et libertaires et l’antisémitisme aujourd’hui ». On peut lire à ce sujet : « Le non-sujet de l’antisémitisme à gauche », par Camilla Brenni, Memphis Krickeberg, Léa Nicolas-Teboul et Zacharias Zoubir, revue Vacarme, n° 56, hiver 2019 (texte). Pour y assister, il faut contacter Didier Eckel (didier.eckel[at]laposte.net), coanimateur avec Philippe Corcuff de ce séminaire.

Rendez-vous Libertalia. Fête des éditions (site Internet), les 24, 25 et 26 janvier, à la Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux).Tables de livres neufs et d'occasion. Entrée libre. Cela commence à 19 heures le vendredi : lecture de la pièce Cinglée sur les féminicides, puis discussion sur les violences patriarcales. A 21 heures, lecture en musique de Mon histoire de Rosa Parks. Samedi : 18 heures, histoire et actualité des caisses de grève ; 19 heures, rencontre avec Lola Miesseroff et Hélène Hazera ; 20 heures, concert. Dimanche : 15 h 30, « Les pirates expliqués aux enfants… », avec William Blanc ; puis « Dix questions sur l'anarchisme » avec Guillaume Davranche. A 17 h 30, pièce de théâtre Spéculum 2021, et discussion avec les comédiennes à propos des violences obstréticales. A 19 h 30, concert. Infos complémentaires.

Fénéon à l'Orangerie. Après l'exposition « Félix Fénéon. Les arts lointains » (lire info) qui s'est tenue au musée du quai Branly, l'Orangerie rend hommage jusqu'au 27 janvier au critique d'art et collectionneur qui soutint avec force les peintres néo-impressionnistes. L'exposition « Les temps nouveaux, de Seurat à Matisse » réunit « un ensemble exceptionnel de peintures et dessins de Seurat, Signac, Degas, Bonnard, Modigliani, Matisse, Derain, Severini, Balla, etc., des pièces africaines et océaniennes ainsi que des documents et archives. » Le terme « temps nouveaux » renvoie aussi au titre du journal anarchiste (Wikipédia - Gallica) fondé en 1895 par Jean Grave (biographie) et aux nombreuses brochures publiées (voir notices Cgecaf). Un documentaire, Debout Fénéon ! (2000, 22 min), d'Anne Papillault et Jean-François Dars, présentant le journaliste et critique d'art, sera par ailleurs projeté régulièrement tous les jours de l'exposition. Infos pratiques.

 

DIVERS

Anars, pas nanars ! Plusieurs films sur l'anarchisme ont fait récemment leur apparition sur la Toile et peuvent être visionnés librement. Citons J'écris ton nom, libertaire, un documentaire en cinq épisodes de David Mus et Philémon Macko Dràgàn : « De la Roya au Rojava, en passant par la ZAD et les GJ, vous y entendrez la parole de ces militant·e·s qui inventent chaque jour la société écolo et libertaire de demain. » Sur la Brèche. Des anarchistes contre Franco (70 min), de Mateos Gonzalo, relate la vie du militant anarchiste Octavio Alberola qui participa à la création de Défense intérieure dans les années 1960, avec Garcia Oliver, Cipriano Mera et d’autres militants, pour mener des actions contre le régime fasciste de Franco en Espagne. On lira avec intérêt son témoignage et ses réflexions parus dans Cahiers de civilisation espagnole contemporaine à l'automne 2017. Un document rare, tourné à Savone (Italie) le 1er mai 1920, nous permet de voir Errico Malatesta (biographie). En 1989, la revue Itinéraire avait consacré un numéro richement illustré à cette figure de l'anarchisme (PDF, visio). On nous a également signalé le film de Niccolò Andenna (2018, 79 min, sous-titré en français) Errico Malatesta. Vers une nouvelle humanité que l'on peut visionner. « Une jeune femme cherche la tombe de Malatesta (…) La tâche semble plus difficile que prévu, mais cette longue quête se transforme en un voyage à travers l'anarchisme, qui commence à la naissance de l'inoubliable révolutionnaire et couvre un siècle et demi. »

Lettres de Jacob. Une compilation des « lettres de prison et du bagne à sa mère », Extermination à la française, avait été publiée pour la première fois par les éditions de L'Insomniaque en 2000. Devenue introuvable, les Editions de La Pigne (site Internet) ont décidé de la rééditer augmentée et illustrée au cours du mois de février 2020. L’ouvrage de 156 pages, au format 12 x 20 cm, sera vendu 9 euros (plus 2,50 euros de frais de port). La Pigne vous propose de l’acquérir jusqu’au 29 février sans aucun frais de port : 8 euros pour un volume, 23 euros pour trois et 35 euros pour cinq. Règlement par chèque à envoyer à : Editions de La Pigne, 21, rue Yvan-Goll, 88100 Saint-Dié. Bon de souscription à télécharger.

Sur les traces de… Florence Sitoleux a pour projet de réaliser un documentaire de 52 minutes sur une femme bien singulière : « Madeleine Pelletier (1874-1939), féministe “intégrale”. Petite fille misérable, autodidacte, médecin, pionnière du droit à l'avortement, elle est la première à distinguer sexe biologique et identité sexuelle psychologique » (lire également ci-dessus). La réalisatrice a donc lancé un appel à dons, elle a besoin de 8 800 euros pour boucler son budget et près de la moitié a déjà été réuni. Au 18 décembre, il restait 83 jours pour réunir la somme. On peut d'ores et déjà visionner la bande-annonce de Sur les traces de Madeleine Pelletier.

 

Retour
en haut

 fleche haut
 fleche bas