Octobre 2016

Brochures

Revues

Réunions-débats

Foire aux livres, expo, colloque…

Livres en stock

En vrac sur le Web (octobre)

 

PARUTIONS

AUZIAS Claire et HOUEL Annik
La Grève des ovalistes (Lyon, juin-juillet 1869) (rééd.), préf. de Michelle Perrot, Atelier de création libertaire, Lyon, 184 p., 14 euros (octobre) infos

BERNARD André
Un autre anarchisme est possible, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 129 p., 13 euros (septembre) infos

BHAGAT SINGH
Pourquoi je suis athée, trad. de l’anglais (Inde), Editions de l’asymétrie, coll. Rimanenti, Toulouse, 128 p., 10 euros (septembre) infos

BITOUN Pierre et DUPONT Yves
Le Sacrifice des paysans [« Une catastrophe sociale et anthropologique ], L'Echappée, Paris, 336 p., 19 euros (octobre) infos

BLANC W., CHÉRY A., NAUDIN C.
Les Historiens de garde [« De Lorànt Deutsch à Patrick Buisson, la résurgence du roman national »] (rééd. en poche), préf. de Nicolas Offenstadt, nouvelle postface, Libertalia, Paris, 300 p., 12 euros (octobre) infos

CAYLA Françoise
Carmausines, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 89 p., 8 euros (août) infos

COLLECTIF
Bohemians [« Une histoire graphique des avant-gardes artistiques aux Etats-Unis »], coord. par Paul Buhle et David Berger, Nada, 240 p., 24 euros (septembre) infos
Les Dispensaires autogérés grecs [« Résistances et luttes sociales pour le droit à la santé »], Syllepse, coll. Arguments et mouvements, Paris, 160 p., 8 euros (septembre) infos
Face au FN et à toute l’extrême droite, réponses et ripostes syndicales !, VISA (Vigilance et initiatives syndicales antifascistes), Paris, ? pages, 2 euros (septembre) infos
Germain Delatousche
() [« Bois gravés, dessins, peintures. Témoignages & documents »], Plein Chant, coll. Type-Type, Bassac (16), 205 p., 21 euros (octobre) infos
Léo Ferré, droit de réponse !
(relié à la manière chinoise), avant-lire de Luc Vidal, préf. de Frantz Vaillant, Editions du Petit Véhicule, Nantes, 140 p., 25 euros (octobre) infos
Lire Debord
(avec des inédits de Guy Debord), coord. par Laurence Le Bras et Emmanuel Guy, L'Echappée, Paris, 440 p., 25 euros (septembre) infos
Nuit noire sur Brest
(BD), adaptation, scénario et dialogue de Bertrand Galic et Kris d'après Nuit franquiste sur Brest de Patrick Gourlay, dessin et couleurs de Damien Cuvillier, Futuropolis, Paris, 80 p., 16 euros (septembre) infos
Sous le travail, l’activité
(rééd.), postf. de Gilles Dauvé, Editions de l’asymétrie, coll. Réverbération, Toulouse, 96 p., 8 euros (septembre) infos
Vive la révolution sociale, à bas la démocratie ! [« Anarchistes de Russie dans l’insurrection de 1905. Récits, parcours et documents d’intransigeants »], Mutines séditions, Paris, 554 p., 15 euros (octobre) infos

COLLECTIF NE VAR NE YOK
« Serhildan », le soulèvement au Kurdistan [« Paroles de celles et ceux qui luttent pour l’autonomie »], Niet ! Editions, Toulouse, 144 p., 7 euros (août) infos

CORDILLOT Michel
Eugène Varlin, internationaliste et communard (rééd.), Spartacus, coll. Livres, Paris, 236 p., 13 euros (septembre) infos

COTTE Eugène
Je n'irai pas ! Mémoires d'un insoumis, préf. et appareil critique de Guillaume Davranche, avant-propos de Philippe Worms, La Ville brûle, Montreuil, 240 p., 15 euros (août)

DI NOCERA Michel
Debout dans l’exil ! [« 1939-1945, reconstitution de la CNT clandestine et maquis anarchistes dans le Nord-Ouest Cantal »], préf. de Joachim Salamero, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 267 p., 16 euros (août) infos

DUPUIS-DÉRI Francis
Les Black blocs. La liberté et l'égalité se manifestent (poche, nouvelle édition augmentée), Lux éditeur, coll. Instinct de liberté, Montréal (Québec, Canada), 356 p., 14 euros (octobre) infos

FEMMES LIBRES
Nelly Trumel. Faut qu'ça germe !, Les Editions du Monde libertaire - Les Editions libertaires, Paris - Saint-Georges-d'Oléron, 118 p. (132 reproductions dont 87 tableaux de Nelly Trumel), 20 euros (octobre) infos

FRAY BAROQUE et TEGAN EANELLI
Vers la plus queer des insurrections [« Bash Back, une anthologie »], trad. de l'américain par Diabolo Nigmon et Decibel Espanto, Libertalia, coll. Hors collection, Paris, 150 p., 13 euros (octobre) infos

FREINET Célestin
Le Maître insurgé. Articles et éditoriaux. 1920-1939, édition établie et annotée par Catherine Chabrun et Grégory Chambat, Libertalia, coll. N’Autre école, n° 8, 190 p., 10 euros (octobre) infos

GIRAUD Thomas
Elisée, avant les ruisseaux et les montagnes (roman), La Contre Allée, coll. La sentinelle, Lille, 136 p., 14 euros (octobre) infos

GUÉRIN Daniel
Autobiographie de jeunesse [« D’une dissidence sexuelle au socialisme »], préf. de Sebastian Budgen, La Fabrique éditions, coll. Livres, Paris, 250 p., 15 euros (octobre) infos

JUSTHOM
Un peu d’histoire revisitée [« Monuments et luttes sociales dans Paris »], Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 86 p., 8 euros (août) infos

KATZ Sarah et STAMBUL Pierre
Chroniques de Gaza, mai-juin 2016, Acratie, La Bussière (86), 100 p., 10 euros (octobre) infos

LAMBERT Nicolas
Le Maniements des larmes, dessins d'Otto T., préf. de Karl Laske, L'Echappée, Paris, 128 p., 10 euros (septembre) infos

LEVEAU-FERNANDEZ Madeleine
Eugène Dieudonné. Un libertaire à la Belle Epoque (biographie romancée), Edilivre, Saint-Denis, 318 p., 20,50 euros (août) infos

MARTIN Roger
Les Docks assassinés. L’affaire Jules Durand, illust. par Mako, Les Editions de l'Atelier, Ivry-sur-Seine (94), 176 p., 16 euros (octobre) infos

OTT Laurent
La Rage du social, Editions du Monde libertaire, Paris, 118 p., 8 euros (septembre) infos

PAGÈS Pelai
Le Rêve égalitaire chez les paysans de Huesca, trad. de l'espagnol par Monica Jornet, préf. de Gabriel Jackson, Noir et Rouge, Paris, 300 p., 20 euros (octobre) infos

PÉREZ Mathieu
Contre l'Etat islamique, contre la guerre, Niet ! Editions, Toulouse, 124 p., 7 euros (août) infos

PINALIE Olivier
Chronique d’un jardin solidaire [« Une aventure humaine et botanique »], Editions CNT-RP, Paris, 230 p., 12 euros (septembre) infos

RANNOU Patrice
Libertaires et éducation, L’Harmattan, Paris, 160 p., 17 euros (septembre) infos

RIGOUSTE Mathieu
Etat d’urgence et business de la sécurité [« Entretiens avec Mathieu Rigouste »], Niet ! Editions, Toulouse, 96 p., 7 euros (août) infos

ROUILLAN Jann-Marc
Je regrette, Agone, coll. Cent mille signes, Marseille, 128 p., 9,50 euros (août) infos

SÁNCHEZ GUEVARA Canek
33 révolutions (roman), traduit de l'espagnol (Cuba) par René Solis, Métailié, coll. Bibliothèque hispano-américaine, Paris, 112 p., 9 euros (septembre) infos

SARBONI Edward
Le Syndicalisme de « La Révolution prolétarienne » entre 1925 et 1939 [« Une revue entre les deux guerres. Contribution à l'histoire du mouvement ouvrier français »], Acratie, La Bussière (86), 213 p., 17 euros (août) infos

SCHWARTZ Barthélémy
Benjamin Péret, l’astre noir du surréalisme, Libertalia, coll. Hors collection, Paris, 350 p., 18 euros (octobre) infos

STELLA Alessandro
Années de rêves et de plomb [« Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980) »], Agone, coll. Mémoires sociales, Marseille, 168 p., 14 euros (octobre) infos

YONNET Jacques
Troquets de Paris
(avec 50 dessins de l'auteur), préf. de David Rey, postf. d'Edward Jalat-Dehen, L'Echappée, Paris, 368 p., 22 euros (octobre) infos

 

BROCHURES

ANONYME
Individus ou citoyens, Anar'chronique éditions, s.l., 20 p. (septembre) à télécharger
Pour le bouleversement du monde, Anar'chronique éditions, s.l., 16 p. (septembre) à télécharger

BONANNO Alfredo
La Tension anarchiste, Anar'chronique éditions, s.l., 28 p. (septembre) à télécharger

COLLECTIF
Guide pratique de l'intérim, CNT 44, Nantes, 28 p. (octobre) à télécharger

GIRARD Henri, PELLOUTIER Fernand
Qu'est-que la grève générale ? (rééd.), Anti.mythes, coll. Brochure numérique gratuite, n° 4, s.l., 15 p. (août) à télécharger

MÉLUSINE
Bouteldja, ses « sœurs » et nous, Tout mais pas l'indifférence, s.l., 6 p. (octobre) à télécharger

MOST Johann
La Peste religieuse (rééd.), Anar'chronique éditions, s.l., 28 p. (septembre) à télécharger

PELLOUTIER Fernand
Histoire des Bourses du travail [« Origine - Institutions - Avenir »] (rééd.), Anti.mythes, Brochure numérique gratuite, n° 3, s.l., 103 p. (août) à télécharger

VANZETTI Bartolomeo
Lettres sur le syndicalisme, Anar'chronique éditions, s.l., 52 p. (septembre) à télécharger

 

REVUES

Alternative libertaire d'octobre est en kiosques (n° 265, 20 p., 3 euros, sommaire). Articles en ligne : Edito, « Rachat de Monsanto par Bayer : vers un monopole sur le vivant », « Alain Guyard : “On est condamné à philosopher dans la marge” », « Cinéma documentaire : “La philo vagabonde” de Yohan Laffort ». Mais aussi « Racisme d'Etat », « Analyse : mieux comprendre le capitalisme pour mieux le détruire », « Education : vers une pédagogie émancipatrice critique » et « ll y a 60 ans, à Budapest : classe ouvrière contre socialisme autoritaire ». Abonnement annuel (11 numéros). Sur le site Internet d'Alternative libertaire, on peut consulter les archives du journal (2016, 2015, 2014).

Anarchosyndicalisme (n° 151, octobre-novembre, 20 p., 2 euros), périodique de la CNT-AIT de Toulouse, se cherche des ancêtres parmi les bactéries pour faire la nique à Sarkozy et à tous les nationalistes, et entame un débat sur les Lumières et l'esclavage, tarte à la crème de tous les réactionnaires. Au sommaire également : « Revenu universel : une fausse bonne idée ? », des nouvelles du barrage de Sivens et de la ZAD du Testet, Merci patron ou merci Ruffin ?, Zemmour versus Liberté… A télécharger.

La Brique (n° 48, automne, 32 p., 2 euros), « journal local de critique sociale » poursuivie par la mairie de Lille pour avoir trop de voix sur les marchés [ajout du 10/11 : compte rendu du procès et relaxe], s'intéresse à la santé de ses concitoyens mise à mal par la privatisation, la néolibéralisation et la « nécessaire » réduction des dépenses publiques. Sommaire.

Courant alternatif (n° 263, octobre, 36 p., sommaire), mensuel de l'Organisation communiste libertaire (OCL), disponible uniquement par abonnement.

CQFD (n° 147, octobre, abonnement) présente un dossier spécial « Le travail mort-vivant » : nuisible, dangereux, précaire, ennuyeux, dégradant… Présentation et sommaire.

La Gazette des ingouvernables (n° 1, octobre, 2 p., à télécharger) est le périodique du collectif A l’abordage des élections présidentielles. Elle devrait sortir tous les mois jusqu’aux élections de 2017 et se propose de donner à lire les récits de ceux qui, par leurs pratiques et à l’encontre du tapage électoral qui déjà s’annonce, souhaitent plutôt rester maîtres de leurs gestes politiques.

Le Libertaire (hors série automne, 4 p., à télécharger), revue de synthèse anarchiste, revient sur « La grande grève de la métallurgie du Havre » qui s'est déroulée du 20 juin au 8 octobre 1922. Le patronat de ce secteur ayant décidé de réduire de 10 % le salaire des ouvriers, après des tentatives de conciliation, la grève s'organisa… ainsi que la répression. La ville se retrouva en état de siège…

Le Libertaire (n° 83, octobre, 19 p., à télécharger). Ce numéro est entièrement consacré à l'éducation : « La triple erreur de Céline Alvarez », « Ecole publique ou privée », « Le piège de la défense de l’école publique ? », « Contre l’extrême droite dans l’Education », « Libertaires et éducation », pédagogues victimes du cléricalisme, sur la laïcité, texte de Bakounine sur l'instruction intégrale.

Merhaba Hevalno (n° 8, octobre, 28 p., prix libre, à télécharger), mensuel d'infos du Kurdistan : « Après le gros dossier sur l’(après)-coup d’état en Turquie dans le dernier numéro de Merhaba Hevalno, ce huitième numéro est dédié en long et en large aux réfugié.es et aux politiques répressives envers différentes communautés traitées comme “minorités” indésirables, les Syrien.nes, les Kurdes et les Alévi.es. »

Le Monde libertaire (n° 1782, 15 oct. - 15 nov., 70 p., 5 euros, sommaire), à travers son dossier « No Gender, no master », a voulu offrir un espace d'expression à des personnes homosexuelles, bisexuelles, transgenres, transsexuelles, intersexes ou queers (LGBTIQ). Ce dossier est riche de ressentis, de réflexions et d'analyses. De quoi secouer les conceptions normatives et se remettre en question. A signaler plus particulièrement l'interview d'un anarcho-queer, « Les gays sous le franquisme », « Penser un féminisme plurisexuel », un historique d'Act Up Paris… Dommage que la couverture, très réussie esthétiquement, ressemble un peu trop à la précédente, risquant ainsi d'engendrer une certaine confusion. Le Monde libertaire a également édité un « Spécial Turquie » (4 p., à prix libre) : « Coup d'Etat manqué, répression réussie », recueil de témoignages et d'analyses d'anarchistes turcs.

N'Autre école - Questions de classe(s) (n° 4, automne, 64 p., 5 euros, site Internet) a choisi, pour son dossier « Collectifs, offensifs, créatifs », « de privilégier un élément essentiel de rupture avec l'individualisation croissante imposée par le libéralisme dominant : instaurer à l'école le primat du collectif ». Un article pose la « Question de discipline(s) ! » et des entretiens avec Irène Pereira, Yann Levy, Véronique Decker ponctuent ce numéro qui articule, tout au long de ses pages, réflexions, pratiques, engagements, luttes… Pour feuilleter quelques pages. Commandes et abonnement.

Le Poing (n° 9, 24 septembre, recto-verso, prix libre), « le journal qui ne prend pas de gant », « apériodique d'Amiens et d'ailleurs », célèbre la rentrée des crasses sur fond de trahison sociale et de nationalisme. A télécharger.

Rhizome (n° 2, septembre, 16 p., à télécharger), « journal anarchiste suisse pour diffuser la résistance contre le génie génétique et son monde », est publié en italien, en français et en allemand. Avec des communiqués et compte-rendus d’actions, des nouvelles du champ d’OGM de Zurich, des infos et analyses sur les nouvelles technologies génétiques, un rappel historique sur la science moderne et la domination, l’infiltration par des néofascistes de la manif contre Monsanto à Morges (Vaud, Suisse)…

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Besançon, 1er octobre. Concert Existence saine (duo acoustikopunk-réaliste) à partir de 19 heures place Marulaz (ou à la librairie L'Autodidacte s'il pleut), organisé par le groupe Proudhon de la Fédération anarchiste. Site Internet.

Marseille, 1er octobre. « De sueur et de sang : mouvements sociaux, résistances populaires et lutte armée dans l’Argentine de Perón (1943-1976) », par Guillaume de Gracia, prochaine causerie du Centre international de recherche sur l'anarchisme (CIRA). A 17 heures, au local du CIRA, 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Nantes, 1er octobre. Forum des luttes et du livre anticapitaliste à la Manufacture, 10 bis, boulevard de Stalingrad, à partir de 13 heures. Salon du livre, débat, projection d'un documentaire, conférence gesticulée, présence de collectifs de lutte… Programme complet.

Paris, 1er octobre. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert de Fanchon Daemers, à 17 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos complémentaires.

Poitiers, 1er et 2 octobre. Forum sur les livres et les luttes anticapitalistes à l'auberge de jeunesse, 1, allée Roger-Tagault. Stands d'éditeurs, tables de presse, projections suivies de débats, présentation d'ouvrage, atelier fanzine, espace restauration à prix libre… Informations complémentaires.

Paris, 3 octobre. A partir de 20 heures, permanence mensuelle des Archives Getaway au local d'Act Up, 8, rue des Dunes, Paris 19e (M° Belleville ou Pyrénées). Site Internet.

Paris, 4 octobre. Pour célébrer le bicentenaire de sa naissance, un « parcours communard autour d'Eugène Pottier » est organisée. Rendez-vous à 16 h 30 au 29, rue du Sentier, Paris 9e (M° Bonne-Nouvelle, sortie Sentier). A 18 heures, « pot communard » et soirée-spectacle. Infos sur le site des amies et amis de la Commune.

Toulouse, 4 octobre. Rencontre avec Manon Labry autour de son livre Riot Grrrls (Zones), sur les groupes féministes punks nord-américains des années 1990, à 19 heures, librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta. Infos complémentaires.

Bagnolet (93), 5 octobre. De 16 h 30 à 19 h 30, permanence infokiosque-bibliothèque au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement). Programme du mois.

Chalon-sur-Saône (71), 5 octobre. Le musée Nicéphore Niépce invite Philippe Collin pour une présentation de l'ouvrage Des hommes et des bagnes (Libertalia), du Dr Léon Collin. A 18 h 45, au 28, quai des Messageries.

Paris, 5 octobre. Jean-Marc Rouillan présentera à 19 heures son nouveau livre Je regrette (Agone) à la librairie Résistances, 4, villa (impasse) Compoint (angle du 40, rue Guy-Môquet, M° Guy-Môquet ou Brochant), Paris 17e. Infos.

Paris, 5 octobre. Projection du film Capitaine Thomas Sankara (90 min, 2015, site), suivie d'une discussion à partir de 20 heures au CICP, 21 ter, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Organisées par la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e. Site Internet.

Angers, 6 octobre. Atelier libre autour du livre en carton : La Marge (7, rue de Frémur) ouvre à 17 heures ses portes pour illustrer ses couvertures, relier ses livres ou faire de nouveaux essais de fabrication cartonnée. Site Internet.

Montpellier, 6 octobre. Apéro-débat « Qu'est-ce que le communisme libertaire ? », organisé par Alternative libertaire, à 19 heures, au Barricade, 14, rue Aristide-Olivier. Plus d'infos.

Paris, 6 octobre. « La valence différentielle des sexes » (52 min, 2015), 1er volet des « conversations » (infos complémentaires) de Françoise Héritier filmées par Patric Jean, à propos de la construction du rapport masculin/féminin. A partir de 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. A l'initiative de l'émission « Femmes libres » (Radio-Libertaire) et du groupe Pierre-Besnard (Fédération anarchiste).

Paris, 7 octobre. Le syndicat unifié du BTP de la CNT (SUB) vous propose de passer une soirée chantante en partageant un buffet-tartines. Nul besoin de chanter juste, votre présence suffit… PAF : 5 euros par personne. Inscription préalable pour dîner : 06-48-37-85-44 ou sub2@wanadoo.fr A partir de 19 heures, 33, rue des Vignoles, Paris 20e (M° Avron ou Buzenval). Site Internet.

Paris, 7 octobre. Rencontre-débat avec Géraud Bournet autour de son livre Franckushima (Lutopiquant éditions), essai graphique sur la catastrophe de Fukushima et le risque nucléaire en France (site Internet). A 19 h 30, librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Ouverture du mardi au vendredi, de 14 heures à 19 h 30, et le samedi, de 10 heures à 19 h 30. Site Internet.

Paris, 8 octobre. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert de Pascale Locquin, à 17 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos complémentaires.

Montpellier, 10 au 12 octobre. L'Association France-Palestine solidarité (AFPS 34) organise trois soirées de « culture en résistance ». Lundi, soirée d'inauguration à partir de 18 h 30. Mardi, concert Quartet Galilé à 20 heures. Mercredi, projection du film Quatuor Galilée, suivie d’un débat sur l’objection de conscience en Israël avec Omar Saad et Tair Kaminer. Lieux et infos pratiques.

Martigues (13), 11 octobre. Conférence-débat « Le mouvement ouvrier provençal à l’épreuve de la Grande Guerre : 1909-1919 », avec Colette Drogoz, Gérard Leidet et Bernard Régaudiat, à 18 h 30, au forum de la médiathèque Louis-Aragon.

Nancy, 11 octobre. Projection, à 20 heures, de C’est d’apprendre qui est sacré ! Dans les premiers pas d’une classe Freinet (70 min, 2016, site du film), documentaire réalisé par Delphine Pinson, à Quartier libre, 11, Grande-Rue. Programme de la rentrée libertaire.

Poitiers, 11 octobre. Dans le cadre du festival « 1936-2016 : il y a 80 ans, la révolution espagnole » au cinéma Le Dietrich, 34, boulevard Chasseigne, projection à 20 h 30 de Compañeras (90 min, 2015) puis discussion avec le réalisateur Jean Ortiz. En partenariat avec le Comité France - Amérique latine. Bande-annonce du film.

Bourges (18), 12 octobre. L’association Double Cœur a le plaisir de vous inviter au Palais Jacques Cœur, à 19 h 30, pour une lecture performante du texte autobiographique de Camille Fabre, Roman d’un homme qui voulut vivre et comprendre la IIIe République (Editions de Champtin). Entrée libre. Réservation obligatoire : 02-48-21-04-71. Site Internet.

Montpellier, 12 octobre. Projection à 20 heures de Howard Zinn, une histoire populaire américaine (106 min, 2015, site), d'Olivier Azam et Daniel Mermet, au Centre Ascaso-Durruti, 6, rue Henri-René. Suivie d’un « fallait-pas » pour ceux qui veulent discuter après le film. Site Internet.

Paris, 12 octobre. De 18 à 21 heures (nouveaux horaires), permanence de la bibliothèque La Discordia, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. A partir de 20 heures, apéritif de soutien (chacun ramène à manger et à boire). Site Internet.

Paris, 12 octobre. Michèle Riot-Sarcey présentera à 19 heures son ouvrage Le Procès de la liberté, une histoire souterraine du XIXe siècle en France (La Découverte) au bar-restaurant Le Lieu-dit, 6, rue Sorbier, Paris 20e (M° Ménilmontant ou Gambetta). Elle est invitée par la Société Louise-Michel. Site Internet.

Paris, 12 octobre. A l’occasion de 524 ans de résistance autochtone dans les Amériques, banquet solidaire, projections, débat et musique, à partir de 19 h 30, à la CNT, 33, rue des Vignoles, Paris 20e. Infos complémentaires.

Rennes, 12 octobre. Réunion publique « Ce que veulent les anarchistes ! », à 19 h 30, à la Maison de quartier de Villejean, organisée par le groupe La Sociale de la Fédération Anarchiste. Site Internet.

Paris, 13 octobre. Dans le cadre des « Rendez-vous de Syllepse au Maltais rouge », rencontre avec Roger Colombier, auteur de Jules Durand. Une affaire Dreyfus au Havre (1910-1918) (Syllepse). De 18 h 30 à 22 heures, au 40, rue de Malte, Paris 11e (M° République ou Oberkampf). Site Internet.

Paris, 13 octobre. L'association 24-août-1944 vous invite à la projection-débat du documentaire La Nueve ou les oubliés de la victoire (52 min, 2009), en présence d'Alberto Macquardt, son réalisateur. A 18 h 30, au centre d'animation, 2-4, rue des Lilas, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Site Internet.

Bagnolet (93), 14 octobre. A 19 heures, projection de L’Arbre et le requin blanc (50 min, 2014), un documentaire de Rafaèle Layani sur une école alternative de Berlin, en présence de la réalisatrice. Au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni).

Marseille, 14 octobre. Projection, à 19 heures, du film Libertarias (125 min, 1996) de Vicente Aranda, puis débat au local de Solidaires, 29, bd Longchamp.

Montreuil (93), 14 octobre. Soirée de soutien à Paris-luttes.info à 18 heures, à La Maison de l'arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Au programme : un concert, de la bouffe et de la boisson et aussi, on l'espère, de la bonne humeur. Infos complémentaires.

Nancy, 14 octobre. Projection de La Fête est finie (72 min, 2014, site Internet) en présence du réalisateur Nicolas Burlaud, suivie d’une discussion autour du film. Pizzas vegan en guise de repas. A partir de 19 heures, MJC 3 Maisons, 12, rue de Fontenoy. Programme de la rentrée libertaire.

Paris, 14 octobre. Rencontre-débat avec Erwan Sommerer, auteur de L’Anarchisme sous la Révolution française. De la table rase institutionnelle à la contestation permanente des lois (Editions du Monde libertaire) à 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos.

Limoges (87), 15 octobre. « Autour de Gaston Couté, poète et paysan anarchiste », spectacle proposé par Nicole Fourcade, narratrice, et Michel Di Nocera, guitare, au CIRA limousin, 64, avenue de la Révolution. A partir de 20 h 30, entrée libre, réservations : cira.limousin(at)free.fr Site Internet.

Paris, 15 octobre. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : Frédérique chante Gaston Couté et Pierre Mac Orlan, à 17 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos complémentaires.

Marseille, 16 octobre. La revue Z vous invite à découvrir son 10e numéro « Bonnes femmes, mauvais genre », à 16 heures, au Planning Familial, 106, bd National.

Paris, 16 octobre. Patrick Marcolini présentera le livre Utopie et Socialisme (L'Echappée) de Martin Buber à partir de 14 h 30 au centre Medem - Arbeter Ring, 52, rue René-Boulanger, Paris 10e.

Paris, 16 octobre. De 17 à 19 heures, projection d'extraits de Nous ne vendrons pas notre avenir à propos de la lutte contre l'exploitation d’une mine d’or à ciel ouvert en Chalcidique (Grèce), débat et concert de musique grecque (rebetiko). Bande-annonce du documentaire de Niki Velissaropoulou et contribution au financement. Au Lieu-Dit, 6, rue Sorbier, Paris 20e.

Saint-Etienne, 16 octobre. Dans le cadre des Rencontres des éditions indépendantes et militantes, les Giménologues présenteront Les Fils de la nuit et ¡A Zaragoza o al charco ! (L’Insomniaque), à 15 heures, à la Bourse du travail, 10, cours Victor-Hugo.

Besançon, 17 octobre. Vernissage de l'exposition « Les affiches des combattant.e.s de la liberté » (affiches de la révolution espagnole), à 19 heures, au FJT Les Oiseaux, 48, rue des Cras. L'exposition se tiendra jusqu'au 29 octobre. Organisé par le groupe Proudhon (Fédération anarchiste) et la librairie l'Autodidacte. Site Internet.

Nancy, 17 octobre. Projection du documentaire Bure ou les ruines toxiques de la modernité (23 min, 2016, bande-annonce) et discussion autour de la lutte contre le nucléaire, à 19 heures, Local libertaire (salle A005), Fac. de lettres.

Genève (Suisse), 18 octobre. Jean-Pierre Levaray présentera à 17 heures Je vous écris de l’usine (Libertalia) à la Librairie du boulevard, 34, rue de Carouge.

Lille, 18 octobre. L’union locale des syndicats CNT organise une projection-débat pour faire un premier bilan du mouvement contre la loi Travail et discuter des luttes futures. Rendez-vous à 20 heures à la Maison des syndicats CNT, 32, rue d’Arras. Entrée gratuite. Plus d'info.

Limoges (87), 18 octobre. Projection à 20 h 30 au cinéma Le Lido, 3, avenue du Général-de-Gaulle, de Faut savoir se contenter de beaucoup (90 min, 2016) de Jean-Henri Meunier, en présence du réalisateur, de Noël Godin et Jean-Marc Rouillan. Informations complémentaires.

Nancy, 18 octobre. Projection de L’Ecole en vie (80 min, 2016), documentaire réalisé par Mathilde Syre, au Quartier libre, 11, Grande-Rue, à 20 heures. Programme de la rentrée libertaire.

Rennes (35), 18 octobre. Projection à 18 h 30 de Vincennes, l’université perdue (75 min, 2016, vidéo), de Virginie Linhart, à Rennes-II, bât E, salle E119. Projection qui sera suivie d’une discussion sur l’université actuelle et celle que nous voudrions (ou pas) !

Nantes, 19 octobre. Anticapitaliste, autogestionnaire, féministe, syndicaliste… venez discuter avec nous du projet politique d'Alternative libertaire, de 19 à 22 heures, au Baroudeur, 43, rue du Maréchal-Joffre. Apéro-débat organisé par Alternative libertaire Nantes. Site Internet.

Paris, 19 octobre. Présentation-débat autour des derniers numéros des revues L’Inventaire et Notes et morceaux choisis en présence des éditeurs Matthieu Amiech et Nicolas Eyguesier, à 19 h 45, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets). Site Internet.

Paris, 19 octobre. L’Université populaire et libertaire du 11e arrondissement et le Ciné de la Commune vous invitent à la projection du film L’An 01 de Jean Rouch, Jacques Doillon et Georges Bernier, à 20 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos complémentaires.

Brive-la-Gaillarde (19), 20 octobre. Pierre Bitoun et Yves Dupont présenteront leur livre Le Sacrifice des paysans (L'Echappée) à partir de 18 h 30 à La Baignoire d'Archimède, 21, rue du Lieutenant-Colonel-Farro.

Malakoff (92), 20 octobre. A 19 h 30, discussion avec les auteur.es de l'ouvrage Refuser de parvenir (CIRA Lausanne - Nada) à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet). Site internet.

Montreuil (93), 20 octobre. Présentation de Vers la plus queer des insurrections (Libertalia) avec les traducteurs de l’anthologie du mouvement queer, à 19 heures, au café-librairie Michèle-Firk, La Parole errante, 7, rue François Debergue. Site Internet.

Nancy, 20 octobre. Présentation de l’AMAP Derrière les jardins, et bar associatif du Centre culturel autogéré de Nancy (CCAN) pour discuter et découvrir le lieu autour d’un verre. A partir de 19 heures, au CCAN, 69, rue de Mon-Désert. Programme de la rentrée libertaire.

Lille, 21 octobre. L’union locale des syndicats CNT organise la projection du film d’Olivier Azam et Daniel Mermet Howard Zinn, une histoire populaire américaine (106 min, 2015, site), suivie d’une rencontre avec des membres des Industrial Workers of the World (IWW). Rendez-vous à 19 heures au cinéma L’Univers, 16, rue Georges-Danton. En savoir plus.

Marseille, 21 octobre. A 19 heures, débat et rencontre avec Claude Guillon : « L’anarchisme contre la terrorisation démocratique », au Manifesten, 59, rue Thiers, Marseille 1er.

Metz (57), 21 octobre. Dans le cadre du Festival Palestine, conférence-débat à 20 heures de Sarah Katz et Pierre Stambul (Union juive française pour la paix) « Dans la cage de Gaza » à l'Espace Clovis, 7, rue Clovis. Plus d'infos.

Nancy, 21 octobre. A 19 heures, projection de plusieurs reportages (environ deux heures, en version originale sous-titrée) et présentation de la lutte en Amérique centrale, en présence des réalisatrices. Au Centre culturel autogéré de Nancy (CCAN), 69, rue de Mon-Désert. Programme de la rentrée libertaire.

Paris, 21 octobre. Rencontre autour du livre Nelly Trumel. Faut que ça germe ! (Les Editions du Monde libertaire - Les Editions libertaires) à l’occasion des trente ans de l’émission « Femmes libres » sur Radio-Libertaire. A 19 h 30, Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos.

Saint-Denis (93), 21 octobre. Rencontre à 19 heures avec Manon Labry, auteure de Riot Grrrls (Zones) sur les groupes féministes punks nord-américains des années 1990, à la librairie Folies d'encre, 14, place du Caquet (M° Basilique-de-Saint-Denis). Organisée par la Dionyversité.

Lyon, 22 octobre. Rencontre-débat avec Renaud Garcia autour de son livre Le Désert de la critique. Déconstruction et politique (L’Echappée). A 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Plus d'infos.

Metz (57), 22 octobre. Festival Palestine à l'Espace Clovis, 7, rue Clovis. Au programme (à partir de 14 heures) : atelier de calligraphie, exposé-débat, poésies et chants, repas convivial, projection de film. Des stands et une exposition sur la Naqba (expulsions des Palestiniens en 1948) sont également prévus. Plus d'infos.

Paris, 22 octobre. A 16 h 30, rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert d'Alain Aurenche à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos complémentaires.

Montreuil, 23 octobre. Présentation du n° 10 de la revue Z élaborée à Marseille « Bonnes femmes et mauvais genre », à 17 heures, à La Maison de l’arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Organisée par le café-librairie Michèle-Firk. Site Internet.

Paris, 23 octobre. Rencontre à 16 heures avec Nelly Trumel et l'équipe de l'émission « Femmes libres » de Radio-Libertaire pour la parution de Nelly Trumel. Faut qu'ça germe ! (Les Editions du Monde libertaire - Les Editions libertaires). A la librairie Violette & Co, 102, rue de Charonne (M° Charonne).

Nanterre (92), 25 octobre. Conférence de Francis Dupuis-Déri « Qui a peur du peuple ? », à partir de son dernier ouvrage La Peur du peuple. Agoraphobie et agoraphilie politiques (Lux éditeur), à partir de 17 heures, université Paris-Ouest, bât. Max-Weber, salle W2, 200, avenue de la République (RER A, Nanterre-Université). Infos complémentaires.

Rennes (35), 26 octobre. Alternative libertaire vous convie à un apéro-débat à 19 h 30 au Chat bavard, 45, rue Duhamel (à proximité de la station métro Gare). Au cours de cette soirée nous échangerons autour de « Qu’est-ce qu’Alternative libertaire ? ». Plus d'infos.

Marseille, 27 octobre. De 19 h 30 à 22 heures, causerie autour des coopératives intégrales avec un intervenant de la Coopérative intégrale toulousaine, suivie d'un repas, à la Casa Consolat, 1, rue Consolat, Marseille 1er. Organisée par le groupe Germinal de la Fédération anarchiste. Facebook.

Montreuil, 27 octobre. Présentation du livre Les Cosmonautes ne font que passer (Verticales) en présence de l'auteure Elitza Gueorguieva, à 19 heures, au café-librairie Michèle-Firk, La Parole errante, 7, rue François Debergue. Site Internet.

Paris, 27 octobre. Projection d'extraits du film documentaire Nous ne vendrons pas notre avenir (bande-annonce), à propos de la lutte contre l'exploitation d’une mine d’or à ciel ouvert en Chalcidique (Grèce), en présence de la réalisatrice Niki Velissaropoulou. A la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos.

Paris, 28 octobre. Projection à partir de 19 h 30 des épisodes 1 (« Nos mains ont reconstruit la France » [1945-1963]) et 2 (« Nos rêves ont façonné la société » [1963-1983]) du film Nous, ouvriers (3 x 52 min), de Claire Feinstein et Gilles Perez. Organisé par le groupe Salvator Seguí de la Fédération anarchiste. A la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos.

Port-de-Bouc (13), 28 octobre. A 18 h  30, conférence de Pierre Roy, historien, militant pacifiste : « Une page non tournée de l'histoire de la première guerre mondiale : les fusillés pour l’exemple » à la médiathèque Boris-Vian, rue Turenne. Organisée par la Libre Pensée.

Bagnolet (93), 29 octobre. Soirée de lancement du nouveau fanzine féministe Hors-Je(u) à partir de 18 h 30, avec le tour de chants de l’Intruse, spectacle de chansons féministes, et d’un apéro. Au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni).

Besançon, 29 octobre. Vernissage de l'exposition « Les affiches des combattant.e.s de la liberté » (affiches de la révolution espagnole), à 19 heures, salle de l'Ancienne Poste, 98, Grande-Rue. L'exposition se tiendra jusqu'au 4 novembre. Organisé par le groupe Proudhon (Fédération anarchiste) et la librairie l'Autodidacte. Site Internet.

Lyon, 29 octobre. Projection du documentaire Le Tata. Paysages de pierres (60 min, 1992), d'Eveline Berruezo et Patrice Robin, en « hommage aux tirailleurs africains », suivie d'un débat. De 15 à 18 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Site Internet.

Paris, 29 octobre. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert d'Aruna, à 17 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Infos.

 

FOIRE AUX LIVRES,
EXPOSITION, COLLOQUE, RENCONTRE

Notre-Dame-des-Landes. Les diverses composantes de la lutte ont lancé un appel pour une manifestation (« Que résonnent les chants de nos bâtons ! ») le 8 octobre afin de faire reculer le gouvernement. A cette occasion, un hangar sera monté, base d'appui en cas de tentative d'expulsion et structure commune pour le futur. Rendez-vous à 10 heures dans le bocage, à pied, en tracteur ou à vélo. Un site pour se coordonner. Plus d'infos sur les sites acipa-ndl.fr et zad.nadir.org

L'Espagne à Choisy. La CNT 94 et l’Association 24 août 1944 vous proposent le 8 octobre une après-midi consacrée à l’Espagne républicaine antifasciste et libertaire à la Bourse du travail de Choisy-le-Roi, 27, boulevard des Alliés : « 1936-2016 : du Frente popular à l’exil en France ». A 14 h 30, accueil et exposition ; 15 heures, intervention d’Alain Dobœuf, historien : « Front populaire en France, Frente popular en Espagne » ; 16 heures, projection d'Espagne 36, une révolution autogestionnaire (76 min, 1978) ; 17 h 30, intervention de l’Association 24 août 1944 sur les antifascistes qui ont participé à la libération de Paris ; 18 heures, exposition et intervention sur l’imprimerie des Gondoles, l’imprimerie de la CNT espagnole en exil installée à Choisy-le-roi. Site Internet.

Nîmes (Gard). La Féria du livre de la critique sociale et des émancipations aura lieu les 8 et 9 octobre au Centre socio-culturel André-Malraux, 2, avenue De-Lattre-de-Tassigny. Le samedi, de 10 h 30 à 20 heures, et le dimanche, de 10 h 30 à 18 h 30. Entrée libre. Sur place, petite restauration et buvette. Outre la présence de différents stands d'éditeurs, ces deux journées seront riches en débats et en projections. Informations complémentaires.

Livres en marge. La bibliothèque militante et autogérée La Dérive organise, les 14, 15 et 16 octobre, une rencontre des éditions indépendantes et militantes en marge de la fête officielle du livre de la ville de Saint-Etienne. Une trentaine de stands d’éditeurs et de diffuseurs seront présents. Des débats auront pour thèmes l’impérialisme, les nouvelles technologies, la guerre d’Espagne… Au programme également : des expositions, une soirée-concert le samedi. Adresse : Bourse du travail, salle Sacco-et-Vanzetti, Saint-Etienne. Courriel : labarricade(at)laderive.info - site Internet.

Saône-et-Loire. Fête de la CNT le 15  octobre à la salle des fêtes du Magny, 25, rue du Lucy, Montceau-les-Mines. A 15 h 30, présentation-débat autour du livre d'Olivier Pinalie, Chronique d'un jardin solidaire (Editions CNT-RP), en présence de l'auteur. A 17 heures, débat « Loi Macron, loi travail, état d'urgence… quelle pratique pour notre syndicalisme ? ». Repas à prix libre à 19 heures. Concert à 20 h 30, avec Les Lupoï et Hors Contrôle.

Débats et ateliers. Deux journées « Pour un monde libéré des violences sexuelles et de tout enfermement » sont organisées par la Fédération abolitionniste internationale (FAI) et Le Cri les 22 et 23 octobre à Toulouse. Programme et inscription.

London Anarchist Bookfair. La 34e édition de la Foire aux livres anarchistes de Londres aura lieu le samedi 29 octobre, de 10 à 19 heures. Elle a pour but de faire se rencontrer les militants et les personnes qui veulent en savoir plus sur l'anarchisme et propose des stands, des rencontres, des projections et des espaces pour les enfants. Adresse : Park View Schoool, West Green Road, London N15 3QR. Courriel : mail(at)anarchistbookfair.org.uk - site Internet (en anglais).

 

DIVERS

Livres en stock. Les éditions Plein Chant rendent hommage au peintre-graveur libertaire Germain Delatousche (1898-1966, biographie) en publiant (voir ci-dessus) un recueil de trois cents illustrations (dont quarante en couleur), accompagnés d'extraits d'une monographie que lui avait consacré en 1941 Jean-Daniel Maublanc et de textes de ses amis Lucien Bourgeois, René Virard, Georges Turpin, Henry Poulaille, Treno – du Canard enchaîné. L'ouvrage de 205 pages est en souscription jusqu'au 30 octobre au prix de 18 euros (puis 21 euros). Pendant tout le temps de l’état d’urgence (et ça dure !), l'Atelier de création libertaire propose un gros paquet d’anarchie (libre de frais de port) : dix-sept titres qui abordent et questionnent l’anarchisme (235 euros d'ouvrages pour seulement 90 euros). Libération, pour sa part, s'est penché sur la « seconde vie des livres » : une fois lu, les livres s'entassent et peuvent encombrer, pourquoi ne pas les donner, les échanger ou les vendre ? L'initiative individuelle se transforme parfois en économie collaborative et en entrepreunariat plus ou moins social. La lecture, plaisir solitaire, tendrait ainsi à devenir selon un sociologue « pratique socialisante, collective et de partage dans une communauté ». Faut-il encore que les gens se rencontrent ! Pendant ce temps, des bibliothèques qui créent réellement du lien social luttent pour survivre. CQFD de septembre nous relate le cas de la Petite Bibliothèque ronde de Clamart (92), inauguré le 1er octobre 1965 au cœur d'une cité et consacré aux enfants. « Ici, il n’y a pas d’antivol sur les livres, ni d’amendes en cas de retards, explique Chloé, bibliothécaire investie. Le prêt, c’est la confiance. C’est aussi pour ça qu’il n’est pas demandé de justificatif de domicile à l’inscription. L’idée est que tout soit d’une grande simplicité, avec en outre une participation des enfants à la vie du lieu. C’était comme ça dès le départ, avec un fonctionnement inspiré de la pédagogie Freinet. » Mais le lieu gêne la municipalité qui « exige des bibliothécaires de lui rendre des comptes, d’afficher un bilan efficace » et, à l'occasion de la rénovation du quartier, celui-ci risque de disparaître. La revue Soixante-Quinze (« Le mensuel des curieux de Paris ») a consacré un dossier (« Des livres et des combats ») à des librairies parisiennes pas comme les autres : on y trouve celles de la Libre Pensée et de la Fédération anarchiste, ainsi que Résistance qui défend la cause palestinienne, Violette and Co. (féministe) et Facta (beurk !), extrême droite version nationaliste révolutionnaire. Extraits.

En vrac sur le Web (octobre). Si France Télévision a « oublié » (lire « En vrac » de juillet-août) le centenaire de la naissance de Léo Ferré (24 août 1916), ce n'est pas le cas de La Poste qui a émis un beau timbre créé par Christian Guémy, alias C215, et de Floréal qui, sur son blog, livre une version personnelle de la chanson (une de plus) Les Temps difficiles : « Quand la gauche perd les élections / C’est jamais pass’ qu’elle est trop con / C’est la faute aux abstentionnistes / Et pire encore aux anarchistes / Les temps sont difficiles… » De son côté, le théâtre Toursky à Marseille présentera le 16 décembre, à 21 heures, le spectacle « Thank you Ferré ! » (durée : 1 h 30) de et avec Richard Martin et Didier Lockwood en s'inspirant de la réflexion de Léo : « La poésie est une clameur. Elle doit être entendue comme la musique. Toute poésie destinée à n’être que lue et enfermée dans sa typographie n’est pas finie. Elle ne prend son sexe qu’avec la corde vocale tout comme le violon prend le sien avec l’archer qui le touche. » Pour ceux qui apprécient l'écrivain Octave Mirbeau (1848-1917), il existe un site de référence Mirbeau.asso.fr sur lequel on trouve, entre autres, un article passionnant de Pierre Michel à propos des « contradictions d'un écrivain anarchiste ». L'Eglise catholique sanctifie maintenant à tour de bras et de façon express. Jean-Paul II a créé, à lui seul, davantage de saints que tous ses prédécesseurs depuis le XVIe siècle. Le nouveau « Monsieur Tout Blanc », François, semble prendre le même chemin. Mère Teresa, décédée en 1997, a été béatifiée en 2003 et canonisée en 2016 (soit dix-neuf ans après sa mort). Jeanne d'Arc, par exemple, a eu beaucoup moins de chance (brûlée en 1431, béatifiée en 1909, canonisée en 1920… plus de quatre siècles se sont écoulés). L'« avocat du diable » aurait-il disparu ou l’Eglise sacriferait-elle au show-biz, à la superstition et au populisme ? C'est la question que se pose, entre autres, Christopher Hitchens dans le magazine en ligne Slate (« Mère Teresa était une fanatique, une fondamentaliste et une imposture »). Michel Alberganti, lui, se réfère à une étude de chercheurs québécois qui a quelque peu écorné la légende de la sainte : culte de la douleur (pour les autres), relations politiques et finances douteuses, médiatisation de son personnage… Cette précipitation conduit aussi à des situations cocasses, comme le relate Floréal dans un billet : une image de curé espagnol martyr, fusillé par les républicains en septembre 1936, fit l’objet d’un véritable culte à Huesca (Aragon) et dans la région – il était jeune, beau et défiait la mort avec le sourire. En 1995, Jean-Paul II le sanctifia. Pas de pot, le photographe (Hans Guttman, membre des Brigades internationales et photographe professionnel, devenu en Espagne Juan Guzman) ne comprenait pas l'espagnol et était quelque peu désordonné. Le beau curé était en fait un brigadiste communiste allemand. Espagne toujours, le passé tourmente certains militants communistes espagnols. Dans une lettre ouverte à son parti, Francisco Martínez-López, dit « El Quico », interpelle les dirigeants du PCE sur l’épuration violente durant les années de guérilla contre le franquisme. Il leur demande notamment de réhabiliter ceux qui ont été victimes d’exécutions sommaires commanditées par la direction de ce parti. A lire sur le site Fondation-Besnard.org Depuis quelques années, un courant à la gauche du Parti socialiste développe un discours altercapitaliste keynésien aux accents nationaux-étatistes ; « Sortir du capitalisme » sur Radio-Libertaire a mis en ligne une émission d’analyse critique des théories développées par Frédéric Lordon, l'un de ses principaux représentants, et quelques liens utiles à la compréhension de ce nouveau miroir aux allouettes. « Saviez-vous qu'en 2014, 75 % des migrants ayant trouvé la mort ont péri en se noyant dans la mer Méditerranée ? Ou qu'en 2010, moins d'un réfugié sur cinq vivait en-dehors de sa région d'origine ? » Pour combattre les idées reçues sur le sujet de l'immigration, les équipes de Datagueule ont réalisé une vidéo sur les migrants, compilant de nombreux chiffres… qui valent mieux qu'un long discours !

 

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas