Juillet-août 2018

En téléchargement

Revues

Réunions-débats

Foires aux livres, expos, colloques…

 

PARUTIONS

ALPI Fred
Cinq ans de métro, Libertalia, coll. Poches, Paris, 231 p., 10 euros (mai) infos

BERNARD Marc
Faire front [« Les journées ouvrières des 9 et 12 février 1934 »], introd. de Laurent Lévy, La Fabrique, Paris, 192 p., 12 euros (mai) infos

BORRITS Benoît
Au-delà de la propriété [« Pour une économie des communs »], préf. de Pierre Dardot, La Découverte, coll. L’horizon des possibles, Paris, 250 p., 19 euros (mai) infos

BOUCARD Benoît
Marie Murjas, libre penseuse et anarchiste, Editions Jean-Jacques Wuillaume, Monfaucon (24), 130 p., 17 euros (juin) infos

CARA ZINA
Heureux les simples d’esprit, Libertalia, coll. Poches, Paris, 224 p., 10 euros (mai) infos

COLLECTIF
Codine (BD), d'après Panaït Istrati, illust. de Simon Géliot, scénario de Jacques Baujard, La Boîte à bulles, Saint-Avertin (37), 96 p., 18 euros (mai) infos
Fukushima & ses invisibles, Les Editions des mondes à faire, coll. Cahiers d'enquêtes politiques, Vaulx-en-Velin (69), 192 p., 16 euros (mai) infos
Le Naturien [« Fac-similé de la collection complète du journal (1898) », dim. : 310 x 440], suivi de « L’Ordre naturel. Clameurs libertaires antiscientifiques » (1905), précédé de « L’Ecologie en 1898 » par Tanguy L’Aminot, Editions du Sandre, Saint-Loup-de-Naud (77), 36 p., 25 euros (mai) infos
Paroles claires [« La “bonne guerre” des anarchistes italiens immigrés aux Etats-Unis (1914-1920) »], L’Assoiffé (commandes à lassoiffe@riseup.net), Marseille, 303 p., 12 euros (juin) infos

COUTURIER Louis
Les Libres Penseurs et leurs internationales, préf. de Jean-Marc Schiappa, L'Harmattan, coll. Mouvement social et laïcité, Paris, 364 p., 35 euros (juin) infos

DÉJACQUE Joseph
Les Lazaréennes - fables et chansons - poésies sociales, prés. et annot. par Patrick Samzun, Atelier de création libertaire, Lyon, 156 p., 10 euros (juillet) infos

DURAND Jules
Lettres de prison (septembre 1910 - février 1911), éd. prép. par Christiane Marzelier et Jean-Pierre Castelain, L'Harmattan, coll. Inter-National, Paris, 122 p., 16 euros (juin) infos

FÉDÉRATION ANARCHISTE
Pour un anarchisme du XXIe siècle, Les Editions du Monde libertaire, Paris, 56 p., 2 euros (juillet) infos

GELDERLOOS Peter
Comment la non-violence protège l'Etat [« Essai sur l'inefficacité des mouvements sociaux »], Editions Libre, coll. Cultures de résistance, s.l., 175 p., 13 euros (mai) infos

GUIGOU Jacques, WAJNSZTEJN Jacques
Mai 1968 et le mai rampant italien [« Nouvelle édition revue et augmentée »], L'Harmattan, coll. Temps critique, Paris, 480 p., 39 euros (mai) infos

HÉNAULT Rolland
Œuvres inédites ou presque, Editions de l’Impossible, Conflans (78), 685 p., 23 euros (juin) infos

ISTRATI Panaït
Les Arts et l'Humanité d'aujourd'hui (rééd.), postf. de Jacques Baujard, L'Echappée, Hors collection, 48 p., 5 euros (mai) infos
Méditerranée [« Lever du soleil » et « Coucher du soleil »] (rééd.), préf. de Gilles Aboucaya, postf. d'Ulysse Baratin, L'Echappée, coll. Lampe-tempête, 240 p., 19 euros (mai) infos

LEVARAY Jean-Pierre
1973, Atelier de création libertaire, Lyon, 96 p., 7 euros (juin) infos

LONDON Jack
Le Talon de fer (rééd., poche), trad. de Philippe Mortimer, Libertalia, coll. La petite littéraire, Paris, 496 p., 8,50 euros (mai) infos

MC GROGAN Manus
Tout ! [« Gauchisme, contre-culture et presse alternative dans l’après-Mai 68 »], trad. de l'anglais par Jean-Marie Guerlin, L’Echappée, coll. Dans le feu de l'action, Paris, 224 p., 19 euros (juin) infos

MALO Paul
Sécurité maximale [« Le miroir déformant »], Atelier de création libertaire, Lyon, 276 p., 14 euros (juillet) infos

MONTSENY Federica
Révolutionnaires, réfugiés et résistants [« Témoignages des républicains espagnols en France (1939-1945) »], trad. de Serge Utgé-Royo, Editions CNT-RP - association
24-août-1944, Paris, 420 p., 15 euros (mai) infos

QUADRUPPANI Serge
Le Monde des grands projets et ses ennemis [« Voyage au cœur des nouvelles pratiques révolutionnaires »], La Découverte, Paris, 160 p., 13 euros (mai) infos

RABAUT Jean
Tout est possible ! [« Les gauchistes français, 1929-1944 »], avant-propos de Michel Rabaut, Libertalia, coll. Poche, Paris, 684 p., 12 euros (juin) infos

RANNOU Patrice
Dossier Jules Durand [« Au nom du peuple français, condamné à mort en 1910, réhabilité en 1918 »], SCUP Editions, Caudebec-en-Caux (76), 230 p., 20 euros (juin) infos

THOREAU Henry D.
Journal
(poche), trad. de Brice Matthieussent, notes de Michel Granger, Le Mot et le reste, Marseille, 784 p., 12,90 euros (juin) infos

TRAIMOND Jean-Manuel
Récits de Christiania (nouvelle édition), Atelier de création libertaire, Lyon, 224 p., 10 euros (juillet) infos

VANEIGEM Raoul
Propos de table [« Dialogue entre la vie et le corps »], Cherche Midi, Paris, 352 p., 18 euros (mai) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

COLLECTIF
Femmes en lutte au Kurdistan [« Trois entretiens autour du féminisme, des luttes LGBTI et du mouvement des femmes en prison à Amed »] (avril 2017), Infokiosque fantôme, s.l., 32 p. (juin) à télécharger
Guide pratique d'autodéfense et d'organisation collective [« à destination de toutes les personnes menacées d'expulsion… »], Collectif anti-expulsions, Lille, 52 p. (mai) à télécharger
Le Mouvement des Femmes libres, à la tête de la libération kurde [« Témoignages d’une délégation de femmes parties au Kurdistan »] (mars 2016), Infokiosque fantôme, s.l., 16 p. (juin) à télécharger
ZADissidences
[« Des voix off de la ZAD entre l’abandon du projet d’aéroport et la semaine d’expulsion du 9 avril 2018 »], Zadnews - Infokiosque fantôme, s.l., 36 p. (mai) à télécharger

LAÏNAE Julia
OK Google… Raconte-moi une blague, Infokiosque fantôme, s.l., 16 p. (juillet) à télécharger

LE GUIN Ursula K.
Imaginer une utopie non-euclidienne, non-européenne, non-masculiniste (1982, trad. : 2016), NEBuleuse des échanges intergalactiques (nomade), s.l., 28 p. (mai) à télécharger

MATHIEU Nicole-Claude
Quand céder n’est pas consentir [« Des déterminants matériels et psychiques de la conscience dominée des femmes, et de quelques-unes de leurs interprétations en ethnologie »], Indice, Lyon, 64 p. (mai) à télécharger

Organisation révolutionnaire anarchiste (ORA). Nous avons récemment numérisé plusieurs brochures éditées par l'ORA au cours des années 1970. On peut les télécharger sur Anarlivres ou les visionner sur Calaméo. Il s'agit de :
L’Anarchisme, le marxisme, l’autogestion (gr. Cronstadt - gr. Varlin, 1969, 20 p.)
Les Communistes libertaires russes et l’organisation (Documents Rouge et Noir, n° 6, 1975, 13 p.)
La Crise (gr. de Sarcelles, ca. 1970, n.p. [13])
Dialogue avec l’Organisation révolutionnaire anarchiste (Documents Rouge et Noir, n° 4, 1974, 29 p.)
Fenêtre sur un massacre. Procès Valpreda-Gargamelli (suppl. à « Front libertaire » n° 14, ca. 1971, 8 p.)
La Gauche au pouvoir ? Qu'est-ce que ça veut dire pour les travailleurs ? (gr. communiste libertaire du Mans, 1974, n.p. [12])
La Martinique, département ou colonie ? (imp. spéciale « Front libertaire », 1974, 22 p.)
Radiographie du Tour de France (gr. communiste libertaire du Mans, ca. 1976, n.p. [16])
Rapport d'orientation du MCL vers l'Organisation révolutionnaire anarchiste (groupe de Bruxelles, 1973, 34 p.)
Textes de Maurice Fayolle (Documents n° 4 bis, 1974, 22 p.)
La Vérité sur les emprisonnés de Barcelone (suppl. à « Front libertaire », 1974, 29 p.)

 

REVUES

Alternative libertaire (n° 285, juillet-août, 28 p., 4 euros, sommaire) consacre son dossier spécial de 8 pages supplémentaires à « Repenser la justice » : après avoir posé le constat que l'environnement capitaliste et masculiniste est responsable de la plupart des délits et crimes, « comment penser la sécurité de toutes et tous sans le sécuritaire ». Constat de l'actuel d'abord : réforme judiciaire, contrôle des migrant.e.s et contrôle de la population, survivance de l'esclavagisme dans les politiques pénales américaines, partenariat public-privé de la surveillance, les formes non étatique de maintien de l'ordre… Et comment faire autrement : « Réparer plutôt qu'enfermer » au Chiapas, traiter les violences sexistes et l'agresseur sexuel, la question des psychopathes. Signalons, par ailleurs, un bilan de la « grève cheminote », « Parcoursup : comment s'en débarrasser ? », l'entretien avec un collectif féministe d'Angers, le processus de discussion entre Alternative libertaire (AL) et la Coordination des groupes anarchistes (CGA), un compte rendu de la tournée AL-Kurdistan. Abonnements et anciens numéros.

Avis de tempête (n° 7, 15 juillet, 16 pages, à télécharger) s'inspire des cerfs-volants incendiaires palestiniens pour prôner une résistance qui fait appel à l'imagination, dans un monde où tout est fait « en fonction des nécessités de la marchandise et du contrôle » et où tout « peut donc à tout moment se retourner contre nous ». Contre le gazoduc Trans Adriatic Pipeline (TAP) qui doit transporter vers le marché européen le gaz naturel de la mer Caspienne (Azerbaïdjan), « comment faire pour conjuguer une opposition qui risque souvent de s’empêtrer dans la défense d’un morceau de terre avec l’attaque de ce monde. Comment faire de l’opposition au gazoduc TAP une occasion pour mettre en discussion beaucoup d’autres choses. » Combattre l'Etat ou l'ignorer pour construire un autre monde ? « Dans l’indifférence envers l’Etat se trouve, implicitement, notre capitulation. C’est comme si on admettait que l’Etat était le plus fort, qu’il était invincible, qu’il était irrésistible, et qu’il valait donc mieux déposer les armes et penser à cultiver son bout de jardin. » Un dernier texte se demande si les anarchistes sont condamnés à toujours perdre et à ne jamais gagner… Les précédents numéros sont disponibles sur le site Internet.

Le Combat syndicaliste (n° 436, juillet, 24 p., 2 euros, site Internet), pour ce numéro d'été en vente jusqu'à fin septembre, alerte les fonctionnaires : après la SNCF et le rapport Spinetta, le rapport du CAP 22 pour la fonction publique… attention à la casse ! Seconde partie et fin du dossier consacré à Mai 68 : une situation démographique, politique, historique qui change beaucoup de choses. Plusieurs pages sur l'autonomie féministe avec Mujeres Libres ; à son apogée, en 1938, cette organistion regroupe plus de 20 000 femmes espagnoles. Et toujours les pages internationales (Corse, Allemagne, Kanaky, Maroc) et culturelles. Le numéro de juin peut être téléchargé.

Courant alternatif (n° 282, été, 32 p., 3 euros, site Internet) tente de décrypter ce qui se cache derrière la réforme du lycée, du bac et Parcoursup : « un chaos apparent, mais un projet très cohérent ». Sur la crise à Mayotte, nommination d'un sous-préfet chargé spécialement de la lutte contre l'immigration clandestine, le « mystère du bureau des étrangers », le droit du sol et son application particulière au territoire, et retour sur l'histoire de l'esclavage. Troisième partie et fin du dossier « A bas le patriarcat ! » : « lutter contre ce dernier implique à l'inverse de défendre la libération sexuelle et de s'attaquer aux rôles sexuels qu'il impose aux hommes et au femmes » ; à propos du féminisme essentialiste américain ; quelques pistes pour s'attaquer au patriarcat et au capitalisme… Programme (presque) définitif des Rencontres libertaires du Quercy initiées par l'Organisation communiste libertaire (OCL) du 17 au 23 juillet (lire ci-dessous). En pages « international » : « La situation italienne après les élections », « Le Burkina de l'après-transition », « Tempêtes sur le Mexique ». Tarif d'abonnement et inscription à la lettre d'information du site.

CQFD (n° 167, juillet-août, 32 p., 5 euros, sommaire) a, semble-t-il, décidé de gâcher les vacances de ceux qui peuvent partir en façonnant un dossier pour son numéro d'été « Tourisme : plus loin, plus vite, plus rien ». S'inspirant du bon mot de Jean Mistler (1897-1988), écrivain et homme politique : « Le tourisme est l’industrie qui consiste à transporter des gens qui seraient mieux chez eux, dans des endroits qui seraient mieux sans eux », la revue salue la « prise de conscience qui gagne partout du terrain : le tourisme est l’ennemi radical du voyage, de l’hospitalité, des territoires et de toute idée d’émancipation. Mort au tourisme, donc. Qu’il soit en nous ou hors de nous. » Avec, en plus, des nouvelles de « par ici et d’ailleurs » : répression à Bure ; entre France et Italie, une frontière meurtrière ; lutte victorieuse à l’hôpital psychiatrique du Rouvray ; résistances à la gentrification à Brest, etc. En vente par abonnement, dans quelques kiosques et dans les meilleures librairies.

Hérésie (n° 2, été, 28 p., gratuit, site Internet). En février, nous vous indiquions la sortie du premier numéro de cette revue qui « continue de présenter les idées individualistes anarchistes, avec des textes issus d’horizons et d’époques différentes, dans le but de montrer que ces idées dépassent les frontières géographiques et temporelles. » Au sommaire, des écrits de F. Neirol (1912), E. Armand (1923), Costa Iscar (1930), Laurance Labadie (1946), A. Bailly (1946), Marilise Fiorina (1978), Apio Ludd (2013), Rosa Blat (2018). « Comme pour le numéro précédent, Hérésie n’est pas disponible sur la toile virtuelle, il suffit donc d’envoyer un mail à diomedea(arobase)riseup(point)net pour la recevoir sur papier dans sa boîte aux lettres. »

Le Libertaire (n° 101, juin-juillet, 8 p., à télécharger), pour ce numéro estival, nous invite à un petit tour d'horizon des sujets qui fâchent : de la récupération « des figures socialistes ou libertaires » par les politiciens à la contamination des Antilles avec le « traitement » des bananes par le chlordécone, en passant par l’inutilité d'un Nicolas Hulot et la « révélation » du « Macron nouveau ». Après un éloge (sans retenue) de la ZAD, suit une critique (sans nuances) des organisations syndicales dans « Elections, Black Blocs et retraites » où l'on peut heureusement retenir que « l’égalité politique sans égalité économique est une fiction ». Un constat : « La droite extrême grandit en audience » et, dans la perspectives des élections européennes de 2019, « C’est reparti pour nous faire peur avec l’extrême droite ».

Le Monde libertaire (n°  1797, juillet-août, 44 p., 4  euros, site Internet) est piloté par un nouveau comité de rédaction, mandaté au cours du dernier congrès de la Fédération anarchiste de Châlette-sur-Loing (45) les 19-20 et 21 mai ; ce qui explique quelques petits problèmes de maquette et de typo. Mais ce numéro d'été est très varié – par ses sujets, styles d'écriture et illustrations – et il se bonifiera sans nul doute à l'avenir… A tout saigneur, tout honneur, avec deux articles sur le militarisme et la guerre. Un texte d'humeur sur le travail, « Travaille, consomme et tais-toi ! », introduit des sujets de lutte : centre hospitalier du Rouvray, réflexions syndicalistes au sujet de la CGT McDonald's, violences sexuelles au travail, « Retraités mais pas en retrait »… A l'international, des nouvelles de Grèce et le nouveau gouvernement italien Cinq Etoiles – Ligue du Nord. Des pages culturelles toujours aussi fournies avec, entre autres, une note sur le roman graphique relatant la vie d'Arthur Cravan, « insoumis, poète, boxeur et conférencier ». Signalons également une « Lettre ouverte à Nicolas Hulot », « Mai 68, une révolution pédagogique ? » et, dans la série « Anarchistes et Juifs », une évocation de la Palestine entre les deux guerres mondiales. Pour s'abonner.

Réfractions (n° 40, printemps, 199 p., 15 euros, site Internet) consacre son dossier aux résistances face aux nouvelles formes d'évolution du capitalisme et, tout d'abord, par rapport à la « digitalisation galopante du monde » qui entraîne un « totalitarisme d'une puissance inconnue à ce jour » (analyse de Tomás Ibáñez, textes sur les hackers et sur la neutralité de la Toile). Mais il s'agit aussi de plus anciennes contestations et réalisations comme le coopérativisme et le mutuellisme. Jean-Jacque Gandini, pour sa part, oppose droit au logement et droit de propriété : nécessité d'une part et abus de droit par non-usage de l'autre. Retour sur un vieux débat entre partisans de l'action violente et les non-violents, et du moyen de le dépasser. Daniel Colson, quant à lui, « met en lumière la position originale et singulière des anarchistes au sujet de la révolution ». Dans la continuité du précédent numéro (« Repenser les oppressions »), un mini-dossier retrace la tradition anticolonialiste des anarchistes. Et, en « Transversales », un intéressant dialogue entre générations autour de Mai 68 avec Marie Joffrin et Claire Auzias.

Résistons ensemble (n° 174, juillet-août, 4 p., à télécharger) salue dans son édito la condamnation de l'Etat français par la Cour européenne des droits de l’Homme pour avoir « négligé » le droit à la vie d'Ali Ziri, chibani algérien de 69 ans, décédé des suites d’une asphyxie due à l’usage de la technique du pliage lors de son interpellation par la police d’Argenteuil le 9 juin 2009. Il aura fallu neuf ans de luttes et de procédures pour obtenir la reconnaissance d'une « bavure »… « car ce n’est pas le système même de la police et de la justice françaises qui est mis en cause ». Même sentence pour la mort de Naguib Toubache, 20 ans, tué d’une balle dans le dos par la police en 2008, et pour la paralysie d’Abdelkhader Ghedir causée par son interpellation en 2004. Mais les meurtres continuent, avec Aboubakar F. abattu à Nantes par un CRS « en état de légitime défense » dans un premier temps, puis « par accident »… Autres exemples dans la « Chronique de l'arbitraire » et fiches juridiques sur le site Internet.

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Malakoff (92), 1er juillet. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent chaque semaine à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Pas obligé d'être artiste ou graphiste, ni d'avoir du matos compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement… Site Internet.

Montreuil (93), 1er juillet. Présentation de Fukushima & ses invisibles (Les Editions des mondes à faire) et rencontre avec plusieurs auteurs japonais du livre et le collectif éditorial, à 18 heures, à la librairie Michèle-Firk, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Site Internet.

Thoiras (30), 2 juillet. Dans le cadre des Lundis à la mine, Renaud Garcia présentera Le Sens des limites. Contre l’abstraction capitaliste (L'Echappée) à partir de 18 heures à la mine de Saint-Félix. A 20 heures, repas en commun (prix libre) et, à 21 h 30, projection du film de Pierre Carles Volem rien foutre al païs (2007, 107 min) avec l’un des intervenants, Clément David de Halem. Infos.

Faux-La-Montagne (23), 4 juillet. Rencontre avec Benoît Borrits autour de son ouvrage Au-delà de la propriété. Pour une économie des communs (La Découverte), à 20 h 30, à la salle des fêtes.

Mandres-en-Barrois (55), 5 juillet. Rencontre autour du livre Fukushima & ses invisibles (Les Editions des mondes à faire), à partir de 19 heures, à la Maison de Mandres, 2, rue de Vinelle. Au programme : Kamagasaki. La bataille du grand chaudron (2017, 130 min), de Léo Sato ; discussion autour des problèmes politiques et existentiels posés par la contamination des territoires par la radioactivité ; repas japonais (vegan). En présence d'une dizaine d'activistes japonais ayant participé à l'ouvrage.

Brie-Comte-Robert (77), 6 juillet. William Blanc, auteur du Roi Arthur, un mythe contemporain (Libertalia), présente le film Sacré Graal (1975, 90 min) des Monty Python dans le cadre du festival du patrimoine de Seine-et-Marne. A 20 heures, au cinéma municipal Les 4 vents, 80, rue du Général-Leclerc.

Malakoff (92), 6 juillet. « Internet ou le retour à la bougie » avec Hervé Krief : une critique d'Internet, des Gafam et du monde qu'ils produisent. A 19 h 30, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet). Site Internet.

Marseille, 7 juillet. Présentation-discussion autour de Défaire la tyrannie du présent. Temporalités émergentes et futurs inédits (La Découverte), de Jérôme Baschet, en présence de l'auteur, à 19 heures, à la Casa Colorada, 76, rue Consolat, Marseille 1er.

Paris, 7 juillet. Comme tous les premiers samedis du mois, de 10 à 12 heures, « SUB'ooks broc » : déballage de livres, DVD et vinyles au profit de l'association La Sub'stantielle pour financer des paniers alimentaires solidaires aux travailleurs précaires du bâtiment. Confédération nationale du travail, 33, rue des Vignoles (M° Avron ou Buzenval). Site Internet.

Paris, 7 juillet. A 20 heures, concert La Rabia (site Internet) à la Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire).
Entrée à prix libre. Infos.

Malakoff (92), 8 juillet. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent chaque semaine à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Pas obligé d'être artiste ou graphiste, ni d'avoir du matos compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement… Site Internet.

Paris, 10 juillet. La librairie La Brèche vous invite à rencontrer Dan La Botz qui présentera son livre Le Nouveau Populisme américain. Résistances et alternatives à Trump (Syllepse), à 18 heures, au 27, rue Taine, Paris 12e (M° Daumesnil). Site Internet.

Draveil (91), 12 juillet. Projection d'un film contre la publicité et échange avec le groupe local de Résistance à l'agression publicitaire (RAP) Nord Essonne, à 20 h 30, à l'Attribut de Draveil, 22 ter, avenue Paul-Lafargue. Site Internet.

Lille, 13 juillet. Cantine libertaire en solidarité contre la répression à Bure, les entrées à prix libre seront reversées au CACENDR. Au programme : table de presse et lectures - prises de parole… A partir de 12 h 30, au Centre culturel libertaire (CCL), 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Poste). Infos.

Saint-Ambroix (30), 13 juillet. Présentation de l'ouvrage et soirée-débat avec Matthieu Gallandier et Sébastien Ibo, auteurs de Temps obscurs. Nationalisme et fascisme en France et en Europe (Acratie), à partir de 20 heures, au Centre cévenol des cultures populaires, 1, rue de la Fraternité. Buvette et buffet froid sur place. Entrée libre.

Arles (13), 14 juillet. Dominique Vidal présente, à 16 h 30, son livre Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron (Libertalia) au 14 Juillet altermondialiste avec Attac. Jardin-patio de l'Espace Van-Gogh, place Docteur-Félix-Rey.

Alès (30), 21 juillet. Musique-débat autour de l'ouvrage d'Angela Davis Blues et féminisme noir (Libertalia), à 18 h 30, à La Rétive, 42, rue du Faubourg-d’Auvergne. Lectures choisis, traduction de chansons et interprétation musicale par Karim. Infos.

Paris, 28 juillet. A 16 heures, projection du documentaire The Trial : the State of Russia vs Oleg Sentsov (80 min, sous-titres anglais, trad. en français), sur le procès d'Oleg Sentsov, réalisateur et activiste de Maidan, accusé d'avoir dirigé un mouvement terroriste et d'avoir planifié des attaques contre les intérêts russes. Puis discussion sur les prisonniers politiques, notamment en Russie. Entrée libre. Caisse de solidarité pour la famille d'Oleg Sentsov. A la Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire).

Paris, 4 août. Comme tous les premiers samedis du mois, de 10 à 12 heures, « SUB'ooks broc » : déballage de livres, DVD et vinyles au profit de l'association La Sub'stantielle pour financer des paniers alimentaires solidaires aux travailleurs précaires du bâtiment. Confédération nationale du travail, 33, rue des Vignoles (M° Avron ou Buzenval). Site Internet.

Paris, 4 août. Projection du film Marseille 73. La Ratonnade oubliée (2006, 52 min, bande-annonce), de Morad Aït-Habbouche et Hervé Corbière, à 16 heures, à la Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire). Entrée libre. Infos.

Thoiras (30), 6 août. « Aliénation au travail ou activité libre », débat avec Bernard Legros, auteur de l'ouvrage Le Travail et après ? (Ecosociété), à 19 heures, à La Mine. Repas en commun (prix libre) à 21 heures et projection du film de Pierre Carles Volem rien foutre al païs (2007, 107 min), à 22 h 30.

Paris, 7 août. Comme chaque mardi, réunion de la Coordination contre la répression et les violences policières, à partir de 18 heures, à la Bourse du travail, 3, rue du Château-d’Eau, Paris 10e (M° République). Guide d'autodéfense à lire, Sortez couvert.e.s !, sur Paris-luttes.info. Contact : stoprepression(at)riseup.net Soutien financier en ligne.

Malakoff (92), 8 août. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent tous les dimanches à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - Rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Pas obligé d'être artiste ou graphiste, ni d'avoir du matos compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement… Site Internet.

Toulouse, 8 août. De 15 à 18 heures, tous les mercredis, permanence de la bibliothèque Bandura au local Camarade, 54, boulevard Déodat-de-Sévérac (M° Arènes). « Le local Camarade, ouvert sur Toulouse depuis quelques mois, a pour projet de réinjecter un peu de luttes et de révolution pour faire tousser les turbines et nous offrir des vacances prolongées. Nous avons donc constitué une bibliothèque pour réfléchir à tout ce qui pourrait nous aider pour y parvenir. »

Minerve (34), 11 août. Dans le cadre des Rencontres du Maquis (lire ci-dessous) : 10 heures, « Force collective et autonomie alimentaire », débat-atelier avec Raoul Jacquim Porretaz ; 15 heures, présentation-débat de Jacques Roux, le curé rouge (Libertalia), de Walter Markov, par Claude Guillon ; 21 heures, projection de Mouton 2.0, un documentaire de Florian Pourchi et Antoine Costa sur le puçage des animaux.

Malakoff (92), 12 août. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent chaque semaine à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Pas obligé d'être artiste ou graphiste, ni d'avoir du matos compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement… Site Internet.

Minerve (34), 12 août. Dans le cadre des Rencontres du Maquis (lire ci-dessous) : 10 heures, matinée de débats animée par L'Amassada et Faut pas pucer ; 15 heures, présentation de Trimards. « Pègre » et mauvais garçons en Mai 68 (ACL) par Claire Auzias ; 21 heures, projection du documentaire mexicain Ils nous ont volé nos nuits (1 h 10), donnant la parole à onze femmes confrontées à la prison, suivie d'un débat.

Grenoble (38), 13 août. A partir de 15 heures, table-ronde « Un théâtre anarchiste est-il possible aujourd’hui ? », avec Marie Béduneau, Philippe Bazatole et Camille Mayer, salle Dutrievoz, Bastille de Grenoble. Peut-on aujourd’hui penser un théâtre anarchiste ? Quelle forme pourrait-il prendre ? Entrée gratuite. Contact : camille.mayer(at)hotmail.fr Infos.

Minerve (34), 13 août. Dans le cadre des Rencontres du Maquis (lire ci-dessous) : 10 heures, débat avec Nedjib Sidi Moussa, autour de son livre La Fabrique du Musuman (Libertalia) ; 15 heures, Voyage en outre-gauche (Libertalia) de Lola Miesseroff ; 21 heures, Cie KTA histoires populaires rock/noise, l'Histoire autrement.

Minerve (34), 14 août. Dans le cadre des Rencontres du Maquis (lire ci-dessous) : 10 heures, à propos de 127 jours en mars (Le Passager clandestin), de Nathalie Astolfi et Alain Dervin ; 15 heures, « De l'école alternative à l'école libertaire », avec Magali et Emmanuelle Roche ; 21 heures, Bernard Meulien chante Gaston Couté.

Minerve (34), 15 août. Dans le cadre des Rencontres du Maquis (lire ci-dessous) : 10 heures, à propos de La Liberté dans un monde fragile (L'Echappée) de José Ardillo ; 15 heures, rencontre avec Jomy Cuadrado, peintre, sculpteur et romancier ; 21 heures, projection-débat d'Un nouveau Dreyfus ? (2015, 72 min, site Internet), en présence du réalisateur Cyrille Martin.

Thoiras (30), 20 août. « L'écologie subversive, minorités actives et expérimentation », débat avec Stéphane Lavignotte, auteur de Serge Moscovici ou l'écologie subversive (Le Passager clandestin), à 19 heures, à La Mine. Repas en commun (prix libre) à 21 heures et projection d'un film à 22 h 30.

Douarnenez (29), 20 août. Rencontre avec la revue Jef Klak : lecture de textes et écoute d’extraits du disque de créations sonores, à paraître dans le prochain numéro « Course à pied ». A partir de 19 heures, au Local, 5-7, rue Sebastien-Velly. Courriel : contact(at)lelocaldz.infini.fr Infos.

Douarnenez (29), 21 août. Projection du film Hervé ou La Solitude en quatre nationalités, réalisé par Stéphane Gatti d’après un texte d’Armand Gatti – soirée présentée par le Fond documentaire Armand-Gatti. A partir de 20 heures, au Local, 5-7, rue Sebastien-Velly. Courriel : contact(at)lelocaldz.infini.fr Infos.

Douarnenez (29), 22 août. Discussion « Qu'est-ce que la gentrification ? » à partir de 19 heures, au Local, 5-7, rue Sebastien-Velly. Courriel : contact(at)lelocaldz.infini.fr Infos.

Douarnenez (29), 23 août. La revue Z invite le collectif breton Vigil’oust ! et les Amérindien.nes de la Jeunesse autochtone de Guyane (JAG) à partager récits et tactiques de résistances à l’industrie minière. A partir de 19 heures, au Local, 5-7, rue Sebastien-Velly. Courriel : contact(at)lelocaldz.infini.fr Infos.

Douarnenez (29), 24 août. Rencontre avec Emmanuel Mbolela, auteur de Réfugié. Une odyssée africaine (Libertalia). A partir de 19 heures, au Local, 5-7, rue Sebastien-Velly. Courriel : contact(at)lelocaldz.infini.fr Infos.

Paris, 24 août. L’association 24-août-1944 (site Internet) vous invite à assister à l’hommage aux antifascistes espagnols de la Nueve (9e compagnie de la 2e DB du général Leclerc), qui ont participé à la libération de Paris, à partir de 17 heures, devant le jardin des combattants de la Nueve, 3, rue de Lobau, Paris 4e (M° Hôtel-de-Ville).

Angers (49), 25 août. A 14 heures, fabrication de livres en carton (reliure japonaise) à La Marge, 7, rue de Frémur. Site Internet.

Douarnenez (29), 25 août. Rencontre-débat avec un militant de La Libertaria (site Internet), ferme autogérée et espace de contre-culture, sur la situation politique et sociale au Venezuela. A partir de 19 heures, au Local, 5-7, rue Sebastien-Velly. Courriel : contact(at)lelocaldz.infini.fr

Malakoff (92), 26 août. Les ateliers d'artivisme (« art activiste ») se tiennent chaque semaine à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Pas obligé d'être artiste ou graphiste, ni d'avoir du matos compliqué, il suffit de vouloir militer concrètement… Site Internet.

Paris, 31 août. « Education populaire : qu’est-ce que la PreP ? », avec Polyvalence (site Internet) : la PreP s'adresse aux personnes qui n'ont pas le VIH et consiste à prendre un médicament afin d'éviter de se faire contaminer. Pour qui ? Effets indésirables ? Interactions ?… A 17 heures, à la Librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Oberkampf ou Filles-du-Calvaire). Infos.

 

FOIRES AUX LIVRES,
EXPOSITIONS, COLLOQUES, RENCONTRES

Les Reclusiennes 2018. L’association Cœur de Bastide organise, du 4 au 8 juillet, la sixième édition de ce festival à Sainte-Foy-la-Grande (Gironde), ville natale d'Elisée Reclus (1830-1905, biographie), afin d'explorer les questions soulevées par le géographe anarchiste à la lumière du présent. Après avoir abordé le vote (2013), la Terre (2014), les migrations (2015), l'eau (2016), le bien commun (2017), le thème choisi cette année est l'argent. Au programme : conférences, concerts, pièces de théâtre, installations artistiques, apéros littéraires, films, débats… Site Internet des Reclusiennes.

« Bruits d'Espagne ». La Maison du banquet et des générations de Lagrasse (Aude) réunira, les 7 et 8 juillet, des spécialistes des deux côtés de la frontière pour suivre avec eux l’avancée et l’évolution de la recherche sur la guerre civile et son héritage sous toutes ses formes : débats et controverses historiques, récits documentaires, fictionnels, muséographiques sur l’exil et les disparus, la justice et l’oubli… Journées organisées avec les universités de Montpellier-III, Jean-Jaurès - Le Mirail (Toulouse) et le Mémorial du camp de Rivesaltes. Au programme : conférences, débats, tables-rondes, lectures, projections, librairie… Lieu : Abbaye publique, 4 rive gauche, 11220 Lagrasse. Site Internet.

ZADenVIES. « Après les grenades, les lacrymos, les buldozers, la violence dévastatrice… l’espoir repousse ! La ZAD est en vies et la convergence des luttes toujours d’actualité ici comme ailleurs. Partageons autour des différentes manières d’habiter, de construire, de cultiver, de prendre soin, de vivre ensemble, de lutter et de se soutenir. » Semaine de rencontres à Notre-Dame-des-Landes, ZADenVIES, du 7 au 14 juillet, avec des ateliers, chantiers, discussions, actions… Infos complémentaires.

Rencontres libertaires du Quercy. Organisées par l'Organisation communiste libertaire (OCL), elles auront lieu du 17 au 23 juillet dans un gîte, la Maison carrée, à Lauzeral, sur la commune de Vazerac (au nord de Montauban et au sud de Cahors). « Ces rencontres sont ouvertes à celles et ceux que les thèmes des discussions programmées intéressent ; nous souhaitons ouvrir un espace de dialogue, d’échanges formels comme informels. » Dans la journée, il y aura des ateliers, des projections, etc. Discussions, à partir de 21 heures, sur des sujets d’actualité. Programme. Baignades et excursions sont également possibles. 

Saint-Amant (63). Le Festival La Belle Rouge, organisé par la Compagnie Jolie Môme, se tiendra du 27 au 29 juillet à Saint-Amant-Roche-Savine (Puy-de-Dôme), à 1 heure de route de Clermont-Ferrand. Comme chaque année, depuis 2006, il y aura de la musique, du théâtre, du cirque, du cinéma, des ateliers politiques et des tables de presse… Programme, tarifs et infos pratiques sur le site Internet.

Antifascisme à la plage. Rassemblement antifasciste à la plage des Bouldouïres (lac de La Raviège) à La Salvetat-sur-Agout (34), les 4 et 5 août. « Occasion de se rencontrer, de confronter les diverses situations locales, nos expériences, nos activités, nos solutions et… absences de solution. Occasion aussi de découvrir La Salvetat-sur-Agout, petite commune des Hauts-Cantons, avec ses lacs et sa bruyère, et aussi sa secte fascisante des Brigandes. Amenez tentes, matériel de camping et vêtements chauds, c'est en altitude. »

Rencontres du Maquis pour l'émancipation. Elles se tiendront, du 11 au 15 août, à Bois-Bas, 34210 Minerve : présentations d'ouvrages et discussion, projections-débats, ateliers, théâtre, chansons… Programme complet et infos pratiques. Camping, chambres et gites sur Cravirola.com

« Icônes de Mai 68 ». La Bibliothèque nationale de France (BNF) organise, jusqu'au 26 août, sur le site François-Mitterrand, galerie 1, Paris 13e, une exposition « Icônes de Mai 68. Les images ont une histoire ». Infos pratiques. « 50 ans après les événements de mai-juin 1968, cette exposition revient sur la construction médiatique de notre mémoire visuelle collective. Elle permet de suivre la trajectoire d’images célèbres – les portraits de Daniel Cohn-Bendit face à un CRS par Gilles Caron et de la “Marianne de 68” de Jean-Pierre Rey ; de comprendre comment et pourquoi la mémoire visuelle de Mai 68 se conjugue en noir et blanc (…) Autant de clés pour appréhender le rôle majeur des acteurs médiatiques et éditoriaux dans l’élaboration des représentations des faits. »
Dossier de presse.

 

DIVERS

Souscription « Premier Age du capitalisme ». Alternative libertaire nous apprend qu'Alain Bihr « s’est attaqué à une vaste histoire du développement du capitalisme en trois tomes. Il commence par le commencement, ce “premier âge” qui, du XVe au milieu du XVIIIe siècle, voit l’Europe occidentale partir à l’assaut des trois continents américain, africain et asiatique. Par le biais du commerce forcé et déloyal, de l’échange inégal ou, plus directement encore, par la réduction au servage ou à l’esclavage de leurs populations, les sociétés affectées par l’expansion européenne initiale ont vu leurs propres circuits d’échange perturbés, leurs structures productives altérées, leurs pouvoirs politiques traditionnels instrumentalisés ou détruits. Avec pour principal résultat de soutenir la dynamique de formation du capitalisme en Europe même. » Le tome I, Le Premier Age du capitalisme (1415-1763) devrait être publié courant septembre par Syllepse - Page 2. Ouvrage de 700 pages, il sera alors vendu au prix de 30 euros. Jusqu’au 31 août, il est en souscription au prix de 25 euros sur le site des éditions.

 

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas