Janvier 2018

En téléchargement

Revues

Réunions-débats

Foires aux livres, expos, colloques…

En vrac sur le Web

Souscription

 

PARUTIONS

ABADIA Danúbia Mendes
Combate et les luttes sociales pour l’autonomie (1974-1978) [1er tome de Portugal, la révolution oubliée – pour toute commande, écrire à yvescoleman(at)orange.fr], Ni patrie ni frontières, Paris, 244 p., 12 euros (janvier) infos

ANONYME
Off the Map [« Tribulations de deux vagabondes anarchistes »], Bambule, Lyon, 208 p., 9 euros (janvier) infos

ARIÈS Paul
Désobéir et grandir [« Vers une société de décroissance »], préf. de Serge Mongeau, Ecosociété, coll. Polémos, Montréal (Québec, Canada), 240 p., 14 euros (janvier) infos

BARZILAI Martin
Refuzniks [« Dire non à l’armée en Israël »], préf. d’Eyal Sivan, Libertalia - Amnesty International, Paris, 215 p. (photos couleur), 20 euros (novembre) infos

BERTOLO Amedeo
Anarchistes et fiers de l’être [« Six essais et une autobiographie »], préf. de Tomás Ibañez et Eduardo Colombo, coéd. Atelier de création libertaire - Réfractions, Lyon-Paris, 240 p., 16 euros (janvier) infos

CLIFFORD William, JAMES William
L’Immoralité de la croyance religieuse, contient « L’éthique de la croyance » de W. Clifford, suivi de « La volonté de croire » de W. James, trad., introd. et annexes de Benoit Gaultier, Agone, coll. Banc d'essais, Marseille, 128 p., 17 euros (janvier) infos

COLLECTIF
Leda Rafanelli. La gitane anarchiste (BD), illust. de Sara Colaone, scénario de Francesca Satta et Luca De Santis, trad. de l'italien par Marie Giudicelli, Steinkis, s.l., 216 p., 20 euros (janvier) infos

CORTY Jean-François, avec Chivot Dominique
La France qui accueille, Les Editions de l'Atelier, Paris, 160 p., 15 euros (janvier) infos

DAVIS Angela
Blues et féminisme noir, trad. de l'américain par Julien Bordier, Libertalia, Paris, 416 p. (+ 1 CD audio 18 titres), 20 euros (novembre) infos

DUTEUIL Jean-Pierre
Nanterre 1965-66-67-68. Vers le mouvement du 22 Mars (rééd. revue et corrigée), Acratie, La Bussière (86), 250 p. (format 21 x 30), 19 euros (janvier) infos

HAFFNER Sebastian
Allemagne, 1918 : une révolution trahie, trad. de l’allemand par Rachel Bouyssou, Agone, coll. Eléments, Marseille, 280 p., 12 euros (janvier) infos

HALIMI Serge
Quand la gauche essayait [« Les leçons du pouvoir (1924, 1936, 1944, 1981) »], 3e éd. établie par Thierry Discepolo, Agone, coll. Eléments, Marseille, 680 p., 15 euros (janvier) infos

MEYSSAN Raphaël
Les Damnés de la Commune (vol. 1 : « A la recherche de Lavalette »), Delcourt, coll. Histoire et histoires, Paris, 144 p., 23,95 euros (novembre) infos

PARDO Thierry
Une éducation sans école (nouv. éd. revue et augm.), préfaces de Sophie Rabhi et André Stern, Ecosociété, coll. Régulière, Montréal (Québec, Canada), 232 p., 16 euros (janvier) infos

PEREIRA Irène
Paulo Freire, pédagogue des opprimé-e-s [« Une introduction aux pédagogies critiques »], Libertalia, coll. N’Autre école, n° 10, Paris, 176 p., 10 euros (janvier) infos

RECKNAGEL Rolf
B. Traven, romancier et révolutionnaire (rééd.), trad. de l'allemand par Adèle Zwicker, Libertalia, coll. La petite littéraire, Paris, 480 p., 12 euros (janvier) infos

REEVE Charles
Le Socialisme sauvage [« Essai sur l'auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours »], L'Echappée, Paris, 320 p., 20 euros (janvier) infos

RICHARD Claire
Young Lords. Histoire des Black Panthers latinos (1969-1976), L'Echappée, coll. Dans le feu de l'action, Paris, 256 p., 19 euros (novembre) infos

SAUTAREL Jacques
Lueurs économiques (rééd.), préf. et postf. de Jean-Marc Delpech, Editions de la Pigne, Saint-Dié (88), 142 p., 8 euros (décembre) infos

SERGE Victor
L'An I de la révolution russe, suivi de « La Ville en danger » et de « Trente ans après », préf. de Peter Sedgwick, Agone, coll. Mémoires sociales, Marseille, 720 p., 28 euros (novembre) infos

TERTRAIS Jean-Pierre
L’Imposture de la modernité, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 115 p., 13 euros (novembre) infos

THOREAU Henry David
Une promenade en hiver, préf. de Michel Granger, trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Mallet, Le Mot et le reste, Marseille, 80 p., 3 euros (janvier) infos
Randonnée au mont Wachusett, préf. de Michel Granger, trad. de l’anglais (Etats-Unis) par Nicole Mallet, Le Mot et le reste, Marseille, 80 p., 3 euros (janvier) infos

TOLSTOÏ Léon
Le Refus d'obéissance. Ecrits sur la révolution, L'Echappée, Paris, 292 p., 20 euros (novembre) infos

UCEDA Rubén
Au cœur du rêve. Eté et automne 1936 (BD), trad. de l'espagnol par Michel Malty, Les Editions libertaires - Noir et Rouge, Saint-Georges-d'Oléron - Paris, 218 p., 25 euros (novembre) infos

VACCARO Salvo
Critique de la grammaire politique [« De l'anarchisme… encore »], Atelier de création libertaire, Lyon, 132 p., 10 euros (novembre) infos

VIDAL Aude, TROUILLARD Guillaume
On achève bien les éleveurs [« Résistances à l'industrialisation de l'élevage »], L'Echappée, coll. Action graphique, Paris, 144 p., 24 euros (décembre) infos

ZHEN He-Yin
La Revanche des femmes, préf. de Jean-Jacques Gandini, postf. de Marine Simon, trad. du chinois par Pascale Vacher, Editions de l'Asymétrie, coll. Rimanenti, s.l., 142 p., 13 euros (janvier) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

COLLECTIF
Espagne – Catalogne – 2017 [« Prises de position de militants et d'organisations anarchistes et anarcho-syndicaliste espagnoles sur la question nationaliste catalane… »], Anti.mythes, coll. Brochure numérique gratuite, n° 8, s.l., 32 p. (décembre) [cf. 2e édition augmentée].
Violences sexuelles et sexistes au travail [« Brisons le tabou et agissons contre ces violences ! »], SNTEFP (CGT), Travail-Emploi (CNT), Travail - Affaires sociales (SUD), s.l., 33 p. (novembre) à télécharger

DA FONSECA Carlos
Introduction à l’histoire du Mouvement libertaire au Portugal (rééd.), suivie de « Caractéristiques de l'activité fouriériste dans la péninsule Ibérique », Editions ArqOperaria - Vosstanie, s.l., 2017, 60 p. (décembre) lecture écran - brochure

DESCOMBES Jean-Philippe, MORA Henri
Tourisme, un marché du rêve et du divertissement [la brochure, à prix libre, peut être demandée à discussion.tourisme(at)laposte.net (frais d'envoi d'un ex. : 1,46 euro)], s. éd., s.l., 40 p. (décembre) à télécharger

N. Anatole
Pour un antispécisme anarchiste et nihiliste, et autres textes, Tendresse et vandalisme (nomades), s.l., 24 p. (décembre) lecture écran - brochure

SOLNIT Rebecca
Quand les hommes m’expliquent [« Introduction au concept de mansplaining »], Infokiosque fantôme (partout), s.l., 12 p. (décembre) lecture écran - brochure

 

REVUES

Alternative libertaire (n° 279, janvier, 28 p., 4 euros, sommaire). Ce qui attire indubitablement dans ce dernier numéro, c'est le dossier d'une douzaine de pages sur « La dimension marxienne de l'anarchisme », sous-titrée « Marx not Dead ». Diable ! Avec l'échec de la doctrine marxiste à l'Est, peut-être est-il en effet temps pour les anarchistes d'envisager sereinement l'apport de la critique marxienne… Entretien avec Alain Bihr, b-a-ba avec « La logique capitaliste en huit notions de base », l'aménagement du capitalisme est-il encore d'actualité, ce que Marx doit à Proudhon et à Bakounine, pour un « autre communisme », voilà les sujets abordés. Intéressant, même si on ne partage pas toutes les analyses. Pour le reste, retour sur la polémique concernant le stage de formation syndicale de SUD-Education 93 ; esclavage, les responsabilités européennes et françaises en Libye ; il y a quarante ans, « Jeudi rouge en Tunisie ». Abonnements et anciens numéros.

Anarchosyndicalisme ! (n° 157, janvier-février, 20 p., 2 euros, à télécharger), mensuel de la CNT-AIT de Toulouse, s'élève contre le « gauchisme des imbéciles » qui « donne la main à de nouveaux moralisateurs et à des anti-blancs particulièrement distingués », rappelle les méfaits du comité Vérité-Justice des années 1970 et l'existence d'« avatars actuels ». Le périodique s'interroge par ailleurs sur un « Rojava libertaire » et réaffirme son choix « pour la lutte des classes, contre la lutte patriotique » à propos de la Catalogne. Il constate que plus les réseaux sociaux (virtuels) se développent, plus le véritable lien social se dégrade ; et se demande comment des militants libertaires (donc athées) peuvent être condamnés en vertu d'une loi édictée pour lutter contre le terrorisme religieux.

Le Combat syndicaliste (n° 430, janvier, 24 p., 2 euros, sommaire). Ainsi que l'indique sa « une », la société People & Baby a été condamnée pour discrimination syndicale après sept ans de lutte. C'est une victoire du syndicat Santé-Social RP (lire communiqué). Le dossier est consacré à « La violence du travail » et les pages internationales à la Grèce et à la Catalogne. Le numéro de décembre peut être téléchargé.

Courant alternatif (n° 276, janvier, 32 p., 3 euros, sommaire). « De la fac de médecine de Caen à… #balancetonporc » établit la révoltante litanie du harcèlement sexuel des femmes, sur les lieux d'étude, de travail et dans la rue ; « loin de n'être le fait que de célébrités », c'est « une oppression multiple et sournoise engendrée par le système capitaliste et patriarcal ». A l'approche des 50 ans de Mai 68, témoignage d'une ancienne du Front homosexuel d'action révolutionnaire (FHAR) pour « exploser les codes sexuels ». Deux faces du monde actuel : « Les pauvres de plus en plus pauvres » et « A propos des “Paradise Papers” ». Il y a des luttes victorieuses réconfortantes comme celle des pigistes du Monde qui ont obtenu un « accord relatif à la rémunération », grâce à leur mobilisation, à la présence de la CNT et malgré des syndicats maison peu enthousiastes. La « Françafrique » n'est pas morte, Macron la relooke ! Tarifs d’abonnement (un numéro gratuit sur demande) et inscription à la lettre d’informations du site.

CQFD (n° 161, janvier, 4 euros, sommaire) s’aventure sur le terrain miné de « L’histoire comme champ de bataille », « où se pose la résistance d’une “histoire par le bas” face aux tentatives de nous faire avaler tout cru du récit national ». Au programme : « les femmes, ces grandes “invisibilisées” de l’Histoire, au début du mouvement ouvrier ; les souvenirs d’un photographe du mouvement social ; le négationnisme d’Etat en Turquie ; les obus enterrés de la Première Guerre mondiale ; les mythes religieux comme arme coloniale en Israël ; la mémoire vive du Mexique indigène ; nos ancêtres cro-mignons, etc. » En avant-goût de ce dossier, un article (« La guerre des statues n’aura pas lieu ») traite de l'idée, née aux Etats-Unis, de déboulonner les statues d’esclavagistes et de colonialistes, arrivée en France (et suscitant la polémique) car, nous aussi, on possède une belle collection de galonnés massacreurs de peuples colonisés ou non. En vente par abonnement, dans quelques kiosques et dans les meilleures librairies.

L’Echaudée (n° 7, janvier, 100 p., 9 euros, sommaire) propose des écrits de critique sociale, de la poésie, tout en faisant l’éloge de l'utopie et de la subversion. Dans ce numéro : des textes de Claude Guillon, Americo Nunes, Charles Reeve, Nadine et Thierry Ribault, Barthélémy Schwartz… et des illustrations de Cornelia Eichhorn, Chantal Montellier, Pyon, Anne Van der Linden… Abonnement : 30 euros pour trois numéros (chèque à l'ordre d’Ab irato). Courriel : abirato.editions(at)gmail.com

Hérésie (n° 1, décembre, 28 p., gratuit, site Internet), une nouvelle revue dont le sous-titre « Réflexions individualistes » indique bien l'orientation et la préoccupation. On y trouve des textes d'auteurs connus comme Manuel Devaldès, Han Ryner, Louis Simon et d'autres (Mario Ferrento, Enzo Martucci, Apio Ludd, Stikla), plus confidentiels, traduits pour la première fois en français. N'étant accessible qu'en format papier, il faut en demander un exemplaire à diomedea(at)riseup.net « Cette revue est faite dans le but d'ouvrir des débats théoriques, toutes critiques, remarques, sont plus que bienvenues (…), afin d'ouvrir un vrai espace de débat (…) [qui ne succombe pas] à l'instantanéité et l'éphémère auquel nous condamne Internet aujourd'hui. » Mais il existe aussi un site où l'on trouve de bien intéressantes publications à télécharger.

Le Libertaire (n° 96, janvier, 25 p., à télécharger) s'interroge beaucoup dans les premières pages : « La Révolution est-elle possible ? », « Qu’en est-il de la démocratie ? »… Heureusement suit un texte de Giovanni Sartori, traduit de l’italien par Ronald Creagh, sur la thèse que « démocratie et anarchie ne sont ni réductibles l’une à l’autre (dans des conditions déterminées) ni antithétiques, que l’anarchie est à la fois la forme la plus accomplie de la démocratie mais aussi son dépassement irréductible. Un au-delà… » On y trouve aussi « Freud aime Mussolini et la gauche l’aime... », de Michel Onfray, qui « examine les raisons qu’a une gauche mondaine de soigner un compagnon de route des fascistes ». Réjouissant ! Mais, depuis son ouvrage sur Camus, on a appris à se méfier des envolées du philosophe libéral-libertaire. Et la suite de « La tentative d’assassinat de Louise Michel au Havre » en 1888.

Le Monde est truelle (décembre, 4 p., à télécharger), le nouveau numéro du bulletin du secteur archéologie de la fédération Communication, culture, spectacle de la CNT se demande s'il faut sauver Eveha. Avec la mise en redressement de cette entreprise d’archéologie, ce n'est pas seulement cette société qui est remise en cause, mais bien l'ensemble du système marchand de l'archéologie préventive qui est passé sous la coupe des aménageurs avec l'aval et les subsides de l'Etat. Au sommaire également : « Quelle(s) lutte(s) pour l'archéologie préventive ? », « Le tour de France des boîtes privées »…

Le Monde libertaire (n° 1791, janvier, 52 p., 4 euros, site Internet), après quatre mois d'arrêt, reparaît et, dans l'immédiat, n'est pas diffusé dans les kiosques. On pourra se le procurer par abonnement et dans quelques points de vente ; les infos à ce sujet restent rares et le manque de communication criant. Une maquette moins « glamour » mais plus efficace, une réduction de pages… la nouvelle formule semble être à la recherche d'un équilibre aussi bien financier qu'éditorial, entre actualité et culture, commentaires et réflexion ; ce qui demeure le Graal de la presse libertaire. Malgré quelques erreurs de titrage et des oublis de correction, elle paraît être sur la bonne voie. Articles d'actualité sur la SNCF et l'Université, infos sur la « Linkysition », bilan des luttes de l'automne dernier, vie quotidienne, la « vision syndicaliste » de Mélenchon et des textes plus développés sur « Jérusalem, capital d'Israël », sur la « déprédation environnementale de gauche » en Amérique latine, à propos de l'indépendance de la Catalogne (oui et non), sur les mobilisations féministes en Italie et la contribution des femmes aux luttes sociales au Brésil… ainsi que plusieurs pages cuturelles assez diversifiées constituent ce numéro de « Bonne année anarchiste 2018 ».

N'Autre école - Questions de classe(s) (n° 7, automne 2017 - hiver 2018, 100 p., 5 euros, présentation) passe en revue les pédagogies alternatives (Montessori, Steiner, Freinet, Summerhill, Colibri…) et s'intéresse surtout à la question fondamentale : pour quel rôle dans quelle société élevons-nous nos enfants ? « La face politique de la pédagogie apparaît dans les choix de recrutement des élèves, dans les contenus enseignés, la relation aux épreuves académiques, le statut juridique des établissements et leur mode de gouvernance, les modes de régulation, le type de réussite individuelle ou collective recherchée. » Ce nouveau numéro veut ainsi repolitiser le débat sur les enseignements alternatifs. Pour commander un exemplaire ou s'abonner.

Le Poing (n° 15, janvier, 2 p., prix libre, à télécharger), « apériodique libertaire d'Amiens et d'ailleurs », ouvre ses colonnes au syndicat des travailleur.euse.s de l'éducation de la Somme, adhérent de la CNT, et s'inquiète de la multiplication des dispositifs de surveillance qui instaure une société de contrôle généralisé. Petite chronologie de l'état d'urgence en France, violences policières et les vigiles, des « salariés pas comme les autres ? »… Son supplément revient sur la journée « 1917-2017, cent ans de lutte contre le capitalisme et l'oppression », organisée par le groupe libertaire Alexandre-Marius-Jacob (FA) le 7 octobre dernier.

Réfractions (n° 39, automne 2017, 192 p., 15 euros, site Internet) nous invite à repenser les oppressions et ce numéro aborde de plein front les « modalités actuelles d'approche des dominations » (intersectionnalité, « racisation », « identarisme », entre autres) qui tendent à mettre en valeur ce qui sépare plutôt que ce qui réunit, risquant ainsi de morceler les luttes et de renforcer le communautarisme. Heureusement les pour et les contre s'expriment, ce qui permet une riche expression et de se bâtir une opinion. Citons Irène Pereira qui salue avec l'intersectionnalité « une des formes les plus prometteuses d'approche des dominations multiples », M. Rouillé-Boireau qui la critique ; D. Colson « plaide lui pour un “pluralisme émancipateur” » et P. Sommermeyer démonte les analyses des Indigènes de la République et les affirmations de H. Bouteldja. A noter un « Hommage à Miguel Abensour », évoqué également par Ph. Corcuff au cours de son article. Sommaire.

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Paris, 4 janvier. Réunion mensuelle de Résistance à l'agression publicitaire (RAP), à partir de 19 heures, au local de l'association (La Teinturerie), 24, rue de la Chine, Paris 20e (M° Gambetta). Infos.

Lille, 5 janvier. Cantine végane et à prix libre du Centre culturel libertaire (CCL) au 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Poste), à 12 heures. Infos.

Lyon, 6 janvier. Débat avec Armel Campagne, auteur de l'ouvrage Le Capitalocène. Aux racines historiques du dérèglement climatique (Divergences), à 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5 rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Facebook.

Rouen (76), 6 janvier. Présentation du livre Bure, la bataille du nucléaire (Seuil), de Gaspard d'Allens et Andrea Fuori : discussion, actualités, vidéo, suivis d'une soupe. A partir de 19 heures, à la Conjuration des fourneaux, 149, rue Saint-Hilaire. Infos.

Malakoff (92), 7 janvier. Ateliers d'artivisme – « art activiste » –, chaque semaine, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff-rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Partage de casse-croute, d'expériences et de nouvelles techniques, en se faisant plaisir et dans la « bonumeur ». Site Internet.

Paris, 7 janvier. Discussion critique autour du doc Ni Dieu ni maître. Une histoire de l’anarchisme, de Tancrède Ramonet, à partir de 19 heures, au Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Site Internet.

La Réole (33), 8 janvier. Projection-débat Sur la route d'Exarcheia. Récit d'un convoi solidaire en utopie (2017, 57 min, bande-annonce), d'Eloïse Lebourg, à 20 h 30, au cinéma Rex, place de la Libération (tarif : 5,30 euros). En présence de la réalisatrice et de Maud et Yannis Youlountas, du collectif Anepos qui organise ces convois. Infos.

Bordeaux, 9 janvier. Harold Bernat présentera Le Néant et le politique (L'Echappée), à partir de 18 h 30, à la Machine à lire, 8, place du Parlement. Site Internet.

Bordeaux, 9 janvier. Le film Sur la route d'Exarcheia sera projeté à l'Utopia, 5, place Camille-Jullia, à 19 h 30 et à 21 h 45 (réservation conseillée, tarif unique : 4 euros). En présence de la réalisatrice, de Maud et Yannis Youlountas, et de quelques convoyeurs locaux. Infos.

Rennes (35), 10 janvier. Présentation du livre Bure, la bataille du nucléaire (Seuil), projections et discussions, à 20 heures, au bar Le Panama, 28, rue Bigot-de-Préameneu. Infos.

Bruxelles (Belgique), 11 janvier. Projection à partir de 19 h 30 de No Man’s Land (2001, 98 min), de Danis Tanovic, à Acrata, rue de la Grande Ile 32. Au cours de la guerre de Bosnie, deux soldats ennemis se retrouvent piégés ; leur cohabitation met en scène l’absurdité de la guerre, l’hypocrisie des missions humanitaires de l’ONU et le rôle de la presse.

Marseille, 11 janvier. Les fans de Louise Michel sont invité-e-s à rejoindre la chorale révolutionnaire La Lutte enchantée (site Internet), à 18 h 30, devant l’Hôtel Duc, 19, boulevard Dugommier, Marseille 1er, où elle a vécu à son retour du bagne. Il y sera chanté des chansons de la Commune de 1871. Puis, comme chaque année, la place et la rue de l’infâme Thiers seront rebaptisées en chantant du nom de notre héroïne.

Paris, 12 janvier. Vernissage de l'exposition « L'art et la contre-culture. Elisabeth Kelly : pop art et contestation (1963-1970 », à partir de 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Elle se tiendra jusqu'au 8 février. Infos.

Toulouse (31), 12 janvier. Rencontre, à 19 heures, à la librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta, avec Martin Barzilai autour de son livre Refuzniks. Dire non à l’armée en Israël (Libertalia). Infos.

Bagnolet (93), 13 janvier. Pour combattre ensemble le froid de l’hiver, venez vous réchauffer autour d’un bon repas (à prix libre) au Rémouleur. Vous pouvez apporter un petit dessert, un truc à boire ou une animation (instrument de musique, chansons, tours de magie...). A partir de 13 heures, au 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Programme et dates des permanences. Pour s'abonner à la lettre d'info.

Bordeaux, 13 janvier. A 17 heures, rencontre avec Martin Barzilai, auteur de Refuzniks. Dire non à l'armée en Israël (Libertalia), à l'Athénée libertaire, 7, rue du Muguet. Infos.

Carcares-Sainte-Croix (40), 13 janvier. Pierre Bitoun présentera Le Sacrifice des paysans (L'Echappée), à partir de 11 heures, à la salle des fêtes.

Limay (78), 13 janvier. A 15 heures, présentation-discussion « Privilèges et oppressions. Peut-on organiser une société sans mérite ? », avec Irène Pereira, sociologue, à la librairie La Nouvelle Réserve, 5, rue du Maréchal-Foch. Inscription souhaitée par courriel à up78(at)laposte.net Site Internet.

Lyon, 13 janvier. Rencontre-débat avec Daniel Colson autour de son ouvrage Proudhon et l'anarchie (Atelier de création libertaire). A 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Facebook.

Marseille, 13 janvier. Causerie mensuelle du Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), à partir de 17 heures, avec Claire Auzias, auteure de Trimards. « Pègre » et mauvais garçons de Mai 68 (Atelier de création libertaire). Au CIRA, 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Nantes (44), 13 janvier. A 16 heures, rencontre avec Jean Stern à propos de l’ouvrage Mirage gay à Tel Aviv (Libertalia) au Cinématographe, 12 bis, rue des Carmélites. Suivie de la projection de Je danserai si je veux (20017, 102 min, bande-annonce), de Maysaloun Hamoud.

Paris, 13 janvier. « Les samedis de la chanson » avec l'association Mots et Musiques : concert avec Sabine Viret, à partir de 17 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Participation libre. Infos.

Toulon, 13 janvier. Discussion, à partir de 18 heures, sur l’autonomie ouvrière au Portugal (1974-1975) à l'occasion de la sortie de l'ouvrage Portugal, la révolution oubliée (infos), au Local, 6, rue Corneille. Avec Yves (revue Ni patrie ni frontières et sites mondialisme.org et npnf.eu) et Camille. Plus d'infos.

Toulouse, 13 janvier. Réunion publique d’Alternative libertaire : « Quelle lutte de classe au XXIe siècle ? », à 18 heures, à La Chapelle, 36, rue Danielle-Casanova. Infos.

Gonfreville-l’Orcher (76), 15 au 20 janvier. Dans le cadre de la « Semaine en culture ouvrière », exposition « Vie et combats de Jules Durand, docker charbonnier », organisée par Les Amis de Jules Durand à l’Espace culturel de la pointe de Caux, avenue Jacques-Eberhard. Entrée libre. Facebook.

Grenoble (38), 16 janvier. Pierre Bitoun présentera Le Sacrifice des paysans (L'Echappée), à partir de 20 heures, à la librairie-bibliothèque Antigone, 22, rue des Violettes. Site Internet.

Paris, 16 janvier. Pour fêter la sortie du n° 161 de CQFD dont le dossier est consacré à « L’histoire comme champ de bataille » (lire ci-dessus), apéro-présentation avec William Blanc, Christophe Naudin et Nedjib Sidi Moussa. A partir de 19 heure, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, 75011 Paris (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Infos.

Le Havre (76), 17 janvier. Débat « Abolir la peine de mort, un combat d'actualité » autour de la projection de Sacco et Vanzetti (1971, 120 min), de Giuliano Montaldo, à 20 h 30, au cinéma Le Studio, 3, rue du Général-Sarrail (prix d'entrée : 6 euros). Organisé par Ensemble contre la peine de mort, en partenariat avec Le Studio. Infos.

Malakoff (92), 17 janvier. A 19 h 30, rencontre-débat autour du livre Refuzniks. Dire non à l'armée en Israël (Libertalia), avec Martin Barzilai (site) et Eyal Sevan, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet). Site Internet.

Montreuil (93), 17 janvier. Le Rémouleur et le café-librairie Michèle-Firk proposent d'écouter collectivement, une fois par mois, un épisode de la série de documentaires sonores Rock against Police. Des lascars s'organisent. La première écoute (« S’affirmer tel qu’on est et pas tel qu’on devrait être ») aura lieu à 20 heures au café-librairie Michèle-Firk, 9, rue François-Debergue. Episodes en ligne.

Paris, 17 janvier. « Debout les damnées du crayon ! », rencontre avec Chantal Montellier, dessinatrice de bandes dessinées, à 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Plus d'infos.

Toulouse (31), 17 janvier. Rencontre avec Gaspard d'Allen, à 19 heures, autour du livre Bure, la bataille du nucléaire (Seuil) à la librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta. Infos.

Bagnolet (93), 18 janvier. Projection de Révolution école (1918-1939) (2016, 90 mn), de Joanna Grudzinsk. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, des pédagogues d’un nouveau genre forment le projet révolutionnaire de changer le monde en faisant évoluer l’école… A 19 heures, au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Programme et dates des permanences. Pour s'abonner à la lettre d'info.

Merlieux (02), 18 janvier. La Bibliothèque sociale vous propose de rencontrer Aurélie Carrier autour de son livre Le Grand Soir. Voyage dans l’imaginaire révolutionnaire et libertaire de la Belle Epoque (Libertalia) Entrée libre, table de presse, apéro, auberge espagnol. De 18 h 30 à 21 heures, au 8, rue de Fouquerolles. Plus d’infos.

Nîmes (30), 18 janvier. De 19 à 22 heures, présentation-débat « 1917 : les anarchistes, leur rôle, leurs choix », autour du dossier spécial d'Alternative libertaire (à lire), au local autogéré Les Oiseaux de la tempête, 14, rue de la Pinterie. Infos.

Paris, 18 janvier. L'association 24-août-1944 vous invite à assister à la projection d'Enterrer et se taire (82 min) d'Anna López Luna, suivie d'un débat en présence de la réalisatrice. Le film traite du rapt de nouveaux-nés, volés aux familles républicaines espagnoles, pour les remettre à de « bonnes » familles bien-pensantes… Entrée gratuite. A 19 heures, au centre d'animation Paris'Anim, place des Fêtes, 2-4, rue des Lilas, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Infos.

Paris, 19 janvier. Soirée de lancement, à partir de 18 h 30, du livre de Jean-François Corty, avec Dominique Chivot, La France qui accueille (Editions de l'Atelier) au Point éphémère, 200, quai de Valmy, Paris 10e (M° Jaurès ou Louis-Blanc). Tables rondes, diffusion d’un court-métrage, présentation de l'exposition en présence des artistes, concert… Entrée libre. Plus d'infos.

Toulouse (31), 19 janvier. Rencontre avec Armel Campagne, à 19 heures, autour du livre Le Capitalocène. Aux racines historiques du dérèglement climatique (Divergences) à la librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta. Infos.

Vannes (56), 19 au 26 janvier. Exposition multimédia sur « La Menace atomique », avec notamment l’exposition photo « Hiroshima-Nagasaki, bombe atomique », de 10 à 19 heures, au château de l'Hermine, porte Poterne. Organisée par Stop nucléaire 56 Trawalc'h et le Mouvement de la paix. Entrée libre.

Lyon, 20 janvier. Rencontre avec Aude Vidal, auteure du livre Egologie. Ecologie, individualisme et course au bonheur (Le Monde à l’envers), à 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Infos.

Malaunay (76), 20 janvier. A l’invitation du Comité de réflexion et d'action laïque (CREAL) de Seine-Maritime, Nedjib Sidi Moussa présente à 14 heures La Fabrique du Musulman (Libertalia) à l’espace Pierre-Néhoult, allée Pierre-Bérégovoy. Site Internet.

Montpellier (34), 20 janvier. Rencontre-débat « Où va la Catalogne ? », état des lieux suite aux événements de ces derniers mois en présence de syndicalistes libertaires catalans. Organisée par le groupe Un autre futur de la Coordination des groupes anarchistes (CGA). A 18 heures, à la Mauvaise Réputation, 20, rue Terral (quartier Sainte-Anne). Site Internet.

Paris, 20 janvier. Au Centre international de culture populaire (CICP), 21 ter, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation), à 15 heures, conférence de rédaction ouverte de la revue N'Autre Ecole et, à 18 heures, rencontre « F. Buisson, J. Guillaume, P. Robin… l'autre école de la République », avec Jean-Charles Buttier. Infos.

Paris, 20 janvier. Rencontre-débat avec Stéphane Sangral autour de son livre Fatras du soi, fracas de l'autre (Galilée), à 17 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Plus d'infos.

Malakoff (92), 21 janvier. Ateliers d'artivisme – « art activiste » –, chaque semaine, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff-rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Partage de casse-croûte, d'expériences et de nouvelles techniques, en se faisant plaisir et dans la « bonumeur ». Site Internet.

Paris, 21 janvier. A 12 h 30, brunch des amis de La Nouvelle Rôtisserie (restaurant associatif, alternatif, autogéré), au 4, rue Jean-et-Marie-Moinon, Paris 10e (M° Colonel-Fabien). Recette entièrement en soutien au projet LNR qui en a besoin.

Limay (78), 23 janvier. Rencontre avec Catherine Chabrun, auteure d'Entrer en pédagogie Freinet (Libertalia), à 19 h 30, à la librairie La Nouvelle Réserve, 5, rue du Maréchal-Foch. Organisée par SUD éducation 78, le collectif Questions de classe(s) et la librairie.

Paris, 23 janvier. Présentation-débat à propos de l'ouvrage Le Capitalocène. Aux racines historiques du dérèglement climatique (Divergences) en présence de l’auteur, Armel Campagne, à 20 heures, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Infos.

Bagnolet (93), 24 janvier. Soirée « ZAD NDDL – AmbaZADa. Une cabane intergalactique pour lier les luttes » : le Rémouleur vous invite à rencontrer des personnes impliquées dans ce projet (infos) et à venir proposer des façons d’investir ce nouveau lieu. A 19 h 30, au 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Pour s'abonner à la lettre d'info.

Paris, 24 janvier. Le groupe Commune de Paris (Fédération anarchiste) vous invite au Ciné de la Commune pour la projection du documentaire Les Tribus de la récup (2016, 52 min), de Laurence Doumic et Emmanuelle Zelez. A 20 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Malakoff (92), 25 janvier. A 19 h 30, rencontre-débat autour du livre Mirage gay à Tel Aviv (Libertalia), avec son auteur Jean Stern, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet). Site Internet.

Paris, 25 janvier. Venez rencontrer le Groupe surréaliste de Paris, à 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Paris, 26 janvier. Discussion autour du livre Young Lords. Histoire des Black Panthers latinos (1969-1976) (L'Echappée), avec son auteure Claire Richard et Amzat Boukari-Yabara. A 19 heures, à L'Alimentation générale – Alimentari, 64, rue Jean-Pierre-Timbaud, Paris 11e (M° Parmentier). Puis, à 21 h 30 : Showcase de Skalpel, Première Ligne et BBoyKonsian Sound System (soul, rap, reggae).

Alès (30), 27 janvier. Discussion « L’universalisme, un outil ? Lequel ? Pour qui, pourquoi, comment ? », en présence de Sandra C., auteure du texte « Le postmodernisme ne casse pas des briques » (à lire). A 19 heures, à La Rétive, 42, rue du Faubourg-d’Auvergne. Site Internet.

Caen (14), 27 janvier. A La Pétroleuse, 163, cours Caffarelli, Mondeville : 15 heures, atelier d’autodéfense numérique ; 17 heures, causerie autour du livre Mai 68 : un mouvement politique (Acratie) avec l'auteur, J.-P. Duteuil. Dans le cadre du cycle autour de l’anarchisme avec l’Organisation communiste libertaire. Puis « auberge espagnole ». Site Internet.

Lyon, 27 janvier. Rencontre-débat avec Claire Auzias, auteure de Trimards. « Pègre » et mauvais garçons de Mai 68 (Atelier de création libertaire). A 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Facebook.

Lyon, 27 janvier. Les éditions Bambule vous invitent à un apéro pour fêter la parution de leur troisième titre, Off the Map. Tribulations de deux vagabondes anarchistes, à 18 heures, à la librairie Terre des livres, 86, rue de Marseille, Lyon 7e. Entrée libre. Site Internet.

Paris, 27 janvier. « Les samedis de la chanson » avec l'association Mots et Musiques : concert avec Les Chanteurs Livreurs (extrait), à partir de 17 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Participation libre.

Paris, 28 janvier. A 17 heures, projection-débat The Wind That Shakes the Barley (« Le vent se lève », 2006, 120 min), de Ken Loach, qui relate l'histoire d’un petit groupe d’activistes de l'Armée républicaine irlandaise dans les années 1920. Organisée par le ciné-club La Lanterne noire du groupe Louise-Michel (Fédération anarchiste). Site Internet.

Marseille, 30 janvier. Ciné-club Casa Consolat - CNT 13 : Howard Zinn. Une histoire populaire américaine (premier volet : « Du pain et des roses », 2015, 106 min, site du film), d'Olivier Azam et Daniel Mermet. A 20 heures, à la Casa Consolat, 1, rue Consolat, Marseille 1er.

Grenoble (38), 31 janvier. Soirée de soutien à la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : à 19 heures, repas partagé ; 20 heures, présentation de ce qu'est une ZAD… ; 20 h 45, s'organiser, agir ici et à NDDL, création de groupes de travail… A Antigone, 22, rue des Violettes. Infos.

Paris, 31 janvier. Conférence autour du livre de Christelle Taraud, La Prostitution coloniale. Algérie, Tunisie, Maroc (1830-1962) (Payot), de 14 à 19 h 30, à l'espace La Colonie, 128, rue La Fayette, Paris 10e (M° Gare-du-Nord ou Poissonnière). Avec la participation de Christelle Taraud (historienne), Françoise Vergès (politologue), Souad El Maysour (artiste), Arno Bertina (écrivain)… Programme détaillé.

Toulouse, 31 janvier. Projection de La Classe ouvrière va au paradis (1971, 125 min), d'Elio Petri, suivie d'une discussion. Le film met en scène la vie et la lutte dans une usine, où éclate un conflit opposant syndicats et autonomie, entre volonté réformiste et départ « à l'assaut du ciel ». A 19 h 30, au local Camarade, 54, boulevard Déodat-de-Sévérac (M° Arènes). Site Internet.

Valence (26), 31 janvier. Projection du film Les Balles du 14 juillet 1953 (2014, 85 min), de Daniel Kupferstein (site Internet) qui relate l'assassinat par la police parisienne de manifestants algériens. Suivie d’un débat sur les « blessures mémorielles entre la France et l’Algérie ». A 19 heures, au Laboratoire anarchiste, 8, place Saint-Jean.

 

FOIRES AUX LIVRES,
EXPOSITIONS, COLLOQUES, RENCONTRES

« Emancipation et anarchisme. » La prochaine séance du séminaire « Théories et pratiques de l'émancipation : regards croisés » aura pour thème « Emancipation et anarchisme » et se composera des interventions suivantes : Philippe Corcuff (politiste, IEP de Lyon), « Questionnements libertaires contemporains autour de l'émancipation, entre sciences sociales et philosophie politique » ; Irène Pereira (philosophe et sociologue, université de Strasbourg - université de Créteil), « L’anarchisme comme anti-oppression ». Elle aura lieu le 18 janvier, de 17 à 20 heures, à l'université Paris-Diderot, bât. Olympe-de-Gouges (salle M01), 8, rue Albert-Einstein, Paris 13e (M° Bibliothèque-François-Mitterrand ou Quai-de-la-Gare). Entrée libre. Infos complémentaires.

Journée du livre CNT. Salon du livre neuf et d'occasion : polars, science-fiction, littérature, bandes dessinés, beaux livres… Ouvrages en français et en espagnol. Et aussi livres militants, politiques, raretés, affiches… à prix sympas. Rendez-vous le 3 février, de 9 à 18 heures, au 33, rue des Vignoles, Paris 20e (M° Avron ou Buzenval). Infos.

Festival Bobines sociales. La quinzième édition de Bobines sociales, qui se tiendra du 4 au 11 février, « hors les murs » et à La Bellevilloise, 19-21, rue Boyer, Paris 20e (M° Gambetta), présentera « une sélection de documentaires rageurs et tendres, venus d’ici et d’ailleurs, d’hier et de demain, sur fond d’imaginaire et de luttes, dont le slogan chargé d’espoir est tout entier dans le titre du film d’ouverture : “Chaque mur est une porte” ». Combien ça coûte ? Les 4, 5, 6, 7 et 8 février, le festival « hors les murs » : entrée libre ; les 10 et 11 février, le festival « week-end à La Bellevilloise » : 1 séance (5 euros), 1 journée (10 euros), 2 jours (le Pass : 16 euros). Programme complet.

Fête du livre. Les éditions Noir et Rouge vont mettre en vente des milliers de livres neufs et d’occasion (BD, romans, essais, livres d’art, d’histoire et de politique), parfois rares, épuisés et introuvables à prix d’occasion. Cela se passera le samedi 10 février, à partir de 10 heures, à l'EDMP, 8, impasse Crozatier, Paris 12e (M° Faidherbe-Chaligny). Qu'on se le dise !

« Enracinons l’avenir (suite). » Le gouvernement a décidé, le 17 janvier, l'abandon du projet d'aéroport à Notre-Dame-des-Landes. Reste à déterminer le devenir des terres « confisquées » par l'Etat et/ou occupées, le maintien des zadistes, l'organisation de la « zone délivrée »… Différents thèmes ont été évoqués depuis plusieurs mois par les assemblées : « les hypothèses sur l’avenir qui explorent les formes juridiques possibles pour ce territoire ; le foncier : ses usages, son partage, son statut ; la gestion des conflits tant internes qu’avec l’extérieur (communes proches, organismes officiels, etc.) ; l’habitat, l’agriculture, la voirie, les communs que nous gérons ». Et il faudra du temps pour élaborer un projet collectif. Pour peser sur les prochaines décisions du gouvernement et fêter la victoire d'une lutte menée depuis de nombreuses années, le mouvement contre l’aéroport et pour l’avenir de la ZAD maintient l'appel à une convergence massive sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes le 10 février à 12 heures. Programme détaillé.

Journées de Pau. La section étudiante de la CNT-AIT organise la onzième édition des Journées libertaires de Pau (64), du 10 au 16 février. Cette année, elles ont pour thème « L'actualité de l'anarchisme ». Conférences : Gaetano Manfredonia, « Histoire de l’anarchie de 45 à nos jours », le 10, au local de la CNT, 3, rue de Boyrie ; Vivien Garcia, « Actualité de la pensée anarchiste », le 14, à la fac de lettres, avenue du Doyen-Poplawski ; Thom Holterman, « Le droit anarchiste », le 15, à la fac de lettres. Concert le 16 à la Centrifugeuse avec Bleu-sang, L’Envoûtante et un invité surprise… Exposition « L'anarchisme dans le monde aujourd'hui », inauguration lundi 12 à la fac de lettres et jusqu'au 16 février. Renseignements sur les lieux et les horaires des diverses manifestations : CNT-AIT STB, 18, rue Jean-Baptiste-Carreau, 64000 Pau. Courriel : cnt64(at)yahoo.fr - site Internet.

« Et 1917 devient Révolution. » La Bibliothèque de documentation internationale contemporaine (BDIC) a organisé une exposition qui se tiendra jusqu'au 18 février 2018 commémorant le centenaire de la révolution russe. Lieu : cour d'honneur de l'Hôtel national des Invalides, 129, rue de Grenelle, Paris 7e (M° La-Tour-Maubourg, Varenne ou Invalides).Ouverture tous les jours, de 10 à 17 heures (sauf jours fériés). Prix d’entrée : 5 euros (tarif réduit : 3 euros). « Des documents uniques – affiches, tracts, films, photographies, presse illustrée, objets collectés à chaud pendant les événements – permettent de comprendre comment 1917 devient “révolution”, bouleversant l’univers politique, économique, social de millions d’hommes, de femmes et d’enfants en Russie, puis dans le monde entier. » L’exposition est également l’occasion de faire le point sur l’historiographie la plus récente. Site Internet.

Appel à communications. Le 5e congrès international de l’Anarchist Studies Network (ASN) se tiendra du 12 au 14 septembre 2018 à l’université de Loughborough (Royaume-Uni). Les propositions de communications ou de panels thématiques de 3 à 4 interventions sont les bienvenues. Les résumés, d’une longueur maximale de 250 mots, sont à envoyer à : asn.conference.5(at)mail.com Date limite : 28 février 2018. « Les congrès de l’ASN ont pour objectifs de continuer à faire tomber les frontières dans la recherche anarchiste et d’encourager une interdisciplinarité féconde. Issues du milieu universitaire officiel ou non, les contributions pourront provenir de tous les champs disciplinaires et porter sur tout sujet ayant trait à l’étude et à la pratique de l’anarchisme, envisagé comme approche majeure des transformations sociales. (…) Le thème central de ce congrès est la décolonisation, nous espérons qu’il inspirera de nombreuses interventions. » Texte complet de l'appel.

 

DIVERS

En vrac sur le Web. Janvier, mois des vœux… envoyez les vôtres avec des cartes postales en soutien au personnel d'Hemera - Holiday Inn Paris-Clichy en grève reconductible depuis le 19 octobre. Le syndicat du nettoyage de la CNT - Solidarité ouvrière a en effet édité une série de huit cartes postales (les photographies sont de Nicolas Cleuet). En noir et blanc, chacune est vendue 2 euros, la série complète est à 10 euros, franco de port. Elles sont à commander à CNT-SO, syndicat du nettoyage, 4, rue de La Martinique, Paris 18e (tél. : 01-40-34-71-80). On peut aussi soutenir la lutte en participant à la caisse de grève en ligne. A propos de la bande dessinée publiée conjointement par Les Editions libertaires et Noir et Rouge, Au cœur du rêve. Eté et automne 1936, de Rubén Uceda, une note de lecture de Franck Mintz sur Fondation Besnard souligne la qualité de l'ouvrage, l'œuvre d'historien de l'auteur, les écueils évités, la mise en valeur de militants trop peu connus, le signalement des erreurs commises… et quelques minimes critiques. Le meilleur compliment restant : « La conclusion montre la technique de l’auteur : faire ouvertement penser en libertaires ceux qui lisent ! » Pierre Bance, auteur d'Un autre futur pour le Kurdistan (Noir et Rouge), a commis un texte titré « Sans nationalités ni frontières, s’éveille un Kurdistan libertaire » (à lire) qui analyse la tentative d'organisation en dehors des structures étatiques au Rojava (nord de la Syrie). Ne se situant ni dans une approbation inconditionnelle ni dans un scepticisme condescendant, il essaie de comprendre les enjeux et les réponses concrètes que tentent d'apporter quatre millions de personnes dans un environnement particulièrement hostile, dégageant ainsi trois possiblités d'évolution pour le Rojava. « LSD, La série documentaire » a récemment diffusé sur France Culture quatre émissions consacrées à des expériences de retour à la nature : 1. « Sur les sentiers de la liberté : Henry David Thoreau, Elisée Reclus », promenade sur un chemin de Dordogne avec Joël Cornuault, écrivain, éditeur d’Elisée Reclus et traducteur de Thoreau, qui évoque les mots et les idées de ces deux savants et poètes (page - podcast) ; 2. « Monte Verità, une réforme de la vie sur la montagne », six jeunes gens fondent en 1900 à Ascona (Tessin, Suisse) la communauté Monte Verità qui devient rapidement un important centre culturel où se croisent artistes, écrivains et danseurs… (page - podcast) ; 3. « Les clairières libertaires, une vie communautaire d’anarchiste en 1900 », sur les colonies d'Aiglemont (Ardennes) – série de cartes postales éditée vers 1905, cataloguée par Cartoliste – et de Vaux (Aisne) (page - podcast) ; 4. « Longo Maï, l’utopie dure longtemps », dans le sillage de Mai 68, de jeunes militants de différentes nationalités désertent la ville et s'installent en 1973 dans les Alpes-de-Haute-Provence où ils fondent une communauté : Longo Maï, « que ça dure longtemps » en provençal. Et ça dure encore ! (page - podcast). Les évocations de personnalités anarchistes se multiplient sur le Web ces derniers temps. Citons Jeanne Humbert (biographie), « militante libertaire, pacifiste, naturiste et néo-malthusienne », par Franck Bart, sur un blog de Médiapart, que l'on retrouve avec des illustrations sur Le Mague (sous le pseudo La Singette Missdinguette). Il livre une version numérique de son roman sur le naturisme, En pleine vie, réalisée par J.-F. Amary. Anarlivres, pour sa part, a mis en ligne A propos de la mort d'un sage (sur son compagnon Eugène Humbert) ; Gabriel Giroud (G. Hardy), un autre militant néo-malthusien (biographie) ; Les Problèmes du couple. Le deuxième article de la série « Petite histoire de l'anarchisme chinois » (Lundi Matin), écrite par Agathe Senna, est consacrée à He-Yin Zhen (1884 - ca. 1920), essayiste et théoricienne féministe dont une version en français de la compilation de ses textes devrait paraître prochainement aux éditions de l’Asymétrie. Nous avions omis de signaler le beau portrait, réalisé par Emile Carme pour la revue Ballast, de Mohamed Saïl, « Ni maître ni valet ». Pour connaître « ce grand monsieur que bon nombre de personnes ignorent ». Le site Archives anarchistes (« En vrac » de décembre) a exhumé une série d'articles, parue en 1932 dans La Nouvelle Revue, qui dresse un état du « Mouvement anarchiste de 1870 à nos jours ». Son auteure, Anne-Léo Zévaès, a également publié en 1936 une brochure sur Louise Michel que l'on peut découvrir ici. Epouse d'Alexandre Zévaès – de son vrai nom Alexandre Bourson, avocat, écrivain et homme politique socialiste (Wikipédia) –, seul le Maitron lui consacre une minuscule notice. Il y a encore du boulot à faire pour rendre aux femmes leur juste place dans l'histoire sociale. Quoi qu'il en soit, ces textes – bien illustrés – offrent une vision assez complète du mouvement, des témoignages et une galerie de portraits particulièrement intéressants : 1. Précurseurs et origines ; 2. Dans la région lyonnaise ; 3. A l'esplanades des Invalides… (1883) ; 4. Le Premier Mai (1890) ; 5. La dynamite prend la parole… ; 5. bis L'attentat de l'hôtel Terminus… (1894) ; 6. Le procès des Trente. Rayonnement de l'idée libertaire… ; 6. bis Le procès des Trente (suite) ; 7. Les anarchistes et l'affaire Dreyfus ; 8. Les anarchistes et les syndicats ; 9. Les anarchistes, la guerre et l'après-guerre. Et, pour clore cet « En vrac », une information absolument révoltante de France Bleu : des individus sans foi ni loi ont profité du réveillon de Noël pour dérober le petit Jésus d'une crèche exposée dans les rues de Viverol (Puy-de-Dôme). Ils l'ont remplacé par une endive. La légende de l'article indique que « tout le monde espère retrouver le petit Jésus sain et sauf ! » Mais cela fait plus de deux mille ans qu'on le cherche…

Souscription. En 1963, après la longue grève de la faim de Louis Lecoin, les objecteurs de conscience obtiennent la possibilité d’effectuer un service civil. Mais les premiers objecteurs sont regroupés par la Protection civile à Brignoles (83) et sont soumis à une discipline militaire. Il leur faudra encore plusieurs jours de jeûne avant d’obtenir satisfaction et de pouvoir travailler dans des services culturels, sociaux, ruraux… Cette aventure est connue par les lettres et courriers ronéotés que les objecteurs envoyaient à leurs amis. Pour pouvoir publier le livre Civils, irréductiblement ! Service civil et refus de servir. 1964-1969, etc., par Jo Rutebesc (anagramme du mot « objecteurs »), 400 pages, à paraître aux Editions libertaires dans la collection Désobéissances libertaire, une souscription a été lancée : 16,50 euros l’exemplaire (prix de vente à parution : 20 euros), 75 euros les 5… (chèque à l’ordre de Libre-Pensée autonome). Adresse : Libre-Pensée autonome - Les Amis d’André Arru, cité des associations, boîte aux lettres 148, 93 La Canebière, 13001 Marseille. Liminaire, bon de souscription et paiement en ligne sur le site du Comité Louis-Lecoin.

 

 

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas