Gabriel Giroud (1870-1945)
Il naît à Lyon le 29 août 1870. Peu de temps après, ses parents s’installent à Paris dans le quartier de Montmartre. Son père décède en 1877 et sa mère doit se séparer de ses deux fils, les confiant à l‘orphelinat Prévost, à Cempuis (Oise). En 1880, Paul Robin prend la direction de l’orphelinat et Giroud y reste jusqu’en 1887. Ayant passé son brevet élémentaire, il est admis après concours à l’Ecole normale d’Auteuil où il étudie jusqu’en 1891. Après un séjour en Tunisie pour soigner une pleurésie et une fièvre typhoïde dont il subira les conséquences tout au long de sa vie, réformé pour faiblesse de constitution, il rejoint Cempuis fin 1892 où il est chargé du cours complémentaire. En 1893, il épouse la fille de Paul Robin, Lucie. Tous deux quitteront l‘orphelinat Prévost en 1894, après la révocation de Paul Robin, et enseigneront dans les écoles du XXe arrondissement de Paris jusqu’en 1930. En 1900, paraît son ouvrage sur Cempuis où il traite des méthodes nouvelles d’éducation intégrale pratiquées par Paul Robin. Lorsque ce dernier se livre ouvertement à la propagande néo-mathusienne en créant Régénération, Gabriel Giroud écrit de nombreux articles sous le pseudonyme de G. Hardy. Il se servira de ce même pseudo, tant qu’il sera en activité, pour rédiger des brochures sur les « moyens d’éviter la grossesse », la vasectomie, l’avortement… Il collabore aussi au nouvel organe néo-malthusien fondé en 1908 par Eugène Humbert, Génération consciente, puis à La Grande Réforme en 1931. Lui-même tente de lancer un périodique en novembre 1916, Le Néo-Malthusien, dont le premier numéro est interdit, ainsi que trois autres numéros parus sous des titres différents. Giroud ne pourra le faire reparaître qu’en 1919, jusqu’au vote de la loi de juillet 1920 qui réprime toute propagande antinataliste. A la retraite, le couple s’installe sur les bords de la Loire, à Beaugency, lieu de naissance de Gaston Couté. C’est là qu’il décédera le 16 septembre 1945.
(D’après Jeanne Humbert, « Gabriel Giroud (G. Hardy) ».)

Fermer la fenêtre

Retour à l'accueil