Juin 2020

En téléchargement

Revues

Rencontres

Chroniques du confinement et du… déconfinement

Femmes anarchistes

Œuvres de confinement

Divers

 

PARUTIONS

En respectant un certain nombre de mesures de sécurité pour faire face au Covid-19, les librairies ont réouvert et des rencontres sont de nouveaux organisées. Pour permettre la survie des petites structures éditoriales et des librairies indépendantes, il est essentiel de les soutenir.

 

BERARD Nicolas
5G mon amour [« Enquête sur la face cachée des réseaux mobiles »], Le Passager clandestin, coll. Essai, Paris, 240 p., 14 euros (mai) infos

BERKMAN Alexander
Qu’est-ce que l’anarchisme ? (nouv. édit. revue), préf. d’Emma Goldman, trad. de l’anglais par Aurélie Puybonnieux, L'Echappée, coll. Poche, Paris, 384 p., 12 euros (juin) infos

BONANNO Alfredo M.
A main armée, Tumult, Bruxelles (Belgique), 180 p., 4 euros (avril) infos
Détruisons le travail, Tumult, Bruxelles (Belgique), 90 p., 3 euros (juin) infos

COLLECTIF
Covid-19, un virus très politique,
coordination par Les Confiné·es, Syllepse, coll. Arguments et mouvements, Paris, 324 p., 20 euros (juin) infos
Droits humains pour tou·te·s,
sous la dir. de Géraldine Franck, Libertalia, coll. Poche, Montreuil, 176 p., 10 euros (mai) infos

COLLECTIF AOUH AOUH AOUH
La Révolte des Gilets jaunes [« Histoire d'une lutte de classes »], Niet!Editions, s.l., 218 p., 9 euros (juin) infos

COLLECTIF ÉCRAN TOTAL
Linky : surveiller et gérer, Le Monde à l'envers - La Lenteur, Grenoble - s.l., 96 p., 8 euros (juin) infos

COLSON Daniel
La Gryffe [« La longue histoire d'une librairie libertaire »], Atelier de création libertaire, Lyon, 276 p. (16 p. de cahier photos couleurs), 16 euros (mai) infos

DE COCK Laurence, LARRÈRE Mathilde
Manifs et stations [« Le métro des militant-e-s »], Les Editions de l'Atelier, coll. Celles et ceux, Ivry-sur-Seine (94), 208 p., 16 euros (juin) infos

D'IGNAZIO Serge
Gilets jaunes à Paris [« Novembre 2018 – Mars 2019 »], livret de photographies, Niet!Editions, s.l., 56 p., 6 euros (juin) infos

FEDERICI Silvia
Par-delà les frontières du corps, préf. de Jules Falquet, Editions Divergences, coll. Cybernétique, Paris, 220 p., 15 euros (juin) infos

GALLUZZO Anthony
La Fabrique du consommateur [« Une histoire de la société marchande »], Zones, Paris, 264 p., 19 euros (juin) infos

HERN Matt, JOHAL Am
Réchauffement planétaire et douceur de vivre [« Road trip en territoire pétrolifère »], illustr. de Joe Sacco, trad. de l’anglais par Julien Besse, Lux éditeur, coll. Futur proche, 224 p., 18 euros (juin) infos

KROPOTKINE Pierre
L’Entraide, un facteur de l’évolution (rééd.), Nada-Editions, s.l., 384 p., 20 euros (juin) infos

LENOIR Hugues
Educateurs libertaires et socialistes [« Convergence des pédagogies libertaires avec les courants de l’éducationnisme socialiste »], Atelier de création libertaire, Lyon, 276 p., 14 euros (avril) infos

MAURICIUS
Au pays des soviets [« Neuf mois d'aventures »] (rééd.), préf. d'Anne Steiner, Théolib, coll. Liber***, Saint-Martin-de-Bonfossé (50), 354 p., 25 euros (juin)

MELVILLE Herman
Bartleby le scribe, nouv. trad. de l'anglais (Etats-Unis) par Noëlle de Chambrun et Tancrède Ramonet, Libertalia, coll. La petite littéraire, Montreuil, 88 p., 5 euros (mai) infos

MOREAU Clément - MEFFERT Carl
Premiers Travaux, suivi d'« Art prolétarien », 5 suites graphiques + 1, Plein Chant, Bassac (16), coll. Type-Type, 192 p. (80 illustr.), 18 euros (mai) infos

ObsMigAM
Le Manège des frontières [« Criminalisation des migrations et solidarités dans les Alpes-Maritimes »], Le Passager clandestin, coll. Bibliothèque des frontières, Lyon, 144 p., 10 euros (juillet) infos

PABLOC
Colère jaune [« Ronds-points en Isère – Novembre 2018 – Mai 2019 »], livret de photographies, Niet!Editions, s.l., 40 p., 6 euros (juin) infos

PAYEN Alix
C’est la nuit surtout que le combat devient furieux [« Une ambulancière de la Commune (1871) »], écrits rassemblés et prés. par Michèle Audin, Libertalia, coll. La petite littéraire, 128 p., 8 euros (mai) infos

PAZ Abel
Scorpions et figues de Barbarie [« Mémoires, 1921-1936 »], Rue des Cascades, Paris, 299 p., 12 euros (juin) infos

RAPPE David
Espoirs déçus [« Engagements antifranquistes et libertaires durant la “transition démocratique” espagnole »], Atelier de création libertaire, Lyon, 160 p., 12 euros (mai) infos

ROCHER Paul
Gazer, mutiler, soumettre [« Politique de l'arme non létale »], La Fabrique éditions, Paris, 200 p., 13 euros (juin) infos

ROUILLAN Jann Marc
Infinitif présent (nouv. édition), révisée et préfacée par Thierry Discepolo, Agone, coll. Eléments, Marseille, 280 p., 10 euros (juin) infos

SKIRDA Alexandre
Nestor Makhno [« La lutte pour les soviets libres en Ukraine, 1917-1921 »] (rééd.), Cahiers Spartacus, Paris, 498 p., 23 euros (mai) infos

SYNDICAT DE LA MAGISTRATURE
Le Guide du manifestant arrêté, Le Passager clandestin, Hors collection, Paris, 72 p., 5 euros (mai) infos

TOMAGNETIK
La Bataille de la Plaine [« Marseille 2018-2019 »], livret de photographies, Niet!Editions, s.l., 40 p., 6 euros (juin) infos

VANEIGEM Raoul
L'Insurrection de la vie quotidienne [« Textes et entretiens »], Editions Grevis, s.l., 196 p., 10 euros (juin) infos

ZALZETT Lily, FIHN Stella
Te plains pas, c’est pas l’usine [« L’exploitation en milieu associatif »], Niet! Editions, Le Mas-d'Azil (09), 112 p., 7 euros (mai) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

ANONYME
Contre le masculinisme [« Petit guide d’autodéfense intellectuelle »], Infokiosque fantôme, s.l., 2020, 76 p. (mai) à télécharger
Tumer Fue [« Une méthode libre pour en finir avec la clope »], Infokiosque fantôme, s.l., 2020, 80 p. (mai) à télécharger

COLLECTIF
L'Action militante à la Fédération anarchiste, Fédération anarchiste, Paris, 2018 (éd. remise à jour), 45 p., à télécharger
Les Grèves de loyer : action directe contre la vie chère pour un logement digne,
CNT-AIT, Toulouse, 188 p. (avril) à télécharger
Ricardo Flores Magón (1910) - « Regeneración », Partage noir, Paris, 2020, 44 p., à télécharger
Tutto bene ?! [« Réflexions anarchistes en temps de coronavirus », exemplaires papiers disponibles à virages(at)riseup.net], Virages, s.l., 2020, 85 p. (mai) à télécharger

CYRIL
Au pays de Makhno [« Mémoires ukrainiennes, 1917-1921 »] (BD), Partage noir, Paris, 2020, 8 p., à télécharger

DAUPHIN-MEUNIER Achille
Le Mouvement anarchiste en Hongrie [suivi de « Horthy, Bethlen et Cie » et de « In memoriam Tibor Szamuely »], Partage noir, Paris, 2020, 16 p., à télécharger

DESMERS Maria
Dénégations [« Dénégation et radicalité : une hypothèse ou quand le Chat Botté réduit l’ogre en souris… », Ravages, Paris, 20 p. (avril) à télécharger

MÉRIC Victor (signé FLAX)
Amilcare Cipriani (1843-1918) (« Les Hommes du jour », n° 69, 1909), (rééd. num.), Partage noir, Paris, 2020, 12 p., à télécharger

SOUCHY Augustin
Attention anarchiste ! (rééd. num.), vol. 2, Partage noir, Paris, 2020, 28 p., à télécharger

YVETOT Georges
Fernand Pelloutier (« La Revue anarchiste », n° 30, 1924), (rééd. num.), Partage noir, Paris, 2020, 16 p., à télécharger

 

REVUES

Derniers numéros parus

Alternative libertaire, « mensuel de l'Union communiste libertaire (UCL) » : n° 306, juin, 20 p., 3 euros, site Internet - sommaire

Anarchosyndicalisme !, « journal de la CNT-AIT de Toulouse » : n° 168, mars-avril, 20 p., 2 euros, site Internet - sommaire - à télécharger

L'Anarcho-syndicaliste, « revue de l'Union des anarcho-syndicalistes » : n° 217, 27 mars, 16 p., gratuit, site Internet - à télécharger

Avis de tempête, « bulletin anarchiste pour la guerre sociale » : n° 30, 15 juin, 20 p., site Internet - à télécharger

La Bouche de fer, « mensuel critique du groupe Etude et action néosynthésiste libertaire » : n° 6, juin, 28 p., site Internet - à télécharger

Bulletin international de l'AIT (Association internationale des travailleurs), « spécial Covid-19 » : mai, 16 p., à télécharger

Casse-Rôles, « journal féministe et libertaire » : n° 12 (dossier « Pornographie et prostitution »), mai-juillet, 44 p., prix libre, site Internet - à télécharger

Combats internationalistes, « feuille d’informations et de solidarité internationales de l’UL des syndicats CNT d’Argenteuil » : n° 5, juin, 12 p., à télécharger

Combat syndicaliste, « mensuel de la Confédération nationale du travail » : n° 453, juin, 24 p., 2 euros, site Internet - à télécharger

Chroniques Noir et Rouge, « revue de critique bibliographique du mouvement libertaire » : n° 1, 60 p., 4 euros, site Internet

Courant alternatif, « mensuel anarchiste-communiste » de l'Organisation communiste libertaire (OCL) : n° 301, juin, 32 p., 3 euros, site Internet - sommaire

CQFD, « mensuel de critique et d'expérimentation sociales » : n° 188, juin, 32 p., 5 euros, sommaire - abonnement

Espoir, « feuille de critique littéraire et politique », bilingue arabe-français : n° 1, avril, 8 p., sommaire - à télécharger

Feuilles antarctiques, bulletin des Fleurs arctiques : n° 3 (« Spécial survivre »), 1er juin, 48 p., à télécharger ; n° 4 (« Spécial émeute »), 8 juin, 77 p., à télécharger ; n° 5 (« Spécial encampement »), 15 juin, 87 p., à télécharger

Le Libertaire, « revue de synthèse anarchiste » : n° 120, mai, 12 p., site Internet - à télécharger

Memoria Libertaria, « analyses et textes sur la mémoire libertaire espagnole » : n° 1, avril, 40 p., 3 euros, à visionner

Le Monde libertaire, « journal de la Fédération anarchiste » : n° 1818, juin, 56 p., 4 euros, site Internet - abonnement

Le Poing, « apériodique libertaire d'Amiens et d'ailleurs » : n° 22, spécial 1er mai, prix libre, site Internet - à télécharger

Réfractions, « recherches et expressions anarchistes » : n° 44 (« Avis de tempêtes : la fin des beaux jours ? »), printemps 2020, 160 p., 15 euros, site Internet

Résistons ensemble, « contre les violences policières et sécuritaires » : n° 191, 15 juin, 4 p., site Internet - à télécharger

Z, « revue itinérante d’enquête et de critique sociale » : n° 13 (« Rouen : fumées noires et gilets jaunes »), mai, 200 p., 15 euros, infos

 

RENCONTRES

Toulouse, 23 juin. Rencontre entre Thierry Discepolo (Agone) et Charles-Henri Lavielle (Anacharsis) autour de la thématique « Ecrire, éditer, lire : sciences humaines et sciences sociales », à partir de 19 heures. Librairie Ombres Blanches, 50, rue Gambetta. Site Internet.

Paris, 24 juin. A 19 h 30, soirée de lancement de Droits humains pour tou·te·s (Libertalia), en présence de Géraldine Franck et Eliane Viennot, à la librairie Le Monte-en-l’air, 2, rue de la Mare, Paris 20e. Site Internet.

Rennes, 24 juin. Causerie populaire sur les théories de l'effondrement, à 20 h 30, au local La Commune, 17, rue de Châteaudun. Organisée par le groupe La Sociale (Fédération anarchiste). Infos.

Montreuil (93), 25 juin. A 19 h 30, discussion avec Tancrède Ramonet, préfacier et traducteur de la nouvelle édition de Bartleby le scribe (Libertalia), d'Herman Melville, à la librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot. Site Internet.

Concarneau (29), 26 juin. « Une utopie palpable : l'anarchisme en exemples », soirée de discussion avec Isabelle Attard, autrice de Comment je suis devenue anarchiste (Le Seuil - Reporterre). A 18 h 30, à la librairie Albertine, 5, rue des Ecoles. Réservation à heloise(at)librairie-albertine.fr Facebook.

Montreuil (93), 1er juillet. Soirée de lancement de C’est la nuit surtout que le combat devient furieux (Libertalia), d'Alix Payen, avec Michèle Audin. A 19 h 30, librairie Libertalia, 12, rue Marcelin-Berthelot. Site Internet.

Montreuil (93), 4 juillet. Soirée en hommage à Maurice Rajsfus, à partir de 16 heures, à la Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). A 16 heures, projection d’extraits et de rushs de films sur Maurice Rajsfus (Dans la mêlée, par le réseau No Pasaran ; L’An prochain la révolution, de Frédéric Goldbronn) ; 18 heures, table ronde : « Regard croisé sur les livres de Maurice Rajsfus » ; 20 heures, table ronde : Dénoncer les violences policières, transmettre le flambeau, le combat d’une vie ». Vente de livres au profit de collectifs en lutte. Diaporama, lectures, chansons, bar. Hommage sur Paris-Luttes.info

 

CHRONIQUES DU CONFINEMENT
ET DU… DÉCONFINEMENT

Textes archivés de mai

5 juin : après le déconfinement, la vie reprend… en pire souvent. Pour faire repartir la machine économique (et leurs profits), les puissants sont prêts à tout, à oublier la crise écologique et le pourquoi de cette épidémie. Subventionnons les constructeurs automobiles et les compagnies d'aviation, continuons la déforestation, remettons en question les lois environnementales et sociales… pour aller encore plus vite dans le mur. Alors qu'il faudrait profiter de la situation pour dire stop et réfléchir aux solutions… Bien sûr, l'important n'est pas le bien-être du plus grand nombre mais le profit de quelques-uns ! La défense de l'environnement était déjà mal barrée avant le Covid-19, le film documentaire Planet of the humans (« Planète des humains », 2020, 100 min, sous-titré en français, à visionner) nous rappelle « comment le capitalisme a absorbé l'écologie ». Fruit des recherches d'Ozzie Zehner, réalisé par Jeff Gibbs et coproduit par Michael Moore, il s'attaque aux prétendues « énergies vertes », « propres » ou « renouvelables ». Durant la période de confinement, les éditions Syllepse ont réalisé huit éditions de Covid-19, un virus très politique et publient maintenant la version papier définitive (324 p., 20 euros). « Le livre donne la parole à celles et ceux qui, tout en subissant la pandémie et ses conséquences, maintiennent l’exigence de leurs droits, organisent la solidarité concrète en se substituant aux carences de l’Etat et tracent des pistes pour une autre politique. » Table des matières, introduction et « Le jour d'après ». Nous avons déjà évoqué les « Notes comix autour du coronavirus » de Barthélémy Schwartz mais, comme nous les apprécions particulièrement, cela vous vaut une seconde tournée : « Les lois du marché ». « Déconfinons les livres », annonce l'Atelier de création libertaire qui propose une offre valable jusqu'au 30 juin : réduction de 50 % sur le prix de tous les livres, sauf sur les nouveautés de 2020, à partir d’une commande de 100 euros (hors remise). Marche à suivre. Si l'on veut s'informer sur la répression de l'oppositions à Cuba, Le Blog de Floréal est là pour ça. Et, comme les concurrents ne se pressent pas au portillon (c'est le moins qu'on puisse dire), il est indispensable de le suivre régulièrement en s'inscrivant au flux des publications. Un exemple de « décontamination intellectuelle » : l’exportation d’équipes médicales cubaines en diverses régions du monde représente pour certains « le seul exemple d’internationalisme authentique » mais Flo nous apprend « que l’Etat algérien verse pour chaque médecin un salaire annuel de 78 000 euros à l’Etat cubain, ce dernier ne reversant que 20 à 25 % dudit salaire à chaque individu ». Vive l'internationalisme prolétarien bien compris ! Plus récemment, il a publié deux textes pour la compréhension des réactions et positions des anarchistes lors de la révolution cubaine : « Entre allégresse et désenchantement » (plus particulièrement axé sur l'Amérique du Sud) et « Cuba en question » sur le Congrès anarchiste international de Carrare (Italie) en août 1968. Là où le Clown-Bendit accusa les anarchistes membres du Mouvement libertaire cubain d’être « à la solde de la CIA ». Le site de réflexions libertaires Grand Angle a mis en ligne un dossier titré « Des composantes existentielles de l'engagement libertaire » qui comporte pour l'instant huit textes. Signalons, entre autres, « L'anarchisme comme révolte existentielle », par Irène Pereira ; « Faire la vaisselle, est-ce un projet anarchiste ? Et l'apiculture ? », par Charles Macdonald ; « L'autonomie du sujet en période révolutionnaire : un existentialisme libertaire ? », par Erwan Sommerer ; « L'engagement libertaire, comme acte de cohérence, entre le “dire” et le “faire”, à partir de mon expérience personnelle », par Octavio Alberola… Et d'autres contributions devraient s'y ajouter d'ici le mois de juillet.

 


Interdiction des rassemblement de plus de dix individus, non respect de la distanciation sociale… et, en plus, ils volent !… (Photo E. BC.)

Coronavirus et anarchisme. A propos de cette épidémie et de la décision de confinement général du gouvernement, il n'est pas inutile de connaître les réactions et analyses des libertaires à ce sujet (textes de mai archivés).
« C’est l’anarchie », Le Pressoir, 23 juin

Autres textes intéressants (archives de mai)
« L’entraide en temps de confinement à Saint-Denis, témoignage et perspectives… », Institut d'écologie sociale et de communalisme, mai
« Pour en finir avec le revenu universel », Louis Maurin, Observatoire des inégalités, 2 juin
« “Sans gants, ni gel, ni masque” : la colère des médecins généralistes », France Info, 5 juin
« Ehpad : pour ne pas mourir aux mains des charognards », UCL Toulouse, 13 juin

Travail et coronavirus. Quelques textes pour mieux appréhender les difficultés du travail salarial en période de pandémie et sur les moyens de résister et de se protéger (archives de mai)…
« Travailler "la boule au ventre” pendant l’épidémie », Thomas Coutrot, Santé et travail, 4 juin

Et, à part, le coronavirus (archives de mai)
« Loi Avia : censure, police et algorithmes », communiqué de la Fédération anarchiste, Monde libertaire, 1er juin
« Le Défenseur des droits dénonce un cas de “discrimination systémique” par la police », Ismaël Halissat, Libération, 2 juin
« Marée humaine devant le tribunal de Paris », Paris-Luttes.info, 2 juin
« Le droit d’informer sur les forces de l’ordre est constitutionnel, la liberté de la presse aussi ! », Acrimed, 4 juin
« A Paris, contre les violences policières », Charles Delouche, Libération, 6 juin
« Filme un flic, sauve une vie ! », Paris-Luttes.infos, 7 juin
« Lallement, le racisme et l’histoire de la police », Paris-Luttes.infos, 9 juin
« Hommage à Maurice Rajsfus, historien de la répression », Paris-Luttes.infos, 22 juin
« Hommage à Maurice Rajsfus » (radio), Egregore, Organisation communiste libertaire (OCL), 22 juin
« Disparition de Joan-Pau Verdier… », Ecoute Voir, France Info, 23 juin

Femmes anarchistes. En septembre 2019, nous vous avons présenté des « tableaux bibliographiques » consacrés aux « penseurs de l'anarchisme » et ne comptant que des hommes… non pas par phallocratie mais par facilité car les prétendant·e·s étaient nombreux·ses et nous annoncions une suite pour les femmes. La voilà, toujours réalisée – en ces temps de confinement – par Eric B. Coulaud, animateur des sites L'Ephéméride anarchiste, Cartoliste et E. BC Créations. Nous avons essayé de respecter la diversité des origines géographiques et des terrains de lutte. Classés par date de naissance de leurs protagonistes, ces tableaux peuvent être agrandis en cliquant dessus (et, en passant le curseur sur les images, des légendes apparaissent). Place à ces personnalités qui ont combattu pour la liberté et l'égalité afin de mettre fin au « triple esclavage des femmes : l’ignorance, le capital et les hommes » (Mujeres Libres).

Louise Michel (1830-1905, biographie).

« Il y a entre les propriétaires des maisons de prostitution échange de femmes, comme il y a échange de chevaux ou de bœufs entre agriculteurs ; ce sont des troupeaux, le bétail humain est celui qui rapporte le plus. (…) Si les grands négociants des marchés de femmes qui parcourent l’Europe pour leur négoce étaient chacun au bout d’une corde, ce n’est pas moi qui irais la couper. (…) Est-ce qu'il n'y a pas des marchés où l'on vend, dans la rue, aux étalages des trottoirs, les belles filles du peuple, tandis que les filles des riches sont vendues pour leur dot ? L'une, la prend qui veut ; l'autre, on la donne à qui on veut. La prostitution est la même (…) Esclave est le prolétaire, esclave entre tous est la femme du prolétaire. » (Mémoires de Louise Michel, écrits par elle-même, 1886.)

Lire la suite.

 

 

 

 

Œuvres de confinement. Notre ami et camarade André Robèr (blog de la Galerie Treize), qui a récemment exposé au théâtre Toursky à Marseille (lire article), a réalisé des « œuvres de confinement » (cliquez sur les images pour les agrandir) sur des « unes » de L'Indépendant, le journal régional. Collées sur l'actualité, elle interpellent à propos de la crise du coronavirus et crient leur rage contre les gouvernements français successifs qui ont mis à mal le système de santé au nom du néolibéralisme et, plus particulièrement, contre celui actuel qui a tardé à prendre les mesures nécessaires et mis en danger la population en maintenant le premier tour des élections municipales. On peut retrouver d'autres « unes » habillées/habitées sur la page Facebook du peintre et visiter l'« exposition virtuelle » sur le site du Monde libertaire.

 
   

 

 

DIVERS

Colloques. La Société P.-J. Proudhon nous informe de la mise en ligne du dernier numéro de la Revue des études proudhoniennes qui livre les différentes contributions au colloque organisé en 2018 sur « 1848 - Démocratie de la misère, misère de la démocratie. Première vie et mort du socialisme ». Signalons, entre autres, l'intervention de Chantal Gaillard sur « Proudhon, critique de l’intervention de l’Etat dans l’économie » et celle de René Berthier sur « La question des nationalités en 1848-1849 dans les écrits de Bakounine, Marx et Engels ». Les actes du colloque « Instruire le peuple, émanciper les travailleurs. Théories et pratiques des socialistes et des anarchistes dans l’éducation du XIXe au XXe siècle » devraient être prochainement disponibles. En attendant, on peut écouter les communications de N. Bremand, A. Querrien, E. Castleton, D. Hammelin, C. Murat, E. Defalvard, I. Pereira et J. Martin. Le prochain colloque (les 13 et 14 novembre, à la Chapelle de L'Humanité), organisé avec la Maison Auguste Comte et le Centre d'études en sciences sociales du religieux (Césor), portera sur le thème « Faire société sans Dieu ni maître. Une humanité sans religion est-elle possible ? » L'appel à communication (clos au 5 juin) est consultable.

Ceux qui nous ont quittés. Le Covid-19 a fauché Roberto Ambrosoli (1942-2020) le 7 avril dernier. Depuis 1971, Anarchik, son petit homme noir, semait ses gags dans différents journaux anarchistes, puis dans la revue culturelle italienne A Rivista anarchica. Il aurait emprunté son personnage à G. Segfried qui l'avait créé aux Etats-Unis au début des années 1970 (Anarchik de Segfried). Ou bien est-ce le contraire ? Sa « présence subversive et [son] ironie libertaire [luttaient] contre les hypocrisies, les injustices et la criminalité du pouvoir ». Roberto Ambrosoli a rencontré l'anarchisme au lycée à Milan avec son ami de toujours Amedeo Bertolo. La première manifestation publique à laquelle ils participèrent fut celle devant le consulat de Hongrie en solidarité avec les insurgés de 1956. Pendant un quart de siècle, il fut un militant anarchiste actif à Turin, où il avait déménagé et exerçait en tant qu'enseignant. L'année dernière un recueil de quelques-unes de ses BD a été publié par Editrice A et Hazard edizion : Farò del mio peggio. Chronache anarchiche a fumetti (« Je ferai de mon mieux. Chroniques comiques anarchistes », 79 p.). Longue vie à Anarchik !
Hélène Châtelain (1935-2020), réalisatrice, compagne d'Armand Gatti, est décédée le 11 avril à l'âge de 84 ans. Née à Bruxelles en 1935 de père russe et de mère ukrainienne, elle est tout d'abord actrice de théâtre et de cinéma. On peut la voir dans La Jetée de Chris Marker (1962). Elle rencontre Armand Gatti (1924 2017, voir info) au début des années 1960 et devient sa compagne et sa collaboratrice, l'aidant dans la mise en scène de ses pièces. Hélène Châtelain a réalisé plusieurs films documentaires sur la prison, l'Irlande en lutte, l'œuvre d'Armand Gatti (liste). En 1995, elle part sur les traces de Nestor Makhno (1889-1934, biographie) à Goulaï Polié en Ukraine et livre Nestor Makhno un paysan d'Ukraine (vidéo). Elle était aussi traductrice de livres russes. On peut retrouver un beau portrait d'elle par Gaëlle Rilliard, « Hélène Chatelain, l'individu dans l'Histoire », et une interview par Isabelle Marinone.

 

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas