Avril 2018

En téléchargement

Revues

Réunions-débats

Foires aux livres, expos, colloques…

 

PARUTIONS

APPS Lara, CHRISTOYANNOPOULOS Alexandre
Anarchisme et religion, Atelier de création libertaire, Lyon, 72 p., 6 euros (avril) infos

ARDILLO José
La Liberté dans un monde fragile [« Ecologie et pensée libertaire »], trad. de l'espagnol par Sonia Balidian, L'Echappée, coll. Versus, Paris, 256 p., 18 euros (février) infos

ASTOLFI Nathalie, DERVIN Alain
127 jours en mars [« Petit abécédaire combatif contre la loi travail et son monde »], Le Passager clandestin, coll. Poche, Lyon, 210 p., 9 euros (mars) infos

BASCHET Jérôme
Défaire la tyrannie du présent [« Temporalités émergentes et futurs inédits »], La Découverte, coll. L'horizon des possibles, Paris, 320 p., 21 euros (mars) infos

BERNARD André
Le Boycott, moyen de lutte multiforme : de Lysistrada au BDS, Les Editions libertaires, coll. Désobéissances libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 75 p., 8 euros (mars) infos

BOOKCHIN Murray
Pour un municipalisme libertaire (rééd.), postf. de John P. Clark, Atelier de création libertaire, Lyon, 60 p., 6 euros (mars) infos

CHAILLY Ilios
Antonin Artaud, l’anarchiste courroucé, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 156 p., 15 euros (février) infos

CHAMECHAUDE Pierre, DAVRANCHE Guillaume
1917, les anarchistes, leur rôle, leurs choix, éd. Alternative libertaire, Paris, 120 p., 5 euros (avri) infos

CHRISTIN Rodolphe
Manuel de l'antitourisme, Ecosociété, coll. Polémos, Montréal (Québec, Canada), 144 p., 12 euros (février) infos

COLLECTIF
Gustav Landauer, un anarchiste de l’envers, suivi de douze écrits « anti-politiques » de Gustav Landauer trad. de l'allemand par Gaël Chepto, sous la dir. de Freddy Gomez, Editions de l'éclat - A contretemps, coll. Philosophie imaginaire, Paris, 216 p., 19 euros (mars) infos
Kurdistan, autogestion, révolution, éd. Alternative libertaire, Paris, 196 p. (+ 18 p. de cartes et de photos), 9 euros (avril) infos
Lyon en luttes dans les années 68
[« Lieux et trajectoires de la contestation »], par le Collectif de la Grande Côte, Presses universitaires de Lyon (PUL), Lyon, 424 p., 20 euros (février) infos
Mai 68 par celles et ceux qui l'ont vécu,
sous la dir. de Christelle Dormoy-Rajramanan, Boris Gobille et Erik Neveu, postf. d’Edwy Plenel, Les Editions de l'Atelier - Médiapart, Ivry-sur-Seine - Paris, 480 p., 29,90 euros (mars) infos
Mais tout commence [« Analyse du mouvement contre la loi travail pour une nouvelle trajectoire révolutionnaire »], Acratie - Bad Kids (vente directe : badkids[at]riseup.net), La Bussière (86) - Toulouse (31), 240 p., 12 euros (février) infos
Non-violence dans la révolution syrienne, textes présentés par Guillaume Gamblin et Pierre Sommermeyer, Les Editions libertaires - Silence, coll. Désobéissances libertaires, Saint-Georges-d'Oléron - Lyon, 116 p., 9 euros (mars) infos

COMMISSION SEXTA DE L'EZLN
Pistes zapatistes [« La pensée critique face à l’hydre capitaliste »], coéd. Nada - Albache - Union syndicale Solidaires, Paris - Rueil-Malmaison (92), 300 p. 20 euros (mars) infos

CORREIA Mickaël
Une histoire populaire du football, La Découverte, coll. Cahiers libres, Pais, 416 p., 21 euros (mars) infos

DE CLEYRE Voltairine
Ecrits d'une insoumise (rééd.), textes réunis et prés. par Normand Baillargeon et Chantal Santerre, Lux éditeur, coll. Pollux, Montréal, 312 p., 10 euros (février) infos

DE COCK Laurence
Sur l’enseignement de l’histoire, Libertalia, coll. Ceux d’en bas, Paris, 350 p., 17 euros (mars) infos

DOS SANTOS GOMES Flávio
Quilombos. Communautés d'esclaves insoumis au Brésil, trad. du portugais (Brésil) par Georges Da Costa, L'Echappée, coll. Dans le feu de l'action, Paris, 128 p., 12 euros (février) infos

FERRETI Federico, MALBURET Philippe, PELLETIER Philippe
Elisée Reclus et les Juifs [« Un géographe anarchiste face à une question brûlante »], L'Harmattan, Paris, 116 p., 13,50 euros (février) infos

GARCIA Renaud
Le Sens des limites [« Contre l'abstraction capitaliste »], L'Echappée, coll. Versus, Paris, 320 p., 20 euros (mars) infos

GIACOPINI Vittorio
Errico Malatesta [« Vie du révolutionnaire redouté de tous les gouvernements et polices du royaume d'Italie »], trad. de l'italien par Serge Quadruppani, Lux éditeur, coll. Futur proche, Montréal, 240 p., 18 euros (avril) infos

GOMEZ Freddy
Dédicaces [« Un exil libertaire espagnol (1939-1975) »], avec cinq dessins originaux de Marcos Carrasquer, Rue des Cascades, Paris, 224 p., 14 euros (avril) infos

GRAEBER David
Pour une anthropologie anarchiste (rééd.), trad. de l'anglais par Karine Peschard, Lux éditeur, coll. Instinct de liberté, Montréal, 128 p., 10 euros (mars) infos

GRAVE Jean
Les Aventures de Nono (rééd.), Noir et Rouge, coll. Libertés enfantines, Paris, 200 p., 15 euros (février) infos

HORROX James
Le Mouvement des kibboutz et l’anarchie [« Une révolution vivante »], trad. de l'anglais par Philippe Blouin, Editions de l'éclat, coll. Premier secours, Paris, 336 p., 15 euros (février) infos

JOURDAIN Edouard
Proudhon contemporain, CNRS Editions, Paris, 304 p., 25 euros (avril) infos

JUSTHOM
Le Fanatisme, maladie incurable des religions, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 152 p., 13 euros (avril) infos

LÉONI Tristan
Manu Militari ? [« Radiographie critique de l'armée »], Le Monde à l'envers, Grenoble, 120 p., 5 euros (février) infos

LERETOUR Gérard
Soldat ? Jamais ! (rééd.), Solanhets, Blajan (31), 192 p., 12 euros (mars), infos

LIDDINGTON Jill, NORRIS Jill
Histoire des suffragistes radicales, préf. de Fabrice Bensimon, trad. de l'anglais par Laurent Bury, Libertalia, coll. Ceux d’en bas, Paris, 560 p., 17 euros (mars) infos

LOMASKO Vitkoria
D'autres Russies, The Hoochie Coochie, Luc-en-Diois (26), 330 p., 19 euros (mars) infos

LONDON Jack
L’Apostat, trad. de Philippe Mortimer, Libertalia, coll. La Petite littéraire, Paris, 48 p., 3 euros (février) infos

MACDONALD Charles
L'Ordre contre l'harmonie [« Anthropologie de l'anarchie »], Petra, coll. Terrains et théories anthropologiques, Paris, 336 p., 25 euros (mars) infos

MALATESTA Errico
L'Anarchie (rééd., poche), suivi du « Programme anarchiste », préf. de Serge Roy, Lux éditeur, coll. Instinct de liberté, Montréal, 96 p., 6 euros (avril) infos

MIESSEROFF Lola
Voyage en outre-gauche [« Paroles de francs-tireurs des années 68 »], Libertalia, coll. Poche, Paris, 150 p., 10 euros (février) infos

NAÏMI Kadour
Un mai libre et solidaire [« La traversée de 68 par un jeune Algérien »], Atelier de création libertaire, Lyon, 120 p., 12 euros (avril) infos

PEUCHMAURD Pierre
Plus vivants que jamais [« Journal des barricades »] (rééd.), préf. de Joël Gayraud, Libertalia, coll. La Petite littéraire, Paris, 120 p., 8 euros (février) infos

PROLE.INFO
The Housing Monster [« Travail et logement dans la société capitaliste »] (roman graphique), Niet!éditions, Le Mas-d’Azil (09), 164 p., 10 euros (mars) infos

PROUDHON Pierre-Joseph
Qui suis-je ?, suivi de « Banque du peuple », Editions d'ores et déjà, Paris, 80 p., 8  euros (avril) infos

ROUSSOPOULOS Dimitri
L'Ecologie politique [« Au-delà de l'environnementalisme »] (rééd.), trad. de l'anglais par Annie Chauveau et Michel Durand, Ecosociété, coll. Régulière, Montréal (Québec, Canada), 144 p., 15 euros (février) infos

RUTEBESC Jo [anagramme d'« objecteurs »]
Civils, irréductiblement ! [« Service civil et refus de servir. 1964-1969, etc. »], Editions libertaires - Libre-Pensée autonome - Les Amis d’André Arru, coll. Désobéissances libertaires, Saint-Georges-d'Oléron – Marseille, 396 p., 20 euros (février) infos

SPRINGER Simon
Pour une géographie anarchiste, trad. de l'anglais par Nicolas Calvé, Lux éditeur, coll. Instinct de liberté, Montréal, 312 p., 18 euros (mars) infos

TRAVEN B.
Le Gros Capitaliste [et autres textes], trad. d’Adèle Zwicker, Libertalia, coll. La Petite littéraire, Paris, 48 p., 3 euros (février) infos

VIDAL Dominique
Antisionisme = antisémitisme ?, Libertalia, coll. Poche, Paris, 128 p., 8 euros (février) infos

WAGNON Sylvain
Francisco Ferrer : pour une morale rationaliste, fraternelle et laïque, suivi par Francisco Ferrer, « Les principes d’une morale scientifique à l’usage des écoles rationalistes », Atelier de création libertaire, Lyon, 96 p., 10 euros (mars) infos

WAJNSZTEJN Jacques
Mai-68 à Lyon [« Retour sur un mouvement d'insubordination »], Editions à plus d'un titre, La Bauche (73), 192 p., 12 euros (mars) infos

YARTCHOUK Efim
Kronstadt dans la révolution russe, suivi du dossier de l'insurrection de 1921, présent. et trad. d'Alexandre Skirda, Noir et Rouge, Paris, 152 p., 15 euros (mars) infos

YOULOUNTAS Yannis
Exarcheia la noire (rééd.), photographies de Maud Youlountas, préf. de Dimitra Antonopoulou et Vangelis Nanos, Les Editions libertaires, Saint-Georges-d'Oléron, 120 p., 15 euros (février) infos

 

EN TÉLÉCHARGEMENT

AFLALLO Benjamin
Pendant ce temps, la machine de mort… [dessins anti-nucléaires], s. éd., s.l., 32 pages (février) à télécharger

ANONYME
Le Mouvement est mort, vive… la réforme ! [« Une critique de la composition et de ses élites »] [à propos de la ZAD de NDDL], s. éd., s.l., 60 p. (mars) à télécharger

FÉDÉRATION ANARCHISTE
Notre-Dame-des-Landes, symbole de résistance [chronologie, témoignages, communiqués], Fédération anarchiste, s.l., 104 p. (février) à télécharger

Nous avons numérisé quelques quatre cents brochures anciennes traitant de l'anarchisme ou de l'anticléricalisme. Elles peuvent être téléchargées (voir bibliographie, par ordre alphabétique de nom d'auteur [PDF]) ou visionnées [visio] sur Calaméo. Des liens renvoient également sur des ouvrages scannés par d'autres sites (Gallica, Infoskiosques, Internet Archive, Pandor, centres de recherches, bibliothèques, etc.). Bonne lecture !

 

REVUES

Alternative libertaire (n° 282, avril, 20 p., 3 euros, sommaire) dénonce, avec le rapport Spinetta, la « provoc' de trop » : déstructuration et privatisation d'un service public, fin du statut de cheminot, ouverture à la concurrence, suppression des lignes les moins fréquentés… Qu'en est-il de la dette de la SNCF et des dangers de la privatisation ? Seuls le débordement de la « grève à éclipses » et la convergence des luttes peuvent permettre un mouvement fort et victorieux (« Face à Macron, dos rond ou bras de fer ? ». Antipatriarcat, « aucune mesure pour plus d'égalité dans la sphère publique ne sera efficace sans une remise en cause profonde de l'inégalité dans la sphère privée ». Au sommaire également : réforme de l'assurance chômage, comment dépasser la suppression des CHSCT, remobilisation à Bure et avenir de la filière nucléaire… Abonnements et anciens numéros.

Anarchosyndicalisme ! (n° 158, mars-avril, 16 p., 2 euros), mensuel de la CNT-AIT de Toulouse, profite du récent Salon de l'agriculture pour se plonger dans l'histoire de la FNSEA. Ce qui lui permet de constater son double jeu : « elle attise la colère des agriculteurs » puis « se pose en médiatrice incontournable entre eux et l'Etat ». Pour le plus grand bénéfice essentiellement des agriculteurs les plus riches, dirigeants ou membres du syndicat. Et, si vous voulez manifester, choisissez la FNSEA, vous risquerez moins les foudres des forces de répression. Après la crise des années 2007-2008, les dirigeants politiques ont fait mine de s'élever contre les excès du capitalisme, promettant de le réguler… Ils n'ont rien fait, bien entendu, et la finance continue de prospérer. Que penser de l'homéopathie dont l'efficacité n'a jamais été démontrée et qui tue par absence de soins efficaces ?

Avis de tempête (n° 4, 15 avril, 16 pages, site Internet) commence par un constat : « La révolte en Syrie est devenue un bourbier d’intérêts internationaux dont les allégeances et accords fluctuent au fil de la course vers le gouffre final. » Les anarchistes dans cette recomposition du monde, que peuvent-ils faire face à la guerre (et à la paix) (sujet du second article). Et se termine par un appel contre la terreur des Etats et des sectaires de tout poil : « Qu’ils soient de Dieu ou de la République, à bas tous les soldats ! » Reste la nécessité de lutter contre les « lieux communs » (salariat, Etat, énergies polluantes…) et de comprendre la « construction » de l'« âme humaine » pour faire accepter ceux-ci. A propos de gendarmes : « un héro français » et combien de salauds ? Sans oublier quelques brèves de la guerre sociale !

Bulletin CNT - Solidarité ouvrière (n° 21, printemps, 4 p., à télécharger). « L’année 2018 commence très fort ! », très fort, très fort… « A peine les décrets d'application des ordonnances sur le droit du travail publiés, le gouvernement poursuit tout azimut sa politique de démolition de nos droits : assurance chômage, SNCF et services publics, migrants, avec les retraites en ligne de mire… Rien ne semble arrêter le président des riches… Jusqu'à quand ? » Actualité, activité des fédérations et des syndicats sur le site Internet.

Combats internationalistes (n° 1, printemps, 8 p., à télécharger), la feuille de l’union locale des syndicats CNT d’Argenteuil entend « diffuser des informations traitant du front international de la lutte des classes, combattre les idéologies mortifères du repli nationaliste, agir pour tisser des ponts solidaires par-delà les frontières ». Au sommaire : Kendal Breizh tué par l'armée turque, lettre de Leonard Peltier qui entame sa 43e année d'emprisonnement, solidarité avec Elie Domota et l'UGTG en Guadeloupe, Kanaky (1988-2018), communiqué de la CGT de Catalogne…

Le Combat syndicaliste (n° 433, avril, 24 p., 2 euros, site Internet) présente un tour de France des postier.es en lutte contre les baisses d'effectifs, les fermetures de bureaux et la répression antisyndicale. Quatre pages juridiques sur « démissionner : motifs, procédures, conséquences… » et trois concernant l'éducation. Activités syndicales : le point sur la mobilisation dans un foyer d’accueil médicalisé du Rhône. En international, l'adieu à Kendal Breizh, militant libertaire et révolutionnaire breton tué dans la région d’Afrin le 10 février dernier ; Maroc, Catalogne, Espagne… Le numéro de mars peut être téléchargé.

Courant alternatif (n° 279, avril, 32 p., 3 euros, site Internet), mensuel anarchiste-communiste de l'OCL, consacre une part importante de ce numéro à l'immigration et au droit d'asile : après une Marche des solidarités 2018 réussie, bilan et perspectives ; « les anciens foyers de travailleurs immigrés sont inexorablement transformés en résidences sociales : qu'est-ce que ça change pour leurs habitants ? » ; solidarité avec les exilé.e.s à travers deux exemples à Reims et alentour. Pour accueillir les réfugiés (66 millions à la fin 2016, selon le HCR), le modèle du camp s'est imposé, le provisoire et l'exceptionnel font place à « un système durable et à un mode de gestion des populations ». Un marché des migrant.e.s est né, soumis à la logique du capital. Le projet de loi présenté par le ministre de l'intérieur en février s'annonce comme une offensive sans précédent contre le droit d'asile en France ! A signaler, par ailleurs, un article qui se penche sur le service civique/national universel : pourquoi, réalité, méfaits et possibles évolutions… Tarifs d’abonnement (un numéro gratuit sur demande) et inscription à la lettre d’informations du site.

CQFD (n° 164, avril, 4 euros, sommaire) s'« attaque », avec son dossier, à Bastion social, cette nouvelle tentative de regroupement de l'extrême droite qui veut soit-disant « faire du social » (« pour les nôtres, pas pour les autres ») et surtout ouvrir des locaux dans le plus de villes possible (Lyon, Strasbourg, Chambéry, Aix-en-Provence, Marseille). Analyse du phénomène (retour du nationalisme-révolutionnaire, volonté de copier la success story des néofascistes italiens…), vécu du voisinage à « Strass brune » et résistances avec une petite histoire du Scalp, un entretien avec des membres de La Horde (site d'infos antifasciste), la lutte contre Aube dorée en Grèce, la manifestation à Marseille contre l'ouverture récente d'un local. En édito, Macron, « le visage nouveau et souriant d’un très ancien monde qu’on aimerait encore et toujours écraser à coups de tatanes ». Dans l'actu : Syrie, grève à la SNCF, projet santé et cité abandonnée à Marseille, « bluff de la vidéosurveillance », « business de l’hépatite C »… En vente par abonnement, dans quelques kiosques et dans les meilleures librairies.

Le Libertaire (n° 98, mars, 13 p., à télécharger), en « une », s'en prend aux « chapelles anarchistes », à l'autoritarisme, à l'orthodoxie, au dogmatisme, à la « vue bornée » de certains anarchistes… sans donner d'autres précisions. En agissant ainsi, la revue qui se veut de « synthèse » ne rend pas service au mouvement libertaire et semble vouloir se positionner en lessive qui lave plus blanc que blanc ! Triste spectacle ! Pour le reste, plusieurs textes bienvenus pour « faire valoir l'athéisme », dont un de Sébastien Faure et une note de lecture sur le Traité d'athéologie de Michel Onfray qui, sur ce sujet, est particulièrement intéressant. Peut-être le connaît-il mieux que d'autres… Un « Merci Macron », aussi, car le président nous redonne espoir : « A force de taper tout azimut sur les retraités, les travailleurs et les chômeurs, la colère monte. » Le journal n'oublie pas d'évoquer le 18 mars 1871, date du soulèvement du peuple de Paris et début de sa tentative de construire une Commune révolutionnaire. Anniversaire quelque peu oublié par la presse traditionnelle.

Le Libertaire (n° 99, avril, 9 p., à télécharger) énonce « Nos priorités » qui devraient être reprises par tous les êtres humains épris de liberté et de justice. Et, après avoir adressé un « bravo aux jeunes » (mobilisation contre les armes aux Etats-Unis, lutte contre les injustices…), publie plusieurs textes sur la ZAD de Notre-Dame-des-Landes : le « vrai visage de l'armée », « Honte à Macron », contre l'Etat de droit du gouvernement Philippe, la crèche de la ZAD, la Confédération paysanne. Un « Rojava : brisons le silence ! » et une critique très positive du dernier album de Trust (« Dans le même sang ») concluent ce numéro.

Le Monde libertaire (n° 1794, avril, 56 p., 4 euros, site Internet) présente une analyse de la situation sociale. Face aux attaques de l'Etat qui s'acharne contre les services publics, « reprenons la main ! », « le 22 mars n'est qu'un début, continuons… » Plusieurs pages traitent de l'éducation (formation professionnelle des adultes, pour une éducation sans école, « sauver le bac ? »…) et un article s'attaque à l'économie sociale et solidaire, « sœur jumelle de l'économie capitaliste ». Retour sur le 8 mars et la Journée internationale des femmes : en France et dans le monde, et plus particulièrement en Espagne et en Italie où la mobilisation a été importante. Une cartographie récemment mise à jour, signée par La Horde, décortique la nébuleuse de l'extrême droite française, présentant les diverses strates de celle-ci, établissant les liaisons entre les différents groupes et leurs leaders. Un article traite de « L'anarchisme des origines et les juifs », explicitant comment les anarchistes de la fin du XIXe siècle se sont positionnés à propos de l'antisémitisme et du sionisme. Plusieurs notes de lecture, des critiques de théâtre et de cinéma concluent ce numéro. Pour s'abonner.

Le Poing (n° 16, avril, 12 p., prix libre, à télécharger), « apériodique libertaire d'Amiens et d'ailleurs », consacre ce numéro à une évocation de Mai 68 à l'occasion des expos-conférences organisées à Amiens par la CNT-STE 80. Retour sur le contexte social de l'époque, les affiches de l'Ecole des beaux-arts de Paris et la sérigraphie, une chronologie des événements, les luttes à l'international (Etats-Unis, Mexique, Tchécoslovaquie, Espagne…), une bibliographie sélective et la présentation d'« Usines, universités, union » composent cette livraison.

Résistons ensemble (n° 171, mars-avril, 4 p., à télécharger). Courant avril, une nouvelle loi dite « asile et immigration » va être discutée au Parlement ; elle permettra d’emprisonner dans les centres de rétention administrative (CRA) jusqu’à 105 jours (maximum de 6 jours en 1981) un sans-papier sur simple décision administrative. Un nouveau délit est aussi créé, le « franchissement non autorisé des frontières » (sic), puni d’un an de prison. Sans compter la multiplication des restrictions et obstacles qui rendent presque impossible l’obtention du droit d’asile. La solidarité ne suffit plus, il faut maintenant envisager la « désobéissance active aux ordres donnés ». La « Chronique de l'arbitraire » présente une longue liste des méfaits des « forces du désordre ». Actualité et fiches juridiques sur le site Internet.

 

RÉUNIONS-DÉBATS

Bagnolet (93), 1er avril. Au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni) : goûter solidaire à partir de 14 heures. « Nous souhaitons créer des espaces de rencontre, d’échange et de partage dans nos quartiers. Les dimanches après-midi, rejoignez-nous pour prendre un café, discuter, dessiner, jouer, manger… Les repas, goûters ou activités sont gratuits pour tous-tes grâce aux dons et à la débrouille. » Plus d’info : lacantibulante(at)gmail.com

Malakoff (92), 1er avril. Ateliers d'artivisme – « art activiste » –, chaque semaine, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff-rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Partage de casse-croute, d'expériences et de nouvelles techniques, en se faisant plaisir et dans la « bonumeur ». Site Internet.

Paris, 1er avril. Les Fleurs arctiques vous invitent à leur soirée de soutien à partir de 17 h 30. Au programme : projection de films courts, loto-critique, karaoké et de quoi s'abreuver et se sustenter. C'est l'occasion de se rencontrer, de discuter du projet lié à ce lieu… Au 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Site Internet.

Lille, 2 avril. « Le capitalisme et ses ravages », discussion autour du livre Le Capitalocène. Aux racines historiques du dérèglement climatique (Divergences), avec l'auteur Armel Campagne, à partir de 18 heures, au Centre culturel libertaire (CCL), 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Postes). Infos.

Malakoff (92), 2 avril. La Bibliothèque associative de Malakoff (BAM) reçoit Alessandro Stella pour une discussion autour de son ouvrage Années des rêves et de plomb. Des grèves à la lutte armée en Italie (1968-1980) (Agone). A 19 h 30, au 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet). Site Internet.

Paris, 2 avril. Dans le cadre du cycle sur les kaijus, projection du film fantastique Monsters (2010, 93 min, VOSTF), de Gareth Edwards, à partir de 19 heures, aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Infos.

Limay (78), 3 avril. A 19 h 30, rencontre avec Irène Pereira autour de son ouvrage Paulo Freire, pédagogue des opprimé.e.s (Libertalia), à la librairie La Nouvelle Réserve, 5, rue du Maréchal-Foch. Site Internet.

Paris, 3 avril. L’association France Palestine Solidarité Paris 14-6 recevra Dominique Vidal à propos de son livre Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron (Libertalia). A 20 heures, à la Maison des associations, 22, rue Deparcieux, Paris 14e.

Vierzon (18), 3 avril. Conférence-débat, à 19 heures, avec Nicolas Norrito, cofondateur des éditions Libertalia, sur « Les cent vies de Jack London » au Café-Repaire, auberge de jeunesse, 1, place François-Mitterrand. Entrée libre et gratuite. Pot participatif après le débat.

Angers (49), 4 avril. Pierre Thiesset présentera Aux origines de la décroissance. Cinquante penseurs (L'Echappée - Le Pas de côté - Ecosociété), à partir de 18 heures, à la librairie Myriagone, 16, rue Bodinier. Site Internet.

Bagnolet, 4 avril. Permanence infokiosque-bibliothèque, de 16 h 30 à 19 h 30, au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Accès libre à l’infokiosque (brochures et livres à prix libre) et à la bibliothèque (livres à emprunter gratuitement). Programme et dates des permanences. Pour s'abonner à la lettre d'info.

Lille, 4 avril. Réunion publique mensuelle à l'initiative de Résistance à l'agression publicitaire, Lille Métropole et des Déboulonneurs de Lille, à 19 heures, au Café citoyen, 7, place du Vieux-Marché-aux-Chevaux (M° République). Présentation du mouvement antipub, information sur l'actualité et préparation des actions… Site Internet.

Lyon, 4 avril. Rencontre-débat avec le Collectif de la Grande Côte à l’occasion de la parution de Lyon en luttes dans les années 68. Lieux et trajectoires de la contestation (PUL), à 19 heures, à la librairie Terre des livres, 86, rue de Marseille, Lyon 7e. Entrée libre. Site Internet.

Paris, 4 avril. Conférence-lecture autour d'Elisée Reclus : « Les échelles du monde », avec Alexandre Chollier, géographe et auteur de l'ouvrage Les Dimensions du monde. Elisée Reclus ou l'intuition cartographique (Editions des Cendres). A 19 heures, Espci, 10, rue Vauquelin, Paris 5e (M° Censier-Daubenton). Entrée gratuite sur réservation au 01-43-36-81-19 ou à festival.raccords(at)gmail.com

Paris, 4 avril. Présentation-débat de Défaire la tyrannie du présent. Temporalités émergentes et futurs inédits (La Découverte), en présence de l'auteur Jérôme Baschet, à 20 heures, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Infos.

Rennes (35), 4 avril. Causerie populaire « Autisme et inclusion sociale et scolaire », à 20 h 30, au local La Commune, 17, rue Châteaudun, par le groupe La Sociale de la Fédération anarchiste. La soirée sera animée par un père, avec la présence de son fils, 18 ans, autiste non verbal, qui sera accompagné par son auxiliaire de vie scolaire…

Aix-en-Provence (13), 5 avril. Le Laboratoire d’études et de recherche sur le monde anglophone (Lerma) et la librairie internationale Book in Bar invitent Jill Liddington pour son ouvrage Histoire des suffragistes radicales (Libertalia), à 17 h 30, à la librairie Book in Bar, 4, rue Joseph-Cabassol. Site Internet.

Merlieux (02), 5 avril. De 20 heures à 22 h 30, l'athénée Le Loup noir, 8, rue de Fouquerolles, reçoit Olivier Favier, auteur de Chroniques d’exil et d’hospitalité (Le Passager clandestin). Organisée par le groupe Kropotkine de la Fédération anarchiste et le Collectif de lutte contre l’extrême droite de l’Aisne (CLED). Infos.

Toulon (83), 5 avril. Guillaume Trouillard et Jean-Pierre Berlan présenteront On achève bien les éleveurs. Résistances à l'industrialisation de l'élevage (L'Echappée), à 18 heures, à la librairie Contrebandes, 37, rue Paul-Lendrin. Site Internet.

Toulouse, 5 avril. Projection du film Alexandre Marius Jacob et les travailleurs de la nuit (2016, 90 min, bande-annonce) et rencontre avec le réalisateur Olivier Durie, à 20 heures, à la librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta (M° Capitole ou Esquirol). Entrée libre.

Alès (30), 6 avril. A 19 heures, projection de Faites sortir l'accusé. Histoire d’une longue peine (2017, 70 min), film documentaire de PeG, écrit avec Philippe Lalouel. Puis discussion sur « La machine judiciaire ». La Rétive, 42, rue du Faubourg-d’Auvergne. Infos.

Lille, 6 avril. Cantine végane et à prix libre du Centre culturel libertaire (CCL) au 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Poste), à 12 heures. Infos.

Paris, 6 avril. A 19 heures, discussion sur les conditions de détention actuelles en France à travers l’écoute d’un document audio (22 min), Comme un chien enragé, réalisé à partir d’une lettre anonyme d’un détenu de la Santé. Aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Site Internet.

Paris, 6 avril. « Au train où va la société, la bataille duraille… », le point sur la SNCF, le service public ferroviaire et le conflit qui s’annonce, dans un perspective anarchiste. Organisé par le groupe Louise-Michel (FA), à 19 heures, à la bibliothèque La Rue, 10, rue Robert-Planquette, Paris 18e. Entrée libre. Infos.

Toulouse, 6 avril. Rencontre avec Charles Reeve pour Le Socialisme sauvage. Essai sur l'auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours (L'Echappée), à partir de 19 heures, à la librairie Terra Nova, 18, rue Gambetta. Site Internet.

Bordeaux, 7 avril. Rencontre avec Philippe Baqué autour de son livre Homme augmenté, humanité diminuée. D’Alzheimer au transhumanisme, la science au service d’une idéologie hégémonique mercantile (Agone), à 17 h 30, au Salon des Escales du livre, place Renaudel (quartier Sainte-Croix). Signature au stand de la librairie du Muguet. Facebook.

Gréasque (13), 7 avril. Dans le cadre des Journées du livre, une table ronde autour de l’ouvrage collectif Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu (Les Editions de l’Atelier - Médiapart) réunira Gérard Leidet (historien du mouvement ouvrier) et plusieurs auteurs de témoignages extraits de cet ouvrage. A 16 heures, salle Raymond-Galhuid, rue de Laterina.

Lyon, 7 avril. Débat avec Jacques Wajnsztejn, auteur de Mai-68 à Lyon. Retour sur un mouvement d'insubordination (Editions à plus d'un titre), à 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Facebook.

Malakoff (92), 7 avril. A 19 h 30, « Racontez-nous (votre) Mai 68 » : les prises de parole se succèderont pour raconter une anecdote, commenter une photo ou une affiche, partager un souvenir de grève ou de manif… En fin de soirée, repas en auberge espagnole. A la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff - rue-Etienne-Dolet). Site Internet.

Marseille, 7 avril. Causerie mensuelle du Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA), à 17 heures : « La révolution syrienne, 2011-2013 : auto-organisation et désobéissance civile », avec Guillaume Gamblin et Pierre Sommermeyer qui ont coordonné l'ouvrage Non-violence dans la révolution syrienne (Les Editions libertaires - Silence). Entrée libre. Au CIRA, 50, rue Consolat, Marseille 1er. Site Internet.

Montpellier, 7 avril. Claire Auzias viendra présenter son livre Trimards. « Pègre » et mauvais garçons de Mai 68 (Atelier de création libertaire), à 17 heures, au Centre Ascaso-Durruti, 6, rue Henri-René. Suivi d’un apéro « fallait-pas ». Infos.

Montreuil (93), 7 avril. A l’occasion de la parution et de la création de B. Traven, les éditions Théâtrales vous invitent à un brunch littéraire en compagnie de l’auteur-metteur en scène Frédéric Sonntag et des éditions Libertalia qui ont publié la biographie du romancier écrite par Rolf Recknagel. Discussion-débat sur « B. Traven, écrivain et révolutionnaire ». A la Marbrerie, 21, rue Alexis-Lepère (M° Mairie-de-Montreuil). Flyers à télécharger.

Paris, 7 avril. « SUB'ooks broc » : comme tous les premiers samedi du mois, de 10 à 12 heures, déballage de livres, DVD et vinyles à la Confédération nationale du travail (CNT), 33, rue des Vignoles, Paris 20e (M° Avron ou Buzenval). Les recettes de cette vente reviennent à l'association La Sub'stantielle pour financer des paniers alimentaires solidaires aux travailleurs précaires du bâtiment. Site Internet.

Paris, 7 avril. Le collectif Q2C et les différent.e.s contributeurs et contributrices présenteront le n° 8 de la revue N’Autre école à partir de 18 heures au CICP, 21 ter, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Ce numéro titré « L'école en marché » contient un important dossier sur la marchandisation de l’école. Infos complémentaires.

Paris, 7 avril. Débat avec Anselm Jappe à propos du livre Impérialisme d’exclusion et état d’exception (Editions Divergences) de Robert Kurz qu'il a préfacé. A 18 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Mont-Saint-Aignan (76), 9 avril. A 19 heures, rencontre avec Dominique Vidal à propos de son livre Antisionisme = antisémitisme ? Réponse à Emmanuel Macron (Libertalia) à l’initiative de l’AFPS et de la Ligue des droits de l’Homme, à la Maison de l’Université, place Emile-Blondel.

Paris, 10 avril. Discussion sur le mouvement en cours et projection de La Révolte du mouvement dit « anti-CPE », à partir de 19 heures, aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Site Internet.

Limoges (87), 11 avril. « Makhno et l’Ukraine actuelle », avec Jean-Marc Leclercq, chanteur, musicien, espérantiste, polyglotte et écrivain libertaire. A 20 h 30, au local du Centre international de recherches sur l’anarchisme (CIRA) limousin, 64, avenue de la Révolution. Site Internet.

Lyon, 11 avril. A l'occasion de la sortie d'Anarchisme et religion, l'Atelier de création libertaire vous invite à une rencontre-débat avec Alexandre Christoyannopoulos et des traducteurs du livre. A 19 h 30, au Cedrats, 7, montée Saint-Sébastien (entrée place Croix-Paquet), Lyon 1er (M° Hôtel-de-ville ou Croix-Paquet).

Marseille, 11 avril. Rencontre-débat et lectures autour de Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu (Les Editions de l'Atelier), avec Marie-Noëlle Hôpital et Gérard Leidet, dans le cadre du « Printemps du film engagé » (Facebook). A 18 h 30, au Vidéodrome II, 49, cours Julien, Marseille 6e.

Monoblet (30), 11 avril. L'Infokiosque de Saint-Jean bientôt au Berquet. Projection du documentaire Les coups de leurs privilèges (2017, 56 min), de Sabrina Thawra, en présence de la réalisatrice, à partir de 19 h 30, à la Bargerie du Berquet (sur la route entre Saint-Hippolyte-du-Fort et Lasalle). De la lutte contre les crimes et les violences policières et de la continuité de cette situation depuis les années 1960. Suivi d'une discussion, d'un bœuf musical ; auberge espagnole et buvette sur place.

Paris, 11 avril. L’université populaire et libertaire du 11e arrondissement vous propose la projection-débat du premier volet (52 min) de la série documentaire Nous, ouvriers (2016, bande-annonce), de Claire Feinstein et Gilles Perez, à 20 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf).

Bagnolet (93), 12 avril. Le Rémouleur et le café-librairie Michèle-Firk proposent d'écouter collectivement, une fois par mois, un épisode de la série de documentaires sonores Rock against Police. Des lascars s'organisent. Pour le quatrième épisode (« Les bandes-sons de la révolte ») : rendez-vous à 20 heures au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Episodes en ligne.

Grenoble, 12 avril. Rencontre avec Philippe Baqué autour de son livre Homme augmenté, humanité diminuée. D’Alzheimer au transhumanisme, la science au service d’une idéologie hégémonique mercantile (Agone), à 20 heures, à Antigone, 22, rue des Violettes. Site Internet.

Montpellier, 12 avril. Renaud Garcia et Patrick Marcolini présenteront Le Sens des limites. Contre l’abstraction capitaliste (L'Echappée), à 19 heures, à la librairie Sauramps, Le Triangle, allée Jules-Milhau. Site Internet.

Montpellier, 12 avril. Projection à 20 h 30, dans le cadre du cycle « Colères du temps » de Solo (1969, 83 min, bande-annonce), de Jean-Pierre Mocky. Suivie d’un « fallait-pas » pour ceux qui veulent discuter après le film. Centre Ascaso-Durruti, 6, rue Henri-René. Infos.

Paris, 12 avril. Réunion-débat « Autogestion et communs. De quoi parle-t-on ? Quelles convergences ou divergences ? », à 19 heures, au Maltais rouge, 40, rue de Malte, Paris 11e. Coorganisée par Le Réseau, Alternative et autogestion, l'Association Autogestion, l'Union syndicale Solidaires, entre autres. Infos complémentaires.

Paris, 12 avril. Rencontre avec Nathalie Astolfi et Alain Dervin, auteurs de 127 jours en mars. Petit abécédaire combatif contre la loi travail et son monde (Le Passager clandestin), à 19 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Laon (02), 13 avril. L’Etoile noire de Laon, 5, rue Saint-Jean, reçoit à 20 heures Patrick Schindler pour une rencontre-débat contre l’homophobie. Il est l'auteur de Homophobes = assassins (Editions du Monde libertaire) et de Contingent rebelle : récit d’un réfractaire au service militaire dans les années 1970 (L’Echappée). Infos.

Lyon, 13 avril. Pour les dix ans du blog Ma Croix-Rousse alternative, l'Atelier de création libertaire vous convie à un pot, à 19 h 30, au Cedrats, 7, montée Saint-Sébastien (entrée place Croix-Paquet), Lyon 1er (M° Hôtel-de-ville ou Croix-Paquet).

Marseille, 13 avril. Conférence-débat « Les “Bastions sociaux”, une mutation de l'extrême droite ? », à 19 h 30 heures, à l'Equitable Café, 54, cours Julien, Marseille 6e. Organisée par Vigilance et initiatives syndicales antifascistes (VISA 13). Prix libre (adhésion à l’Equitable Café).

Montpellier, 13 avril. Vernissage de l'exposition de gravures de Julien Mortimer « Little Boy Blue », à 18 h 30, au Centre Ascaso-Durruti, 6, rue Henri-René. Du 18 au 31 avril , elle sera ouverte les mercredis, jeudis et samedis, de 14 h 30 à 18 heures. Infos.

Notre-Dame-des-Landes (44), 13 avril. Rencontre-débat avec Lola Miesseroff autour de son ouvrage Voyage en outre-gauche. Paroles de francs-tireurs des années 68 (Libertalia), à 20 heures, à la bibliothèque Le Taslu, La Rolandière, ZAD de Notre-Dames-des-Landes. Site Internet.

Palaiseau (91), 13 avril. Dans le cadre des « cafés-débats de Palaiseau », rencontre avec Laurence De Cock, auteure de Sur l’enseignement de l’histoire (Libertalia) : « Quelle histoire apprend-on aux enfants ? ». A 20 h 45, au Balto, 42, rue de Stalingrad.

Paris, 13 avril. Projection de The Wall (1982, 96 min) d'Alan Parker, à 19 heures, aux Fleurs arctiques, 45, rue du Pré-Saint-Gervais, Paris 19e (M° Place-des-Fêtes). Enfermement, enfance et éducation castratrices, esthétique psychédélique sont au rendez-vous. Site Internet.

Dunkerque (59), 14 avril. Rencontre avec Didier Harpagès autour de son livre Mourir au travail ? Plutôt crever ! Ce qu’est le travail et ce qu’il pourrait être (Le Passager clandestin), à 16 h 30, à La librairie, 33, rue Emmery. Site Internet.

Montreuil (93), 14 avril. A 19 h 30, rencontre avec Mickaël Correia, auteur d'Une histoire populaire du football (La Découverte) au café-librairie Michèle-Firk, La Maison de l’arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Infos.

Nantes (44), 14 avril. Lola Miesseroff présente, à partir de 19 heures, Voyage en outre-gauche. Paroles de francs-tireurs des années 68 (Libertalia) au local La Dérive, 1, rue du Gué-Robert. Facebook.

Paris, 14 avril. Le syndicat unifié du BTP-RP (CNT) vous invite à commémorer la Commune de Paris. RDV à 16 heure devant l'entrée du cimetière du Père Lachaise au 71, rue des Rondeaux (M° Gambetta). Prise de paroles et chansons avec la chorale syndicale SUB Urbain. La journée se poursuivra à la CNT, 33, rue des Vignoles, pour un apéritif en chanson et un bal folk et populaire. Infos.

Paris, 14 avril. « Les samedis de la chanson » avec l'association Mots et Musiques : concert avec Aruna, à partir de 17 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Participation libre.

Toulon (83), 14 avril. Projection-débat L’Autonomie ouvrière en Italie (1960-1980), à 17 heures, au Local, 6, rue Corneille. Informations complémentaires.

Paris, 15 avril. Brunch des amis de La Nouvelle Rôtisserie (restaurant associatif, alternatif, autogéré), à 12 h 30, au 4, rue Jean-et-Marie-Moinon, Paris 10e (M° Colonel-Fabien). Recette entièrement en soutien au projet LNR qui en a besoin.

Vannes (56), 17 avril. Projection-débat de L'Amour et la révolution (2018, 77 min, site), de Yannis Youlountas, sur les luttes sociales et les alternatives en Grèce. En présence du réalisateur. A 20 heures, Maison des associations, 31, rue Guillaume-Le-Bartz. Entrée libre. Organisée par le groupe libertaire René-Lochu (Fédération anarchiste). Site Internet.

Bagnolet, 18 avril. Discussion autour du livre Le Socialisme sauvage. Essai sur l’auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours (L'Echappée) avec son auteur Charles Reeve, à 19 h 30, au Rémouleur, 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni). Pour s'abonner à la lettre d'info.

Concoret (56), 18 avril. A la Maison d'Ernestine, à 19 heures, « Les paysans et l’anarchisme dans l’Espagne de 1936 » par des Giménologues qui évoqueront le projet communiste libertaire tel qu’il fut expérimenté en Aragon… La rencontre sera suivie d'un buffet. Site Internet.

Paris, 18 avril. Présentation-débat de Bure, la bataille du nucléaire (Seuil), en présence de l’un des auteurs, Gaspard d’Allens, à 20 heures, à la librairie Quilombo, 23, rue Voltaire, Paris 11e (M° Rue-des-Boulets ou Nation). Infos.

Besançon (25), 19 avril. Présentation du projet « La Fontaine enyclopédique du Maquis », centre documentaire anti-autoritaire en milieu paysan, questions et discussion, puis projection de Les Faivre (45 min), documentaire de J. Chapot sur une famille de paysans du Haut-Doubs qui, en 1968, se trouve confrontée au démantèlement agro-industriel. A 19 h 30, à la librairie L'Autodidacte, 5, place Marulaz. Infos.

Toulouse, 19 avril. Projection du documentaire The Antifascists (2017, 74 min, visionnage), de Patrik Öberg et Emil Ramos, coorganisée par Alternative libertaire et le cinéma Le Cratère, à 20 h 30, au cinéma Le Cratère, 95, Grande-Rue-Saint-Michel. Infos.

Nancy (54), 20 avril. Rencontre, à 19 heures, avec Irène Pereira, auteure de Paulo Freire, pédagogue des opprimé.e.s. Une introduction aux pédagogies critiques (Libertalia), à l’initiative de la librairie Quartier libre, 11, Grande-Rue. Facebook.

Toulouse, 20 avril. En partenariat avec Alternative libertaire et le cinéma Le Cratère, rencontre-débat avec Matt Gallandier et Sébastien Ibo autour du livre Temps obscurs. Nationalisme et fascisme en France et en Europe (Acratie), à 19 heures, à la librarie Terra Nova, 18, rue Léon-Gambetta. Infos.

Nancy (54), 21 avril. A 14 heures, conférence d'Irène Pereira sur « Mai 68 et ses héritages contestataires » à la fac de lettres occupée (A028). Repli au CCAN, 69, rue Mont-Désert, en cas d'expulsion. Organisée par Alternative libertaire 54.

Paris, 21 avril. Rencontre-débat avec Cécile Voisset-Veysseyre autour de son livre Guy Hocquenghem, la révolte, 1946-1988 (Editions du Sextant), à 16 h 30, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf).

Malakoff (92), 22 avril. Ateliers d'artivisme – « art activiste » –, chaque semaine, à la Bibliothèque associative de Malakoff (BAM), 14, impasse Carnot (M° Malakoff-rue-Etienne-Dolet), de 19 à 23 heures. Partage de casse-croute, d'expériences et de nouvelles techniques, en se faisant plaisir et dans la « bonumeur ». Site Internet.

Lausanne (Suisse), 24 avril. Discussion autour de la « communisation », à 19 heures, au Centre international de recherches sur l’anarchisme (CIRA), avenue de Beaumont, 24. Les deux textes choisis, réunis en une brochure pour l'occasion, sont disponibles au CIRA ou à télécharger. La soirée sera suivie d'un apéro canadien. Site Internet.

Lyon, 24 avril. Rencontre avec Boris Gobille autour de Mai 68 par celles et ceux qui l’ont vécu (Les Editions de l'Atelier), à 18 heures, à la librairie Decitre, 29, place Bellecour. Site Internet.

Marseille, 24 avril. Le ciné-club Casa Consolat - CNT 13 vous invite à la projection-débat du film Le Fond de l’air est rouge (1977, 90 min, 1re partie), de Chris Marker. A 20 h 30, à La Casa Consolat, 1, rue Consolat, Marseille 1er. Les séances ont lieu le dernier mardi de chaque mois. Site Internet.

Montpellier, 24 avril. Le groupe Un autre futur de la Coordination des groupes anarchistes (CGA) organise à 18 heures, à la Mauvaise Réputation, 20, rue Terral (quartier Sainte-Anne), une réunion-débat avec des camarades cheminots de la CGT sur les enjeux de leur lutte. Venez nombreux-ses discuter de la nécessité de la convergence. Site Internet.

Nantes (44), 24 avril. A l'initiative du Centre d’histoire du travail (CHT), conférence-débat « Mai 1968 et les campagnes françaises : deux décennies de contestations », animée par Jean-Philippe Martin, auteur de l'ouvrage Des « mai 68 » dans les campagnes françaises ? (L'Harmattan), et Paul Bonhommeau (ancien paysan et salarié de la Confédération paysanne). A 18 h 30, à la Maison des hommes et des techniques, 2 bis, boulevard Léon-Bureau.

Limoges (87), 25 avril. Le Centre international de recherches sur l'anarchisme (CIRA) limousin vous propose d'assister à une soirée « Municipalisme libertaire et Kurdistan », avec Pierre Bance, auteur d'Un autre futur pour le Kurdistan (Noir et Rouge), à 20 h 30, à l'EAGR, 64, avenue de la Révolution. Site Internet.

Montreuil (93), 25 avril. Rencontre, à 19 h 30, avec Simon Springer, auteur de Pour une géographie anarchiste (Lux), récemment traduit et publié, au café-librairie Michèle-Firk, La Maison de l’arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue (M° Croix-de-Chavaux). Infos.

Paris, 25 avril. Alternative libertaire organise un apéro-débat sur « Services publics et autogestion », à 19 h 30, au bar-restaurant Le Lieu-Dit, 6, rue Sorbier, Paris 20e (M° Ménilmontant ou Gambetta). Infos.

Pau (64), 25 avril. Aude Vidal présentera On achève bien les éleveurs (L'Echappée), à partir de 18 h 30, à la librairie L'Escampette, 10, rue des Cordeliers. Site Internet.

Paris, 26 avril. Vernissage, rencontre et débat « ¿Le has visto? ¡Ni una màs! - Portraits des disparues de la ville de Mexico », à partir de 18 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). L'expo se tiendra jusqu'au 16 mai. Infos.

Ganges (34), 27 avril. Présentation-débat autour d'Egologie, écologie, individualisme et course au bonheur (Le Monde à l'envers) avec son auteure, Aude Vidal, à 18 h 30, au Café du siècle, 1, rue Biron. Infos.

Lille, 27 avril. Cantine végane à prix libre chaque vendredi, de 12 à 14 heures (repas sans alcool), au Centre culturel libertaire (CCL), 4, rue de Colmar (M° Porte-des-Postes). Besoin d'aide à partir de 9 heures. Site Internet.

Paris, 27 avril. Rencontre-débat, à 19 h 30, avec Alain Deneault, autour de son livre Faire l'économie de la haine. Essais sur la censure (Ecosociété), à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Infos.

Bagnolet (93), 28 avril. Repas de quartier en soutien au Rémouleur (à prix libre) pour « aider à faire vivre ce lieu de luttes et de critiques sociales, d’échanges d’idées et de pratiques… ». Vous pouvez apporter un petit dessert, un truc à boire ou une animation (instrument de musique, chansons, tours de magie...). A partir de 13 heures, au 106, rue Victor-Hugo (M° Robespierre ou Gallieni).

Limoges (87), 28 avril. Présentation de « La Fontaine enyclopédique du Maquis, muse d’émancipation », projet de centre documentaire anti-autoritaire en milieu paysan, questions et discussion, puis projection du documentaire Les Faivre (45 min), de J. Chapot, sur une famille de paysans du Haut-Doubs qui, en 1968, se trouve confrontée au démantèlement agro-industriel. Puis verre de l'amitié. A partir de 20 heures, au CIRA Limousin, 64, bd de la Révolution. Infos.

Lyon, 28 avril. Charles Reeve présentera Le Socialisme sauvage. Essai sur l’auto-organisation et la démocratie directe dans les luttes de 1789 à nos jours (L'Echappée), à partir de 15 heures, à la librairie La Gryffe, 5, rue Sébastien-Gryphe, Lyon 7e. Facebook.

Paris, 28 avril. « Les samedis de la chanson » avec l'association Mots et Musiques : concert avec Rachel Sonalm (extrait), à partir de 17 heures, à la librairie du Monde libertaire, 145, rue Amelot, Paris 11e (M° République, Filles-du-Calvaire ou Oberkampf). Participation libre. Infos.

Saint-Ambroix (30), 28 avril. A 19 heures, rencontre avec Aude Vidal pour Egologie, écologie, individualisme et course au bonheur (Le Monde à l'envers) au Centre cévenol des cultures populaires, 1, rue de la Fraternité. Infos.

Paris, 29 avril. Projection de The Act of Killing (« L'acte de tuer », 2012, 122 min), de Joshua Oppenheimer, sur le massacre en Indonésie de plus d’un million d’opposants politiques en 1965. A 17 heures, à la bibliothèque La Rue, 10, rue Robert-Planquette, Paris 18e (M° Blanche ou Abbesses). Dans le cadre du ciné-club La Lanterne noire organisé par le groupe Louise-Michel de la Fédération anarchiste. Site Internet.

Saint-Jean-du-Gard (30), 29 avril. Présentation puis débat autour d'Egologie, écologie, individualisme et course au bonheur (Le Monde à l'envers), avec Aude Vidal, à 17 heures, au Pélous, 893, chemin Albin-Mercoiret (en haut du chemin, boîte aux lettres bleue). Infos.

 

FOIRES AUX LIVRES,
EXPOSITIONS, COLLOQUES, RENCONTRES

Journée en mémoire. Il y a trente ans disparaissait Daniel Guérin (1904-1988, biographie), historien, révolutionnaire, anticolonialiste, militant de la cause LGBT et théoricien du communisme libertaire. Ses ami(e)s, sa famille, des organisations militantes et des éditeurs se sont associés pour organiser, le 7 avril, une journée avec débats, vente de livres, projection de films, présentation de projets éditoriaux et de recherches universitaires. L’événement se tiendra au café Le Lieu-Dit, 6, rue Sorbier, Paris 20e. Au programme : de 14 à 19 heures, débats thématiques (décolonisation, communisme libertaire, sexualité, Daniel Guérin historien) ; témoignages avec photos inédites et discussions avec les éditeurs. Dîner à 19 heures. A 21 heures, projection de Daniel Guérin (1904-1988), combats dans le siècle, de Patrice Spadoni et Laurent Muhleisen, ainsi que des extraits d’autres films sur lui et des documents inédits. Infos complémentaires.

Livres à Rouen (76). Salon du livre libertaire, le 7 avril, de 14 à 21 heures, Halle aux toiles, place de la Basse-Vieille-Tour. Débats : à 15 heures, avec Pierre Bance, autour d'Un autre futur pour le Kurdistan ? (Noir et Rouge) ; à 16 h 30, avec Patrick Schindler, pour Contingent rebelle (L’Echappée), et François-Joseph Pesquet pour Fragments de vie (Wooz-Editions) ; à 18 heures, avec Gaspard d'Allens et Andrea Fuori pour Bure, la bataille du nucléaire. Apéro musical à 19 h 30, Christian Leclercq chante les poètes (Caussimon, Ferré, Brassens…). Au piano : Lydia Chabarot Nicole. Exposition sur Mai 68 et nombreuses tables d'éditeurs… Entrée libre. Infos.

Fête du livre. Les éditions Noir et Rouge mettront en vente des milliers de livres neufs et d’occasion (BD, romans, essais, livres d’art, d’histoire et de politique), parfois rares, épuisés et introuvables à prix d’occasion. Cela se passera le samedi 14 avril, à partir de 10 heures, et le dimanche 15 avril, de 10 à 17 heures, à l'EDMP, 8, impasse Crozatier, Paris 12e (M° Faidherbe-Chaligny). Qu'on se le dise !

Livres à Gand (Belgique). La Foire internationale du livre alternatif et libertaire se tiendra le 14 avril, de 10 à 18 heures, à De Koer, Meibloemstraat 86, 9000 Gent. Entrée gratuite. Des dizaines de librairies, de distributeurs et d'éditeurs de Belgique et d'autres pays seront présents avec des livres, magazines, musique, tee-shirts, etc. « La journée par excellence pour dénicher des publications critiques et à contre-courant pratiquement impossibles à trouver dans le circuit commercial. » Programme du soir : 5 euros. Infos complémentaires.

« A chacun son Mai 68 ». Journée festive et conviviale à l’occasion de l’anniversaire de Mai 68 : pique-nique, conférence, projection, débat, bal, expo particpative… l'« occasion surtout de se retrouver et d'échanger sur les questions qui ont traversé ce mouvement : la liberté, l’engagement, les utopies ! » Lieu : salle polyvalente d'Abbaretz (44). Rendez-vous, le 15 avril, dès midi pour un pique-nique champêtre et citoyen (amenez ce qu'il faut). A 14 heures, conférence proposée par Christophe Patillon, directeur du Centre d’histoire du travail (CHT) : « Mai 68, la Loire-Atlantique s’embrase ». A 15 heures, projection du film L’An 01 (1972, 87 min), d’Alain Resnais, Gébé, Jacques Doillon et Jean Rouch. A partir de 16 heures, le Ti'bal tribal d'André Minvielle. Toute la journée : exposition participative (venez avec des objets, documents, photos, vêtement…. qui vous évoquent « votre » Mai 68). Infos complémentaires.

« Usines, universités, union ». Pour le cinquantenaire de mai-juin 68, la CNT-STE 80, soutenue par la revue Le Poing, organise une exposition, des conférences et un concert, du 16 au 20 avril, à la faculté des arts (université de Picardie - Jules-Verne), La Teinturerie, 30, rue des Teinturiers, Amiens (80). Inauguration de l'expo le 16 avril, à 18 heures : présentation et atelier de sérigraphie proposé par les Editions du Monstre (entrée libre). Conférence-témoignage le 19 avril, à 18 heures, à l'amphithéâtre, avec Serge Aumeunier, occupant de Sud-Aviation, et Lola Miesseroff, auteure de Voyage en outre-gauche. Paroles de francs-tireurs des années 68 (Libertalia). Conférence le 21 avril, à 20 h 30, avec Eric Brun, auteur de l'ouvrage Les Situationnistes. Une avant-garde totale (CNRS Editions). Concert de clôture avec U.P. Hi-fi (adhésion à l’association nécessaire). Infos complémentaires.

Forum à Poitiers (86). Le 3e Forum sur les livres et les luttes anticapitalistes aura lieu les 28 et 29 avril à l’auberge de jeunesse, 1, allée Roger-Tagault (quartier de Bellejouanne). Samedi, ouverture des stands d’éditeurs et de presse à 12 heures. A 13 h 30, projection du documentaire J’ai marché jusqu’à vous, récits d’une jeunesse exilée (2016, 52 min) de Rachid Oujdi, suivie d'un débat « Solidarité avec tou.te.s les migrant.e.s. Pour la libre circulation des personnes ». A 16 h 30, projection du film A Bure pour l’éternité (2015, 52 min) de Sébastien et Aymeric Bonetti, suivie d'un débat sur la situation à Bure. Apéro et repas à 19 h 30, puis débat « Face au nucléaire, quelles alternatives énergétiques ? » Dimanche, ouverture des stands et début de l’atelier fanzine à 10 heures. A 14 heures, débat « Cinquante ans après Mai 68, quelles luttes sociales aujourd’hui ? », introduction par Jean-Pierre Duteuil, auteur de plusieurs ouvrages sur Mai 68. Fermeture des stands à 18 heures. Entrée libre. Infos complémentaires.

Livres au Molodoï. Salon du livre au centre autonome jeune Molodoï les 28 et 29 avril, de 14 à 18 heures, au 19, rue du Ban-de-la-Roche, Strasbourg (67). Répondeur : 03-88-22-10-07. Site Internet.

Un dimanche à la MER. Les revues Z et Jef Klak, les éditions Libertalia, Niet! éditions, Divergences, La Tempête, ainsi que Les Mondes à faire et La Lenteur ont le plaisir de vous convier au Salon du livre de la Maison des éditions et des revues (MER), le 29 avril, de 14 à 22 heures, à La Parole errante (grande salle), 9, rue François-Debergue, Montreuil (M° Croix-de-Chavaux). Discussions : à 14 heures, « Autonomie et féminisme - France/Italie dans les années 1968 », avec Lola Miesseroff, Joël Gayraud et La Tempête ; 15 h 30, « Face à la frontière – Calais, Vintimille - Retour d'expérience » ; 17 heures, « Printemps précaires des peuples », discussion avec Jacques Rancière (en présence de Camille Louis, d'un membre de Jef Klak et des auteures) ; 18 h 30, « Résister à Montagne d'or en Guyane », avec les auteur.es de Mauvaises Mines (revue Z) et des membres des Jeunesses autochtones de Guyane. A partir de 20 heures, apéro en musique. Bar, tables d'éditeurs, pizzas au feu de bois, fanfare… Entrée libre.

Fête des éditions Libertalia. A La Maison de l’arbre - La Parole errante, 9, rue François-Debergue, Montreuil (M° Croix-de-Chavaux), le 30 avril, « Demain c'est le 1er mai ! »… en lecture et en musique. Au programme : 17 h 30, ouverture des portes ; 18 heures, « B. Traven, Jack London, Panaït Istrati, regard sur trois écrivains vagabonds » ; 19 heures, Cinq ans de métro, présentation en musique du premier récit de Fred Alpi ; 20 heures, Swimmin Poor (punk-rock poétique) ; 21 heures, Julie Colère (punk-rock et accordéon) ; 22 heures, Les Ramoneurs de menhirs (punk-rock, boîte à rythmes et binious). Prix libre. Site Internet.

 

Retour
en haut
 fleche haut
 fleche bas