Juillet-Août 2007

PUBLICATIONS

Pour lire au bord de la plage, dans l’herbe ou sur les pavés… il y en a pour tous les goûts. Qu’il s’agisse de l’itinéraire d’un déserteur de la Grande Guerre devenu militant pacifiste (Michel Valette, Robert Porchet (1891-1964). De Verdun à Cayenne, Les Indes savantes, 444 p., 23 euros) ou de la vie d’un poète libertaire (Raymond Espinose, Jacques Prévert, une éthique de l’homme, Editions du Monde libertaire, 72 p., 5 euros). Au rayon littérature, on a le choix entre Henry Poulaille et son Paris travailleur des années 1900 (Les Damnés de la terre, Les Bons Caractères, 445 p., 19 euros), le récit de l’échappée de Zo d’Axa (De Mazas à Jérusalem ou Le Grand Trimard, Plein Chant, 160 p., 16 euros), ou encore de Jean-Pierre Lecercle Littérature, anarchies. Essai sur le fait littéraire et l’anarchie, fin XIXe siècle (Place d’armes, 184 p., 11,50 euros). Côté histoire des luttes, il y a les rééditions par l’union locale CNT d’Argenteuil de l’ouvrage de Paul Delesalle (Les Bourses du travail et la CGT, 56 p., 5 euros), et par Spartacus des textes d’Informations Correspondance ouvrière, La Grève généralisée. Mai-juin 68 (112 p., 10 euros). Sur les combats contre le franquisme espagnol, on peut lire de Jean-Claude Duhourcq et Antoine Madrigal Mouvement ibérique de libération, mémoires de rebelles (CRAS, 380 p., 22 euros), et devrait prochainement paraître en français Le MIL : une histoire politique, par Sergi Rosès Cordovilla (Acratie, 190 p., 17 euros). Pour se remettre de l’élection présidentielle, rien de mieux que La Grève des électeurs (avec 101 propos inciviques) d’Octave Mirbeau (L’Insomniaque, 62 p., 6 euros). Si vous êtes à la campagne, vous n’échapperez pas à la Dissidence de la brousaille, de Rodolphe Christin (Atelier de création libertaire, 160 p., 12 euros). Jean-Pierre Levaray, lui, se saisit de la fleur du souvenir et de la mort pour relater le décès de son père et se remémorer sa vie (Du parti des myosotis, L’Insomniaque, 63 pages, 6 euros). Marie-Joëlle Rupp fait de même en livrant le récit des luttes de son père (Serge Michel, un libertaire dans la décolonisation, Ibis Press, 161 p., 16 euros). Mémoire encore, avec la suite des souvenirs de Benoist Rey (Les Trous de mémoire. Suite, Les Editions libertaires, 136 p., 12 euros). Et Dieu, dans tout cela, aurait dit Jacques Chancel. Eh bien, on le retouve dans Jésus selon Proudhon. La « messianose » et la naissance du christianisme, de Gérard Bessière (Les Editions du Cerf, 484 p., 47 euros). Bonnes lectures.

 

 

RÉUNION-DÉBAT

Lyon, 22 septembre. La librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, 69007 Lyon, organise à 20 heures une rencontre-débat avec Hervé Kempf autour de son livre « Comment les riches détruisent la planète » (Seuil). Courriel Site Internet.

 

RENCONTRE, FÊTE, COLLOQUE…

Athus (Belgique), 24, 25 et 26 août. La compagnie de théâtre-action Le Grand Asile (Bellefontaine), active depuis 1994, propose trois jours de créations professionnelles et d'ateliers de théâtre-action qui questionnent sur les migrations, les identités, les cultures jeunes, le militantisme, la ruralité, la mémoire, les peurs… Ce festival mêlera théâtre, musiques, chansons, danses, poésies, contes… et aura lieu au village de containers PEC2007, rue Fernand-André, Athus. Programme complet. Courriel. [Ces adresses ne sont plus valides (juillet 2012).]

Florence (Italie), 7, 8 et 9 septembre. Pour la troisième année, va se dérouler la Vitrine internationale de l'édition anarchiste et libertaire, une importante et des plus intéressantes manifestations pour la culture anarchiste. Le livre et la presse libertaires seront à l'honneur avec la présence de nombreux éditeurs et auteurs venant de Belgique, de Suisse, du Brésil, d’Australie, de France, d’Italie, de Grèce… Trois jours de fêtes, d'échanges et de rencontres avec de nombreux débats, concerts, projections, expositions, pièces de théâtre, sites Web. Lieu de la manifestation : Teatro Tenda, via Fabrizio de André Angolo (SaschAll, L.no Aldo Moro, 3 - 50136 Firenze). Courriel - Infos et programme.

Lausanne (Suisse), 15-16 septembre. Festival des 50 ans du Cira-Lausanne au 24, av. de Beaumont. Samedi, de 9 heures à 13 heures, réunion de la Fédération internationale des centres d’études et de documentation libertaires (Ficedl) et foire aux livres, puis repas. L’après-midi : assemblée générale du CIRA, campagne de solidarité 2007, débat sur les éditions et revues anarchistes… De 18 heures à 19 heures, projection du film « Plan fixe » (sur Marie-Christine Mikhaïlo) à l’Espace autogéré, 30, rue César-Roux. Dimanche, de 9 h 30 à 12 h 30, réunion de la Ficedl, foire aux livres… et, l’après-midi, jeux, tombola, ateliers. Inscrivez-vous, si vous souhaitez être logé(e)s. CourrielSite Internet.

Merlieux (Aisne), 29 et 30 septembre. Quatrième salon du livre anarchiste de Merlieux, en présence de nombreux auteurs et éditeurs. Samedi, soirée spectacle avec un conte musical pour adultes, puis avec Fred Alpi, Bruno Daraquy, Serge Utgé-Royo… Dimanche, la journée sera nourrie de débats sur la religion et l’anticléricalisme, l’armée, le sécuritaire et la répression, et ponctuée d’animations culturelle (théâtre, avec Fabrice Taponard, à partir des fameux « Fils de la nuit ») et musicale (groupe La Robinetterie). Projection du film « Putain d’usine », puis débat avec Jean-Pierre Levaray. Présence active de Radio-Libertaire. Athénée libertaire, 8, rue de Fouquerolles, 02000 Merlieux.

 

DIVERS

Nouvelle inquisition. L’Opus Dei attaque en justice une auteure de polar, Catherine Fradier, et une petite maison d’édition, Après la Lune, pour avoir écrit et publié « Camino 999 » (lire présentation de l’ouvrage). Cette organisation catholique, riche, puissante et présente de par le monde réclame plus de 35 000 euros pour diffamation. De quoi faire taire à tout jamais des individus qui ont eu le tort d’utiliser le nombre 999 (apparemment exclusivement réservé au fondateur de l’ordre), de porter atteinte à l'honneur et à la considération de la prélature de l'Opus Dei et d’avoir mêler étroitement la fiction et la réalité, le vrai et le faux (un comble pour une œuvre de l’esprit !). Lire le texte de l’assignation (PDF 2,3 Mo). L’audience préliminaire entre les avocats des deux parties aura lieu le 12 septembre et l'audition avec plaidoiries fin octobre-début novembre. CourrielSite Internet.

Souscription. Les Editions du coquelicot vont faire paraître, à la rentrée, en version bilingue français-espagnol, le livre de Gaston Britel « La Foire aux ânes ou De l’abolition du salariat », une remarquable étude de vulgarisation économique d’une cinquantaine de pages parue pour la première fois en 1951. « Que cela plaise ou non, il est évident que nul n'apprendra jamais à nager sans se mettre à l'eau, et qu'il est impossible de sortir du salariat sans entreprendre la distribution et l'usage gratuit des richesses », écrivait l’auteur, et il le démontre ! 8 euros en souscription, 10 euros à sa sortie. Chèque à l’ordre du Coquelicot, à adresser : BP 4078, 31029 Toulouse Cedex 4. Courriel - Site Internet. [Le lien n'est plus valide en avril 2008.]

Visite policée. Au début du mois de juillet, un libraire parisien a eu la surprise de recevoir des policiers qui venaient constater la présence dans sa vitrine d'une affichette annonçant la première réunion du comité de soutien à Lamine Dieng (informations sur l’affaire), « mort dans un fourgon de police », ainsi que d'une affichette « maison » proclamant : « Ici on meurt dans des fourgons de police ». Il serait, d’après les visiteurs, interdit d'afficher de telles choses qui « portent atteinte à la police » (sic). Photos prises de la devanture, le libraire a été convoqué au commissariat pour audition. Ce qu’il a refusé. Comment s’étonner de tant de mauvaise volonté lorsque la librairie se nomme Le Monte-en-l'air ? Vous pouvez lui serrer la pince au 6, rue des Panoyaux, Paris 20e (tél. : 01 40 33 04 54, courriel). Du mardi au dimanche, de 13 h 30 à 20 h 30 ; nocturnes vendredi et samedi jusqu'à 23 heures.

 

REVUES

« Monde libertaire ». Sommaire très éclectique pour ce numéro d’été : crise « nécessaire » du logement (J.-P. Garnier) ; alternative à l’enfermement (J. Lesage de La Haye) ; capitalisme privé en Chine (Ch. Reeve) ; « Pasolini, penseur de la décroissance ? », entretien avec le philosophe René Schérer ; cauchemar (sarkozyste) de M. Rajsfus ; Robert Desnos, « libertaire qui pleure et qui rit » (R. Dadoun). Sans oublier quelques dessins satiriques sur les rapprochements érotomaniaques du sabre et du goupillon. Hors-série n° 32, 12 juillet-12 septembre, 3 euros ; abonnement annuel, 45 numéros : 61 euros - 145, rue Amelot, 75011 Paris. Site Internet.

« A contretemps ». Premier volet (n° 27) d’une double livraison (la suite à l’automne) consacrée à Rudol Rocker (1873-1958, lire sa biographie), « Mémoires d’anarchie » s’attache à son trajet militant à partir, tout d’abord, d’une lecture de l’édition complète en espagnol de ses Mémoires. Suivent une évocation, par Rocker, de ses « années parisiennes » et un « Hommage à Milly Witkop », son indéfectible compagne. Abonnement (la revue « n’a pas de prix, juste des frais… qu’on se le dise, à toutes fins utiles ! ») et correspondance : Fernand Gomez, 55, rue des Prairies, 75020 Paris. Courriel. « A contretemps » n° 24 est disponible en ligne. Site Internet.

« Gavroche ». Dans ce n° 151 (juillet-septembre), la revue d’histoire populaire retrace un « siècle de campagne » pour la réhabilitation des « fusillés pour l’exemple » anglais de la Grande Guerre, aborde le combat des « communeuses » de Paris sur le chemin de l’émancipation et étudie l’image controversée d’« apôtre de la paix » de Jean Jaurès. Une émouvante évocation d’Armand Robin (lire sa biographie, poète, écrivain, traducteur libertaire, qui se portait « candidat d’avance pour toutes les listes noires », est également à souligner. 8 euros le numéro, abonnement 4 numéros : 30 euros – BP 863, 27008 Evreux Cedex. CourrielSite Internet.

« Divergences ». Le huitième numéro de la revue libertaire internationale est en ligne. Il accorde une importance particulière aux manifestations contre le G8 à Rostock (Allemagne), avec de multiples témoignages qui révèlent quelques-unes de ses facettes. Autre face cachée des actions militantes, le blocage de la base de sous-marins britanniques à Faslane, en Ecosse. Et puisque l’on parle d’engagement, ne pas manquer ces réflexions sur la « Misère de la condition militante ». « Divergences » aborde aussi l’Asie du Sud-Est, avec une information sur le Sri Lanka et plusieurs articles sur un continent majeur, l’Inde, qui mérite mieux que de simples télégrammes. Enfin, même si vous n’êtes pas scientifique, ne manquez pas de lire l’éclairant témoignage de Claude Bourguignon, microbiologiste des sols. Site Internet.

« Infos et analyses libertaires ». Le bimestriel de la Coordination des groupes anarchistes (CGA) est paru (n° 66) et on peut le télécharger. « Vive la sociale ! », l’édito, donne le ton après l’élection présidentielle : il va falloir lutter ! Mêmes si les interrogations se succèdent (« Pourquoi la recomposition de la gauche est une impasse ? », « Etre anarchiste en 2007… »), le constat est toujours le même : « Mitterrand, Chirac, Sarkozy, les gouvernants se succèdent, les régressions sociales aussi ! ». Site Internet.

« Anarchosyndicalisme ! ». Le « Combat syndicaliste » de Midi-Pyrénées a changé de nom avec ce n° 101, par souci de « clarification des positions que nous défendons et des idéaux qui nous animent. C’est une façon de nous démarquer des syndicats institutionnels, collaborateurs et partenaires du pouvoir, et de réaffirmer les valeurs qui sont les nôtres ». Au sommaire : un dossier « Ils ont voté, et puis après… » ; « Le possibilisme est un suicide quotidien » (réflexion à propos des suicides de plusieurs salariés de Renault, PSA, EDF) ; « Maisons de retraite, brisons le silence » ; « Vision du temps carcéral » ; « Vive la Chapelle libre ! ». Le journal peut être téléchargé au format pdf sur le site Internet.

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas