Juin 2016

Revues

Rencontres

Foire aux livres, expo, colloque…

Lire la presse d'hier

En vrac sur le Web (juin)

 

 

PARUTIONS


BONIFACE Pascal
Léo Ferré. Toujours vivant, La Découverte, coll. Cahiers libres, Paris, 180 p., 15 euros (mai) infos

CARRATIÉ Anne
Toulouse, année 80, un goût certain pour le sabotage (rééd.), Le Coquelicot, coll. Les cahiers du Coquelicot, n° 5, Toulouse, 2016, 108 p., 11 euros (juin) infos

CEDERSTRÖM Carl et SPICER André
Le Syndrome du bien-être, trad. de l'anglais par Edouard Jacquemoud, L'Echappée, Paris, 176 p., 15 euros (avril) infos

CHOMSKY Noam et PAPPÉ Ilan
Palestine, entretiens dirigés par Frank Barat, trad. de l’anglais par Nicolas Calvé, Ecosociété, coll. Régulière, Montréal (Québec, Canada), 184 p., 19 euros (avril) infos

COLLECTIF
All Power to the People [« Textes et déclarations des Black Panthers »], Editions Syllepse, coll. Radical America, Paris, 400 p., 17 euros (mai) infos
Cahier d'enquêtes politiques [« Vivre, expérimenter, raconter »], Les Editions des mondes à faire, coll. Cahiers d'enquêtes politiques, Vaulx-en-Velin, 155 p., 14 euros (mai) infos
« Non, nous ne sommes pas un peuple élu ! »
[« Sionisme et antisémitisme dans les années trente. La doctrine du Bund polonais dans les textes »], trad., introd. et notes d'Enguerran Massis, Acratie, La Bussière (86), 150 p., 15 euros (avril) infos
Nuit debout, les textes
[« Choisis et présentés par Patrick Farbiaz »], préf. de Patrick Farbiaz, Les Petits Matins, Paris, 200 p., 10 euros (juin) infos
Refuser de parvenir. Idées et pratiques,
Centre international de recherches sur l'anarchisme - Nada, Lausanne-Paris, 350 p., 20 euros (avril) infos

COLLECTIF MAUVAISE TROUPE
Contrées [« Histoires croisées de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes et de la lutte No TAV dans le Val Susa »], Editions de l'Eclat, coll. Premier secours, Paris, 384 p., 15 euros (mai) infos

CORCUFF Philippe
Pour une spiritualité sans dieux [« Ni dogmes religieux, ni absolus anti-religieux : un chemin agnostique et démocratique pour la quête spirituelle de chacun »], Textuel, coll. Petite Encyclopédie critique, Paris, 96 p., 12,90 euros (avril) infos

LA DÉCROISSANCE (coordonné par)
Le Progrès m'a tuer. Leur écologie et la nôtre, L'Echappée - Le Pas de côté, Paris-Vierzon, 332 p., 20 euros (mai) infos

DÉJACQUE Joseph
A bas les chefs ! Ecrits libertaires (1847-1863), présent. par Thomas Bouchet, La Fabrique, Paris, 336 p., 15 euros (avril) infos

DOUILLARD-LEFEVRE Pierre
L'Arme à l'œil [« Violences d'Etat et militarisation de la police »], Le Bord de l'eau, Lormont (33), 90 p., 8 euros (mai) infos

FAVIER Olivier
Chroniques d'exil et d'hospitalité [« Vies de migrants, ici et ailleurs »], Le Passager clandestin, Neuvy-en-Champagne (72), 300 p., 17 euros (mai) infos

GIMENEZ Antoine, LES GIMÉNOLOGUES
Les Fils de la nuit. Souvenirs de la guerre d’Espagne (deux volumes sous coffret, livres + CD-ROM), préf. de François Godicheau, Libertalia, coll. Ceux d'en bas, Paris, 1000 p., 22 euros (juin) infos

LES GIMÉNOLOGUES
¡A Zaragoza o Al Charco! [« Aragon 1936-1938. Récits de protagonistes libertaires »], Les Giménologues - L'Insomniaque, Marseille - Montreuil-sous-Bois, 448 p., 20 euros (mai) infos

GOARNISSON Jeff
Le Flip de Paris (BD), Ab irato, coll. Abibulles, Paris, 52 p., 12 euros (mai) infos

GOUTTE Guillaume
Pour l’anarcho-syndicalisme. Contre toutes les dominations, Nada, Paris, 108 p., 9 euros (mai) infos

JARRIGE François
Gravelle, Zisly et les anarchistes naturiens contre la civilisation industrielle, Le Passager clandestin, coll. Les précurseurs de la décroissance, Neuvy-en-Champagne (72), 108 p., 8 euros (juin) infos

LACHOSME Dominique
Pour une démocratie économique [« En finir avec les actionnaires et les banquiers »], Atelier de création libertaire, coll. Critique de l’économie, Lyon, 44 p., 5 euros (avril) infos

LANGLOIS Jacques
La Liberté, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d’Oléron, 142 p., 13 euros (mai) infos

LARROUTUROU Pierre et MÉDA Dominique
Einstein avait raison, il faut réduire le temps de travail [« La semaine de quatre jours, c'est possible »], Les Editions de l'Atelier, Paris, 270 p., 14 euros (juin) infos

LENOIR Yves
La Comédie atomique [« L'Histoire occultée des dangers des radiations »], La Découverte, coll. Cahiers libres, Paris, 320 p., 22 euros (avril) infos

LE PORHO Gaëtan
Syndicalisme révolutionnaire et éducation émancipatrice [« L'investissement pédagogique de la fédération unitaire de l'enseignement, 1922-1935 »], Noir et Rouge, Paris, 398 p., 20 euros (mai) infos

LEVARAY Jean-Pierre
Pour en finir avec l’usine, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d’Oléron, 173 p., 15 euros (mai) infos

MALAQUAIS Jean
Le Gaffeur, préf. de Sebastian Cortès, postf. de Geneviève Nakach, L'Echappée, Paris, 304 p., 20 euros (juin) infos

NOBLE David
Le Progrès sans le peuple [« Ce que les nouvelles technologies font au travail »], trad. de l’anglais par Célia Izoard, Agone, coll. Contre-feux, Marseille, 240 p., 20 euros (mai) infos

ÖSTERBERG Axel
Derrière les barricades de Barcelone, Le Coquelicot, colll. Les cahiers du Coquelicot, n° 8, Toulouse, 2016, 88 p., 10 euros (juin) infos

PERLMAN Fredy
Anthologie de textes courts, Ravage Editions, Paris, 224 p., 6 euros (avril) infos

REDHIC
La Collectivisation en Espagne. 1936, une révolution autogestionnaire [« Avec le témoignage de Miguel Celma sur la collectivité de Calanda], Editions CNT-RP, Paris, 130 p., 8 euros (mai) infos

ROCKER Rudolf
La Tragédie de l’Espagne [« Analyse du conflit (1936-1938) »], (rééd. revue et enrichie), trad. de Jacqueline Soubrier, préf. de Miguel Chueca, Editions CNT-RP, Paris, 180 p., 12 euros (mai) infos

ROUSSENQ Paul
Vingt-cinq ans de bagne (rééd.), sous la dir. de Franck Sénateur, préf. de François Vittori, Manufacture de livres, Paris, 139 p., 17,90 euros (juin)

SCHIAPPA Jean-Marc
François Robin, 1755-1797 [« Instituteur, ami de Gracchus Babeuf, guillotiné »], Les Editions libertaires, Saint-Georges-d’Oléron, 113 p., 11 euros (mai) infos

SCHINDLER Patrick
Jean Genet : traces d’ombres et de lumières, Les Editions libertaires, coll. Rose et noire, Saint-Georges-d'Oléron, 207 p., 14 euros (avril) infos

SENDER Ramon
O.P. (Ordre Public), Le Nouvel Attila, Paris, 238 p., 18 euros (mai) infos

SOLANO Wilebaldo
Révolution dans la guerre d'Espagne (1930-1939), Editions Syllepse, coll. Utopie critique, Paris, 320 p., 18 euros (mai) infos

TERTRAIS Jean-Pierre
Jusque-là tout va bien [« Décroissance, révolution sociale, changement de civilisation »], Les Editions libertaires, Saint-Georges-d’Oléron, 140 p., 13 euros (avril) infos

WEIL Simone
Grèves et joie pure [à propos des occupations d’usine en 1936], préf. de Charles Jacquier, Libertalia, coll. A boulets rouges, Paris, 80 p., 7 euros (mai) infos

WICHMANN Clara
Textes choisis (« Antimilitarisme et violence », « La fin et les moyens », « La cruauté escorte le crime et la punition », « Les fondements philosophiques du socialisme »), Les Editions libertaires, coll. Désobéissances libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 47 p., 7 euros (mai) infos

 

REVUES

L'Anarcho-Syndicaliste (n° 194, 28 mai, 4 p., 1,60 euro), organe de l'Union des anarcho-syndicalistes, site Internet

Avalanche [« Correspondance anarchiste »] (n° 7, juin, 32 p., site Internet), à télécharger

Alternative libertaire de juin est en kiosques (n° 262, 20 p., 3 euros). Depuis novembre 2015, le mensuel est distribué par les MLP et s'est largement réimplanté en kiosque. Où le trouver ? L'abonnement annuel (11 numéros) est à 20 euros, 15 euros pour les précaires, 30 euros hors France métropolitaine. Sur le site Internet d'Alternative libertaire, on peut consulter les archives du journal (2016, 2015, 2014).

Le Combat syndicaliste (n° 413, juin, 2 euros), mensuel de la Confédération nationale du travail (CNT), infos

« Construire la révolution », dossier du mensuel de la Fédération anarchiste Le Monde libertaire (n° 1779, du 15 mai au 15 juin, 72 p., 5 euros), site Internet du journal

Courant alternatif (n° 261, juin, 36 p., sommaire), mensuel de l'Organisation communiste libertaire (OCL), disponible uniquement par abonnement.

« L'Ecole : républicaine ou démocratique ? », dossier de N'Autre école - Questions de classe(s) (n° 3, printemps, 68 p., 5 euros), extraits

L'Etincelle noire (HS, spécial police, 1 p.), à télécharger

« Réinventer la révolution », dossier de Réfractions (n° 36, printemps, 192 p., 15 euros), infos

 

RENCONTRES

Montpellier, 2 juin. Conférence-débat « Le citoyennisme. Lordon, Ruffin, Friot, Chouard… de quoi sont-ils le nom ? », organisée par Alternative libertaire, à 19 heures, au Barricade, 14, rue Aristide-Ollivier. Plus d'infos.

Toulouse, 2 juin. L’Union antifasciste toulousaine vous invite, après la manifestation en hommage à Clément et aux victimes du fascisme, à une projection-discussion qui aura lieu à La Chapelle, 36, rue Danielle-Casanova, à partir de 21 heures. Le documentaire Une vie de lutte (2015, 31 min) a été réalisé par un groupe d’antifascistes berlinois (NEA) suite à l’assassinat de Clément. Infos complémentaires.

Paris, 3 juin. A 19 h 30, concert « Au bois d'mon cœur » – Georges Brassens par Michel Desproges – à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire). Site Internet.

Bagnolet, 4 juin. Présentation et discussion autour du bulletin gratuit Négatif avec ses auteurs, à partir de 17 h 30, au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Plus d'infos.

Marseille, 4 juin. La prochaine causerie du Centre international de recherche sur l'anarchisme (CIRA) aura pour thème les antimilitaristes non-violents en Allemagne et aux Pays-Bas après la guerre de 14-18 et sera animée par Lou Marin. A 17 heures, au local du CIRA, 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Paris, 4 juin. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert avec Louis Capart. A 17 h 30, librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Entrée libre. Site Internet.

Rouen, 4 juin. « 1936-2016 : actualité de la révolution espagnole. Quels enseignements pour les luttes d’aujourd’hui ? », de 19 à 22 heures, à la Halle aux toiles, 26, place du Gaillardbois. Venez en discuter autour d’une exposition prêtée par la CGT espagnole, projection de deux films et débat animé par Franck Mintz (CNT-SO). A l’initiative du Collectif Alternative libertaire et du groupe de la Fédération anarchiste. Site Internet.

Paris, 7 juin. A partir de 19 heures, vernissage de l’exposition sur la BD L'Essai (Dargaud) en présence de l’auteur, Nicolas Debon, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Une sélection de quinze planches sera exposée tous les mois de juin et de juillet à la librairie. Site Internet.

Paris, 8 Juin. Patrick Marcolini présente Utopie et Socialisme (L'Echappée) de Martin Buber, à partir de 19 h 30, à la librairie Texture, 94, avenue Jean-Jaurès, Paris 19e.

Paris, 8 juin. Vernissage de l'exposition « Histoire du 1er Mai en textes et en images », à 20 heures, avec Eric Savignac et Dominique Guérin. Elle se déroulera du 7 juin au 8 juillet, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Site Internet.

Bordeaux, 9 juin. Au cinéma Utopia, 5, place Camille-Jullian, à partir de 20 h 30 : la chorale Le Cri du peuple interprète trois chansons ; projection de Land and Freedom (1995, 109 min) de Ken Loach ; débat avec Frank Mintz. Présentation de la Fundación de Estudios Libertarios Anselmo Lorenzo par José Ramón Palacios, son directeur. Organisé par le Collectif libertaire de Bordeaux.

Paris, 9 juin. L’Institut d’histoire sociale (IHS) de la CGT invite Guillaume Davranche pour une conférence intitulée « La plume et le Browning ». A 14 heures, salle Eugène-Varlin de la Bourse du travail, 3, rue du Château-d’Eau, Paris 10e.

Bordeaux, 10 juin. A l'Athénée municipal (salle 46), place Saint-Christoly, de 15 heures à 18 h 30, lectures de Yolande Trawinsky-Chaume et Bruno Daraquy ; exposition d’affiches prêtées par la Fundación de Estudios Libertarios Anselmo Lorenzo ; projection d’Octobre Asturianu d’A. Magnatta et échanges. De 19 à 22 heures, projection de Federica Montseny, l'indomptable (2016, 52 min), puis échanges avec le réalisateur Jean-Michel Rodrigo et Frank Mintz. Organisé par le Collectif libertaire de Bordeaux.

Paris, 10 juin. Soirée « Blues en liberté » de Radio-Libertaire, à partir de 19 h 30, avec La Route de Memphis (2004, 89 min) de Richard Pearce. Il y a BB King, Ike Turner, Roscoe Gordon, Bobby Rush… Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Site Internet.

Perpignan, 10 juin. Jean-Pierre Bonnel et Paul Gérard présentent l'ouvrage collectif Les Communautés libertaires artistiques et agricoles en pays catalan, 1970-2000 (Trabucaire) à partir de 18 heures à la Librairie Torcatis, 10, rue Mailly. Entrée libre.

Toulouse, 10 juin. Grégory Chambat présente à 18 heures L’Ecole des réac-publicains (Libertalia) à la librairie Terra Nova, 18, rue Léon Gambetta. Le même, à 20 h 30, débattra sur la thématique de l’école et des néo-réactionnaires à la Bourse du travail, place Saint-Sernin, à l’invitation de l’Université populaire.

Bordeaux, 11 juin. De 15 à 18 h 30, salle municipale Saint-Augustin, exposition du dessinateur de BD Bruno Loth (cf. bibliographie) ; présentation des livres A Zaragoza o Al Charco et Les Fils de la nuit, souvenirs de la guerre d’Espagne par Les Giménologues ; projection d’un extrait du film Ni Dieu, ni maître de Tancrède Ramonet ; lectures autour de l’Espagne 36. A 19 heures, concert avec Tulamort + guests à l'Athénée libertaire, 7, rue du Muguet. Entrée : 5 euros.

Paris, 11 juin. A la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, rencontres en chansons avec Rachel Sonalm à 17 h 30. Site Internet.

Bagnolet, 13 juin. Débat, à 19 h 30, autour du concept d’« islamophobie » avec, entre autres, les auteures du texte « Sur l’idéologie anti-islamophobe » (à lire). Au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Infos complémentaires.

Paris, 14 juin. « Retour sur l’expérience de la lutte contre le nucléaire dans l’Italie des années 1980 », rencontre-débat à la bibliothèque anarchiste La Discordia. A 19 heures, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. Ouvertures tous les lundis de 18 à 21 heures. Site Internet.

Marseille, 15 juin. « Le Dagestan : des montagnes de langues ! », Espéranto Marseille et Espéranto-Provence reçoivent Abdurahman Junusov, journaliste du Dagestan (Russie). La conférence sera donnée en espéranto, avec traduction en français. A 18 heures, au local du CIRA, 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Paris, 15 juin. L’Université populaire et libertaire du XIe arrondissement vous invite à 20 heures à la projection du film de Delphine Pinson C’est d’apprendre qui est sacré. Dans les premiers pas d’une classe Freinet (2016, 52 min, site Internet). Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e.

Limoges, 16 juin. Au local du CIRA limousin (64, avenue de la Révolution), à 20 h 30, « Camille Fabre, un anarchiste en Limousin », par Nathalie-Noëlle Rimlinger, postfacière de Roman d’un homme qui voulut vivre et comprendre la IIIe République (Editions de Champtin). Site Internet.

Merlieux (02), 16 juin. Rencontre avec Julien Brygo et Olivier Cyran, auteurs du livre d'enquête sociale Bullshit Jobs (à paraître aux éditions La Découverte), à 18 h 30, à la Bibliothèque sociale, 8, rue de Fouquerolles. Entrée libre et gratuite. Table de presse. Site Internet.

Paris, 16 juin. De 18 h 30 à 21 heures, rencontre-débat publique « La gauche, les libertaires et les enjeux spirituels » organisée par le séminaire de recherche libertaire Etape (infos complémentaires), avec la participation de : Jean Birnbaum, Philippe Corcuff, Jocelyne Dakhlia et Michael Löwy. Au Balbuzard Café, 54, rue Boulanger, Paris 10e (M° République).

Paris, 16 juin. Cédric Biagini, Jacques Baujard et Patrick Marcolini présenteront les éditions L'Echappée à partir de 19 heures à la librairie du Merle moqueur (51, rue de Bagnolet, Paris 20e). Site Internet.

Paris, 16 juin. Rencontre-débat autour de la réédition du livre Vingt-Cinq ans de bagne (La Manufacture) de Paul Roussenq avec Franck Sénateur. A 19 h 30, Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Site Internet.

Bagnolet, 17 juin. « Internet et téléphonie mobile, vers toujours plus de surveillance », présentation du monde numérique par Gagz, suivie d’une discussion. A 19 heures, au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Plus d'infos.

Gourdon (46), 17 juin. Dans le cadre des Rencontres culturelles et festives d'Aymare (programme), projection à 21 heures du film de Yannis Youlountas Je lutte donc je suis (2015, 80 min), puis discusion avec le réalisateur. Au cinéma municipal L’Atalante, 4, boulevard des Martyrs.

Toulouse, 17 juin. A 19 heures, Le Kiosk (36, rue Danielle-Casanova) accueille les Giménologues pour une présentation des Fils de la nuit (Libertalia).

Aymare (46), 18 juin. Dans le cadre des Rencontres culturelles et festives d'Aymare (programme), rencontre-débat à 14 h 15 « De la collectivité espagnole en exil aux collectivités d’aujourd’hui et de demain », avec la participation de Daniel Borderie, Guillaume de Gracia, Geneviève Dreyfus-Armand, Olivier Hiard et Frank Mintz. A 18 h 30, apéritif-concert, puis paella géante (sur réservation et inscription) et, à 21 heures, ciné-concert gratuit Espagne en flammes. Chroniques d’une guerre incivile… proposé par La Baraca del Sur.

Larzac, 18 juin. Le collectif Gardem Lo Larzac, créé début août 2015 suite à la décision de forte densification des effectifs militaires du camp du Larzac, vous invite à partir de 12 heures à La Blaquière sur le Larzac au rassemblement Larzac debout, une journée antimilitariste, de réflexion et de fête contre/autour de la densification du camp militaire du Larzac, une journée pour le désarmement, pour la paix, pour la démilitarisation de la Terre... et du camp du Larzac ! Plus d'infos.

Paris, 18 juin. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert de Bea Tristan. A 17 h 30, librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Entrée libre. Site Internet.

Bagnolet, 22 juin. A partir de 19 heures, présentation et débat autour de la revue L’En Ville 2 avec quelques récits de transformations urbaines sur Montreuil et Bagnolet, par le collectif Prenons la ville. Le Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Infos complémentaires.

Paris, 22 juin. A 19 h 45, rencontre-débat en présence de Sebastian Cortès, préfacier du Gaffeur (L'Echappée) de Jean Malaquais, et de Geneviève Nakach, postfacière et auteure de Malaquais rebelle (Le Cherche Midi). Librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Site Internet.

Merlieux (02), 23 juin. Le groupe Kropotkine (FA) vous propose de rencontrer Olivier Favier, autour de son livre Chroniques d’exil et d’hospitalité. Vies de migrants, ici et ailleurs (Le Passager clandestin), à la Bibliothèque sociale. De 18 h 30 à 21 heures, au 8, rue de Fouquerolles. Entrée libre et gratuite. Table de presse. Site Internet.

Marseille, 24 juin. L’Assemblée des blessés 13 et la commission bibliothèque de Mille Bâbords vous propose de venir rencontrer Pierre Douillard qui présentera son livre L’Arme à l’œil. Violence d’Etat et militarisation de la police (Le Bord de l’eau), à 19 heures, à Mille Bâbords, 61, rue Consolat, Marseille 1er.

Montreuil, 24 juin. Mathieu Rigouste et Jérôme Baschet participeront à un débat sur la violence d’Etat dans le cadre de la Fête de la CNT. A 18 heures, à La Parole errante, 9, rue François-Debergue. Site Internet.

Paris, 24 juin. Les collectifs BBoykonsian et Angles morts accueillent à 19 heures Mogniss H. Abdallah pour une présentation-débat de Rengainez, on arrive ! (Libertalia). Au 61, 3, rue de l’Oise, Paris 19e. Site Internet de BBoykonsian.

Lyon, 25 juin. A 15 heures, rencontre-débat avec Yves Bonnardel, auteur de La Domination adulte. L’oppression des adultes (Myriadis), à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Site Internet.

Montreuil, 25 juin. Lors de la Fête de la CNT, Nicolas Norrito animera à 13 heures un débat avec Michèle Riot-Sarcey et Samuel Hayat sur les révolutions du XIXe siècle. Et, à 18 h 30, Renaud Garcia interviendra à propos de la pensée kropotkinienne. A La Parole errante, 9, rue François-Debergue. Site Internet.

Paris, 25 juin. Rencontres en chansons avec Mots et Musiques : concert avec Sabine Viret. A 17 h 30, librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e. Entrée libre. Site Internet.

Saint-Pierre-des-Corps (37), 25 juin. Myrtille Gonzalbo, coauteure de l'ouvrage ¡A Zaragoza o Al Charco!, présentera les témoignages d'Emilio Marco et de ses compagnons de lutte (Espagne 1936-1939, Catalogne et Aragon). Venez en débattre à 14 h 30 à la bibliothèque municipale, rue Henri-Barbusse.

Montreuil, 26 juin. A la Fête de la CNT, à 15 heures, Charles Jacquier présente Grèves et joie pure (Libertalia) de Simone Weil. A La Parole errante, 9, rue François-Debergue. Site Internet.

Paris, 26 juin. A 19 heures, « Pour en finir avec l’idéologie anti-impérialiste et ses résidus », rencontre-débat à la bibliothèque anarchiste La Discordia. Au 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e. Ouvertures tous les lundis de 18 à 21 heures. Site Internet.

Nantes, 29 juin. Rencontre avec Olivier Favier autour de son livre Chroniques d'exil et d'hospitalité. Vies de migrants, ici et ailleurs (Le Passager clandestin) au café-librairie Les Bien-Aimés, 2, rue de la Paix, à 19 heures (entrée libre).

Liévin (62), 30 juin. Projection-débat du film Les Fagor et les Brandt (2007, 53 min, fiche ciné), en présence de la coréalisatrice Anne Argouse. Entre tradition syndicale et système coopératif. A 20 heures, au LAG (Lieu autogéré), 23, avenue Jean-Jaurès.

Saint-Etienne, 30 juin. La librairie Lune et l’Autre, 19, rue Pierre-Bérard, vous invite à partir de 19 heures à une conférence-signature autour du livre de Jean-Paul Gaschignard Pauvre mineur, mineur joyeux (Puits Couriot - Parc-musée de la Mine). Il s'agit d'un coffret de deux livres et un CD de poèmes et chansons sur la mine et les mineurs de la Loire (1815-1914).

Saint-Herblain (44), 30 juin. Dans le cadre du cyle de conférences Place publique, rencontre avec Serge Latouche, Bernard Lemoult et Camille Guinoiseau sur le thème « Quelle croissance pour demain », à 20 heures, à la Maison des arts, 26, rue de Saint-Nazaire.

 

FOIRE AUX LIVRES,
EXPOSITION, COLLOQUE, RENCONTRE

Festival de la CNT. Les syndicats de la région parisienne vous invitent, du 24 au 26 juin, à leur festival qui se tiendra à La Parole errante, 9, rue François-Debergue, Montreuil-sous-Bois (93). Au programme : des débats (Jérôme Baschet, Renaud Garcia, Armand Gatti, Les Giménologues, Anselme Jappe, Mathieu Rigouste…), des pièces de théâtre, des films et des concerts (Angry Cats, Inner Terrestrials, La Rabia, Serge Utgé-Royo, Sanseverino trio…). Programme complet.

Fête du livre. Les éditions Noir et Rouge mettent en vente, le samedi 25 juin, à partir de 13 heures, des milliers d'ouvrages parfois très rares, des essais, des romans, des BD, des livres d’art et même de la poésie à des prix d’occasion ! Buvette. EDMP, 8, impasse Crozatier, Paris 12e (M° Gare-de-Lyon ou Faidherbe-Chaligny).

Espagne 36 à Toulouse. Trois jours pour commémorer les quatre-vingts ans de la révolution sociale espagnole les 30 juin, 1er et 2 juillet. Jeudi : vernissage des expos photos/affiches, auberge espagnole et peña (apportez de quoi manger et vos guitares). Vendredi : à 18 h 30, rencontre avec l’historien Valentin Cionini autour de Solidarité internationale antifasciste (SIA) ; à 20 h 30, concert avec Eydolon, Jean-Marc Leclercq et DJ Iker. Samedi : à 18 h 30, projection autour du rôle des femmes pendant la guerre d’Espagne, suivie d’un débat ; à 20 h 30, concert avec Mymytchell, et les rappeuses Zeta et Lya. Aux Farfadets en pays cathare, 19, rue du Faubourg-Bonnefoy, Toulouse. Facebook.

Rencontres libertaires. Cette année, l’Organisation communiste libertaire (OCL, site Internet) organise des journées d'échanges et de débats dans le Quercy (Tarn-et-Garonne). Elles se dérouleront du 17 au 24 juillet dans un gite. Des ateliers auront lieu l’après-midi, à 14 h 30, des débats le soir, après le repas, à 21 heures. La vie quotidienne est collective : les repas sont pris en commun et confectionnés par des équipes tournantes. Infos complémentaires et programme des débats.

 

DIVERS

Lire la presse d'hier. De nombreux périodiques libertaires ou antiautoritaires, plus ou moins anciens, sont accessibles sur le Web grâce à des sites qui les ont scannés ou qui offrent une version numérique. L'un des plus riches est sans nul doute Fragments d'histoire de la gauche radicale qui présente, entre autres, Le Révolté (1879-1885), des titres de la presse anarchiste du XIXe siècle à Lyon, Le Libertaire (période 1944-1956), Noir et Rouge (1954-1970), le Bulletin du CPCA (1978-1983), Confrontation anarchiste (1971-1976). Soit, pour le seul rayon « Anarchisme(s) » vingt et un titres. Et on peut « fouiller » dans les autres « tiroirs » : antimilitarisme(s), autogestion, autonomie(s) en mouvement, communisme-libertaire, féminisme/queer, luttes antinucléaires, gauches(s) communiste(s), etc. Notons également la présence de la « revue d'histoire populaire » Gavroche (1981-2011) et de la revue syndicaliste révolutionnaire La Révolution prolétarienne (1947-). Pour parcourir les pages de celle-ci de 1925 à 1939, il faudra alors se rendre sur Gallica ; et, pour l'actualité, on peut consulter son propre site afin de découvrir les biographies de ses principaux artisans et quelques brochures. Gallica, le site numérique de la Bibliothèque nationale de France, est une fabuleuse mine avec ses millions de documents en ligne, mais il est parfois difficile de s'y retrouver. Pour les livres et les brochures, on peut s'aider d'Anarlivres ou de Bibliothek der Freien, un site allemand qui a établi une liste de périodiques anarchistes numérisés disponibles (de diverses nationalités). Notons tout de même la présence des Temps nouveaux (1895-1914) et de son supplément littéraire (quatorze années disponibles), de vingt numéros (sur vingt-cinq) de La Revue anarchiste (1929-1936). Pour les différents journaux, une seule référence : Bianco : 100 ans de presse anarchiste, étude monumentale couvrant la période 1880-1983 qui n'a hélas pas été poursuivie à ce jour. Le Centre de recherche pour l'alternative sociale (CRAS) de Toulouse, outre la présentation de ses conséquentes archives, offre en libre téléchargement plusieurs revues : la collection complète d'Anarchisme et non-violence (1965-1974), de Recherches libertaires (1966-1972), d'Informations recueillies à Lyon (IRL, 1973-2002), de Basta (1976-2015, « à parution circonstancielle »)… La Presse anarchiste, pour sa part, a mis en ligne la retranscription d'articles ou de la totalité d'un numéro. Il est bien difficile de faire un choix parmi ces nombreux textes, il faut donc picorer selon l'envie ou le besoin. Citons tout de même les premiers numéros de L'Ere nouvelle (1901), de Défense de l'homme (1948-1949), la presque totalité d'Iztok (1980-1991) et la possibilité de télécharger vingt-quatre numéros de la revue d'histoire ouvrière Le Peuple français (période trimestrielle, 1971-1977). Le Grenier des insoumis propose des textes issus « de vieux périodiques – des publications anarchistes, individualistes, ou qui au moins ont été sensibles à ces idées – couvrant essentiellement la période 1850-1960 ». Il s'agit de permettre « l’accès à des textes plus ou moins oubliés, plus ou moins fameux, d’auteurs plus ou moins glorieux. Mais tous sont généreux, fins, et possèdent l’esprit qui fait, selon nous, tant défaut aujourd’hui. » Sur Non Fides, on trouvera une « fanzinothéque anarchiste et/ou anti-autoritaire » qui offre divers titres en français ou en d'autres langues. Il serait inexcusable de ne pas signaler que la revue Ni patrie ni frontières est disponible au format PDF du n° 1 (2002) aux n° 40-41 (2012), ainsi que les archives du « bulletin de critique bibliographique » A contretemps (2001-2014) et celles d'Offensive (2003-2013), la revue de l'Offensive libertaire et sociale (OLS). Pour notre part, nous mettons à disposition la collection d'Itinéraire (1987-1998) – il ne manque que le n° 8, consacré à Emma Goldman, à venir –, chaque exemplaire étant richement illustré : Durruti, Elisée Reclus, Eugène Varlin, Henry Poulaille, Kropotkine, Malatesta, Pierre-Joseph Proudhon, Ricardo Flores Magón, Rudolf Rocker, Sacco et Vanzetti et Voline. Lors de ce tour d'horizon, nous avons sans doute commis des oublis (bien involontaires), qu'on veuille nous en excuser, nous sommes prêts à les rectifier.

En vrac sur le Web (juin). Un collectif anarchiste américain (Crimethinc.) a réalisé une brochure prônant l'anarchie très réussie, tant sur le fond que sur la forme. Une traduction en français (pardon, en québécois, comme il est dit) en a été faite : Pour tout transformer. Un appel anarchiste (48 p., PDF 2,1 Mo). « D’une manière ou d’une autre, tu conviendras qu’il serait irréaliste de ne rien changer et d’espérer en retour des résultats différents. (…) Aucune solution isolée n’y fera ; il nous faut tout repenser selon une autre logique. A commencer par s’autodéterminer, à commencer par ne devoir compte qu’à soi-même, à commencer par rechercher le pouvoir d’agir, et non l’autorité, à commencer par onder nos relations sur la confiance (…). Le problème, c’est… » Clairement, sans verbiage ni langue de bois, tout est passé en revue, avec des exemples pratiques. Une vidéo reprend les mêmes arguments, avec la même réussite et une technique éprouvée (site Internet). Du beau travail ! Sur YouTube, on peut dorénavant visionner Espagne 36, réalisé en 1994 par Recherche et documentation d’histoire contemporaine (REDHIC). Ce documentaire, tiré en partie d’un montage réalisé par le groupe Equipo Juvenil Cenetista (EJC) de Paris en 1978, restitue dans leur contexte les différentes expériences autogestionnaires de la révolution espagnole. A voir également Combats dans le siècle qui relate la vie de Daniel Guérin (Wikipédia), écrivain, anticolonialiste, militant de l'émancipation homosexuelle, théoricien du communisme libertaire et historien (bibliographie). Un site permet de télécharger ou de convertir les vidéos qui vous intéressent ; il s'agit de Téléchargerunevideo.com. C'est simple et efficace. Caméra au poing est l'appendice vidéo de la Confédération nationale du travail (CNT) et produit de petits bijoux didactiques, comme ce décryptage de la loi El Khomri par Richard Abauzit, un ancien inspecteur du travail, ou ce décortiquage de la loi Urvoas (entrevue vidéo avec Laurence Blisson du Syndicat de la magistrature). Ou encore avec cette « semaine du JT de Pujadas passée à la loupe ». Quelque fois, c'est « plus militant » comme l'adaptation d'un tract de la CNT contre la procédure de comparution immédiate ou le filmage de diverses manifestations du syndicat. Et, parfois, franchement ludique avec le « retour de la Terreur ». Si vous allez dans les Hautes-Alpes, du côté de Champoléon, vous découvrirez peut-être une bien étrange chapelle. Au-dessus de la porte, se trouve une ouverture ronde où est gravé « Ni Dieu, ni maître, ni guerre ». Etrange que cette référence à la devise libertaire se touve en cet endroit. Pas tant que cela, si l'on se souvient que Pierre Mélet (1908-1991), instituteur puis berger, écrivain (bibliographie), fut un fervent pacifiste et un syndicaliste anarchiste (biographie). Avec ses moutons, il parcourut les environs et légua sa maison à la commune, à condition qu’elle devienne un lieu d’information et de culture pastorale alpine. Ne disait-il pas que, « tant qu'il y aura des bergers, le monde n'aura pas tout à fait basculé ». Quelques photographies de cette chapelle anar. Les Editions de La Pigne lancent une souscription pour éditer un recueil de nouvelles noires. Douze auteurs originaires de Lorraine ont imaginé la mort de la vieille Suzette, donnant des textes à la fois glauques et saignants, tristes et drôles, illustrés par Charmag. Crève Suzette (88 p., parution en septembre) sera vendu 10 euros (+ 2,50 euros de frais de port) ; si vous souscrivez, il ne vous en coûtera que 9 euros. Adresse : Editions de la Pigne, 21, rue Yvan-Goll, 88100 Saint-Dié-des-Vosges (chèque à libeller à l’ordre de La Pigne). Bernard Cerf a réalisé le premier film consacré à François Claudius Koënigstein (1859-1892, Wikipédia), plus connu sous le nom de Ravachol. Un peu oublié de nos jours, il s'agit d'une figure emblématique (et quelque peu contestée) de l'anarchisme. Contre une société injuste et violente, il justifiait l'usage des bombes. Accusé de plusieurs crimes antérieurs aux attentats, il sera guillotiné. Ravachol (France 2 - Les Productions aléatoires, 2014, 63 min, bande-annonce) ne fut pas diffusé une première fois à cause des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et sera relégué à l'antenne le 2 mai à 00 h 50 dans une version courte. Une version longue devrait prochainement sortir. Si vous voulez vous désintoxiquer de l'orgie sportive, commerciale, sécuritaire et nationaliste de l'Euro 2016, faites un tour sur le site GrouCHOS (Groupe contre l'horreur olympique et sportive). Il fait peau neuve (le travail n'est d'ailleurs pas terminé et les peintures sont encore fraîches). Vous y trouverez de magnifiques illustrations des « valeurs » du sport, comment il colonise tous les secteurs de la société et en particulier l’école, que ce n'est pas forcément la santé et qu'il y a dopage à tous les étages…

 

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas