Mai 2024

En téléchargement

Revues

Audio - Vidéo

Réunions-débats

Foires aux livres, colloque, rencontres…

Divers

 

PARUTIONS

ALEXANDRE Jérôme
Le Christianisme est un anarchisme, Textuel, coll. Petite Encyclopédie critique, Paris, 192 p., 18,90 euros (mai) infos

ALZAS Nathalie
Marianne aux enfers [« La haine de la Révolution française »], Editions critiques, Paris, 208 p., 18 euros (avril) infos

AWA THIAM
La Parole aux négresses (rééd.), Divergences, Quimperlé, 208 p., 16 euros (mai) infos

BAHAFFOU Myriam
Des paillettes sur le compost (rééd., poche), Le Passager clandestin, Lorient, 208 p., 11 euros (mai) infos 

BERNARD André
De la désobéissance, Atelier de création libertaire, Lyon, 192 p., 8 euros (mai) infos

BERTHO Alain
Des émeutes à la démocratie, La Fabrique, Paris, 164 p., 15 euros (avril) infos

BRANDELY Emmanuel
Les Historiens contre la Commune [« Sur le 150e anniversaire et la nouvelle historiographie de la Commune de Paris »], pref. d'Antoine Hasard, Les Nuits rouges, s.l., 216 p., 15 euros (avril) infos

CHUECA Miguel
La Fabrique du complot [« De l'usage de l'incendie du Reichstag par les propagandes nazie et communiste »], L'Echappée, coll. Dans le feu de l'action, Paris, 320 p ., 24 euros (mai) infos

COCHARD Bertrand
Vide à la demande [« Critique des séries »], L'Echappée, coll. Pour en finir avec, Paris, 176 p., 17 euros (avril) infos

COLLECTIF
La Libre Pensée dans la Résistance, sous la coord. de Christian Eyschen, Les Editions libertaires - La Libre Pensée/Irelp, Saint-Georges-d'Oléron - Paris, 435 p., 14 euros (mai) infos
Portugal : la révolution des œillets,
coord. par Christian Mahieux et Patrick Silberstein, Syllepse, coll. Utopie critique, Paris, 224 p., 15 euros (avril) infos
Refuser de parvenir (rééd.), coord. par Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), Nada-CIRA, Paris-Lausanne, 192 p., 12 euros (mai) infos

COLLET Victor
Du taudis au Airbnb [« Petite histoire des luttes urbaines à Marseille », Agone, coll. Contre-feux, Marseille, 282 p., 15 euros (avril) infos

CONTRE-ATTAQUE
Nantes, ville révoltée [« Une contre-visite de la cité des Ducs »], Divergences, Quimperlé, 172 p., 13 euros (mai) infos

COTTIN-MARX Simon, MYLONDO Baptiste
Travailler sans patron [« Mettre en pratique l'économie sociale et solidaire »], Gallimard, coll. Folio actuel, Paris, 352 p., 9,40 euros (avril) infos

DÉGARDIN Samuel
Histoires sans paroles [« Les romans en gravures de Frans Masereel »], L'Echappée, coll. Le peuple du livre, Paris, 320 p., 24 euros (avril) infos

DEY-HELLE Yann
Atlas du football populaire [« Europe - Amérique latine »], préf. de Jérôme Latta, Editions Terres de feu, s.l., 272 p., 18 euros (mai) infos

DONAGHEY Jim
Bakounine vodka [« Punk et anarchisme »], trad. de Doroteja Gajic et Julien Bordier, BPM, coll. 45 T, s.l., 112 p., 8 euros (avril) infos

EAUBONNE Françoise d'
Le Féminisme ou la mort (rééd., poche), préf. de Myriam Bahaffou et Julie Gorecki, Le Passager clandestin, Lorient, 352 p., 14 euros (avril) infos

FELICI Isabelle, PAONESSA Costantino (dir.)
Anarchisme en Méditerranée orientale et occidentale (1860-1920), Atelier de création libertaire, Lyon, 192 p., 12 euros (avril) infos

GINISTY Fabien
BlaBlaCar et son monde [« Enquête sur la face cachée du covoiturage »], Le Passager clandestin, Lorient, 224 p., 16 euros (avril) infos

GRANVAUD Raphaël
De l'huile sur le feu [« La France et la guerre contre le terrorisme en Afrique »], Lux, coll. Dossiers noirs, Montréal (Québec, Canada), 392 p., 22 euros (mai) infos

GUILLER Audrey
Emprisonnées, Libertalia, coll. Poche, Montreuil, 211 p., 10 euros (mai) infos

ISTRATI Panaït
Présentation des Haïdoucs (rééd.), préf. de Sidonie Mézaize, postf. de Carmen Oszi, bois gravés de Valentin Le Campion, L'Echappée, coll. Poche, 192 p., 12 euros (mai) infos

JARRIGE François
Les Anarchistes naturiens et la civilisation industrielle (rééd.), Le Passager clandestin, coll. Précurseur·ses de la décroissance, Lorient, 128 p., 12 euros (mai) infos

MADELIN Pierre
Henry David Thoreau et le choix de la désobéissance, Le Passager clandestin, coll. Précurseur·ses de la décroissance, Lorient, 128 p., 12 euros (mai) infos

MAGALHÃES Nelo
Accumuler du béton, tracer des routes [« Une histoire environnementale des grandes infrastructures »], La Fabrique, Paris, 304 p., 18 euros (avril) infos

MANTOUX Aymeric
Pierre de Coubertin [« L'homme qui n'inventa pas les Jeux olympiques »], Editions du Faubourg, Paris, 208 p., 18 euros (mai) infos

MARX Daria
Dix questions sur la grossophobie, Libertalia, coll. Dix questions, Montreuil, 192 p., 10 euros (avril) infos

MILES Steven
La Société de l'expérience [« Le consumérisme réinventé »], trad. de l'anglais par Galaad Wilgos, L'Echappée, coll. Pour en finir avec, Paris, 256 p., 20 euros (avril) infos

PAPPÉ Ilan
Le Nettoyage ethnique de la Palestine (rééd.), trad. de l'anglais par Paul Chemla, nouv. avant-propos, La Fabrique, Paris, 396 p., 20 euros (mai) infos

PELLETIER Philippe
Figures de l'anarchisme [« Femmes et hommes de liberté »], Le Cavalier bleu, Paris, 336 p., 22 euros (avril) infos

PEREIRA Irène
Le Féminisme libertaire [« Des apports pour une société radicalement féministe »], Le Cavalier bleu, Paris, 136 p., 18 euros (mai) infos

PROJET ÉVASION
Petit Manuel d'autodéfense en interrogatoire [« Comment la police interroge et comment s'en défendre »], Editions du Commun, Rennes, 200 p., 13 euros (mai) infos

RABATÉ Ulysse
Streetologie [« Savoirs de la rue et culture politique »], préf. d'Etienne Balibar, Editions du Commun, Rennes, 232 p., 16 euros (avril) infos

REITMAN Ben
Boxcar Bertha, sœur de la route (rééd.), trad. de l'anglais (Etats-Unis) par Philippe Mortimer, Nada éditions, s.l., 320 p., 20 euros (avril) infos

RICORDEAU Gwenola, CHARBIT Joël, MORISSE Shaïn
Brique par brique, mur par mur [« Une histoire de l'abolitionnisme pénal »], préf. de Catherine Baker, Lux éditeur, coll. Instinct de liberté, 312 p., 16 euro (mai) infos

SALMON Pierre
Un antifascisme de combat [« Armer l'Espagne révolutionnaire, 1936-1939 »], préf. de Nicolas Offenstadt, Editions du détour, Bordeaux, 254 p., 21,90 euros (avril) infos

SOMMERMEYER Pierre
Israël-Palestine, 2003-2024. Chroniques libertaires, Les Editions du Monde libertaires, Paris, 172 p., 10 euros (mai)

LES SOULÈVEMENTS DE LA TERRE
Premières secousses, La Fabrique, Paris, 296 p., 15 euros (avril) infos

SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE
Le Guide du manifestant arrêté (rééd. actualisée), Le Passager clandestin, Lorient, 80 p., 5 euros (mai) infos

TAIBO II Paco Ignacio
Revenir à Naples (rééd.), trad. et postf. de Sébastien Rutés, Nada, s.l., 176 p., 16 euros (avril) infos

WU MING
L'Invisible partout, trad. de l'italien par Serge Quadruppani, Métailié, coll. Bibliothèque italienne, Paris, 208 p., 20 euros (mai) infos
Ovni 78, Libertalia, coll. Poche, Montreuil, 660 p., 13 euros (mai) infos


Livraison tardive

AMIRI Natalie, TEKKAL Düzen
Nous n'avons pas peur [« Le courage des femmes iraniennes », recueil de témoignages], trad. de l'allemand par Mathilde Ramadier, Editions du Faubourg, Paris, 208 p., 18 euros (mars) infos

BANTMAN Constance
Un premier exil libertaire [« Les anarchistes français à Londres, 1880-1914 »], Libertalia, coll. Ceux d'en bas, Montreuil, 368 p., 12 euros (mars) infos

CLERVAL Anne, WOJCIK Laura
Les Naufragés du Grand Paris Express, Zones, Paris, 256 p., 20,50 euros (mars) infos

COLLECTIF DU LORIOT
Avoir 20 ans à Sainte-Soline, La Dispute, Hors collection, Paris, 220 p., 20 euros (mars) infos

GOUTTE Guillaume
Alpinisme & anarchisme, suivi de « L'Alpinisme » (1925) d'Isaac Puente, Nada, coll. La Petite Bibliothèque anarchiste, s.l., 128 p., 10 euros (mars) infos

LE GENDRE Bertrand
Enver Hoxha [« Albanie, les années rouges »], Flammarion, Paris, 236 p., 22,9 euros (février) infos

LOUIS Eric
Casser du sucre à la pioche [« Chroniques de la mort au travail »], Editions du Commun, s.l., 160 p., 15 euros (mars) infos

MALABOU Catherine
Il n'y a pas eu de Révolution [« Réflexions anarchistes sur la propriété et la condition servile en France »], Rivages, coll. Bibliothèque, Paris, 120 p., 20 euros (mars) infos

PELLETIER Madeleine
Mémoires d'une féministe intégrale, éd. critique par Christine Bard, Gallimard, coll. Folio histoire (n° 342), 272 p., 8,30 euros (mars) infos

SARRÓ « MUTIS » Miguel
Café Combat [« Laureano Cerrada, anarchiste et faussaire »], trad. de l'espagnol par Frank Mintz et Ramón Pino, Editions du Monde libertaire, Paris, 244 p., 10 euros (mars) infos.

SCOTT James C.
L'Œil de l'Etat [« Moderniser, uniformiser, détruire »] (rééd.), La Découverte, coll. Poche, 640 p., 16,50 euros (mars) infos

TERTRAIS Jean-Pierre
La Décroissance libertaire, une étape cruciale, Les Editions du Monde libertaire, coll. Ici et maintenant, Paris, 130 p., 8 euros (mars) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

BRIGADES ÉDITORIALES DE SOLIDARITÉ
Soutien à l'Ukraine résistante (vol. 28), Syllepse, Paris, 22 mars, 100 p., à télécharger
Soutien à l'Ukraine résistante (vol. 29), Syllepse, Paris, 1er mai, 112 p., à télécharger

CIRA LAUSANNE
Bulletin du CIRA, n° 80, printemps 2024, Lausanne (Suisse), 68 p., à télécharger

COLLECTIF
Contre la légende et l'oubli [à propos de Notre-Dame-des-Landes], s. éd., s.l., avril 2024, 80 p., à télécharger
Contre toutes les guerres… sauf les guerres « justes » ? [« Des ravages du moindre mal et de l'anti-impérialisme en milieu anarchiste »], s. éd. (waragainstwar[at]riseup.net), s.l., novembre 2022, 36 p., à télécharger

IBÁÑEZ Tomás
A cerclé declassified. Adieu aux fabulations ! [« Petit dossier pour clarifier son origine et son sens »], s. éd., Barcelone, avril 2024, 13 p., à télécharger

SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE
Le Guide du manifestant arrêté (rééd. actualisée), Le Passager clandestin, s.l., mai 2024, 80 p., à télécharger

 

REVUES

Derniers numéros parus

Alternative libertaire, « mensuel de l'Union communiste libertaire (UCL) » : n° 349, mai, 20 p., 4 euros, sommaire - site Internet - archives

Anarchosyndicalisme !, « journal de la CNT-AIT de Toulouse » : n° 185, janv.-fév., 20 p., 2 euros, site Internet - à télécharger

Casse-Rôles, « journal féministe et libertaire » : n° 27 (dossier : « Femmes et ruralité »), fév.-avril, 52 p., prix libre, site Internet

Chroniques noir et rouge, « revue trimestrielle de critique bibliographique du mouvement libertaire » : n° 16, mars, 66 p., 5 euros (abt. : 20 euros pour 4 numéros), site Internet - sommaire

Combat syndicaliste, « mensuel de la Confédération nationale du travail » : n° 486, février, 24 p., 2 euros, site Internet - abonnement

Courant alternatif, « mensuel anarchiste-communiste » de l'Organisation communiste libertaire (OCL) : n° 340, mai, 36 p., 5 euros, sommaire - site Internet - archives

CQFD, « mensuel de critique et d'expérimentation sociales » : n° 230, mai, 32 p., 5 euros, sommaire - abonnement

Fragments, « revue de littérature prolétarienne », n° 8, janvier, 140 p., 9,5 euros (+ 3 euros de frais de port), présentation

Infos & analyses libertaires, « journal de l'Organisation anarchiste (OA) » : n° 125, hiver, 18 p., site Internet - à télécharger

Le Libertaire, « revue de synthèse anarchiste », n° 153, mars, 18 p., site Internet - à télécharger

Médiacritiques, « revue trimestrielle d'Acrimed » : n° 50, printemps, 48 p., 4 euros, présentation - archives

Le Monde libertaire, « le mensuel sans Dieu ni maître de la Fédération anarchiste » : n° 1861, mai, 62 p., 4 euros, sommaire - site Internet - archives

Octave Mirbeau, études et actualités, « Ami des arts et des artistes, source d'inspirations… », n° 5, mars, 504 p., 26 euros, sommaire - site Internet

Le Poing, « le journal qui ne prend pas de gant » : n° 25 (spécial 1er Mai), mai, 2 p., à télécharger

Le Ravachol, « le mensuel qui fait pas dans la dentelle » : n° 87, mai, 20 p., 1 euro, Facebook

Résistons ensemble, « contre les violences policières et sécuritaires » : n° 216, 6 avril, 4 p., site Internet - à télécharger

La Revue du Mauss, « Mouvement anti-utilitariste dans les sciences sociales » : n° 62 (« Faut plus d'gouvernement ? Penser le "moment anarchiste" contemporain »), 264 p., 20 euros, présentation

Vlan (« Visons l'anarchie ») : n° 7 (pour le commander [minimum 10 exemplaires] : contact[at]etvlan.org), s.d., 4 p., prix libre, à télécharger

 

AUDIO

France Culture nous gâte… L'émission « Avec philosophie » s'interroge, au cours de deux émissions, sur le renouveau de l'intérêt actuel pour l'anarchisme : « L'émancipation des femmes ; la mémoire des souffrances de l'esclavage, le souci de comprendre ce qu'il en reste dans les consciences ; ou encore, la lutte pour soustraire la nature à la domination humaine : la famille anarchiste a été sensible à tous ces enjeux, souvent avec une remarquable précocité. C'est peut-être une raison de l'attirance qu'elle suscite en ce moment. » Elle a donc invité le 26 avril Irène Pereira, sociologue et autrice d'ouvrages sur l'anarchisme (bibliographie), Léa Gauthier, éditrice chez Payot de plusieurs recueils de textes d'anarchistes américaines, et Tancrède Ramonet, réalisateur de la série documentaire Ni Dieu ni maître, une histoire de l'anarchisme.

Le 29 avril, à propos de la redécouverte de Pierre-Joseph Proudhon (1809-1865), c'est au tour de Catherine Malabou, philosophe et autrice d'Il n'y a pas eu de révolution, récemment publié chez Rivages, et de Vincent Valentin, auteur de l'anthologie Liberté, partout et toujours (Les Belles Lettres), de nous parler de sa critique de la propriété privée.

Signalons également que Radio-Libertaire a enregistré les différentes contributions au colloque sur l'« Education autogestionnaire, coopérative et libertaire » du 27 avril à Montreuil (lire info), et elles sont accessibles en ligne.

 

VIDÉO

L'affaire Assange. Il n'y a pas qu'en Russie et dans les pays totalitaires que des « prisonniers politiques » existent – même si l'on peut estimer que, dans une société inégalitaire basée sur l'exploitation, tout prisonnier est politique. Dans nos démocraties occidentales, un homme, entre autres, est persécuté et vit enfermé (réclusion forcée et incarcération) depuis quatorze ans parce qu'il a fait œuvre de journaliste et révélé avec WikiLeaks en 2010 des crimes de guerre commis par l'armée des Etats-Unis en Irak et en Afghanistan. Le gouvernement américain a utilisé tous les moyens pour avoir la peau de Julian Assange : multiples poursuites judiciaires, campagnes de dénigrement et mensonges, pressions psychologiques, privation de liberté… La Haute Cour britannique doit décider le 20 mai à Londres de la recevabilité de son ultime appel pour empêcher son extradition vers les Etats-Unis où il risque jusqu'à 175 années de prison. Pour comprendre l'affaire, on peut visionner la vidéo des Editions critiques où le journaliste Laurent Dauré relate ses différents épisodes.

La lecture du livre de Nils Melzer, juriste international et ancien rapporteur de l'ONU sur la torture, L'Affaire Assange. Histoire d'une persécution politique (Editions critiques, infos), paru en 2022, en précisera les détails et les rebondissements. Ajoutons que le 16 mai aura lieu à Paris une conférence « L'affaire Assange au regard du droit : 14 ans de persécution judiciaires » avec plusieurs avocats, organisée par le comité de soutien français.

 

RÉUNIONS-DÉBATS

1er mai. Manifestation.

Montreuil (93), 2 mai. Rencontre à propos de l'économie sociale et solidaire avec Simon Cottin-Marx, coauteur de Travailler sans patron (Gallimard-Folio), à 19 h 30, à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Paris, 2 mai. Réunion du collectif Non au service national universel (SNU) Ile-de-France, à partir de 18 h 30, à l'EDMP, 8, impasse Crozatier, Paris 12e (M° Reuilly-Diderot ou Faidherbe). Site Internet.

Paris, 2 mai. Réunion mensuelle Technopolice Paris-Banlieue, à propos des nouveaux dispositifs de télésurveilance accompagnant les JO mais pas que, à partir de 19 heures, au Bar commun, 135, rue des Poissonniers, Paris 18e. Infos.

Quimperlé (29), 2 mai. Discussion avec Les Soulèvements de la terre, autour de l'ouvrage Premières secousses (La Fabrique), à 19 heures, à la librairie Divergences, 45, place Saint-Michel. Facebook.

Sète (34), 2 mai. Rendez-vous à 19 heures à la Nouvelle librairie sétoise, 7, rue d'Alsace-Lorraine, avec Victor Collet, auteur de l'ouvrage Du taudis au Airbnb (Agone), pour un échange à propos de l'exploitation du besoin de logement des plus précaires à travers la location de bâtiments indignes. Site Internet.

Bruxelles (Belgique), 3 mai. Rencontre avec Les Soulèvements de la terre autour de Premières secousses (La Fabrique), à 19 h 30, à Zoneklopper, 23, avenue de la Verrerie, Forest. Site Internet.

Lille (59), 3 mai. Cantine végane à prix libre les 1er et 3e vendredis de chaque mois, à 12 h 30 (repas sans alcool), au Centre culturel libertaire (CCL), 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Postes). Besoin d'aide à partir de 10 heures. Site Internet.

Montreuil (93), 3 mai. A 19 h 30, lancement de la BD Le Jour d'avant (Steinkis) de Romain Dutter et Simon Géliot, en présence des auteurs, et de Sorj Chalandon, à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Nantes (44), 3 mai. Contre Attaque et les éditions Divergences vous invitent à la soirée de lancement de Nantes, ville révoltée (présentation, projection, témoignages, ateliers, discussions…), à partir de 18 heures, au bar Askip (adhésion : 1 euro), 2, allée Frida-Khalo (île de Nantes). Infos.

Paris, 3 mai. Quadrapéro de La Quadrature du Net avec, au programme, vidéosurveillance algorithmique et surveillance biométrique, à 19 heures, aux locaux de la Q.N., 115, rue de Ménilmontant, Paris 20e. Infos.

Paris, 3 mai. A 19 h 30, présentation du livre de Vanessa Theodoropoulou, Le Monde en situation. La révolte sensible de l'Internationale situationniste (Les Presses du réel), au Monte en l'air, 2, rue de la Mare, Paris 20e. Infos.

Paris, 3 mai. La librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation), reçoit Abdulkader El Janabi pour son autobiographie, Journal inactuel de l'oubli (L'Asymétrie), à partir de 19 h 30. Infos.

Toulouse, 3 mai. A l'occasion de la parution de son livre Du taudis au Airbnb (Agone), Victor Collet est invité à 19 heures par la librairie Ombres blanches, 50, rue Gambetta, pour une rencontre avec Americo Mariani autour de l'essor de la plateforme Airbnb dans les villes françaises. Site Internet.

Paris, 4 mai. A partir de 14 heures, journée « Gravures rebelles » à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (lire ci-dessous) où les éditions Noir et Rouge proposeront dans l'impasse à côté une grande sélection d'ouvrages d'occasion, consacrés à l'histoire de l'art, au graphisme et aux différents mouvements artistiques liés aux mouvements révolutionnaires.

Paris, 4 mai. Rencontre-débat « Le pouvoir selon Google », avec Philippe Godard, auteur de l'ouvrage paru aux Editions du Monde libertaire. A 19 heures, à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Infos.

Malakoff (92), 5 mai. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent chaque premier dimanche du mois à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot, de 19 à 23 heures. Infos.

Paris, 5 mai. « Drôle de genre », concert de Rémy Tarrier, accompagné par Olivier Philippson, à 16 heures, à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Entrée et participation libres. Infos.

Toulouse (31), 5 mai. La Bibliothèque anarcha-féministe (BAF) tient ses permanences aux horaires habituels : le dimanche, de 14 à 18 heures ; le mercredi, de 16 à 20 heures. Au local associatif Le Chat noir, 33, rue Antoine-Puget. Site Internet.

Paris, 7 mai. Réunion hebdomadaire de la Coordination contre la répression et les violences policières Paris-IDF, de 18 h 30 à 21 heures, à la Bourse du travail, 3, rue du Château-d'Eau, Paris 10e. Infos.

Paris, 7 mai. Projection, à 19 heures, du film Je préférerais ne pas d'Isabelle Bourgueil, un documentaire sur et avec Henri Simon, « anarchiste pour les marxistes et marxistes pour les anarchistes ». A la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Accès et participations libres. Infos.

Montreuil (93), 8 mai. Un atelier d'artivisme (à vocation antipub), a lieu chaque mercredi à partir de 18 heures à l'AERI, 57, rue Etienne-Marcel (M° Croix-de-Chavaux). Entrée libre, pas besoin d'être graphiste ni de savoir dessiner ! Infos.

Aubervilliers (93), 9 mai. Lancement du n° 16 de la revue Z, « Faire corps face aux Jeux » sur le sport et les impacts des Jeux olympiques et paralympique en Seine-Saint-Denis avec la participation de collectifs locaux. A partir de 19 heures, au Bathyscaphe, 13, rue de la Nouvelle-France. Infos.

Montreuil (93), 10 mai. Dans le cadre du festival Retour de Flamme, organisé par le club de sport populaire autogéré le Boxon, présentation du n° 16 de la revue Z et discussion autour de la thématique « Corps Hors Jeux » avec le collectif handiféministe Les Dévalideuses, de 18 h 30 à 20 h 30, à la Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Infos.

Paris, 10 mai. « Discussion sur les radios militantes », à 19 h 30, aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. Infos.

Montreuil (93), 11 mai. Dans le cadre du festival Retour de Flamme, de 14 à 16 heures, table ronde animée par des membres de Saccage 2024 et de la revue Z « Pourquoi et comment lutter contre les Jeux ? », avec divers collectifs. A la Parole errante, 9, rue François Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Infos.

Paris, 11 mai. Henri-François Imbert et l'association 24-août-1944 vous invite à une double projection, pour mesurer les similitudes d'un peuple en exil et dans l'oubli : à 19 heures, No Pasaran, album souvenir (2003, 70 min), et, à 20 h 15, Le Temps du voyage (2023, 85 min), suivie d'une rencontre avec le cinéaste H.-F. Imbert et l'association. Au cinéma Saint-André-des-Arts, 30, rue Saint-André-des-Arts, Paris 6e. Infos.

Paris, 12 mai. A 16 heures (accueil dès 15 heures) projection  de Reprise aux usines Wonder (10 juin 1968) et discussion  sur « Peut‐on imaginer un monde sans travail  ? », à l'initiative du groupe libertaire d'Ivry (FA). Librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Infos.

Lausanne (Suisse), 14 mai. A 19 heures, Lorrain Voisard présentera son livre Au coeur de la bête (En bas) au Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), avenue de Beaumont, 24. Comme d'habitude, la discussion sera suivie d'un apéro, amenez de quoi ! Infos.

Bruxelles (Belgique), 15 mai. A l'occasion de la sortie de Pour une politique écoféministe (Le Passager clandestin) d'Ariel Salleh, la librairie Tulitu, 55, rue de Flandre, vous invite à une rencontre avec la traductrice July Robert. Site Internet.

Malakoff (92), 15 mai. Soirée à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot : 19 heures, scène ouverte ; 20 heures, buffet participatif ; 20 h 30, spectacle « Regarde plutôt la mer » de et par Kamel Zouaoui, conte à tiroirs, histoires d'exil, reconnexion avec l'Algérie. Libre participation mais prix conscient en soutien à l'artiste et au lieu d'accueil. Infos.

Montreuil (93), 15 mai. Rencontre-débat « Israël-Palestine : quelle solution politique ? » organisée par l'Union communiste libertaire de Montreuil, à 20 heures, à l'AERI, 57, rue Etienne-Marcel. Infos.

Paris, 15 mai. Le Ciné de la Commune vous propose « Les origines de la CNT », première partie du documentaire Un autre futur de R. Prost et A. Marcellan, à 20 heures, à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Organisé par le groupe Commune de Paris (FA). Infos.

Aulnay-sous-Bois (93), 16 mai. Présentation à 19 h 30 du livre de Jade Lindgaard, Paris 2024. Une ville face à la violence olympique (Divergences), suivie d'une discussion-débat dans la salle Dumont, 12, boulevard Gallieni.

Forcalquier (04), 16 mai. Corinne Morel Darleux présentera, à 19 heures, Alors nous irons trouver la beauté ailleurs (Libertalia) à la librairie La Carline, 13, bd des Martyrs. Site Internet.

Lille (59), 16 mai. La librairie Le Bateau livre, 59, rue Gambetta, reçoit à 19 heures des membres du Collectif du Loriot et des Soulèvements de la Terre autour de leur publication récente, Avoir 20 ans à Sainte-Soline (La Dispute). Site Internet.

Marseille (13), 16 mai. A 19 heures, entretien autour du dernier livre de Michèle Bitton, 1871, la Commune de Marseille. Du drapeau rouge au bagne calédonien (infos), puis projection du film Gaston Crémieux, un destin sacrifié (30 min) et discussion. A La Dar, 127, rue d'Aubagne, Marseille 6e.

Montpellier (34), 16 mai. Victor Collet, auteur de Du taudis au Airbnb (Agone), sera l'invité à 19 heures de La Carmagnole, 10, rue Haguenot, pour une rencontre autour des politiques urbaines et des résistances populaires en matières d'accès à un logement digne. Site Internet.

Montreuil (93), 16 mai. A 19 h 30, lancement du livre Emprisonnées (Libertalia), d'Audrey Guiller, qui relate l'histoire de dix femmes en prison ou qui viennent d'en sortir (infos), à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Paris, 16 mai. Réunion du collectif Non au service national universel (SNU) Ile-de-France, à partir de 18 h 30, à l'EDMP, 8, impasse Crozatier, Paris 12e (M° Reuilly-Diderot ou Faidherbe). Site Internet.

Paris, 16 mai. A 19 heures, lecture des Mémoires d'une féministe intégrale (Gallimard), de Madeleine Pelletier, par Sandrine-Malika Charlemagne et Bruno Daraquy, à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). A l'initiative du groupe Pierre-Besnard de la Fédération anarchiste. Infos.

Paris, 16 mai. L'association 24-août-1944 vous invite à la projection-débat de Je te donne ma parole (2010, 52 min), de Quino Gonzalez, documentaire qui livre des témoignages de républicains espagnols réfugiés en France. A partir de 19 heures, à Paris'Anim (Place des Fêtes), 2/4, rue des Lilas, Paris 19e. Entrée gratuite. Site Internet.

Paris, 16 mai. Le Comité de soutien à Julian Assange organise une conférence, « L'affaire Assange au regard du droit : 14 ans de persécution judiciaire », avec les avocats pénalistes Christophe Marchand et William Bourdon, et Deepa Driver (observarice juridique). A 19 h 30, à la salle Olympe de Gouges, 15, rue Merlin, Paris 11e. Infos.

Lille (59), 17 mai. Cantine végane à prix libre les 1er et 3e vendredis de chaque mois, à 12 h 30 (repas sans alcool), au Centre culturel libertaire (CCL), 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Postes). Besoin d'aide à partir de 10 heures. Site Internet.

Limoges (87), 17 mai. L'Espace associatif Gilbert-Roth (EAGR), 64, avenue de la Révolution, vous invite à assister, de 18 h 30 à 20 h 30, à « 150 bougies pour Madeleine Pelletier (1874-1939) », lecture à six voix de trois de ses textes inédits édités par Christine Bard. Infos.

Montreuil (93), 17 mai. Rencontre, à 19 heures, avec Olympe de Gê et Stéphanie Estournet pour Sex Talk. Conversations entre amies (L'Iconoclaste) à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Nancy (54), 17 mai. Présentation et discussion avec des membres de La Horde autour du livre Dix Questions sur l'antifascisme (Libertalia), à 19 heures, à la librairie Quartier libre, 11, Grande-Rue. Site Internet.

Paris, 17 mai. Pierre Salmon sera, à 19 h 30, au Monte-en-l'air, 2, rue de la Mare, Paris 20e, pour parler de son ouvrage, Un antifascisme de combat. Armer l'Espagne révolutionnaire ? 1936-1939 (Editions du Détour). Facebook.

Paris, 17 mai. A 19 h 30, Christine Bard est l'invitée de la librairie-café Violette and Co, 52, rue Jean-Pierre-Timbaud, Paris 11e, pour Mémoires d'une féministe intégrale (Folio) de Madeleine Pelletier. Site Internet.

Marseille, 18 mai. « Pour une économie libertaire », causerie avec Frédéric Antonini, auteur d'un ouvrage sur ce thème. A partir de 17 heures, au Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Paris, 18 mai. Le syndicat CNT Etpics 94 vous invite à la projection-débat de Nous, ouvrières de la Sogantal (2008, 70 min., fiche), de Nadejda Tilhou, sur la lutte autogestionnaire de 48 femmes au Portugal, en 1974… En présence de la réalisatrice. A partir de 15 heures, au 33, rue des Vignoles, Paris 20e. Entrée libre. Infos.

Toulouse (31), 18 mai. Ciné Libertad « Quartiers périphériques de Bogota », avec la projection de La Sagesse des sorcière (2023, court-métrage) et de La Stratégie de l'escargot (1993, 115 min), de Sergio Cabrera. Ouverture des portes à 18 h 30 ; projection à 19 heures. Au Chat noir, 33, rue Antoine-Puget. Infos.

Toulouse (31), 18 mai. Soirée à l'initiative de l'association Coup de soleil, conférence-débat « Réfractaires et insoumis pendant la guerre d'Algérie » (du refus de la guerre d'Algérie comme au refus de toutes les guerres...) avec Pierre Sommermeyer, insoumis en 1961. A partir de 19 heures, au Centre de recherche sur l'alternative sociale (CRAS), 39, rue Gamelin. Site Internet.

Montpellier (34), 21 mai. Le Centre Ascaso-Durruti et le Comité montpelliérain des Soulèvements de la Terre vous invitent à la projection du film Sainte-Soline, autopsie d'un carnage (2024, 70 min), de Clarisse Feletin et Maïlys Khider. La projection sera suivie d'un discussion puis d'un apéro partagé. A 19 heures, au Centre Ascaso-Durruti, 6, rue Henri-René. Infos.

Saint-Nazaire (44), 21 mai. « Dis c'est quoi le SNU ? Où ça en est, 5 ans après l'expérimentation ? », débat organisé par le Collectif 44 contre le SNU à 19 heures, au local autogéré Les ami.e.s de May - Fernand Pelloutier, 25, boulevard de la Renaissance. Infos.

Toulouse (31), 21 mai. Rencontre avec Célia Izoard autour de son livre La Ruée minière au XXIe siècle. Enquête sur les métaux à l'ère de la transition (Seuil), à 19 heures, à la librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta. Infos.

Montreuil (93), 22 mai. Un atelier d'artivisme (à vocation antipub), a lieu chaque mercredi à partir de 18 heures à l'AERI, 57, rue Etienne-Marcel (M° Croix-de-Chavaux). Entrée libre, pas besoin d'être graphiste ni de savoir dessiner ! Infos.

Paris, 22 mai. Rencontre avec des membres des Soulèvements de la terre autour de l'ouvrage Premières secousses (La Fabrique), à 19 heures, au Cirque électrique, place du Maquis-du-Vercors, Paris 20e, en partenariat avec la librairie Planète Io. Infos.

Montreuil (93), 23 mai. Constance Bantman, autrice d'Un premier exil libertaire. Les anarchistes français à Londres (1880-1914) (Libertalia), est l'invitée à 19 h 30 de la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Montreuil (93), 23 mai. Vernissage à partir de 18 heures de l'exposition « La police dans l'œil de Jossot et de Faujour » (lire ci-dessous) au Musée de l'histoire vivante, 31, boulevard Théophile-Sueur.

Paris, 23 mai. Discussion avec Michèle Audin, autrice de La Semaine sanglante (Libertalia), et Emmanuel Brandely, auteur des Historiens contre la Commune (Les Nuits rouges), animée par Stathis Kouvelakis. A 19 h 30, au Monte-en-l'air, 2, rue de la Mare, Paris 20e. Infos.

Le Puy-en-Velay (43), 23 mai. La librairie et bar associatif Le Beluga, 12, avenue Foch, accueille à 18 heures Victor Collet, auteur du livre Du taudis au airbnb (Agone), pour un échange sur la manière dont le capital s'insère dans les questions d'accès au logement. Facebook.

Amiens (80), 24 mai. Le journal Le Poing organise une soirée conférence-débat, avec Patrick Albert, intitulée « L'intelligence artificielle et son monde : état des lieux et objectifs », à 19 h 15, à l'espace Dewailly, 3, place Louis-Dewailly. Entrée libre. Infos.

Arles (13), 24 mai. Discussion organisée par l'association Odyssette et la librairie Les Grandes Largeurs avec Nelo Magalhães, auteur d'Accumuler du béton, tracer des routes (La Fabrique), à 20 heures, au café-librairie L'Angerie, 38, rue Genive. Facebook.

Limoges (87), 24 mai. Discussion anticarcérale à propos des Instituts du Bon-Pasteur qui enfermaient des adolescentes « déviantes » jusqu'aux années 1970 et luttes actuelles, à 18 heures, à l'Espace associatif Gilbert-Roth (EAGR), 64, avenue de la Révolution. Site Internet.

Malakoff (92), 24 mai. Rencontre avec Matthieu Amiech autour de son ouvrage L'Industrie du complotisme. Réseaux sociaux, mensonges d'Etat et destruction du vivant (La Lenteur), à partir de 19 h 30, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot. Infos.

Marseille (13), 24 mai. Présentation de Quand l'extrême droite rêve de faire école (Editions du Croquant) avec Grégory Chambat, à 19 heures, à la librairie Transit, 51, boulevard de la Libération, Marseille 1er. En partenariat avec Vigilance et initiatives syndicales antifascistes (VISA 13). Site Internet.

Paris, 24 mai. A 19 heures, présentation-lecture de Chroniques de La Flèche d'or (vol. 9) de et par Marie-Claire Calmus à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Infos.

Paris, 24 mai. Débat « 50 nuances de réaction : comment faire face aux offensives réactionnaires dans les aires subversives ? », à partir de 19 h 30, aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. Infos.

Toulouse (31), 24 mai. Soirée au Centre de recherche pour l'alternative sociale (CRAS), 39, rue Gamelin (M° Fontaine-Lestang) : à 19 heures, accueil et auberge espagnole (chorale Lo Cor de Garoneta) ; 20 heures, « Les Comités d'action viticole dans les années 1970, des manifestations de masse à l'action directe », avec Geneviève Abbé, historienne, et les Editions du bout de la ville. Site Internet.

Limoges (87), 25 mai. « Barricades - Mémoires de partageux », « spectacle d'éducation populaire » (bande-annonce) par Christian Leduc, à 18 heures, à l'Espace associatif Gilbert-Roth (EAGR), 64, avenue de la Révolution. Entrée à prix libre et conscient. Infos.

Lyon (69), 25 mai. A 18 heures, la librairie libertaire La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e, accueillera Victor Collet, auteur de l'ouvrage Du taudis au Airbnb (Agone) pour un échange autour de la reconversion des taudis. Facebook.

Malakoff (92), 25 mai. « Courants du socialisme : une histoire », exposé de Jean Hentzgen sur le clivage entre socialistes et communistes en France (seconde période : 1920-1932). La soirée se terminera sur un buffet partagé. A partir de 19 h 30, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot. Infos.

Paris, 25 mai. Journée pour la mémoire de la Commune de Paris 1871 (lire ci-dessous).

Paris, 25 mai. DJ set « V.I.S.A. Anarchie et musique », hommage à Thierry De Lavau (Maitron) décédé le 1er février dernier, de 18 à 21 heures, à la librairie Publico, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° Oberkampf ou République). Infos.

Paris, 28 mai. Réunion hebdomadaire de la Coordination contre la répression et les violences policières Paris-IDF, de 18 h 30 à 21 heures, à la Bourse du travail, 3, rue du Château-d'Eau, Paris 10e. Infos.

Montreuil (93), 29 mai. « Logement indigne partout, justice nulle-part », rencontre avec Victor Collet, auteur de l'ouvrage Du taudis au Airbnb (Agone), à 19 heures, à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Montpellier (34), 30 mai. Conférence-débat « Le marché aux puces de la Paillade : répression d'un espace d'auto-organisation et d'entraide », avec José, Joachim et une biffine, à 19 heures, au Centre Ascaso-Durruti, 6, rue Henri-René. Infos.

Bordeaux (33), 30 mai. A 18 h 30 , discussion « Contre la stratégie réformiste, comment casser la montée de l'extrême-droite », proposée par un « groupe informel », à l'Athénée libertaire, 7, rue du Muguet. Infos.

Paris, 30 mai. Présentation, à 19 heures, de Dix questions sur la grossophobie (Libertalia), de et par Daria Marx, à la librairie Un livre, une tasse de thé, 36, rue René-Boulanger, Paris 10e. Site Internet.

Tours (37), 30 mai. Présentation du livre coordonné par le Collectif du Loriot Avoir 20 ans à Sainte-Soline (La Dispute), à 19 heures, à la librairie Les Temps Sauvages, 82, avenue de Grammont. Site Internet.

Laon (02), 31 mai. L'Etoile noire, 5, rue Saint-Jean, recevra à 19 h 30 des membres de La Horde pour une discussion autour du livre Dix Questions sur l'antifascisme (Libertalia). La rencontre se conclura par un apéritif dînatoire sur le modèle de l'auberge espagnole. Infos.

Paris, 31 mai. « Démontage judiciaire : l'affaire Schwartzbard », conférence-débat à 19 h 30 aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. Infos.

Quimperlé (29), 31 mai. A partir de 19 heures, rencontre avec David Snug, auteur d'En marche ou grève (Nada), à la librairie Divergences, 45, place Saint-Michel, suivie d'un concert-projection de Trotski nautique. Facebook.

 

FOIRES AUX LIVRES, EXPOSITIONS,
COLLOQUES, RENCONTRES

Livres en colère à Arras. L'association Colères du présent vous donne rendez-vous le 1er mai, de 10 à 20 heures, sur les pavés de la Grand'Place d'Arras (62) pour la 23e édition du Salon du livre d'expression populaire et de critique sociale qui aura pour thème cette année « Langages ». « La littérature est un vecteur d'une diversité de langages : qu'elle créée, exprime, reproduit, transmet, inspire. Des mots à l'image, de la fiction au réel, autant de sujets et déclinaisons de langages que nous vous invitons à retrouver. » Sur les pavés du salon : débats, performances, lectures, une scène musicale, un chapiteau dédié aux éditeurs indépendants, un village associatif, des bouquinistes… Pour en savoir plus, vous pouvez télécharger le journal Colères.

Les 10 ans de la BAM. A partir de 14 heures, le 4 mai, la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet), fêtera ses dix ans avec un atelier d'artivisme pour les enfants… et les plus grands, une scène ouverte à tous, le spectacle Louise Michel en Kanaky (à 18 heures) par la conteuse MaryMyriaM, une auberge espagnole, un bal à 19 h 45 avec le groupe La Cascade (danse et musique traditionnelles) et, à partir de 23 heures, DJ Gramo investit la BAM… Entrée à prix libre. Programme détaillé.

Gravures rebelles. Après avoir organisé une journée « Pas un sur cent : Histoire(s) des anarchistes » au printemps 2023, la librairie Quilombo propose cette année un rendez-vous consacré à la gravure le 4 mai, à partir de 14 heures. Au programme : ateliers pour découvrir et s'initier à la gravure (réservation conseillée), exposition de gravures originales, tables rondes sur son passé et son présent, salon du livre d'occasion Noir et Rouge, banquet proposé par la Cantine des Pyrénées (à prix libre) et ciné-concert L'Idée (à 21 heures)... Tout cela se passera dans la librairie, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation), ou dans l'impasse à côté. Pour en savoir plus.

Anarchistische boekenbeurs Gent. Le 20e Salon du livre de Gand (Belgique) aura lieu les 4 et 5 mai au Landhuis, Warmoezeniersweg 10, afin entre autres de « célébrer le papier entre nos mains, loin du cauchemar numérique qui se glisse dans nos cercles les plus intimes ». Mais c'est également « un rassemblement international d'anarchistes et d'anti-autoritaires, avec des discussions, des ateliers et des échanges informels. Nous voulons que le salon du livre contribue à renforcer le mouvement anarchiste. Nous le voyons comme un outil pour approfondir les idées, une occasion de lancer des propositions et de tisser des liens entre les individus et les groupes ». Plus d'infos (en néerlandais et en anglais).

Village antifasciste. Des syndicat, des organisations de gauche et antifascistes appellent à un rassemblement sur la place du Panthéon le 11 mai, à partir de 14 heures, pour la constitution d'un Village antifasciste. Cela en réaction à la manifestation de l'extrême droite et des néo-nazis du Comité du 9 mai (C9M) qui aura lieu à Paris ce même jour en hommage à Sébastien Deyzieu, militant du groupuscule d'extrême droite Œuvre française, mort en 1994. « Au programme : stands, discussions avec de nombreux.ses intervenant.es sur les différents enjeux de la lutte antifasciste et un hommage aux Manouchian » (hommage à la sauce Parti communiste ?). Les organisateurs appellent les éventuels participants à se renseigner pour savoir si la préfecture interdit ou non… le rassemblement antifasciste, pas la manif néo-nazie ! Infos.

Expo d'affiches. « La lutte antinucléaire en affiches » qui se tient, dans le cadre de la campagne antinucléaire de la Fédération anarchiste, à la librairie Publico depuis début avril est prolongée jusqu'au 17 mai. Ouverture de la librairie : du mardi au vendredi, de 13 heures à 19 h 30 ; samedi, de 10 heures à 19 h 30 ; et le dimanche, de 13 heures à 19 h 30. Tél. : 01-48-05-34-08. Adresse : 145, rue Amelot, Paris 11e. Publico info et Publico librairie.

Lutte ouvrière. Fête annuelle de Lutte ouvrière, les 18, 19 et 20 mai, de 11 à 23 heures le samedi, puis sans interruption du dimanche matin à 9 heures jusqu'au lundi soir à 20 heures, dans le parc de Presle (95). Renseignements pratiques, tarifs, programme complet sur le site de la fête.

La police en dessins. Le Musée de l'histoire vivante de Montreuil organise, du 23 mai au 28 juillet, « La police dans l'œil de Jossot et de Faujour », une exposition confrontant les carricatures de deux dessinateurs à cent ans de distance. Gustave Jossot (1866-1951) exerçait son talent dans L'Assiette au beurre (Gallica) au début du XXe siècle (on saura tout de lui en parcourant Goutte à goutte, un site qui lui est consacré). Quant à Faujour, né en 1959, il a publié plusieurs albums, collabore et a participé à de nombreux magazines dont le bulletin d'observation critique Que fait la police ?, animé par Maurice Rasjfus (1928-2020) de 1994 à 2014. C'est lui qui, le premier, a vu ce qui réunissait les deux artistes : des traits colorés et un humour acide. Pour la police, à part l'uniforme et l'armement qui ont évolué, les mentalités et les pratiques n'ont guère changé. Un catalogue de l'exposition devrait être publié par les éditions Libertaria. Adresse du musée : parc Montreau, 31, boulevard Théophile-Sueur, Montreuil (93). Ouverture : les mercredis, jeudis, vendredis, de 14 à 17 heures ; samedis et dimanches, de 14 à 18 heures. Site Internet.

Nouvelles de Montréal. Suite à l'annulation cette année du Salon du livre anarchiste de Montréal (Québec, Canada), des libertaires regroupés au sein de Constellation ont décidé de monter en urgence un Festival anarchiste en lieu et place, qui se tiendra du 24 au 26 mai. Le 25 mai, de 10 à 17 heures, un Salon du livre aura lieu au Céda, 2515, rue Deslisles (M° Lionel-Groulx). Une soirée festive et une contre-conférence sont également prévues. Pour le reste, les organisateurs ont fait appel à la spontanéité et à la créativité en invitant les gens intéressés à proposer des événements. « Pendant le salon du livre (…) il y aura de la place pour des événements prévus d'avance et pour des activités spontanées – un équilibre entre l'ordre et le chaos ! »

Montée au mur des Fédérés. A l'appel des l'association des Amies et amis de la Commune de Paris et des organisations partenaires journée pour la mémoire de la Commune de 1871 le 25 mai : à 11 heures, rassemblement festif, concerts, animations place des Fêtes (Paris XIXe) ; à 14 h 30, départ du cortège pour la montée au mur des Fédérés (cimetière du Père-Lachaise). Infos.

Au Taf ! en mai. A l'initiative de l'Union communiste libertaire (UCL, site Internet), une 2e rencontre nationale des syndicalistes autogestionnaires et libertaires aura lieu, les 25 et 26 mai, à la Maison des Italiens, 82, rue du Dauphiné, Lyon 3e. Au programme, des débats, une soirée festive, librairie, buffet, concert… Thèmes des tables rondes : « Syndicalisation des secteurs féminisés », « Quel syndicalisme pour les luttes trans ? », « Construction et unification du syndicalisme de lutte », « Pratiques syndicales pour la sociabilité ouvrière », « L'outil syndical pour un écologisme de classe ».

 

DIVERS

Entrevue avec le prince Pierre Kropotkine. Des attentats à la bombe ayant été perpétrés à Lyon en octobre 1882, la police en profite pour effectuer un vaste coup de filet dans le milieu anarchiste de la ville. Le 20 décembre, Pierre Kropotkine (1) est arrêté et, avec soixante-cinq personnes, jugé en janvier 1883 (2) pour, entre autres, être affilié à l'Association internationale des travailleurs (AIT), alors interdite. Il est condamné à 5 ans de prison mais sera amnistié pour raison de santé en janvier 1886. Kropotkine s'installe alors avec sa femme, Sofia Ananiev (3), à Londres. En mars 1892, les attentats de Ravachol (4) contre des magistrats marquent les esprits et inaugurent une spirale de répression et d'actions violentes. Le journaliste Robert Charvay (5), rédacteur à L'Echo de Paris, un journal conservateur, souhaite lui demander ce qu'il pense des événements car ses positions vis-à-vis de la propagande par le fait ont évolué (lire encart). Après avoir relaté ses difficultés pour trouver l'adresse du « prince » Kropotkine, il débarque à Harrow on the Hill, un village au nord-ouest de la capitale, devant une petite maison aux briques rouges. (Suite.)

Mes souvenirs sur Kropotkine. Dans les numéros du Libertaire des 17 et 24 février 1922, un article d'Alexandre Berkman (1870-1936) évoque les dernières années de Pierre Kropotkine qui avait rejoint la Russie après la révolution de février 1917 avec sa femme Sophie et sa fille Alexandra. Berkman, expulsé avec d'autres anarchistes dont Emma Goldman des Etats-Unis, a rejoint très enthousiasmé la « patrie des travailleurs » en janvier 1920. Il déchantera vite et découvrira l'envers du décor bolchevique. Aidé en cela par ses observations et ses visites au vieux militant qui s'éteindra le 8 février 1921. L'enterrement de Kropotkine sera d'ailleurs la dernière manifestation de masse des anarchistes. Alexandre Berkman, quant à lui, pourra quitter le pays en décembre et témoignera de l'existence d'un régime basé sur l'arbitraire, la création d'une caste privilégiée et l'absence de liberté. Partage noir a retranscrit cet article : 1re partie - 2e partie.

Makhno contre l'antisémitisme (3). A la mort de Makhno, à 46 ans, Le Libertaire consacra la presque totalité de son numéro du 3 août 1934 pour lui rendre hommage, revenant sur les épisodes de sa vie, ses combats et ses apports (l'expérience du mouvement makhnoviste et, avec Archinov et le groupe des anarchistes russes en exil, le projet d'organisation plateformisme [1]). Un texte reprenait la seconde lettre de Makhno (moins les derniers paragraphes entre crochets) et un article de Voline (2), « Aux calomniateurs », revenait sur les accusations de pogroms, apportant de nouveaux éléments. Il est à noter que l'auteur, lui-même d'origine juive et ayant participé à la Makhnovchtchina, a depuis le début soutenu Makhno malgré leurs différends personnels et leurs choix organisationnels opposés. (Suite.)

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas